Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 21 966 fois
  • 209 J'aime
  • 5 Commentaires
  • Corrigée par l'équipe

La copine de mon fils.

Chapitre 2

Pris sur le fait

Voyeur / Exhibition

Cet été, nous sommes allés rejoindre mon fils qui était en vacances dans le sud avec sa copine. Nous avons passé quelques jours avec eux. C’est une belle fille d’environ 25 ans, blonde avec de beaux yeux bleus. Sa poitrine est assez généreuse (95B, j’ai regardé dans ses affaires) la plupart de la journée, elle était en maillot de bain deux pièces avec un décolleté qui mettait en valeur sa poitrine. Bref elle est à croquer.


L’après-midi pendant qu’ils étaient à la plage, j’en profitais pour regarder dans son linge sale et je sentais ses petites culottes avec encore son odeur dessus. Je me mettais alors nu sur son lit et j’en profitais pour me masturber dedans ou alors je les mettais tout en me caressant. C’était divin.


Un début d’après-midi, ma femme et mon fils sont partis à la plage. Moi je suis resté à l’appartement regarder un film, car il faisait trop chaud. Marion est allée faire une sieste dans la chambre à côté. Et nous avons décidé d’aller les rejoindre à la plage vers 16 h.


J’ai regardé un film tranquillement dans le canapé du salon. A la pub, je suis allé aux toilettes dans la chambre. En ouvrant la porte, je l’ai vue allongée sur le lit. Elle était à plat ventre, les bras sous l’oreiller.


Elle portait un tee-shirt. Elle avait une jambe repliée et là, j’ai vu qu’elle ne portait pas de culotte, car je pouvais apercevoir son petit abricot tout lisse. Je suis resté là, planté à la regarder. Quelle magnifique spectacle, je ne pouvais pas rêver mieux. J’ai senti alors mon sexe durcir à l’intérieur de mon maillot de bain et j’ai commencé à me caresser à travers le tissu. Je me suis approché d’elle pour mieux la voir.


Elle dormait profondément et c’est alors qu’elle s’est retournée dans le lit. J’ai bloqué ma respiration. Mon cœur battait très fort. Ouf, elle dormait toujours.


Cette fois, je pouvais admirer sa petite chatte côté pile. Elle était bien lisse avec juste un petit un peu de poil blond au-dessus. Ses petites lèvres dépassaient un peu. Et je devinais ses seins à travers son tee-shirt.

J’ai alors sorti mon sexe qui n’avait plus beaucoup de place dans son maillot et j’ai commencé à faire des va-et-vient. Le plaisir montait. C’était énorme, j’étais là à me masturber à côté d’elle en admirant ce corps dénudé devant moi. J’avais d’ailleurs souvent fantasmé sur elle depuis que je l’avais vue chez elle en train de se caresser.


C’est à ce moment qu’elle a ouvert les yeux !

J’étais tétanisé, pris, c’est le cas de dire, la main dans le sac. J’ai senti un coup de chaud sur mon visage, je devais être rouge de honte.

Marion m’a fait un grand sourire en me regardant avec ses beaux yeux bleus, puis lentement elle a descendu sa main sur sa petite chatte et a commencé à se caresser délicatement. Elle faisait de petits aller-retour entre ses lèvres.

Avec son autre main, elle a remonté son tee-shirt et a commencé à se caresser un sein. Sa poitrine était ferme et ses tétons pointaient déjà.

Son regard malicieux était planté dans le mien.


— Continue ! me dit-elle d’une voix haletante, j’ai très envie de te regarder aussi.


Je n’en revenais pas, c’est un rêve, je vais me réveiller !

Et je repris mes mouvements. Mon sexe était énorme et déjà bien humidifié, ça s’entendait bien d’ailleurs.

En ce moment sur XStorySnap… (touchez pour voir)

Elle caressait maintenant son petit clito de plus en plus vite. Sa respiration s’est accélérée et elle gémissait doucement à chaque passage de sa main sur sa chatte tout en fixant mon sexe.

Elle enleva alors son tee-shirt entièrement et libéra son deuxième sein. Ils étaient magnifiques et je pouvais les voir pour de bon. Ils étaient comme je les avais imaginés en matant son décolleté avec une auréole assez large autour de chaque téton.


Là, elle continua de se masturber en se tortillant. Elle poussait maintenant de petits cris de plaisir en mordillant ses lèvres. Elle était au bord de la jouissance.


— Oui c’est bon, je vais jouir !


Moi je me caressais de plus en plus vite maintenant, tout mon sexe fourmillait.


— Approche-toi ! Viens sur mes seins.


Elle remonta alors sa main le long de mes cuisses et commença à me caresser les boules qu’elle pétrissait délicatement. Puis elle attrapa mon sexe et m’accompagna dans mes mouvements. Sa main était douce et je sentis mon chibre gonfler de plus en plus. Je ne pus alors me retenir et je poussai de longues salves me délivrant sur sa poitrine.

Elle étalait mon sperme en massant ses seins. Elle poussait maintenant de petits cris et son visage grimaçait de plaisir.


C’est alors qu’elle a joui. Son corps s’est crispé entièrement et elle a poussé un long râle en me fixant dans les yeux.


— Ouiiiiiii ! Comme c’est bon.


Je lui ai malaxé ses deux seins avec mes mains étalant ma jouissance jusqu’à son ventre. Elle avait la peau douce et frissonnait encore de plaisir.

Puis je lui ai posé délicatement un baiser sur les lèvres.


— Merci tu m’as comblé.

— De rien, j’avais bien remarqué que tu me matais et cela m’avait bien excitée. Je suis très flattée que tu aies joui pour moi !


Ne t’inquiète pas, cela restera entre nous.

Puis nous sommes allés prendre une douche.

J’en ai encore profité pour la caresser tout en la frottant avec le gel douche sur tout le corps puis nous sommes allés rejoindre ma femme et mon fils à la plage.

Cette fille est vraiment torride et j’en suis encore tout excité en vous racontant cette histoire.

Diffuse en direct !
Regarder son live