Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 7 399 fois
  • 17 J'aime
  • 3 Commentaires
  • Corrigée par l'équipe

Cours d'anatomie devant un amphi bondé de somités mondiales.

Chapitre 1

votre catégorie?

Voyeur / Exhibition

Professeur NIMBUS.
Suite de : La sexologue.



Prélude : Dans ce texte, vous ne trouverez pas de scène de sexe, mais des chiffres, beaucoup de chiffres.

Des réponses à certaines questions que se posent les hommes (ou les femmes)...


Chers collègues, bonjour et bienvenue !

Merci à vous tous d’être présents si nombreux... et nombreuses, à cette conférence.

Le sujet : L’homme et sa propre vision de lui en tant que « Mâle reproducteur ».

En tant que professionnels, vous êtes déjà bien informés sur le sujet, mais la diffusion en différé de cette conférence sur le Net m’amènera à revenir plus profondément sur le sujet.


Je me présente ; je suis le professeur Henri MERTOT, je suis originaire d’un petit village du Jura appelé VERGES, près de MESNOIS. (Villages véridiques). Je ne sais pas si c’est cela qui a contribué à ma spécification médicale. (Rires du public).

Je reprendrai dans cette conférence plusieurs sujets, le premier que se pose à un moment ou un autre chaque homme - Suis-je dans la moyenne ?


Le second sera la différence qui peut être énorme entre un homme et un autre pour arriver à l’orgasme et aussi pouvoir contenter plusieurs fois sa partenaire.

Mais je commencerai déjà par les préliminaires. Trop d’hommes croient que le sexe est une compétition sportive et que le seul but est « la pénétration ». Ils font une grave erreur...

Si on revient aux athlètes, ils s’échauffent en préambule avant l’effort de la compétition.

Dans l’intimité sexuelle, il ne faut pas non plus négliger les préambules. Contrairement aux idées reçues, une préparation physique et mentale s’impose, car il faut savoir que le désir ne concerne pas uniquement le corps. Pour les femmes, les préliminaires comptent encore plus que pour les hommes. La légende est tenace, mais les hommes sont loin eux aussi d’être « toujours prêts ».


Les préliminaires permettent de se couper de l’extérieur pour se mettre dans une bulle propice à l’acte. Il faut laisser les contrariétés du quotidien à l’extérieur au bénéfice de cet instant d’intimité.

Il est difficile de concevoir donner et recevoir du plaisir sans une bonne lubrification de la femme et une érection correcte de l’homme. Il faut aussi tenir compte de l’âge des participants et de l’instant T.

À partir de trente ans et surtout vers la quarantaine, un pourcentage de 30% d’hommes commencent à avoir des problèmes d’érection, sinon deviennent impuissants. Ce pourcentage augmentant régulièrement avec les années. Il est plus difficile à arriver en pleine érection, la quantité de sperme est en nette diminution et la verge peut perdre jusqu’à deux centimètres de longueur.


Se donner du temps avant l’acte par lui-même est essentiel pour ne pas bloquer la montée des émotions et des sensations. Ni trop, ni trop peu pour ne pas endormir son ou sa partenaire, trouver le timing idéal. Chacun doit trouver sa formule miracle, ne pas se cantonner aux zones érogènes, mais essayer de trouver chez son-sa partenaire les parties du corps les plus sensibles aux caresses.

Si vous ne voulez pas le-la brusquer, passer de l’affectif à l’érotique, il ne faut pas négliger les préliminaires. Si pour les hommes, la pénétration est le but ultime, ce n’est pas toujours le cas pour la femme pour qui la pénétration n’est qu’un acte sexuel parmi tant d’autres. Les lesbiennes le prouvent bien.

Il faut être à l’écoute de ses désirs, mais surtout de ceux de sa-son partenaire. Ce qui est évident pour l’un n’est peut-être pas partagé par l’autre.

En résumé, il faut prendre son temps, être plus attentif à l’autre qu’à soi pour transformer une petite musique en une vraie symphonie.


Ce préambule étant dit, je reviens au premier point. Pour cela, j’ai fait appel à des volontaires. Entrez s’il vous plaît !

Je remercie aussi ces cinq demoiselles qui vont participer à la démonstration. Les volontaires sont masqués pour protéger leur vie privée.

