Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue {{{NB_VUES}}} fois
  • 183 J'aime
  • 1 Commentaire

Un couple libertin

Chapitre 1

La rencontre avec Leane et Guillaume

Hétéro
Je suis inscrit depuis peu sur des sites libertins, et j’ai rencontré plusieurs personnes en quête d’aventures.Je m’appelle Lucas, je suis d’origine antillaise et je pratique beaucoup de sport ce qui attire la plupart des femmes sur ces sites. J’accorde une grande importance à mon image car comme on dit, la première impression compte.Je pratique le libertinage depuis mes vingt-sept ans, soit quatre ans de passion et de folie.
Il est vingt-trois heures, je suis d’humeur coquine, j’ouvre mon ordi afin de me connecter sur mon site libertin. Je démarre un live dans lequel je me masturbe devant une cinquantaine de personnes attentives à ma grande excitation. J’en profite pour répondre aux messages privés de mes voyeurs, quand soudain,  je reçois un message d’un couple d’une petite vingtaine d’années. Curieux je regarde leurs photos et vidéos... je tombe sur une jeune femme au corps fin et sculpté, son homme est imposant et plutôt fort. Ces derniers me complimentent sur mon sexe, et me font comprendre qu’ils se donnent du plaisir tout en regardant mon live.On discute pendant plus de quinze minutes de nos expériences et de nos kiffes, j’en comprends que Mademoiselle aime particulièrement le pluralisme masculin et qu’elle a un penchant pour faire plaisir aux hommes avec sa bouche. Quant à Mister, il aime regarder sa conjointe jouir avec d’autres hommes.Après trente minutes à me masturber en live, j’éjacule de manière explosive sur mon bureau, sous les yeux de mon public adoré. Je ferme le live, et je consulte une dernière fois ma messagerie avant d’aller me coucher. Je découvre une invitation de la part de ce jeune couple à leur appartement, demain à vingt-deux heures. Je réponds positivement à cette invitation qui m’excite au plus haut point.
La journée se déroule, il est 21h55, je suis devant le bâtiment où ils vivent, vêtu d’un costard, je me suis mis sur mon trente-et-un pour cette occasion. Je monte au quatrième étage après avoir ouvert la porte du hall, je passe le couloir pour tomber devant leur entrée. Je frappe à la porte, quand soudain, une splendide jeune femme m’ouvre aussitôt.  Elle est vêtue d’une nuisette noire, et de talons  hauts, son visage est fin et magnifique. Elle est brune aux yeux verts, maquillée d’un rouge à lèvres et d’un léger trait d’eye-liner.  Elle est tout simplement bandante et charmante.
— Salut, moi c’est Leane, enchantée.— Moi c’est Lucas, enchanté... quelle beauté j’ai en face de moi.— Merci, je te fais visiter mon appartement.
Je rentre dans son lieu de vie, je découvre un large salon avec ouverture sur la cuisine. Tout d’un coup je sens les mains de Leane derrière mes épaules.
— Je vais prendre ta veste si tu veux bien.— Volontiers, je te remercie.— Pour le reste, on attendra un peu, me dit-elle en me souriant de manière coquine.
Je me mords les lèvres en la voyant de dos, elle a des formes très attrayantes. Je rêve que d’une chose, c’est de plaquer Leane contre le bar de la cuisine  et de la pénétrer en levrette.
Je m’assois sur un fauteuil du salon, quand soudain, une porte menant à la salle de bain s’ouvre pour laisser apparaître le conjoint de Leane.

— Bienvenue chez nous, moi c’est Guillaume, comment vas-tu ?— Très bien, j’ai été bien accueilli par cette beauté irrésistible.— Tant mieux, tu veux boire un truc ? On a du rhum martiniquais, du whisky et plein d’autres trucs.— Du rhum m’irait très bien, merci.
Leane s’installe sur le canapé se trouvant en face du fauteuil dans lequel je suis assis.On échange des regards  intenses pendant que Guillaume me sert un verre.
— Tiens, voilà ton verre, Leane prendra du vin rouge et moi je prendrai de la vodka. N’hésite pas à te servir en apéritif,  il y a des olives, des poivrons fourrés à la fêta.
Je déguste mon verre de rhum, Guillaume s’installe près de Leane sur le canapé. On échange un peu sur nos vies et nos hobbies. Ils sont ensemble depuis trois ans, Guillaume a rencontré Leane en soirée. Elle est âgée de vingt-trois ans, lui de vingt-neuf. Leane fait un master en économie, quant à Guillaume, il est surveillant pénitencier. On aborde le thème du libertinage, ils ont découvert le milieu il y a un an.
— Notre première expérience c’était le baptême du feu, Leane fantasmait sur des pompiers, et moi sur le candaulisme, donc on a réalisé un petit gang bang avec des pompiers dans le sous-sol de la caserne. Ça nous a tellement plu que ça à sûrement renforcé notre couple, et depuis on expérimente un peu tout.
— Vous êtes habitués alors, j’ai réalisé pas mal d’expérience moi-même, trios, gang bang, candau, exhib etc ... vous voulez faire quoi de tout ça ce soir ?
Leane et Guillaume se regardent et échangent un sourire complice.
— Dans un premier temps,  je me lèverai et je viendrai te sucer devant Guillaume, histoire de te faire kiffer, puis ensuite on improvisera selon tes envies, on a tout notre temps pour s’amuser ensemble.
A ces mots, je durcis comme je l’ai rarement été à l’idée de prendre du plaisir avec cette jeunette.Leane pose son verre de vin qu’elle vient de terminer cul sec, se lève du canapé et s’approche de moi lentement.Elle est debout devant moi, m’attrape les mains et vient les déposer sur ses hanches. Je caresse ses jambes douces et je remonte jusqu’aux fesses que je compresse avec férocité. Elle se penche vers moi et m’embrasse avec passion. En ce moment,  je n’en peux plus, je suis devenu un animal enfermé prêt à attaquer une fois la cage ouverte.Leane me sourit, je suis toujours assis sur mon fauteuil près à en découdre. Soudain, elle écarte mes jambes avec ses mains, se met à genoux entre elles, et commence à retirer ma ceinture. Une fois retirée, elle déboutonne mon pantalon et le fait descendre à mes genoux pour le retirer. Je suis désormais là, la queue à l’air, en pleine érection devant Leane, je n’avais pas mis de sous-vêtements car j’aime faire la surprise. Leane semble aimer mon sexe, j’ai la chance d’être plutôt bien monté.Elle attrape ma queue à une main, la plaque contre son visage de coquine.
— Je vais te faire oublier tous tes soucis, me dit-elle en souriant.— J’ai déjà tout oublié.
Leane pose sa langue sur la veine de ma queue, et lèche de bas en haut et de haut en bas. Elle s’arrête sur mon gland circoncis pour l’embrasser à pleine lèvres, ses baisers sont accompagnés de gémissements sensuelles de sa part, un vrai plaisir pour les yeux et les oreilles.Elle serre mon sexe et commence à le mettre en bouche, c’est chaud et agréable, malgré son visage fin, je suis étonné de sa capacité buccale, elle est capable d’ouvrir grandement sa mâchoire. Je suis assis sur un fauteuil, à me faire sucer par une sexy et jeune inconnue, tout en buvant mon troisième verre de rhum, quel rêve.Leane bave énormément, sa pipe est accompagnée de ses mains qui me masturbent, augmentant ce plaisir si intense. Elle me branle vite et bien, ses lèvres font des va-et-vient de plus en plus profond, sans mettre les dents. Tout à coup, elle retire sa bouche de mon sexe et vient se mettre au niveau de mes couilles. Elle commence par les lécher de manière frénétique, puis elle les gobe tout en donnant des coups de langue, tout ça accompagné de sa main droite occupée à me masturber. Leane me regarde dans les yeux, elle est perverse et sûre d’elle, ce qui libère en moi des gémissements, je me suis totalement abandonné à elle.
Après cette divine minute de suçage de boules, elle s’arrête soudainement et remonte vers mon sexe baveux. Elle écarte mes jambes avec ses mains, et parvient à prendre en bouche ma queue juste avec ses lèvres. Elle me perfore du regard et me place un petit clin d’œil coquin qui me met un frisson dans l’estomac. Sans attendre, elle plonge ma queue au fond de sa gorge, provoquant un son de stupéfaction de ma part. Je regarde Guillaume qui se met à rigoler du son que je viens de produire. Il semble concentré et adorer ce qu’il regarde.
— Ça surprend t’as vu ! Hahaha apprécie son petit talent de suceuse ! Tu veux un autre verre ? — Carrément je suis chaud, elle est incroyable, je vais être obligé de revenir tout le temps maintenant.
Il me donne le quatrième verre de rhum de la soirée, je le déguste en regardant Leane dans le blanc des yeux en pleine gorge profonde. Elle parvient à prendre jusqu’à dix-neuf centimètres dans sa bouche, elle est presque au bout. Elle pousse des sons de gorge assourdissants, ce qui me stimule encore plus. J’ai de la bave qui coule jusqu’à mes couilles, c’est ce qu’on pourrait appeler une gorge profonde bâclée et sale.Elle remonte au gland et laisse couler un filet épais de salive et de liquide séminal.
— Si tu veux lâcher prise vas-y, j’avalerai si tu le souhaite, murmure Leane recouverte de bave au menton. — On a toute la nuit pour s’amuser de toute façon.
Elle replonge ma queue dans sa gorge mais avec un rythme plus rapide. Je pose mon verre sur la table, je soulève sa nuisette pour voir la beauté de sa courbure et de son cul. Je me dis que j’ai tout le temps de m’en occuper après. Je passe mes mains à travers ses cheveux et décide de mener la danse. Elle se laisse faire à mon rythme, et passe les mains autour de ma queue et de mes couilles. Presque l’entièreté de mon sexe est monopolisé. Je regarde Leane dans les yeux et j’y vois une jeunette soumise voulant qu’on lui mette la misère. Ses paupières sont plissées comme si elle adorait me sucer, à cette idée je m’agrippe à ses cheveux et je lui baise le visage. Je donne de grands coups de bassin et je lui enfonce mon sexe au plus profond de sa gorge, elle s’étouffe légèrement mais parvient à encaisser. La bave coule sur le fauteuil, elle pousse des sons de gorge de plus en plus fréquemment et intensément,  ce qui me motive d’avantage.
Je me mets debout en gardant le visage de Leane empalé sur ma queue, je sens que je viens et ça va être explosif. Je pousse des grognements de plaisir, elle passe ses mains derrière mes fesses pour prendre appuie. Je lui enfonce une dernière fois ma queue, et je jouis de manière intense en poussant un cri de joie. Je jute dans sa gorge le temps de deux pulsations pour me retirer et finir le reste sur son visage. Après trente secondes d’éjaculation, Leane est recouverte de sperme, et avale ce qui reste dans sa bouche. Elle ouvre les yeux et me regarde à travers les filets de sperme, elle sourit avant d’ouvrir en grand sa bouche et de tirer la langue. Elle a effectivement bien avalé mon foutre.
— Woaw... C’était incroyable, on m’a jamais sucé comme ça... on recommence ?
Diffuse en direct !
Regarder son live