Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 34 566 fois
  • 79 J'aime
  • 1 Commentaire

ma copine , ma fille et les blacks

Chapitre 1

Inceste

Avec Amélie, ma compagne et Cloé, ma fille, nous menons une vie dissolue depuis qu’Amélie a réussi à me faire admettre ma fille au cœur de notre vie sexuelle, mais pour l’instant tout ce passe bien, les deux femmes sont même devenues très complice comme je viens de le constater en arrivant à la maison.

Cet après midi je suis allé faire un tennis avec un copain, et je suis un peu crevé!! Je suis entré dans la maison, un grand silence ….

  - Amélie? Cloé?

Personne ne répond, et puis j’entends un gémissement qui provient de la chambre de ma fille, j’approche, la porte n’est pas fermée, …..Amélie est nue, allongée…. équipée d’un gode ceinture sur lequel Cloé nue elle aussi, monte et descend à un rythme régulier… je vois son petit cul rebondi, exposé à ma vue, sa petite chatte ouverte par le sexe en silicone noir, il est d’un bon calibre: qui luit de sécrétions ….

Ébahit je reste à regarder ce spectacle érotique, elles se malaxent mutuellement les seins, puis enfin Amélie m’aperçois mais ne dit rien…. elle bat des cils pour me faire comprendre d’approcher… silencieusement je me déshabille, la bitte déjà au garde à vous!! J’ai le petit trou du cul de ma fille sous les yeux, il palpite au même rythme qu’elle s’enfonce le gode, il s’ouvre lorsque le sexe factice est au plus profond de sa grotte.

Je ne peux résister… ma bouche vient se coller sur ce trou qui ne demande qu’a être lécher.

  - Haaaaaaaa!!!

Elle pousse un cri strident sous la surprise!!

  - Ha!! c’est toi papa!! Tu es fou, j’ai eu très peur!!! Bon, et bien continue maintenant!!!

Je recolle donc ma langue et l’enfonce au plus profond de son trou intime,

  - Hoooo tu me fais du bien ….. Met la moi … j’ai envie ….

  - Tu veux que je te sodomise??

  - Ouiiiii, s’il te plaît …..

J’enduis mon gland de salive, en tartine aussi la corolle sombre… je pointe et appuie…. Les chairs sont repoussées, Docile elle attend sans bouger... un petit ‘Aiiiiie’ lorsque le gland passe l’endroit le plus étroit de son conduit, et lentement je m’introduis entre ses reins serrés

  - Va- y … encule moi bien papa, ça me fait du bien …

Je sens a travers la mince paroi le gode qui va et vient sur ma queue, Amélie donne des coups de reins pour la baiser avec moi.

  - Tient Cloé prend ça…. ton père et moi te baisons ma petite salope!!! C’est bien ce que tu voulais? que ton père nous baisent toutes les deux ce soir??

  - Ouiiiii, hein papa tu va nous baiser ce soir???

  - Ecoutez les filles vous m’emmerdez!! Ce soir je suis crevé pas question que je vous ramone la chatte!!!

  - Hoooooo Noooon !!! On a toutes les deux envie ce soir …..

Du coup je me retire du cul de Cloé!!!

  - Vous avez envie de baiser ce soir?? C’est sur??

  - Ouiii Ouiiiii

  - Alors d’accord!! Vous allez baiser… allez vous préparer, je vous emmène

  - Nous allons baiser ou çà???

  - Vous aimez les grosses queues noires??

  - Hoooo Ouiiiii

  - Hé bien nous allons boire un "ti punch" au comptoir du rhum’, là vous allez êtres servies!!!

  - Tu es d’accord, toi Amélie???

  - Bien sur!! Tu ne va pas te dégonfler Cloé!!!Je ne me suis jamais faite prendre par un noir et toi non plus je suppose??

  - Non!! Hé bien OK!! On y va!!!

  - Dépêchez vous de vous préparer… pas de frais de toilettes, juste de quoi cacher les seins, une jupe courte, et un slip pas trop collant: ils ont de gros doigts!!!!

