Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 8 261 fois
  • 74 J'aime
  • 3 Commentaires

Le confinement

Chapitre 2

Déconfinement

Orgie / Partouze
74
5

Mon fils a bien gardé le chemin de ma chambre après le confinement.

Il vient me rejoindre tous les soirs, et j’aime avoir sa belle queue entre les jambes. Je lui ai appris, pendant le confinement, à lécher mon petit trou, ce que mon copain n’a jamais voulu me faire et à sentir sa queue par là.

Je n’ai pas trop attendu, heureusement que j’avais prévu du gel pour que sa queue entre bien et profond entre mes fesses.

En fin de semaine, mon fils m’annonce que sa copine vient passer la nuit avec lui et qu’il ne viendra pas, mon copain n’avait pas prévu de venir, je resterai donc seule.

A les entendre baiser, cela me donne envie, et je ne résiste pas à me faire du bien en me masturbant, surtout qu’ils ont fait l’amour plusieurs fois dans la nuit, et qu’à chaque fois, cela me réveille.

Le lendemain matin, alors que mon fils dort toujours, peut-être pour récupérer de sa nuit, sa copine vient me rejoindre pour le petit-déjeuner, comme elle le fait à chaque fois qu’elle vient dormir et me dit :


— Votre fils s’est dépassé cette nuit, il m’a fait jouir plusieurs fois, il a même mis sa langue dans mon petit trou, c’est bien la première fois qu’il me fait cela, et il m’a promis qu’il me prendrait par là. Je ne sais pas si le confinement lui a donné des idées, surtout que j’aime cela, ou il a baisé avec une femme mûre qui lui a appris à se contrôler, et de nouvelles positions.


Je réponds :


— Que le confinement n’y est pour rien.


La copine de mon fils à bien compris que je lui ai appris plein de choses, elle me dit en passant derrière moi pour me caresser la poitrine :


— Vous lui avez appris à être un bon amant, et maintenant, il aime me faire tout ce que j’aime. La nuit prochaine, si vous voulez, vous pourrez nous rejoindre, je suis sûre qu’il appréciera.


La nuit prochaine, je vais rejoindre mon fils et sa copine qui m’a si gentiment invitée à partager leur lit, je sais que mon fils va bien me contenter comme il le fait tous les soirs quand sa copine n’est pas là, mais va-t-il pouvoir nous faire jouir toutes les deux ?

Mon fils est surpris et content de nous voir toutes les deux dans son lit, sa copine ne lui a rien dit de ce qu’elle s’était aperçu, il sait qu’il va nous baiser toutes les deux, mais il est ravi parce que nous allons faire l’amour entre filles devant lui, il n’a pas besoin de cela pour bander.

Mon fils nous a bien caressé la poitrine, les petits seins de sa copine sont devenus très durs, et il nous a bien léché la chatte, il a commencé par moi, et sa copine a suivi, sa langue est entrée dans son cul pour bien le mouiller, je suis allée chercher du gel dans la salle de bain, sa copine avait découvert que nous en avions en faisant sa toilette ce matin.


J’ai bien passé du gel sur sa rondelle, elle s’est laissée faire et savait pourquoi.

J’ai pris la bite de mon fils bien raide et l’ai présentée entre les fesses de sa copine pour qu’il n’ait plus qu’à pousser pour entrer.

Ayant bien cassé le cul de sa copine, je lui présente le mien pour qu’il puisse passer de l’un à l’autre, je n’ai pas besoin de gel, mon petit trou est bien large et il le sait, tous les soirs, il m’encule.


En ce moment sur XStorySnap… (touchez pour voir)

J’aime prendre sa queue dans ma bouche, je l’enfonce le plus loin possible, j’y fais goûter à sa copine, quoique ce n’est pas la première fois qu’elle la prend dans sa bouche, mais jamais aussi loin, et surtout quand mon fils va jouir, j’appuie bien sûr sa tête pour qu’elle ne puisse pas se retirer et prendre tout son bon jus dans la gorge.


Elle avale tout et ouvre la bouche pour me montrer qu’il n’en reste pas.

Je m’allonge près d’elle, pour que mon fils prenne ma chatte en feu, sa copine se masturbe devant nous en attendant son tour, elle jouit très vite et envoie sur nos visages sa cyprine, j’ouvre la bouche pour en prendre un maximum.


Tous les quatre, nous passons une nuit d’enfer, le lendemain matin, alors que nous prenons, la copine de mon fils et moi, le petit-déjeuner, elle me demande :


— Comment nous allons faire quand ton copain sera là (nous nous tutoyons maintenant) ?


Je lui réponds que nous serons quatre dans le lit, cela m’étonnerait qu’il ne veuille pas, il mate depuis longtemps ton cul, il m’a dit souvent qu’il aimerait te prendre et asperger ton joli visage de son foutre.


— Pourquoi ne me l’a-t-il jamais demandé, j’aurai aimé qu’il me baise, et surtout faire l’amour avec toi devant lui.


Il ne me reste que de demander à mon fils.

Mon fils est vite convaincu, voir sa copine faire l’amour et jouir avec un autre homme, cela a toujours été un fantasme pour lui.

Le samedi après-midi suivant, alors que mon fils est parti faire du sport, mon copain est déjà là, et je l’ai mis au courant, la copine de mon fils arrive, je n’ai eu que le temps de l’embrasser qu’elle a sorti la bite de mon copain pour la mettre dans sa bouche, et lui dit en relevant son débardeur pour mettre ses petits seins à l’air :


— Tu ne mets rien dans ma bouche, je veux tout ton jus sur mes seins.


Mon fils rentre et voit sa copine, la queue de mon copain dans la bouche, sort sa queue à son tour et la présente devant ma bouche et je la suce aussitôt.

Mon fils et mon copain se font faire une pipe par une femme, mais nous voulons sa copine et moi leurs belles queues dans nos chattes, et pourquoi pas dans nos culs.

Mon fils et mon copain veulent nous baiser, ils bandent déjà bien, et leurs queues sont bien dures.

Le cul de la copine de mon fils est encore étroit, mais un peu de vaseline et la douceur de mon copain l’aideront pour ne pas avoir trop mal.

Nous nous retrouvons dans la chambre sans bien savoir comment, mon copain est debout, la copine de mon fils et moi sommes agenouillées devant lui, et sa queue passe d’une bouche à l’autre, j’appelle mon fils pour qu’il m’embrasse quand je ne suce pas la queue, et qu’il puisse aussi mettre sa langue dans la bouche de sa copine.


La queue de mon copain passe tout près de la bouche de mon fils quand celle-ci change de bouche, la queue quitte ma bouche, avant que la copine de mon fils l’ait prise, elle la met dans la bouche de mon fils, qui ne se détourne pas et suce cette bite jusqu’au bout sans la passer à sa voisine.


Mon fils prend tout le foutre dans sa bouche et j’appuie sur sa tête pour qu’il ne sorte pas la queue de sa bouche pour qu’il avale bien tout le bon sperme de mon copain.

La copine de mon fils le suce pour prendre elle aussi tout le foutre de mon fils dans sa bouche, je suis la seule à ne pas en avoir dans la bouche, mais mon fils et mon copain vont m’en mettre plein la chatte, tout du moins je l’espère.


La copine de mon fils s’allonge à côté de moi, comme moi, elle en veut un peu dans sa chatte, mon fils s’allonge sur elle et lui enfonce sa bite dans la chatte, sans ménagement, mais elle a d’autres progrès en lui écartant bien les fesses, la position en dessous lui permet bien, en voyant sa belle rondelle qu’il n’a jamais que je lui prenne avec une courgette pendant le confinement, en prétextant que pour la première fois, il aimerait une vraie bite, je lui déverse toute ma salive dessus.


D’une main, je branle mon copain pour que sa queue soit bien raide pour prendre le joli petit cul.

Je présente la belle queue de mon copain, qui a repris toute sa vigueur, sur la petite rondelle de mon fils, malgré la douceur de mon copain, la bite entre mal, le cul de mon fils est très étroit, centimètre par centimètre, et quelques claques sur les fesses de mon fils pour qu’il détende son anus, la belle bite entre.


Quand il est bien à fond et que mon fils s’est bien habitué à avoir une bite dans son cul, mon copain commence des va-et-vient, doucement d’abord et de plus en plus vite.

De mon côté, je caresse les couilles de mon copain pour qu’il envoie tout son jus dans le ventre de mon fils.

Mon fils va enfin connaître ce que l’on ressent quand il nous encule.

Ce n’est pas la première fois que mon copain baise un autre homme, et après avoir bien rempli le cul de mon fils, lui demande :


— Encule-moi bien pendant que je baise ta mère.


Mon fils a l’habitude de nous prendre par là, et ce doit être la même chose avec un homme.

Ma chatte est bien vite pleine de sperme, à chaque va-et-vient de mon fils dans le cul de mon copain, j’ai impression que la bite qui est en moi devient de plus en plus grosse.

Nos hommes sont fatigués, mais nous, les femmes, nous avons encore envie de jouir, je lèche la chatte de la copine de mon fils qui est pleine de sperme, et j’écarte bien les jambes pour qu’elle puisse bien passer sa tête et lécher la mienne pleine du foutre de mon copain.

Nous sommes tous bi maintenant, et nous nous promettons de passer nos week-ends à quatre, et même nos vacances, si je trouve une maison à louer en France, nous nous sommes pris un peu tard.

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder