Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 4 539 fois
  • 10 J'aime
  • 0 Commentaire

Coralie

Chapitre 2

Zoophilie

D?habitude Hercule dormait devant le porte d?Alice et je pense que c?est lui qui avait du la laisser entrebâillée en voulant aller dormir avec sa maîtresse.


J?étais quand même intriguée par tous ces bruits et ces soupirs qui venaient de la chambre d?Alice et curiosité féminine oblige ,je risquais un coup d?oeil à l?intérieur , en prenant bien soin de ne pas faire trop de bruit pour ne pas me faire repérer.


Je n?arrivais pas à voir toute la chambre en entier , mais je vous assure que malgré tout , je n?étais pas déçue du spectacle qui se présentait à mes yeux.


Ma tante était allongée sur le lit avec les cuisses remontées et largement ouvertes et bien que le corps de Delphine me soit à moitié caché , je pouvais voir sa bouche enfouie dans les replis du sexe d?Alice en imaginant sa langue qui devait se perdre au beau milieu de ses lèvres .


J?aurais tellement voulu être à sa place , à quatre pattes entre les cuisses de ma tante avec ma langue entre les lèvres de son sexe à déguster sa mouille qui ,vue les coups de reins qu?elle donnait à chaque fois que Delphine la léchait , devait couler en abondance de son vagin avant d?aller se perdre entre la raie des fesses.


Il fallait bien avouer que je ne restais pas indifférente à la beauté de ces deux corps entremêlés .


Je sentais maintenant une chaleur intense entre mes cuisses qui commençait à envahir mon corps, pendant que mes doigts après avoir écarté mon clitoris d?entre les lèvres de mon sexe, avaient entamés avec lui une masturbation d?une telle intensité que je ne pus me retenir trop longtemps et malgré toutes les précautions que j?avais prises pour ne pas faire de bruit ,je me suis mise à gémir tant la jouissance était profonde.


J?ai eu beau essayer de me cacher j?ai bien vue que ma tante m?avait entendue jouir et regarder dans ma direction tout en continuant de se faire lécher par Arlette.


-C?est toi Coralie ? je sais que tu es là !!!entre ..... Viens te joindre à nous on t?attendait Delphine et moi.


Je savais qu?en entrant dans cette chambre pour me joindre à elles , toute ma vie d?adolescente basculerait et que j?allais plonger dans ce monde où il ne me serait plus possible de revenir en arrière .


J?avais eu déjà ce petit moment de folies avec ma tante et ce plaisir immense avec Hercule et maintenant mon coeur et mon corps me demandaient d?aller encore plus loin .Depuis que j?avais mis les pieds dans cette maison ,ils ne m?obéissaient plus


Je l?avais bien deviné hier au soir qu?elles me préparaient quelque chose toutes les deux et les regards que j?avais échangés avec elles ,avaient du leur faire comprendre que je n?étais pas du tout contre et que je n?attendais qu?un chose , c?était d?être aimée et aimer.


.C?est comme çà que sans aucune honte aucune , après avoir poussé le seul rempart qui me séparait de celles qui allaient me faire devenir la femme que je suis devenue, je me suis retrouvée allongée la bouche contre le sexe de ma tante.

En ce moment sur XStorySnap… (touchez pour voir)


Mes lèvres avalaient avec frénésie le clitoris que Delphine avait fait dresser à force de le sucer, pendant que ma tante passait ses mains sur ma chatte et que Delphine prenait possession de mes fesses avec sa langue..


C?était trop !!!!!cette langue entre mes fesses qui me titillait l?anus, ce clitoris que je suçais et qui bandait entre mes lèvres ,ces doigts qui me branlaient la minette et qui s?enfonçait en moi....pourquoi je ne l?avais pas fait avant ! pourquoi !!!


Mais je n?avais que 17 ans et malgré mon jeune âge ,je m?entendais les supplier toutes les deux..


-Encore , j?en veux encore.... prenez moi toutes les deux, ,donnez moi tout . Aliiiiiiice !




Elle ne m?a pas répondu. Elle s?est seulement écartée de moi et appeler Hercule pour qu?il vienne entre ses jambes.


Je ne m?étais même pas aperçue qu?il était là quand je suis entrée dans la chambre tant j?étais hypnotiser par leur deux corps tendrement enlacés.