J’avais emmené mon ex une fois dans ce bar Martiniquais qui fait aussi dancing, le patron, son cuisinier et deux clients l’avait sautée, elle s’en est souvenue longtemps!!!

Dès notre arrivée les filles blondes ont fait sensation!! Les sept ou huit noirs qui sont là on tous arrêtés de parler, les yeux braqués sur les cuisses de mes femmes!!!

Nous nous somme installés à une table près de la petite piste de danse, au deuxième "ti punch", les filles se sont levées pour aller ‘zouker,’quelques mecs se sont approchés pour voir de plus près les petites culottes qui apparaissent de temps à autre au rythme de la musique, très vite deux plus hardis sont venus derrière elles et comme je ne faisais rien pour les en dissuader ils saisissent les tailles et se collent à elles carrément, elles me font un sourire et augmentent la pression qui les colles aux chibres qui doivent se tendres sous les pantalons ….

Les mains commencent à se balader sur les fesses, les seins… et bientôt s’insinuent sous les jupes…. les mouvements ralentissent… les jambes s’ouvrent….

Un noir vient de porter un doigt à sa bouche… ce qui veut dire que la culotte a été bousculée ….le patron du bar vient de mettre une musique plus lente, plus propice au contact… voilà, deux couples se sont formés… Amélie et Cloé se font rouler un patin d’enfer… pendant qu’une main fouille sous les jupes, consentantes elles avancent le bassin au contact en écartant largement les jambes... Mais d’autres hommes s’approchent, pour voir s’ils ne peuvent pas profiter eux aussi de la situation….

Je crois que le moment d’accélérer les choses est arrivé, je me lève pour aller voir le patron

  - Dite moi, est ce que la petite salle du fond est toujours accessible????

  - Je vois!! Pas de problème monsieur, voici la clé, enfermez vous avec qui vous voulez, vous ne serez pas dérangés…. bonne soirée!!!

Les deux hommes avec qui elles ‘dansent’ ont environ vingt cinq ans… je me dis que ça peut faire juste en nombre… je passe près d’une table ou trois blacks discutent en regardant les couples avec beaucoup d’intérêt!!, deux ont la quarantaine, l’autre plus vieux a des cheveux blanc

  - Bonjour, çà vous dirais de participer avec eux???

  - Vous voulez dire … pour baiser les deux petites blondes????

  - C’est exactement çà!!!

  - Haaaaa oui alors!!!

  - Suivez-moi

Je passe prè des filles qui sont parties dans leurs phantasmes et se laissent peloter allégrement devant tout le monde!!

  - Venez, le moment que vous attendez est arrivé!!

  - Heeeeuuu, mais ceux là??

  - Ils ne seront pas de trop….

  - Ouahhh, qu’est ce qu’on va prendre….

Nous entrons dans la salle, la grande table est toujours là .Aussitôt la porte fermée:

  - Allez les filles àpoil, montrez à ces messieurs vos trésors cachés!!!

Et vous aussi messieurs, je veux voir si j’ai eu la main heureuse, ces dames veulent de la grosse queue ….

Tout le monde obéit, ma fois, elles ne seront pas volées sur la marchandise!! Cinq belles bittes à moitié bandées pendent entre leurs cuisses en érection çà doit faire du vingt cinq centimètres!! Et l’œuf violet qui trône au bout est impressionnant, mais la plus grosse est quand même celle du vieux, deux grosse veines serpentes tout le long de la hampe, ce n’est pas une bitte c’est une matraque, et bien sur, cinq belles paires de couilles qui sembles bien pleines!! Ils se caressent tous en matant les triangles blonds.

Mes deux femmes restent bouche bée devant cet étalage, elles veulent baiser? Et bien je fais le pari qu’elles vont repartir les jambes écartées!!! Elles se concertent un instant et puis vont ensemble s’allonger cote à cote sur la table, les talons aux fesses les genoux ouverts…

  - Qui veut lécher???

Aussitôt leurs cavaliers se précipitent entre leurs cuisses et se mettent à l’ouvrage la bouche collée aux deux abricots qui doivent être très juteux!!