Ces cinq hommes représentent plus ou moins les catégories représentatives de l’appareil génital masculin. Vous pouvez suivre sur l’écran géant la mise en érection par mes collaboratrices de nos sujets. Ils doivent garder leurs mains dans le dos et lever le bras quand ils sont prêts à éjaculer pour être filmés en gros plan.

On remarque déjà une différence flagrante entre nos cinq participants, une mise en érection presque immédiate pour les deux premiers sujets au sexe minimaliste, un peu plus longue pour Monsieur tout le monde, et une montée beaucoup plus lente pour les deux derniers hommes très bien membrés.


Si les études en la matière ne manquent pas, et que la taille moyenne du pénis en érection dans le monde a été établie à 13.12 centimètres, (et entre 12.8 et 14.5 centimètres en France), je me suis intéressé à la perception actuelle de la taille du pénis en sachant que pour les femmes, la longueur est :

Pas importante pour 21,4% - moyennement importante pour 67,4% - très importante pour 11,2%.


La dimension idéale du pénis, en tout cas celle qui conviendrait le mieux aux femmes est souvent de deux centimètres de plus que la moyenne, soit 16 centimètres de longueur et 12 de circonférence en érection, conclusion d’une étude menée sur 75 femmes âgées de 18 à 75 ans à qui il avait été demandé de choisir le sexe idéal parmi une sélection de modèles imprimés en 3D.


Comme vous le constatez, on est loin du « fantasme » vendu par l’industrie pornographique.

Fait important, pour une relation durable, les femmes privilégieraient un sexe plus petit que pour une aventure d’une seule nuit. La différence, bien qu’infime, existe tout de même : 16 centimètres pour un partenaire régulier et 16,25 pour un amour de passage que l’on peut appeler un effet de « curiosité » des femmes pour une relation d’une seule nuit alors qu’elles privilégieraient le « confort » pour une longue relation.


La peur du « micro-pénis » ou tout simplement la peur d’avoir un pénis trop court est une constante, elle porte même un nom - le « syndrome du vestiaire ». La perception de la sexualité est biaisée par l’accès de plus en plus simple et facile aux contenus pornographiques sur Internet. Les résultats de cette nouvelle enquête devraient en rassurer plus d’un !


Je commencerai par Monsieur JAUNE, son sexe au repos rentre dans la catégorie 1 que je nommerais : « petites bites", de un à cinq centimètres au repos, et de cinq à dix en érection. 1%. Beaucoup plus courante qu’on ne l’avoue, aussi efficaces que les autres pour les rapports sexuels, mais moins valorisantes quand on est sous la douche ou dans un vestiaire... Elles sont parfois surprenantes en érection.


Je passe maintenant à Monsieur BLEU dans la catégorie 2 que je nommerais bites de petite taille : de cinq à huit au repos pour dix à treize en érection. Beaucoup d’hommes se reconnaîtront dans cette fourchette qui représente 14%. La catégorie qui ne sait jamais si c’est "suffisant" ou pas, mais qui ne pose aucun problème aux femmes. Certains peuvent même être classés en taille 3 grâce au diamètre de leur verge.


Nous arrivons maintenant à la catégorie reine de taille 3 : De huit à onze au repos pour treize à dix-huit en érection comme pour Monsieur GRIS. 60% des hommes.


Il reste deux catégories, la taille 4, le sexe varie de onze à quatorze centimètres au repos, pour dix-sept à vingt en érection. 18%, le rêve de beaucoup de femmes. Certains peuvent même être classés en taille 5 grâce au diamètre de leur verge. Monsieur BLANC en est un exemple qui oscille entre 4 et 5.


Il reste la taille 5 comme Monsieur NOIR que je nommerai bites de très grande Taille: plus de quatorze centimètres au repos pour plus de vingt centimètres en érection. 7%. Le problème des "tailles 5" est souvent que plus la verge est longue, plus la pleine érection est difficile à obtenir, ou ne reste pas longtemps. Moins recherchée par les femmes que l’on croie.


Ah, une petite précision, ces mensurations en longueur sont une moyenne mondiale, répartie en trois groupes:

1) Les Asiatiques, catégorie principale de 1 à 3

2) Les blancs de 2 à 4

3) Les noirs, de 2 à 5.


Le pourcentage de très grands sexes étant beaucoup plus élevé chez les Afro-Américains.