Cette fois je me trouvais dans une situation complètement folle .J?étais là émerveillée par le spectacle de la gueule du chien en train de la renifler et de lui lécher le sexe


Je ne pouvais plus contrôler mes doigts qui avaient remplacés ceux de ma tante dans ma chatte ,tant elle était occupée à écarter ses lèvres au maximum, pour que la langue du chien aille le plus loin possible.


-Coralie ! viens profiter de sa langue toi aussi,!viens t?asseoir à côté de moi , je sais que tu en as envie ,je l?ai compris l?autre jour .


-Je ne sais pas ....je n?ose pas ! et s?il me faisait mal.


je ne pouvais pas lui avouer que je l?avais déjà fait et que j?avais joui à en pleurer tellement j?avais aimé.


    -Viens , je suis là et tu ne risques rien je t?assure.


Cette fois je n?avais plus besoin de me cacher derrière un buisson pour me faire lécher par lui. Plus rien ne compterait que cette langue qui allait me fouiller le sexe et qui me ferait dresser le clitoris avec tant de force au point de le faire éclater


Je m?étais dit après avoir joui la première fois grâce à lui , que je le voulais autrement.


-Je veux me mettre à quatre pattes Alice ...je veux qu?il me lèche dans


cette position.


-Tu as raison ma chérie, c?est bien meilleur ! ...allez installe toi bien comme il faut


Cette fois j?y étais , sa langue passait sur mon sexe pour finir entre mes fesses que Delphine n?hésitait pas à écarter pour qu?il puisse venir fouiller dans mon petit trou. Je regardais par en dessous et étais émerveillée par le spectacle de sa langue sur mon clitoris .


De voir cette bave couler de ma chatte j?ai vraiment eu l?impression que c?était ma jouissance qui sortait de mon ventre et je n?ai pu me retenir plus longtemps .Mon dieu quel bonheur, quel plaisir....je ne pouvais plus contrôler les tremblements qui s?étaient emparés de mon jeune corps


A chaque coup de langue entre mes fesses , je sentais mon anus s?ouvrir de plus en plus et sa langue me pénétrer encore plus loin à tel point que j?avais l?impression qu?il essayait de me sodomiser .


C?était trop !je n?en pouvais plus .Mes bras et mes jambes n?arrivaient plus à me soutenir et dans un cri de jouissance, je me suis effondrée sur le lit ,tout en tremblant comme une feuille entre les bras de Delphine ,pendant que ma tante essayait de me calmer .


    -Nous somme allez trop vite et trop loin avec elle tu ne crois pas ?


    -Je ne sais pas !


voilà les paroles que j?entendais dans ma demie inconscience.


-Non, non ! c?était trop bon ....je vous aime toutes les deux ,et je veux encore aller plus loin....au bout de mes possibilités Mais avec vous deux maintenant.


-Tu veux voir encore le chien ?


-Tout ,je veux tout . Mais comment le chien ?


-Ouvre les yeux et regarde.


J?avais laissé Hercule dans un état d?excitation tel qu?il n?arrêtait pas de tourner autour de Delphine qui pour l?occasion s?était elle aussi mise à quatre pattes .


Il la reniflait entre les fesses , sous le ventre et entre les cuisses sans manquer à chaque passage de glisser sa langue sur toutes les parties de son corps que je venais de décrire


Pourquoi ma tante voulait elle que je regarde puisqu?il faisait avec elle exactement ce qu?il avait fait avec moi. A part l?excitation qu?il avait en plus ,je ne comprenais pas !


-Attends ma chérie ....si tu veux t?en aller tu le fais de suite , mais après ce sera trop tard et je suis sur que tu le regretteras .Tu voulais tout connaître alors ....regarde bien mon trésor ,c?est maintenant




Je n?arrivais pas à croire ce que je voyais .Il avait essayé de me faire la même chose hier après midi.....il avait essayé de s?accrocher à moi mais j?avais refusé qu?il aille plus loin et l?avais repoussé violemment. Moi c?était après ma jambe alors que Delphine le laissait monter sur elle .


-Alice !Elle ne va pas le laisser faire ? ce n?est pas possible .


-Elle sait ce qu?elle fait ne t?en fait pas pour elle


Je n?osais plus parler maintenant et parler pour dire quoi .Plus aucun son ne pouvait sortir de ma bouche autrement que ? ? Oh,...c?est pas possible....c?est une femme, pas une chienne ? ?


