Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 23 398 fois
  • 31 J'aime
  • 3 Commentaires

Ma copine et son cousin

Chapitre 1

Bon rapport entre cousin/cousine

Inceste

Pour des raisons évidentes de confidentialité, les prénoms ont été changés. Merci à Neopassenger pour son aide.


Je me présente, Christophe, 30 ans au moment des événements. Ma copine, Sophie, en avait 29. 1m46, 75 kilos, 110D, cheveux châtains. Nous sommes ensemble depuis 2011.

Tout cela s’est passé en juillet 2016, Sophie avait décidé d’aller une semaine chez son oncle Marc qui est paraplégique. Il vit avec son cousin Stéphane qui a environ 23ans, 1m60 60 kilos, cheveux châtains avec des lunettes. Son physique pourrait en faire craquer plus d’une. Stéphane vit chez son oncle pour l’aider lui et sa grand-mère dans leurs quotidiens, cette dernière, Marie, ayant 76 ans.


Comme chaque année ma copine avait décidé de rester une semaine, donc je me retrouvais encore une semaine tout seul. Je lui parlais tous les jours sur Facebook, mais ce qu’elle ne savait pas c’est que j’avais ses codes pour l’espionner. Je sais que ce n’est pas bien mais je ne lui faisais pas confiance.


Elle me racontait tous les jours ce qu’elle avait fait de sa journée, et le troisième soir nous avons décidé de nous voir sur Skype.


Il est 21 h environ quand nous lançons la discutions, et nous avions tous les deux envie de nous chauffer, donc nous commencions la conversation comme ça :


— J’aimerais te caresser tes jolis seins et avec l’autre main te doigter.


Ce qu’elle fit avec ses deux mains.


— Moi j’aimerais caresser ton corps de haut en bas avec la langue.


A ces mots, je m’effleure avec une main en pensant que c’est sa langue.


— Enlève ton tee-shirt !


Ce qu’elle fait de suite, me laissant découvrir ses beaux seins bien ronds (110D).


— Toi aussi enlève ton tee-shirt et ton pantalon ; mets-toi en boxer !


Ce que je fais immédiatement.


— J’aimerais lécher ta chatte.


Elle met sa main entre ses jambes et se caresse.


— Moi je sucerais ta bite.


Alors je commence à me caresser.


— Doigte-toi pour imaginer que je te pénètre.


Ce qu’elle fait.


— Et toi branle-toi pour imaginer que tu me prends.


Ce que je fais volontiers.


Cela dure 10 minutes de doigtage et de branlette jusqu’à ce que nous jouissions tous les deux.


Les jours suivant, comme d’habitude je la contacte par SMS ou Facebook, ça dépend si elle est ou non devant l’ordinateur. Le cinquième jour je lui écris le soir vers 18h ; elle me répond qu’elle me contactera vers 20h car elle va regarder un film avec Stéphane dans sa chambre. N’ayant aucune crainte vis-à-vis de lui, je la laisse donc jusqu’à 20h.


Pendant ce temps chez son oncle, Sophie arrive dans la chambre de Stéphane et se met sur le bord du lit pour regarder un film. Pendant la vidéo, Stéphane se rapproche de sa cousine. Le film se termine et Sophie se lève et va regarder par la fenêtre. Stéphane arrive derrière Sophie et pose sa main sur ses fesses. Etant très timide, elle ne dit rien et remonte juste ses mains au niveau de ses hanches. Le film se termine et elle va dans sa chambre.


Comme chaque matin et soir, je me connecte sur son compte Messenger. Il est environ 20h30. J’y découvre une grosse surprise. Je ne lui dis rien mais ce que je lis ne me plaît pas :


— Coucou cousine, tu fais quoi de beau dans ta chambre ?

— Je discute avec Christophe et toi sur Facebook.

— OK. Et il dit quoi de beau ?

— Rien. Au fait, tout à l’heure en regardant le film, tu as mis ta main un peu trop bas…

— Ah, désolé. Tu n’as pas aimé ?

— Si, mais tu es mon cousin.