Ce qui fait qu’un Européen ayant une verge au-dessus de 20 centimètres ne représente en pourcentage que 1 à 1,5% pour son ethnie, et plus les centimètres s’ajoutent, plus le pourcentage s’écroule à une vitesse exponentielle.

Contrairement à une idée reçue, les hommes blancs ont un sexe plus grand en moyenne de 1,25 centimètre que les noirs, quelques chiffres sur la taille moyenne par races :

Blancs ; 14,72 centimètres, noirs ; 13,47, Amérique du Sud ; 14,98, sud-asiatique ; 11,97.

Il y a aussi un rapport entre la taille de l’homme et la longueur de sa verge, en moyenne pour:

1m68 : 14,73 centimètres ; pour 1m73 : 15 centimètres ; pour 1m80 : 15,5 centimètres ; pour 1m89 : 16,27 centimètres ; pour 1m94 : 17,29 centimètres


A ceci et pour faire plus court, il faut aussi prendre en considération la circonférence en érection de la verge, 85% entre 11,4 et 14 centimètres, au-dessus de 15,2, il n’y a plus que 4% d’hommes intéressés.


Vous constaterez que deux de nos volontaires se détachent du lot, Monsieur BLANC et Monsieur NOIR. Si vous prenez en considération leur taille, Monsieur BLANC : 1m76, sa verge devrait mesurer 15,5 centimètres avec une circonférence de 14 centimètres. Mademoiselle, voulez-vous prendre ses dimensions...


Pour cela, il faut une règle rigide, la mesure se fait au-dessus du sexe en érection, en collant la règle contre le pubis. Il faut enfoncer un peu la règle pour bien mesurer à partir de l’os, car le pubis peut stocker des graisses (mais n’allez pas vous crever le bas-ventre ! N’oubliez pas d’ajouter le petit bout de règle en plus (le zéro est rarement au bord de la règle). La 2ème méthode est la mesure au repos par extension du pénis, prendre le prépuce et tirer au maximum dessus devrait vous donner le même résultat qu’en pleine érection. Je vous conseille de visionner sur le Net en tapant : - vidéo amateur, comment mesurer sa bite -. Cette mini-vidéo reprenant les points précisés plus haut.


Ce documentaire explicite bien la méthode et qui plus est, réalisé avec un instrument d’exception qui met bien en valeur la démonstration.

Cette méthode est valable pour la mesure du pénis en érection comme au repos.

ATTENTION ! Pour la circonférence, il faut mesurer avec un mètre souple (type mètre de couturière) au milieu de la verge.


Avec une longueur de 21 centimètres et 17 centimètres de circonférence, Monsieur BLANC est donc largement au-dessus de sa catégorie pour 1,76 mètre, pratiquement 6 centimètres en longueur et trois en circonférence.

Pour Monsieur NOIR : 1m97 : (17,29 centimètres), la mesure est de 23 centimètres soit aussi pratiquement six centimètres, et identique à Monsieur BLANC pour la circonférence.

Mais vous constaterez la grosse différence d’érection entre ces deux hommes, Monsieur BLANC a une verge très rigide qui forme un angle à 45° au-dessus de l’horizontal alors que celle de Monsieur NOIR reste assez molle et forme un angle à 45° en dessous de l’horizontal.


Ah ! Monsieur BLEU est-ce qu’on peut appeler un « éjaculateur précoce ». Il ne lui a pas fallu deux minutes avant d’atteindre l’orgasme. Une éjaculation correcte, sans plus.

Monsieur JAUNE arrive second, quatre minutes, avec une éjaculation plus puissante.

Monsieur GRIS est le suivant, mais son éjaculat est plutôt faible et chute à peine sorti de sa verge.

Pour Monsieur NOIR, il a tenu cinq minutes trente, mais sa semence bien qu’abondante, glisse sur son gland avant de chuter.

Monsieur BLANC ?... Ah enfin vous levez le bras. Douze minutes chrono. Sacrediou !!! Ma collègue m’avait pourtant prévenu. Messieurs/dames, vous venez d’assister à une éjaculation exceptionnelle, la régie, vous pouvez la repasser au ralenti, s’il vous plaît ? Vous remarquerez que la contraction des muscles de son bas-ventre permet à sa verge un mouvement de bas en haut et la pression de sortie et si forte que la projection de sa semence est spectaculaire, et la quantité est tout bonnement monstrueuse ! A lui tout seul, il a produit plus de sperme que ses quatre camarades réunis.