Il était maintenant sur elle et dans elle. J?avais vue le bout de son sexe sortir de son étui quand il essayait de trouver sa route entre ses cuisses .Plusieurs fois il s?était présenté devant son anus mais elle avait fait en sorte qu?il ne puisse pas rentrer et quand il avait enfin trouvé l?endroit ou il devait se mettre , je l?ai vue plonger dans son ventre avec une telle force qu?elle a bien failli s?écrouler par terre.


Je ne savais plus qui regarder et laquelle envier....de ma tante qui était encore plus belle qu?avant avec les yeux qui brillaient et sa langue rose qui courait sur ses lèvres comme si elle avait envie elle aussi de prendre sa place et de s?accoupler avec lui, ou de cette femme couverte par ce chien avec ce visage resplendissant de bonheur de sentir son sexe plonger au fond de son ventre.


Je restais persuadée qu?Alice l?avait fait elle aussi ....je revois encore son visage le jour où je lui avais dit que son chien était comme moi ...amoureux d?elle et qu?elle avait tourné les yeux pour que je ne puisse pas y lire dedans.


Je n?ai pas eu besoin de réfléchir longtemps pour savoir que celle que j?enviais le plus , était celle qui se trouvait à quatre pattes . Bien que je n?imaginais pas me faire prendre par un chien, mais de voir avec quelle vigueur il la possédait , je sentais mon sexe s?écarter tout seul. Comme s?il attendait d?être pris lui aussi.




Je n?avais pas assez de mes deux yeux pour profiter du spectacle de cet accouplement .


Il la tenait si fort contre lui, qu?à chaque coup de reins , je voyais sa bouche s?ouvrir en grand comme si elle cherchait son souffle et j?essayais d?imaginer le sexe du chien au fond de son vagin.


Je n?avais jamais vue un sexe de chien et je ne pouvais pas imaginer ce qu?elle ressentait vraiment, mais à voir le rictus qu?elle avait aux lèvres et la bave qui coulait de sa bouche ,je savais qu?elle éprouvait beaucoup de plaisir et que pour rien au monde elle n?aurait donné sa place à une de nous deux.


Enfin à ma tante car pour moi il n?était pas question que je me fasse couvrir par Hercule.


Les mains de ma tante s?étaient collés contre ma chatte , avec les doigts au fond de mon vagin et chaque fois que le chien plongeait , mon ventre allait à la rencontre de ses doigts.


Maintenant je rêvais....ce n?était plus ses doigts qui m?ouvraient le sexe, mais le chien qui me possédait .Je m?entendais gémir en même temps que Delphine et ma tante .Nous étions là ,les yeux dans les yeux jusqu?à ce qu?elle se mette à jouir ,nous entraînant toutes les trois dans la même communion . Comme c?était fort et bon ....mon vagin qui ressemblait à une fontaine maintenant , ruisselait tellement que la main d?Alice malgré l?étroitesse de mon sexe ,n?eut aucune peine pour me pénétrer pratiquement à fond. Ce n?était pas un sexe que j?avais en moi mais je pouvais aisément imaginer ce que Delphine pouvait ressentir et je commençais sérieusement à l?envier .


-Attends , ce n?est pas fini ma chérie .C?est maintenant le plus beau. Mais il faut que je l?aide.


-Pourquoi ?


-Tu vas comprendre


Le chien était bloqué sur les reins de Delphine et ne bougeait pratiquement plus à par son arrière train qui me donnait l?impression d?être parcouru par des spasmes .. Je ne connaissais rien dans les rapports femme chien mais j?étais sur qu?il était en train de jouir dans son ventre pendant qu?elle continuait à se frotter à lui et je voyais par les va et vient des ses hanches qu?elle essayait de l?aspirer au maximum dans son ventre .


Alice se tenait derrière le chien, comme si elle n voulait pas qu?il s?en aille mais cette fois Delphine n?avait plus l?air d?apprécier la présence du chien sur elle et dans elle .Son rictus de tout à l?heure s?était transformé en un grimace de douleur.


-Mon dieu qu?il est gros !!!!surtout empêche le de sortir Alice je t?en supplie. Il est en train de m?ouvrir en deux littéralement. Coralie ! viens m?aider ,approche ....


