Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 25 675 fois
  • 53 J'aime
  • 4 Commentaires

Couple frère et soeur -b

Chapitre 1

Hétéro

Vacances de rêve. J’ai découvert votre site, cette année, et il m’a tout de suite été bénéfique ! je vais vous raconter à mon tour une histoire ; j’ai eu mon bac avec mention, l’année dernière et ma soeur aînée m’a proposé de fêter cela chez elle ; elle habite Strasbourg, seule dans une grande maison (son ami l’a quitté, il y a un an) ;

J’ai tout de suite accepté, je dois vous dire que cela va faire 3 ans que je fantasmes sur elle et tous les jours je me masturbe en imaginant ma soeur qui me suce et me demande de la pénétrer doucement ; et généralement je remplis mes draps des grosses giclées ; quand elle habitait encore à la maison, elle ne manquait pas une occasion pour nous montrer ses gros seins et sa chatte qu’elle rasait toujours entièrement ; elle se baladait souvent nue dans toute la maison ; et étant donné que nos parents sont nudistes ça na dérangeait vraiment personne sauf que mon papa et moi étions toujours en caleçon afin de cacher nos érections ; je crois que c’était encore plus dur pour mon père ; J’ai donc invité quelques amis et demandait à ma soeur de rester avec nous ; elle accepta rapidement ; et me dit que je ne serai pas déçu.

Le soir de la fête, elle s’habilla sexy avec une minijupe noire, des bas noirs, des talons aiguilles et un débardeur rose qui moulait ses seins ; elle n’avait pas de soutiens gorges et on voyait pointer ses bouts des seins ; il faut dire que tous les garçons n’avaient d’yeux que pour elle ; Stéphane mon meilleur ami n’a pu s’empêcher de me murmurer dans l’oreille : ’ mon pote, si j’avais une soeur aussi bandante, il y a longtemps, je l’aurai baisé ’ ; ma soeur dansait langoureusement et elle se collait à tous les mecs ; elle avait beaucoup bu aussi et se laissait peloter par tous les mecs ; les filles qui étaient là avec leurs copains n’arrêtaient pas de la traiter de ’ salope ’ et elles ont pas tardé à s’en aller en amenant leurs copains ; ma soirée se terminait en cauchemar, et avant même de partir j’ai vu Stéphane lui mettre un doigt dans la chatte, ma soeur soupirait de plaisirs et tout le monde avait les yeux rivés sur sa chatte rasée ; et il ajouta en enlevant son doigt, et en le reniflant : ’ eh ! marc, c’était super comme fête et surtout ta soeur est bonne ! ! ’ et il partit dans les bras de sa copine tout en rigolant très fort ! je me retrouve tout seul au salon avec ma salope de soeur écroulée par terre ; je la ramasse pour l’amener dans sa chambre, mais je glisse et je me retrouve sur elle mes mains sur ses gros seins ; je ne sais pas si elle se rend compte de la situation en tout cas elle commence à soupirer : ’ oh ! ! oui ! vas-y presse les moi fort ! ! .. ’ je commençais à bander très fort, depuis le temps que je la désire . alors avec toute la haine qui monte en moi je me dis : ’ vas-y saute-la ; elle est en manque depuis un an et n’attend que ça, se faire enfiler une bonne bite dans tous les trous ’.

Ainsi je hasardais ma main et lui souleva son débardeur rose jusqu’au cou afin de pouvoir lui bloquer les mains et ainsi avoir un meilleur accès de ses seins et sans vouloir la bouger , je commençais à lui sucer les tétons et à les mordiller très fortement ; ses soupirs de plus en plus forts me font peur et je décide d’aller fermer la porte de peur que quelqu’un ne nous surprenne ; après je reviens, je me déshabillai complètement et commençai à lui caresser des seins. Ses bouts étaient durs et fermes ; j’avais l’impression que sa poitrine de 90 allait éclater car elle n’arrêtait pas de se gonfler ; je descendis plus bas et lui retirai sa minijupe, ensuite et le débardeur ; comme une chienne elle me prit la main et la plaqua sur sa chatte ; je sentis la chaleur qu’elle dégageait et surtout je remarquais qu’elle mouillait terriblement ; on se regarda droit dans les yeux pendant afin de se dire qu’on était prêt à passer à l’acte ; car j’en avais envie et elle aussi ; le fait qu’elle soit ma soeur ne changeait en rien mon désir profond de lui faire l’amour et son sourire en coin me confirma qu’elle s’en foutait d’être ma soeur tout ce qu’elle désirait était une bite au fond d’elle ; et d’ailleurs sans aucun ménagement je pris ma bite et la pénétrais fortement ; elle acquiesça d’un sourire et m’enroula ses jambes autours de mes fesses et ses mains me maintenaient fortement les fesses et m’indiquaient le rythme et la cadence de notre union.

Après quelques coups, je jouis un fond d’elle au même moment qu’elle ; Ensuite je la remontais dans sa chambre et sentant encore ma bite se lever, je la limais encore plus et elle n’arrêtais pas de crier de plaisirs ; ensuite je m’endormis ; Le lendemain, elle me retrouva dans son lit et tous les deux nus ; elle ne dit pas un mot elle se leva alla pisser et revins ; elle m’embrassa goulûment et me demanda de lui sucer la chatte ; après nous fîmes l’amour pendant toute la journée et elle m’avoua enfin qu’elle m’a aussi désiré depuis longtemps.

Je crois que nous sommes amoureux et surtout elle sait que je ne lui ferai jamais de mal comme son ex. qui la battait ; personne ne sait que nous couchons ensemble ; vous êtes les premiers et cela nous fait du bien de vous confier notre secret ! nos parents ignorent tout de nos relations ; ils sont contents que nous nous entendions à merveille et que nous ayons plus de complicité ; c’est super ce que je vis seulement je ne comprends pas pourquoi nous devons nous cacher ; c’est fou comme je la désire tout le temps ; elle est très belle (ma soeur) et nous passons des moments fabuleux ; j’ai cassé avec mon meilleur ami qui commençait à faire des allusions et quand nous rencontrons des gens ; nous évitons de dire qu’on est frère et soeur ; voilà, j’aime beaucoup votre site qui publie des lettres sublimes et je serais heureux d’être publié à mon tour.

Bisous et à bientôt

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder