Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 57 943 fois
  • 83 J'aime
  • 6 Commentaires

"Contrat" pour une jeune etudiante de 19 ans ...

Chapitre 1

Acccord contractuel

SM / Fétichisme

Le notaire, Maitre Leblanc relisait nerveusement le contrat qu’il avait entre les mains.


« Melle Giroux, je suis désolé, mais je ne comprends vraiment pas ce que je suis en train de lire… c’est une plaisanterie ?


— Non Maitre, c’est un document que mon «  maitre »  à moi , mon dominant souhaite que vous examiniez et validiez.


— « Votre maitre  » ? Melle Giroux, vous n’êtes pas sérieuse, vous ne pouvez accepter une telle chose ?

Voulez vous réellement acquiescer à toutes ces horreurs ? Je vous connais depuis votre plus tendre enfance, vous êtes une jeune femme belle, intelligente, promue à, un bel avenir. Comment pouvez-vous vous livrer aux demandes d’un tel monstre ?


— Maitre, je ne vous demande pas votre avis, ni votre jugement moral. Faites votre travail, avalisez ce document en lui donnant une forme juridique !! »



Il est vrai que le document que la belle jeune femme brune à la peau ambrée, demandait au notaire d’avaliser avait de quoi surprendre…c’était un contrat de rapport dominant/soumise, dans le cadre d’une relation sado-masochiste.



    CONTRAT,

    Rapports dominant/soumise.


    Attendu ce qui suit, ce contrat moral, ayant force de loi, entre les parties, après enregistrement auprès d’un officier ministériel reconnu par les deux parties, définit les rapports et obligations suivantes.



Les PARTIES :



M Fabrice C….., Artiste sculpteur, médiéviste, demeurant à C…./ C… , ..170 Place de ….

Ayant la qualité de « dominant  », reconnu du pseudonyme

«  Chris » demande et prescrit à,



Melle Giroux Jade, étudiante en 2Eme année de lettre, français moderne, demeurant à Cannes, 120 chemin du …

Ayant la qualité de «  soumise », reconnue du pseudonyme  " Ombre.G", reconnaissant et avalisant ce qui est infra,



1- Se soumettre de son plein gré, sans aucune contrainte, en disposant de toutes ses facultés mentales, de son libre arbitre, renseignée en connaissance de cause sur l’exercice des demandes infra.


2-Reconnaitre à M Fabrice C… Pseudonyme «  Chris » la qualité de dominant et se soumettre de son plein gré aux exigences suivantes.

Exercer pendant un jour par semaine, à la volonté de «  Chris » toutes les prescriptions érotiques, pornographiques ou de simple obéissance consentie, que ce dernier lui soumettra.


3-Éviter tout rapport sexuel dégradant et dangereux pour sa santé, sévices qui seraient délivrés par un tiers, visant à porter atteinte à l’honneur et à la réputation du premier cocontractant.



4-Se livrer de son plein gré en connaissance de cause aux demandes de pratique sexuelle sado masochiste de « Chris », ainsi qu’à tout rapport sexuel que celui-ci lui aura prescrit.



5-Reconnaitre le caractère parfois humiliant et douloureux que certaines de ces pratiques pourraient présenter.



7-Accepter les pratiques suivantes :


— rapport sexuel simple, (pénétration vaginale, dans toutes les positions recensées à ce jour)


-rapport sexuel amélioré (fellation complète, sodomie)


-pratiques d’entraves avec des cordes (bondage)


-suspension à des agrès, barre, joug, chaine, visant à offrir le corps de la soumise aux volontés du dominant


— mise en croix, idem


-sévices impliquant : fessées à main nues, application de coups de martinets, chat à neuf queues, cravache, brin d’orties, badine sur toutes les parties du corps, essentiellement parties d’ordre intime (seins, fesses, pubis, nymphes)


-sévices impliquant l’intromission d’objets divers à l ‘agrément du dominant dans les orifices buccaux, vaginaux, anaux tels que : Plug, boules de geishas, godes de différentes tailles, ovibos, dispositifs vibrants (œufs, rabbits, godes….) outils


-sévices impliquant l’utilisation de la chaleur : cire de bougie répandue sur les parties du corps qu’il agréera au dominant, passage d’un fer chauffé au rouge ( 800 degrés ) à 10 cm de la peau de la soumises… dispositifs ayant pour effet maximal d’assener une brulure de type 1° degré ( équivalent gros coup de soleil).


-dispositifs visant à pincer différentes parties du corps de la soumise : seins, mamelons, intérieur des cuisses, différentes parties du sexe féminin (grandes et petites lèvres, clitoris…)

Avec éventuellement mise en gravitation par adjonction d’un poids.


-exposition, exhibition du corps de la soumise à la convoitise d’autres personnes males ou femelles.


-mise à disposition du corps de la soumise à l’exercice de contraintes sexuelles par des tiers (pluralité masculine, gang bangs, viols consentis) sous le contrôle et la mise en sécurité du dominant.

Ou par des femmes (back room lesbien) sans mise en sécurité …hormis l’interdiction de séquestrer la soumise ou de la transporter en un autre lieu, par des femmes. Même sur injonction de cette dernière !


8- le dominant s’engage à respecter et faire respecter l’intégrité physique et entière de la soumise, hormis :

Griffures, morsures, rougeurs de la peau, hématomes superficiels, brulures de 1° degré. Auquel cas il pourvoira aux soins de sa soumise.


9-Il est rappelé qu’hormis la délectation du dominant, les échanges n’ont surtout pas pour but la jouissance extrême de la soumise qui s’y soumet de bonne grâce.

Celle-ci en cette affaire est considérée quantité négligeable par le maitre.


10-la soumise reconnait désirer son avilissement, dépravation, dévoiement, déchéance sexuelle avec avidité et force jouissances.

Les sévices ne pourront aller jusqu’ a délivrance du sang.

Hormis sur demande expresse de la soumise.


11- Interdictions :

la soumise ne pourra se voir infliger les pratiques sexuelles suivantes : scatologie, urologie, zoophilie ( sauf sur demande expresse de la soumise), gérontophilie ( sauf sur demande expresse de la soumise).


12- la soumise autorise son dominant à la maltraiter physiquement

(petites gifles, pincement de la peau, bousculades,) et oralement

( dirty talk)


13-la soumise autorise le dominant à placer sur son corps de substances telles que : boues, graisses animales, minérales ou végétales, lubrifiants, substances pimentées.


14- mise en sécurité, fin du jeu !


La soumise a intégré le fait qu’elle peut mettre fin au jeu ou demander une pause sans aucune explication par les codes suivants :


  - interruptions brève : interjection vocale« yellow  », signifiant code jaune


— interruption et pause (5 à 10 minutes suivant contexte)

Interjection vocale «  orange  » signifiant code orange


— interruption définitive du jeu : interjection vocale

«  red » signifiant rouge total et fin de la partie, définitive !



15- il sera demandé à l’officier ministériel de bien vouloir vérifier sous toutes les coutures l’intégrité physique du corps de la soumise et de la prendre en photos pour authentification.


16- après avoir pris en compte toutes ces dispositions la soumise pour signifier son accord au dominant «  Chris » et débuter le jeu enverra le mail suivant sur la boite du destinataire :


« Je, sous-signée Ombre .G , déclare avoir pris en compte toutes les demandes et ordres de Mon maitre « Chris », pour signifier mon acceptation et débuter le jeu, je lui enverrai le mail suivant :


«  Oui Mon Maitre, j’accepte toutes les avanies et actes sadiques et vicieux que vous voudrez bien infliger à mon corps torturé d’avance et vous en remercie ! »



Adendum : le dominant se réserve le droit d’imposer à la soumise le passage sur sa peau d’objets coupants tels que rasoir «  coupe chou » , épée, sabre, dague, couteau, poignard…

Les dits objets ayant un tranchant affuté…

Sur toutes les parties du corps de la soumise, qu’il lui agréera ; surtout et notamment ses organes sexuels.

Diffuse en direct !
Regarder son live