Je ne comprenais pas ce qu?elle attendait de moi ,comment pouvais je l?aider.


    -Que veux tu que je fasse ? je ne sais pas moi !


-Caresse moi s?il te plait , branle moi pour que je sente moins le douleur dans mon ventre


Je ne comprenais rien à ce qu?elle me disait et je regardais Alice qui me confirma par un hochement de tête qu?il fallait que je fasse ce qu?elle me demandait.


Tout en lui caressant le clitoris et les lèvres de son sexe, je sentais entre mes doigts la naissance du sexe d?Hercule et il m?était facile d?imaginer à présent ce qu?elle pouvait avoir dans le ventre et comme pour confirmer ce que j?avais vue tout à l?heure , je sentais les pulsations de son bassin qui faisait que son sexe n?arrêtait pas de bouger et j?étais sure et certaine qu?il continuait de se vider dans son vagin.


-Oui c?est bon ma chérie ....continue comme ça , je sens le plaisir qui revient. Si tu savais comme il est gros ! mais comme c?est bon . tu sens son sexe qui se vide en moi ...tu le sens qui coule entre tes doigts...


Elle avait mal, elle aimait çà, elle jouissait quand même malgré la douleur qu?il lui occasionnait ,malgré tout ça , je voyais son ventre qui continuait à aspirer la grosse tige d?Hercule et comme elle me l?avait dit , je sentais un liquide chaud me couler entre les doigts et mon esprit faisant le reste, j?imaginais maintenant qu?il était après me jouir dessus.


Combien de temps à duré cette accouplement ,je ne me rappelle plus ,mais la seule chose qui me soit rester à l?esprit , c?est le cri de jouissance qu?elle a eu et la grosseur de se sexe que j?ai attrapé entre mes mains quand il est enfin sorti de son ventre.


Impossible !!! c?est impossible que son ventre ait pu contenir un truc aussi long et aussi gros .Et cette boule ! c?est de cette boule qu?elle parlait tout à l?heure....c?est çà qui l?ouvrait en deux et qu?elle ne voulait pas qu?il retire.


Je ne pouvais plus détacher mon regard de cette chose qui continuait à palpiter entre mes doigts et à se déverser sur le sol.


Ne ressemblant aucunement à celle d?un homme ( j?avais déjà vue celle de mon ex copain) mais là, c?était vraiment quelque chose dont je n?arrivais pas expliquer la sensation qu?elle me donnait entre les mains


Je restais hypnotiser par cet engin et commençais réellement à me demander si moi , avec mon sexe de jeune fille , je pourrais aisément le prendre dans mon ventre.


J?avais chaud de partout dans le corps en réalisant que je désirais cette belle bitte .Ce qui n?avait pas échappé bien sur au regard perçant de ma tante.


    -Alors !!!! elle te fait envie hein.


    -Elle est bien trop grosse , elle ne rentreras jamais .


Je n?avais pas dit non ! et maintenant je savais que je ne me poserais plus de questions et que je n?aurais de cesse que lorsqu? elle sera au fond de moi.


-Si tu la veux vraiment , je te préparerais bien comme il faut pour que tu ne souffre pas .


-Oui j?en ai envie .....mais comment tu vas faire ? Dis moi Alice ? et toi , tu l?as déjà fait avec lui !


-Bien sur ma chérie , c?est mon chien tu le sais bien et pourquoi crois tu qu?il m?aime autant ?


-Quand est ce que je le ferais ? demain ! Réponds moi ,j?en crève d?envie maintenant.


Delphine se remettait lentement de ses émotions en continuant à se caresser pour se calmer comme elle disait .


-Sois patiente mon coeur....on a encore le temps tu ne crois pas .je sais que tu as envie de tout.... mais je te l?ai promis non ,alors je le ferais .


en attendant , une bonne douche et il serait temps que l?on dorme non !!!!


Si tu veux , tu peux dormir avec nous.....


Alors .....tu es d?accord .


Bien sur que j?étais d?accord .


Moi ,petite fille au milieu de mes deux amours , car maintenant j?aimais Delphine aussi et je voulais qu?elle m?aime aussi et comme je n?avais plus sommeil .....alors ,on ne sait jamais , si elle avait le courage de me prendre dans ses bras et me faire encore des choses....allez vite au lit.








D?habitude Hercule dormait devant le porte d?Alice et je pense que c?est lui qui à du la laisser entrebâillée en voulant aller dormir avec sa maîtresse.


J?étais quand même intriguée par tous ces bruits et ces soupirs qui venaient de la chambre d?Alice et curiosité féminine oblige ,je risquais un coup d?oeil à l?intérieur , en prenant bien soin de ne pas faire trop de bruit pour ne pas me faire repérer.


Je n?arrivais pas à voir toute la chambre en entier , mais je vous assure que malgré tout , je n?étais pas déçue du spectacle qui se présentait à mes yeux.


Ma tante était allongée sur le lit avec les cuisses remontées et largement ouvertes et bien que le corps de Delphine me soit à moitié caché , je pouvais voir sa bouche enfouie dans les replis du sexe d?Alice en imaginant sa langue qui devait se perdre au beau milieu de ses lèvres .


J?aurais tellement voulu être à sa place , à quatre pattes entre les cuisses de ma tante avec ma langue entre les lèvres de son sexe à déguster sa mouille qui ,vue les coups de reins qu?elle donnait à chaque fois que Delphine la léchait , devait couler en abondance de son vagin avant d?aller se perdre entre la raie des fesses.


Il fallait bien avouer que je ne restais pas indifférente à la beauté de ces deux corps entremêlés .


Je sentais maintenant une chaleur intense entre mes cuisses qui commençait à envahir mon corps, pendant que mes doigts après avoir écarté mon clitoris d?entre les lèvres de mon sexe, avaient entamés avec lui une masturbation d?une telle intensité que je ne pus me retenir trop longtemps et malgré toutes les précautions que j?avais prises pour ne pas faire de bruit ,je me suis mise à gémir tant la jouissance était profonde.


J?ai eu beau essayer de me cacher j?ai bien vue que ma tante m?avait entendue jouir et regarder dans ma direction tout en continuant de se faire lécher par Arlette.


-C?est toi Coralie ? je sais que tu es là !!!entre ..... Viens te joindre à nous on t?attendait Delphine et moi.


Je savais qu?en entrant dans cette chambre pour me joindre à elles , toute ma vie d?adolescente basculerait et que j?allais plonger dans ce monde où il ne me serait plus possible de revenir en arrière .


J?avais eu déjà ce petit moment de folies avec ma tante et ce plaisir immense avec Hercule et maintenant mon coeur et mon corps me demandaient d?aller encore plus loin .Depuis que j?avais mis les pieds dans cette maison ,ils ne m?obéissaient plus


Je l?avais bien deviné hier au soir qu?elles me préparaient quelque chose toutes les deux et les regards que j?avais échangés avec elles ,avaient du leur faire comprendre que je n?étais pas du tout contre et que je n?attendais qu?un chose , c?était d?être aimée et aimer.


.C?est comme çà que sans aucune honte aucune , après avoir poussé le seul rempart qui me séparait de celles qui allaient me faire devenir la femme que je suis devenue, je me suis retrouvée allongée la bouche contre le sexe de ma tante.


Mes lèvres avalaient avec frénésie le clitoris que Delphine avait fait dresser à force de le sucer, pendant que ma tante passait ses mains sur ma chatte et que Delphine prenait possession de mes fesses avec sa langue..


C?était trop !!!!!cette langue entre mes fesses qui me titillait l?anus, ce clitoris que je suçais et qui bandait entre mes lèvres ,ces doigts qui me branlaient la minette et qui s?enfonçait en moi....pourquoi je ne l?avais pas fait avant ! pourquoi !!!


Mais je n?avais que 17 ans et malgré mon jeune âge ,je m?entendais les supplier toutes les deux..


-Encore , j?en veux encore.... prenez moi toutes les deux, ,donnez moi tout . Aliiiiiiice !




Elle ne m?a pas répondu. Elle s?est seulement écartée de moi et appeler Hercule pour qu?il vienne entre ses jambes.


Je ne m?étais même pas aperçue qu?il était là quand je suis entrée dans la chambre tant j?étais hypnotiser par leur deux corps tendrement enlacés.


