Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 10 134 fois
  • 37 J'aime
  • 4 Commentaires

conversations avec Docteur X

Chapitre 1

Inceste

Bonjour.

Il y a quelques temps je suis tombé sur un site internet dont je tairai le nom, mais qui proposait des consultations de sexologie avec un certain Docteur X. Un assez bizarre personnage semble t-il d’ailleurs...Vu la teneur de ses réponses, je doute qu’il soit réellement docteur. ( Inutile de chercher le site en question, il est à l’étranger, dans un pays lointain...)

Sur tous les sujets abordés, il y en avait pas mal qui parlaient d’inceste.

J’ai trouvé certains témoignages vraiment étonnants, intéressants et il faut le dire, assez croustillants. Je retranscris donc ces conversations (il y en a plusieurs, avec plusieurs intervenants. Vous me direz si ça vous plait, je vous livrerai le reste...).


Pour commencer, une certaine Ariane :


Bonjour Docteur.

Je m’appelle Ariane. J’ai 19 ans et un gros soucis :

Je suis amoureuse de mon père...

Pour tout vous dire, j’ai une envie folle de lui. Ca fait longtemps que je m’en doute, mais là j’en suis sûre.

Un matin de la semaine dernière, je l’ai vu à poil dans la salle de bain. Il avait laissé la porte ouverte et était en train de se raser.

Mon père était beau, magnifique. J’ai fixé sur son sexe : c’était la plus belle chose que je n’ai jamais vu. Il avait une queue très grosse et très belle. J’en avais jamais vu une aussi belle.

C’est là que j’ai eu le déclic. J’ai eu une montée d’hormone comme jamais.

Je n’ai pas arrêté d’y penser toute la journée, et le soir dans mon lit j’ai eu une formidable envie de me masturber.


Je n’arrête pas de penser à lui, je me masturbe tous les soirs en pensant à lui.

Suis je normale ? Que m’arrive t-il ? Que dois je faire ?


réponse du Docteur X :

bonjour Ariane,

Ne vous en faites pas. Vous êtes normale, mais vous êtes victime d’une chose assez classique : vous confondez admiration pour votre père et amour.

Comme toutes les jeunes filles, qu’il vous attire est normal : c’est votre père et vous l’aimez comme un père. Mais c’est un homme aussi ! Et sa virilité vous touche, vous attire aussi...

Ne vous formalisez donc pas pour ça. Se masturber en exerçant vos fantasmes ne veut pas dire que vous allez coucher avec lui !

Alors soyez rassurée et bonne continuation à vous.


Docteur,

Depuis votre réponse, j’allais beaucoup mieux. Je n’y pensais plus.

Et puis la semaine dernière j’ai craqué. Ma mère était partie pour une semaine pour son boulot, alors une nuit je suis allée rejoindre mon père dans son lit.

Je savais qu’il dormait à poil, alors moi aussi je me suis mise toute nue, et je me suis glissée dans son lit.

Au début, il ne s’est pas réveillé. C’était délicieux de sentir son corps chaud contre moi.

J’ai même réussi à caresser discrètement sa queue. Elle était douce ! C’était incroyable. Il a même commencé à bander.

Et puis il s’est réveillé. Il a fait un bon de deux mètres en s’apercevant que c’était moi à coté de lui.

Je me suis enfuie en courant dans ma chambre. J’avais trop honte !


Le lendemain ma mère est rentrée. Mon père m’avait dit qu’il m’en voulait pas, que c’était pas grave.

En attendant, c’est vraiment bizarre. Avec mon père on est tous les deux gênés.

J’ai l’impression qu’il me regarde différemment d’avant. D’un coté ça m’embête, mais d’un autre coté j’aimerais tant qu’il me trouve belle et que lui aussi ait envie de moi...

Je sais que ça va vous choquer, mais j’ai tellement envie de lui, j’aimerais tant faire l’amour avec lui !

Est ce que vous pensez que ça serait possible ?


réponse du Docteur X :

Chère Ariane.

Que ça soit possible de faire l’amour avec votre père ? Certainement pas !

Avez vous pensé dans quelle situation ça vous mettrait ? Vis à vis de la morale, et de votre mère aussi.

Et votre père, que penserait il  ?

Vous fantasmez sur le fait de faire l’amour avec lui, mais lui serait il d’accord ? La moindre des choses serait de lui demander son avis...


Cher docteur X,

Merci beaucoup pour vos conseils, qui m’ont ouvert les yeux.

L’autre jour, je suis donc allé voir mon père et comme vous dites, je lui ai "demandé son avis" ... Je lui ai posé carrément la question .

C’était un après midi, à la maison. Je suis allée le voir dans le salon, et je me suis collée contre lui pour lui faire un câlin, comme lorsque j’étais enfant. J’étais juste en culotte et t shirt. J’ai commencé à le caresser. D’abord le torse, puis le ventre. Voyez vous, Docteur, il se laissait faire. Ca avait même l’air de lui plaire..

Alors j’ai commencé à descendre vers son sexe, et je l’ai caressé à travers son pantalon. Là il a eu l’air surpris, mais pendant 10 secondes, il s’est encore laissé faire. Et puis brusquement, il m’a repoussée en arrière et m’a demandé d’arrêter.


C’est là que je lui ai demandé : je lui ai dit que je voulais faire l’amour avec lui , même une seule fois.

Il était très surpris, il savait plus où se mettre, le pauvre...Il m’a dit qu’il ne savait pas, qu’il fallait qu’il réfléchisse.


Alors comme j’ai vu qu’il hésitait, j’ai pris les devants et j’ai carrément retiré ma petite culotte, là devant lui. J’étais sûre que ça allait marcher.

Il en revenait pas de voir mon petit cul nu ! (à mon avis ça faisait un moment qu’il le mâtait, mon petit cul). Avant qu’il réfléchisse trop, j’ai ouvert sa braguette et j’ai sorti son sexe.


A ma grande surprise, il bandait déjà en fait. Je tenais sa queue dans ma main et il durcissait encore plus, à tout allure... C’était extraordinaire ! Alors on s’est complètement déshabillé, et on a fait l’amour. Le recevoir en moi était une chose fantastique. J’en avais tellement envie ! Et lui aussi en fait.

On a baisé doucement pendant une bonne demi heure, dans plein de positions que je connaissais même pas. C’était tellement bon ! C’était le meilleur amant que j’ai jamais eu. Il était tellement doux  !

Et puis je lui ai dit que je prenais la pilule, alors il a joui en moi. Et ça, c’était le plus beau cadeau qu’il puisse me faire.


J’avais un peu honte lorsque maman est rentrée le soir.

Assise à table pour le repas du soir, j’avais encore un peu du sperme de papa qui coulait entre mes jambes, dans ma culotte...

Heureusement, maman ne s’est doutée de rien.

Mais moi, j’étais tellement heureuse !

Merci Docteur. Sans vos conseils, tout cela n’aurait pas été possible. Merci encore !

Diffuse en direct !
Regarder son live