Deux autres font le tour de la table, passent une main derrière leurs têtes et présentent à leurs bouches deux belles prunes qui suintent de plaisir, voilà qui démarre bien!! Pour ne pas être en reste moi aussi je me met à poil

C’est le silence, à part des ‘Huuuummmms’ étouffés, et leurs petits culs qui gigotent sous les caresses, les filles sucent consciencieusement tout en masturbant les bittes dont leurs doigts ne fait pas le tour

C’est Amélie qui inaugure la première bitte noire de sa carrière, l’homme qui la léchait vient de la tirer à lui, je m’approche tout près, je veux voir ce manche noir entrer dans la chatte étroite de ma concubine, il frotte un moment son chibre le long de la fente luisante de mouille, les lèvres sont écartées, le trou est là… il pousse, lentement le vagin avale ce pieu de chair, elle recrache celui qui lui obstrue la bouche, pour chercher de l’air ou pour émettre un son, mais rien ne sort, la bouche et les yeux grand ouvert elle sent sa moule avaler la bitte énorme.

  - Chériiiii c’est monstrueux…. Il me défonce la chatte, Ouiiiii hoooooo!!!! Il en rentre encore… combien fait elle??? Chéri je baise avec un noir!! C’est booooonnnnnnn!!! Cloé fait toi prendre, tu va voir, c’est divin ces grosses bittes Ouiiiiiiiiii, je vais jouiiiiir.

La queue continue sa progression dans le ventre accueillant, les mouvements deviennent de plus en plus amples et rapides, Amélie ronronne comme une bête en chaleur, je la laisse un moment car c’est au tour de ma fille de se faire prendre…. j’appréhende un peu car sa fente est encore plus étroite que celle de ma compagne et elle n’a pas baisé que des dizaines de fois …

Mais sa petite chatte ruisselle, les lèvres sont entrouvertes, çà devrait bien se passer

L’homme lui pose les jambes sur ses épaules, elle me regarde anxieuse, je lui caresse la joue

  - Décontracte toi chérie, ouvre toi, ça va aller….

Je passe mes mains entre ses cuisses pour lui écarter moi même ses lèvres et voir l’œuf entrer dans le ventre de ma fille…. les deux sexes sont bien lubrifiés, les petites lèvres sont entraînées vers l’intérieur sous la poussée et puis d’un coup elles reviennent, il est entré.

  - Papa!!!! Houaaaaa c’est gros….. Amélie!! Il me défonce!!!! Ma chatte va éclater!!!! Hoooooo là: là: que c’est booooonnnnnnn

  - Ouiii ma chérie moi aussi je me fais défoncer, il me l’a toute mise ses couilles tapent sur mon cul je n’arrête pas de jouiiiiirrrr, ça coule entre mes fesses!!!

Trop occupées à baiser elles ne sucent plus, les deux mecs se branlent sur leurs seins et d’ailleurs ils viennent de décharger, çà coule partout, de leurs petites mains elles se massent les seins avec cette crème bienfaisante!!

Mais le plus âgé vient près de moi et me dit:

  - J’aimerais bien baiser Amélie…. je bande comme un âne…

  - Ha oui, tu as raison, je m’en occupe!!... Oh! les gars, on va un peu corser la chose, votre collègue aimerait bien tirer son coup… tu peux lui laisser Amélie un moment??

  - Aller allonge toi par terre, Amélie va s’empaler sur ton chibre, comme tu es plus imposant que les autres elle dosera elle même la pénétration,… Amélie??Regarde ce qui t’attend… le passage est fait tu va l’avaler comme une lettre à la poste!!

  - Houa!! Regarde ma minette elle est toute déformée!! Tu as vu le monstre??

  - Aller ne fait pas de manière!! Au boulot!!! Tu voulais baiser??, Alors baise!!!