Cette fois je me trouvais dans une situation complètement folle .J?étais là émerveillée par le spectacle de la gueule du chien en train de la renifler et de lui lécher le sexe


Je ne pouvais plus contrôler mes doigts qui avaient remplacés ceux de ma tante dans ma chatte ,tant elle était occupée à écarter ses lèvres au maximum, pour que la langue du chien aille le plus loin possible.


-Coralie ! viens profiter de sa langue toi aussi,!viens t?asseoir à côté de moi , je sais que tu en as envie ,je l?ai compris l?autre jour .


-Je ne sais pas ....je n?ose pas ! et s?il me faisait mal.


je ne pouvais pas lui avouer que je l?avais déjà fait et que j?avais joui à en pleurer tellement j?avais aimé.


    -Viens , je suis là et tu ne risques rien je t?assure.


Cette fois je n?avais plus besoin de me cacher derrière un buisson pour me faire lécher par lui. Plus rien ne compterait que cette langue qui allait me fouiller le sexe et qui me ferait dresser le clitoris avec tant de force au point de le faire éclater


Je m?étais dit après avoir joui la première fois grâce à lui , que je le voulais autrement.


-Je veux me mettre à quatre pattes Alice ...je veux qu?il me lèche dans


cette position.


-Tu as raison ma chérie, c?est bien meilleur ! ...allez installe toi bien comme il faut


Cette fois j?y étais , sa langue passait sur mon sexe pour finir entre mes fesses que Delphine n?hésitait pas à écarter pour qu?il puisse venir fouiller dans mon petit trou. Je regardais par en dessous et étais émerveillée par le spectacle de sa langue sur mon clitoris .


De voir cette bave couler de ma chatte j?ai vraiment eu l?impression que c?était ma jouissance qui sortait de mon ventre et je n?ai pu me retenir plus longtemps .Mon dieu quel bonheur, quel plaisir....je ne pouvais plus contrôler les tremblements qui s?étaient emparés de mon jeune corps


A chaque coup de langue entre mes fesses , je sentais mon anus s?ouvrir de plus en plus et sa langue me pénétrer encore plus loin à tel point que j?avais l?impression qu?il essayait de me sodomiser .


C?était trop !je n?en pouvais plus .Mes bras et mes jambes n?arrivaient plus à me soutenir et dans un cri de jouissance, je me suis effondrée sur le lit ,tout en tremblant comme une feuille entre les bras de Delphine ,pendant que ma tante essayait de me calmer .


    -Nous somme allez trop vite et trop loin avec elle tu ne crois pas ?


    -Je ne sais pas !


voilà les paroles que j?entendais dans ma demie inconscience.


-Non, non ! c?était trop bon ....je vous aime toutes les deux ,et je veux encore aller plus loin....au bout de mes possibilités Mais avec vous deux maintenant.


-Tu veux voir encore le chien ?


-Tout ,je veux tout . Mais comment le chien ?


-Ouvre les yeux et regarde.


J?avais laissé Hercule dans un état d?excitation tel qu?il n?arrêtait pas de tourner autour de Delphine qui pour l?occasion s?était elle aussi mise à quatre pattes .


Il la reniflait entre les fesses , sous le ventre et entre les cuisses sans manquer à chaque passage de glisser sa langue sur toutes les parties de son corps que je venais de décrire


Pourquoi ma tante voulait elle que je regarde puisqu?il faisait avec elle exactement ce qu?il avait fait avec moi. A part l?excitation qu?il avait en plus ,je ne comprenais pas !


-Attends ma chérie ....si tu veux t?en aller tu le fais de suite , mais après ce sera trop tard et je suis sur que tu le regretteras .Tu voulais tout connaître alors ....regarde bien mon trésor ,c?est maintenant




Je n?arrivais pas à croire ce que je voyais .Il avait essayé de me faire la même chose hier après midi.....il avait essayé de s?accrocher à moi mais j?avais refusé qu?il aille plus loin et l?avais repoussé violemment. Moi c?était après ma jambe alors que Delphine le laissait monter sur elle .


-Alice !Elle ne va pas le laisser faire ? ce n?est pas possible .


-Elle sait ce qu?elle fait ne t?en fait pas pour elle


Je n?osais plus parler maintenant et parler pour dire quoi .Plus aucun son ne pouvait sortir de ma bouche autrement que ? ? Oh,...c?est pas possible....c?est une femme, pas une chienne ? ?