— Et alors ?

— Ça me fait bizarre.

— Viens, on va en discuter dans ma chambre.

— OK, j’arrive.


Je suis estomaqué. Je me dis qu’elle se laisse caresser sans rien dire, et en plus qu’elle va en discuter avec lui dans sa chambre. Elle me dit peu après sur Facebook qu’elle va manger, et qu’après elle ira regarder un autre film avec Stéphane, donc qu’elle ne sera pas disponible ce soir par SMS ou Skype.


Sophie arrive donc dans la chambre de Stéphane et s’assied.


— Salut Sophie, je suis désolé de t’avoir surprise par mes gestes, mais tu sais, entre adultes consentants on peut faire ce que l’on veut tant que les deux personnes sont d’accord, dit-il en commençant à la caresser sur la jambe.

— Oui, mais tu es mon cousin ; ça me fait bizarre. Je me suis laissé faire uniquement car je suis timide.


Stéphane en profite pour glisser sa main sur sa cuisse et remonter dans l’intimité de Sophie, puis la caresse. Elle continue de se laisser faire. Il commence à la doigter, puis lui enlève le leggin, ensuite sa culotte, et remonte le tee-shirt derrière sa nuque. Sophie reste paralysée par sa timidité et ne bouge pas. Pendant ce temps Stéphane baisse son pantalon, puis il allonge sur le dos Sophie et la prend en missionnaire sans préservatif. Pendant qu’il fait des allers-retours, il en profite pour lui caresser les seins. Ensuite il éjacule sur son ventre très rapidement.


Je la laisse donc ; je ne lui écris pas ce soir-là.


Le lendemain, en sachant ce qu’il y avait d’écrit, je me dis qu’il faut que je voie ce qu’ils s’écrivent sur Messenger ; et là, mon sang ne fait qu’un tour :


— Ca va Sophie ?

— Oui ; et toi Stéphane ?

— Super. Alors, tu as aimé ce que l’on a fait hier soir ?

— Oui, ça m’a fait bizarre de tromper Christophe avec toi mais je ne m’en veux pas.

— Si ça te dit de le refaire un jour, tu me le dis ; il faut juste que cela reste entre nous.

— Oui. De toute façon je n’ai pas envie qu’il le sache.


Je suis vraiment en colère derrière mon ordinateur ; je décide donc de lui écrire :


— Salut Sophie, tu as bien dormi ?

— Non, j’avais très chaud, je me suis endormie vers 3 h du mat, et toi ?

— Moi nickel. Je voulais savoir si tout se passe bien avec ton cousin.

— Oui, j’ai regardé un film avec lui hier soir et vers 23 h j’ai été me coucher mais j’avais chaud et je n’ai pas réussi à m’endormir avant 3 h du matin.

— Tu ne m’as pas trompé ?

— Non, je te promets.

— Bizarre, car j’ai tes codes Facebook et j’ai vu que tu m’as trompé avec ton cousin. Alors ?

— Comment ? T’as osé regarder mon Facebook ?

— Est-ce que tu me l’aurais dit sinon ?

— Non, mais je ne sais pas ce qui m’as pris.

— Tu avais l’air d’aimer car tu lui as même dit que tu recommencerais si tu pouvais.

— C’est vrai ; je suis vraiment désolée.

— Je viens te chercher. Prépare-toi, j’arrive dans 45 minutes.

— OK, je me prépare, conclut-elle avec un smiley triste.


Donc me voilà en route pour 45 minutes de voiture, et là j’arrive. J’ai déjà prévenu son oncle Marc, qui est en colère contre Sophie et Stéphane, mais Stéphane a fui avant mon arrivée. Nous arrivons à la maison, et là je cherche à savoir ce qu’il s’est exactement passé ce soir-là : d’après ses dires, ça se serait passé comme je vous le raconte.


Depuis ce jour-là elle ne va plus en vacances chez son oncle ; je revois de temps en temps Stéphane mais il ne me dit plus bonjour ni ne s’approche de moi.

Diffuse en direct !
Regarder son live