Mine de rien ses yeux brillent de plaisir lorsqu’elle enjambe le noir qui tient sa mantule en l’air, doucement elle se laisse descendre en ouvrant de ses doigts sa moule tuméfiée

  - Hoooooo, quel engin…. mon ventre va éclater…. mais elle est bonne, je sens les veines sur mes parois, chéri, je vais mourir de jouir…

  - Hé bien profite en, et surtout détend toi bien, cambre tes fesses tu va te faire prendre en double….

  - Tu veux dire enculée??

  - Oui, à moins que tu ne veuille les deux dans la chatte…

  - Ho non!!! Y’ a plus de place!!!

Celui qui la baisait précédemment vient à son cul la bitte pointée vers la cible étroite, Amélie est tellement excitée que la bitte progresse vite dans son anus, les deux formidables pistons se mettent en branle alternativement, pour l’empêcher de hurler je demande à un autre black de venir lui obstruer la bouche, en voilà une de pleinement satisfaite!!!

Mais que devient ma fille pendant ce temps?? Le noir la pilonne toujours, elle est secouée comme une poupée de chiffon, et se cramponne à une autre queue qu’elle suce comme elle peut… moi aussi je voudrais bien participer!! Aussi je demande à son baiseur de s’allonger lui aussi au sol, elle le chevauche, et continue de sucer, il a du déjà lui balancer une ration de sperme dans le ventre car des coulées blanchâtres suintes du vagin rougi, la place qui me reste est son petit cul que j’avais commencé à prendre à la maison, je ne vais pas faire le difficile!!!

Je frotte ma queue le long des lèvres maculées, je tente de m’introduire moi aussi dans la moule distendue mais elle pousse un énorme cri!! Et j’ai peur de la déchirer, alors je pointe son anus dont la queue du noir rétrécit vachement l’entrée, patiemment, par petites pressions, je fais ma place ma bitte entre lentement, Cloé se met à pousser elle aussi, je n’ai pas à bouger elle s’enfonce d’elle-même sur nos queues, pour elle, à même pas vingt ans, c’est un vrai baptême de la baise, c’est la première fois qu’elle est prise par tous les trous

Elle tousse et crache!! La queue qu’elle suçait vient de lui vomir son venin au fond de la gorge, le noir finit de s’essuyer la queue son visage!!

Chez Amélie c’est la même chose!! Elle arrive avec peine à déglutir, mais elle n’en perd pas une goutte, la gourmande!! Dans le même temps celui qui la sodomise lui remplit le boyau, à entendre le cri qu’il pousse, elle a du avoir la dose!! Lentement il se retire, la queue ramollie, son petit œillet fait des bulles!! Le sperme coule lentement du trou qui met du temps à se refermer le vieux qui est dessous décide de la finir en levrette, je ne sais pas quel âge il a, mais il pète la santé!! A grands coups il la besogne, les chairs claquent.

Amélie pousse des Ho! Ho! Ho! Ho! À chaques coups de boutoir!! Il va me l’agrandir avec son perforateur!!

De voir mes femmes se faire défoncer, et en plus elles aiment ça!! Ma jouissance monte, dans un râle à faire peur je me bloque sur le petit cul de ma fille pour lui envoyer mon foutre au plus profond de ses reins.

Ma puce se crispe sur le noir qui la baise, un cri libère sa jouissance à elle aussi, je sens la bitte qui est dans sa chatte se raidir une ultime fois, à chaque contractions il se vide les couilles au fond de l’utérus de ma fille

Et Amélie se fait toujours défoncer par le vieux noir, le gros tuyau entre et sort à une cadence infernale!! Ses cheveux sont trempés par la sueur, ça lui dégouline de partout, le rimmel fond!!

Enfin, le noir pousse lui aussi un rugissement de lion, il n’en finit plus de se vider dans ma copine !!, dès qu’il la lâche celle-ci s’écroule à plat ventre sur le sol!! Brisée, repue de sexe, sa chatte laisse couler le trop plein de sève humaine

  - Chéri, je suis morte… mais putain que c’était bon…..

  - Papa moi aussi, je suis fourbue, cassée… je ne peux plus resserrer les cuisses, on va rentrer… mais quand est ce que l’on revient…..??????

Diffuse en direct !
Regarder son live