Il était maintenant sur elle et dans elle. J?avais vue le bout de son sexe sortir de son étui quand il essayait de trouver sa route entre ses cuisses .Plusieurs fois il s?était présenté devant son anus mais elle avait fait en sorte qu?il ne puisse pas rentrer et quand il avait enfin trouvé l?endroit ou il devait se mettre , je l?ai vue plonger dans son ventre avec une telle force qu?elle a bien failli s?écrouler par terre.


Je ne savais plus qui regarder et laquelle envier....de ma tante qui était encore plus belle qu?avant avec les yeux qui brillaient et sa langue rose qui courait sur ses lèvres comme si elle avait envie elle aussi de prendre sa place et de s?accoupler avec lui, ou de cette femme couverte par ce chien avec ce visage resplendissant de bonheur de sentir son sexe plonger au fond de son ventre.


Je restais persuadée qu?Alice l?avait fait elle aussi ....je revois encore son visage le jour où je lui avais dit que son chien était comme moi ...amoureux d?elle et qu?elle avait tourné les yeux pour que je ne puisse pas y lire dedans.


Je n?ai pas eu besoin de réfléchir longtemps pour savoir que celle que j?enviais le plus , était celle qui se trouvait à quatre pattes . Bien que je n?imaginais pas me faire prendre par un chien, mais de voir avec quelle vigueur il la possédait , je sentais mon sexe s?écarter tout seul. Comme s?il attendait d?être pris lui aussi.




Je n?avais pas assez de mes deux yeux pour profiter du spectacle de cet accouplement .


Il la tenait si fort contre lui, qu?à chaque coup de reins , je voyais sa bouche s?ouvrir en grand comme si elle cherchait son souffle et j?essayais d?imaginer le sexe du chien au fond de son vagin.


Je n?avais jamais vue un sexe de chien et je ne pouvais pas imaginer ce qu?elle ressentait vraiment, mais à voir le rictus qu?elle avait aux lèvres et la bave qui coulait de sa bouche ,je savais qu?elle éprouvait beaucoup de plaisir et que pour rien au monde elle n?aurait donné sa place à une de nous deux.


Enfin à ma tante car pour moi il n?était pas question que je me fasse couvrir par Hercule.


Les mains de ma tante s?étaient collés contre ma chatte , avec les doigts au fond de mon vagin et chaque fois que le chien plongeait , mon ventre allait à la rencontre de ses doigts.


Maintenant je rêvais....ce n?était plus ses doigts qui m?ouvraient le sexe, mais le chien qui me possédait .Je m?entendais gémir en même temps que Delphine et ma tante .Nous étions là ,les yeux dans les yeux jusqu?à ce qu?elle se mette à jouir ,nous entraînant toutes les trois dans la même communion . Comme c?était fort et bon ....mon vagin qui ressemblait à une fontaine maintenant , ruisselait tellement que la main d?Alice malgré l?étroitesse de mon sexe ,n?eut aucune peine pour me pénétrer pratiquement à fond. Ce n?était pas un sexe que j?avais en moi mais je pouvais aisément imaginer ce que Delphine pouvait ressentir et je commençais sérieusement à l?envier .


-Attends , ce n?est pas fini ma chérie .C?est maintenant le plus beau. Mais il faut que je l?aide.


-Pourquoi ?


-Tu vas comprendre


Le chien était bloqué sur les reins de Delphine et ne bougeait pratiquement plus à par son arrière train qui me donnait l?impression d?être parcouru par des spasmes .. Je ne connaissais rien dans les rapports femme chien mais j?étais sur qu?il était en train de jouir dans son ventre pendant qu?elle continuait à se frotter à lui et je voyais par les va et vient des ses hanches qu?elle essayait de l?aspirer au maximum dans son ventre .


Alice se tenait derrière le chien, comme si elle n voulait pas qu?il s?en aille mais cette fois Delphine n?avait plus l?air d?apprécier la présence du chien sur elle et dans elle .Son rictus de tout à l?heure s?était transformé en un grimace de douleur.


-Mon dieu qu?il est gros !!!!surtout empêche le de sortir Alice je t?en supplie. Il est en train de m?ouvrir en deux littéralement. Coralie ! viens m?aider ,approche ....


Je ne comprenais pas ce qu?elle attendait de moi ,comment pouvais je l?aider.


    -Que veux tu que je fasse ? je ne sais pas moi !


-Caresse moi s?il te plait , branle moi pour que je sente moins le douleur dans mon ventre


Je ne comprenais rien à ce qu?elle me disait et je regardais Alice qui me confirma par un hochement de tête qu?il fallait que je fasse ce qu?elle me demandait.


Tout en lui caressant le clitoris et les lèvres de son sexe, je sentais entre mes doigts la naissance du sexe d?Hercule et il m?était facile d?imaginer à présent ce qu?elle pouvait avoir dans le ventre et comme pour confirmer ce que j?avais vue tout à l?heure , je sentais les pulsations de son bassin qui faisait que son sexe n?arrêtait pas de bouger et j?étais sure et certaine qu?il continuait de se vider dans son vagin.


-Oui c?est bon ma chérie ....continue comme ça , je sens le plaisir qui revient. Si tu savais comme il est gros ! mais comme c?est bon . tu sens son sexe qui se vide en moi ...tu le sens qui coule entre tes doigts...


Elle avait mal, elle aimait çà, elle jouissait quand même malgré la douleur qu?il lui occasionnait ,malgré tout ça , je voyais son ventre qui continuait à aspirer la grosse tige d?Hercule et comme elle me l?avait dit , je sentais un liquide chaud me couler entre les doigts et mon esprit faisant le reste, j?imaginais maintenant qu?il était après me jouir dessus.


Combien de temps à duré cette accouplement ,je ne me rappelle plus ,mais la seule chose qui me soit rester à l?esprit , c?est le cri de jouissance qu?elle a eu et la grosseur de se sexe que j?ai attrapé entre mes mains quand il est enfin sorti de son ventre.


Impossible !!! c?est impossible que son ventre ait pu contenir un truc aussi long et aussi gros .Et cette boule ! c?est de cette boule qu?elle parlait tout à l?heure....c?est çà qui l?ouvrait en deux et qu?elle ne voulait pas qu?il retire.


Je ne pouvais plus détacher mon regard de cette chose qui continuait à palpiter entre mes doigts et à se déverser sur le sol.


Ne ressemblant aucunement à celle d?un homme ( j?avais déjà vue celle de mon ex copain) mais là, c?était vraiment quelque chose dont je n?arrivais pas expliquer la sensation qu?elle me donnait entre les mains


Je restais hypnotiser par cet engin et commençais réellement à me demander si moi , avec mon sexe de jeune fille , je pourrais aisément le prendre dans mon ventre.


J?avais chaud de partout dans le corps en réalisant que je désirais cette belle bitte .Ce qui n?avait pas échappé bien sur au regard perçant de ma tante.


    -Alors !!!! elle te fait envie hein.


    -Elle est bien trop grosse , elle ne rentreras jamais .


Je n?avais pas dit non ! et maintenant je savais que je ne me poserais plus de questions et que je n?aurais de cesse que lorsqu? elle sera au fond de moi.


-Si tu la veux vraiment , je te préparerais bien comme il faut pour que tu ne souffre pas .


-Oui j?en ai envie .....mais comment tu vas faire ? Dis moi Alice ? et toi , tu l?as déjà fait avec lui !


-Bien sur ma chérie , c?est mon chien tu le sais bien et pourquoi crois tu qu?il m?aime autant ?


-Quand est ce que je le ferais ? demain ! Réponds moi ,j?en crève d?envie maintenant.


Delphine se remettait lentement de ses émotions en continuant à se caresser pour se calmer comme elle disait .


-Sois patiente mon coeur....on a encore le temps tu ne crois pas .je sais que tu as envie de tout.... mais je te l?ai promis non ! alors je le ferais ! en attendant , une bonne douche et il serait temps que l?on dorme non !!!!


Si tu veux , tu peux dormir avec nous.....


Alors .....tu es d?accord .


Bien sur que j?étais d?accord .


Moi ,petite fille au milieu de mes deux amours , car maintenant j?aimais Delphine aussi et je voulais qu?elle m?aime aussi et comme je n?avais plus sommeil .....alors ,on ne sait jamais , si elle avait le courage de me prendre dans ses bras et me faire encore des choses....allez vite au lit.






emma9838@msn.com

Diffuse en direct !
Regarder son live