Passons au post- orgasme maintenant. Que constatons-nous ? Monsieur BLANC se détache à nouveau, tous les autres passent par une phase de repos plus ou moins prononcée, mais pour lui, vous constaterez la toujours pleine érection. Un cas... On dirait que nous avons affaire à un athlète de haut niveau.


Je vous ferai remarquer que, malgré la circonférence déjà très rare de sa verge, la puissance de son éjaculation montre que contrairement à ce que l’on croit, un gros sexe peut aussi être une « bonne affaire ».


Ces dames ont réussi à remettre en condition tous nos cobayes sauf Monsieur BLEU... Un seul coup dans le fusil... Pour tous les autres, nous avons droit à une deuxième éjaculation, mais plus laborieuse. Pour Monsieur NOIR, c’est à peine si nous observons une goutte de sperme sortir du méat. Au tour de Monsieur GRIS et Monsieur JAUNE. Ah... Monsieur BLANC lève de nouveau le bras, gros plan s’il vous plaît ! Non de non ! Quel spectacle ! C’est à peine si son éjaculation est moins forte que la première fois ! Cette fois-ci, sa verge a un peu perdu de sa superbe, mais est encore loin d’être au repos.


Nous venons encore de perdre deux de nos volontaires, car vous constaterez que Monsieur JAUNE et Monsieur NOIR n’arrivent plus à bander. Monsieur GRIS y arrive encore avec beaucoup de difficulté et le renfort d’une deuxième de nos hôtesses. Monsieur BLANC bénéficie lui aussi maintenant de plusieurs filles, mais la taille et la rigidité vite retrouvées de sa verge permet à ces dames d’avoir chacune de quoi s’exprimer.


Cette fois-ci, c’est Monsieur BLANC qui lève le bras le premier, nous allons donc assister à sa troisième éjaculation. Elle a perdu beaucoup de sa force en comparaison des deux premières, mais est encore spectaculaire, plus puissante que toutes celles de ses compagnons. Va-t-il continuer sur sa lancée ? A vous de nous le prouver, mesdames... Bon Dieu ! C’est pas vrai ! Il rebande déjà !...


Nous nous retrouvons donc avec nos deux compétiteurs, mais Monsieur BLANC a maintenant un tour de stade d’avance. Monsieur GRIS vient de rééquilibrer les choses, mais vous constaterez que malgré la science de ces dames, il vient de jeter l’éponge.


Nos hôtesses ont encore frappé, car Monsieur BLANC lève de nouveau le bras. Notre phénomène va encore jouir... Reculez-vous mesdames pour la caméra. Je croyais sûrement comme vous observer un faible éjaculât, mais il n’en est rien. La spermatogénèse de cet homme est vraiment exceptionnelle. Mais vous savez que dans toute règle, il y a des exceptions, et j’en constate une autre. Pour que Monsieur BLANC arrive pour la cinquième fois à retrouver aussi vite une érection aussi violente, il doit souffrir, enfin si l’on peut appeler ça une souffrance, d’un léger priapisme qui lui permet de bander à nouveau sous vos yeux ébahis... et les miens ! Ma consœur m’avait pourtant prévenu qu’elle m’adressait un cas rare, mais je n’avais pas réalisé à quel point !


Son éjaculât est encore plus qu’acceptable après les précédents. Mais je vais stopper là son exhibition bien que ça me titille de savoir s’il pourrait encore... Mais ce n’est pas le but de cette conférence.


Nous venons d’assister avec Monsieur BLANC aux caprices de la nature pour notre plus grand plaisir.

Bien que Monsieur BLANC soit de la catégorie 4, on peut le mettre dans la 5ème catégorie sans que les problèmes de cette catégorie ne semblent le concerner. Vous aurez plus de chance de gagner deux fois à la loterie que de voir un jour dans votre cabinet un tel homme. Monsieur BLANC, vu la taille, la rigidité de son sexe et ses éjaculations si spectaculaires et nombreuses est « l’exception qui confirme la règle ». Je ne sais pas quelle est sa vie sexuelle, elle peut être formidable ou un vrai calvaire pour lui et ses proches.


Je vous remercie d’avoir assisté à cette session de rattrapage pour certains d’entre vous et vous souhaite une bonne journée et peut-être un jour de tomber sur Monsieur BLANC.

Diffuse en direct !
Regarder son live