Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 9 137 fois
  • 53 J'aime
  • 1 Commentaire

Couvre-Feu

Chapitre 9

Du nouveau...

Avec plusieurs hommes

Ce texte est une suite de l’histoire « Le couvre-feu ? » et de « Couvre-feu ». Si vous ne les avez pas encore lues, je vous laisse y aller !



___________________________________________________________________________________________________


13h, il est l’heure pour moi de rejoindre mon ami au terrain de foot comme tous les samedis. Nous avons notre petit rituel, c’est de nous rejoindre (mes amis et moi) pour une après-midi de sport entre gars. Nous sommes une petite équipe de dix potes.


Je prends la voiture direction notre terrain de jeu, en quelques minutes, j’y suis, ce n’est pas très loin de chez moi. Je me gare, je marche quelques mètres sous le bruit de mes crampons et voilà sur le terrain. Je suis le premier, ce n’est pas grave, j’ai toujours un ballon dans ma voiture. Je commence à m’échauffer, je trottine puis je joue avec le ballon, je jongle. Après cinq minutes, mes amis arrivent tous ensemble, cool ! Le temps qu’ils se changent, de se dire bonjour que nous sommes déjà à faire les imbéciles sur le terrain.


L’après-midi passe, quelques heures après, les premiers à partir s’en vont. Pour les derniers sur le terrain, nous sommes assis à discuter de tout et de rien. De la vie de chacun, des couples, du boulot... Nous ne sommes plus que trois et parmi les deux amis qui restent, il y a celui avec qui nos rapports se sont, comment dire, améliorés ces derniers temps. C’est devenu un ami plus plus. Après cette soirée chez moi entre son couple et le mien, plus rien n’est pareil. Nous sommes encore plus complices qu’avant, tout comme nos compagnes.


Nous faisons des allusions devant notre pote qui ne semble pas tout comprendre, et tout en échangeant, je fais à mon ami :

« Nous aimerions bien refaire un week-end d’ici peu de temps si vous êtes disponibles. »

« Oui avec plaisir, vous seriez disponibles quand ? Dans quinze jours ça vous dirait ? »

« Je te confirme ça en rentrant, mais il me semble que ce serait bon pour nous, nous n’avons rien de prévu ! »


Sauf qu’en échangeant ainsi devant notre ami, nous n’y avions pas pensé sur le moment, mais celui-ci a voulu s’inviter également. Nous disant qu’il serait dispo pour partir en week-end. Nous avons essayé de lui expliquer que nous partions en couple, que ça n’allait pas être drôle pour lui de tenir la chandelle... mais il ne voulait rien savoir. Pour lui aucun problème de partir avec deux couples d’amis. Nous nous sommes regardés avec mon ami pour essayer de trouver une solution, mais la seule qui me vient en tête, c’est de lui avouer pourquoi nous souhaitions partir en week-end.


Je prends mon téléphone, je fais mine de rien et j’envoie un SMS à mon ami pour lui dire :

« Si nous voulons être tranquille et partir que tous les quatre, il faut lui dire... tu es OK ? »


La réponse ne se fît pas attendre, quelques secondes après, je reçus :

« OK pour lui dire ».


Nous nous sommes laissés quelques minutes avant de lui avouer les choses :

« Écoute, ce n’est pas que nous ne voulons pas que tu partes avec nous, mais si nous partons en week-end tous les quatre, c’est pour une raison en particulier. »

« Ah... laquelle ? »

« Nous partons tous les quatre, car nous une relation amicale entre nos deux couples, nos copines s’entendent bien, nous également... »

« Oui, ça je le sais et moi aussi je m’entends bien avec vous. Enfin je crois... »

« Oui oui et ce n’est pas ça le problème ! C’est juste que l’on s’entend bien, mais pas qu’amicalement... Nos couples s’entendent bien... plus qu’amicalement, nous ne sommes pas que des amis. »

« Je ne vous suis pas là... j’ai peur de ne pas tout comprendre. »

« Tous les quatre, nous sommes également des sex-friends. »


Le visage de notre ami est passé de l’incompréhension à l’étonnement en un instant. Pendant ce temps-là, nous nous regardions avec mon ami dans ce stade vide et sans un bruit.


« Donc si je comprends bien ce que vous me dîtes, toi avec ta copine et toi avec la tienne, vous vous amusez ensemble lors de soirées tous les quatre ? »

« Oui c’est ça, lors de notre dernière soirée, nous avons découvert de nouveaux plaisirs ensemble. »

« Mais pour bien comprendre, vous vous amusez, mais jusqu’où ? Du soft ou ... »

« Ou quoi ? »

« Ou plus, genre vous avez couché ensemble les uns et les autres quoi... »

« En fait lors de notre dernière soirée... »


Nous lui avons expliqué la situation pendant plus d’une demi-heure, je pense que sa curiosité a pris le dessus sur son étonnement. Il nous a posé beaucoup de questions, sur le comment du pourquoi, le déclic, les raisons... il voulait juste comprendre ce qu’il s’est réellement passé entre nous. Nous sommes restés encore quelques instants à discuter autour de ce sujet et je pense qu’il a vu une porte entrouverte et il en a profité pour s’y glisser...


« Mais du coup, vous organisez à nouveau un week-end tous les quatre pour vous m’amusez c’est bien ça ? »

« Oui tu as tout compris. »

« Et... Il n’y aurait pas une petite place en plus pour votre week-end... »


Je suis resté sur le cul à ce moment, car je ne m’attendais pas à ce retournement de situation. Je ne pensais pas en parler à quelqu’un de notre situation, mais je pensais encore moins qu’une personne, que cette personne si je devais en parler me demanderait pour venir et s’ajouter. Je reste sans mots. Mon ami, mon complice lui fait comme s’il n’avait pas compris.


« Que veux-tu dire par : il reste une petite place pour notre week-end ? Tu veux partir avec nous pour visiter le lieu ? »

« On va dire ça, visiter, mais pas que le lieu... »

« Je ne te suis pas là... explique-moi ! »

« Bah je souhaiterais partir avec vous, si vous êtes d’accord, pour visiter le lieu, mais surtout partager vos moments, participer à vos nouveaux plaisirs... »

« Aaaaaaaaaaaaaah... »


Oui, mon ami est très très fort pour faire celui qui n’a rien compris mdr.


« D’accord je comprends mieux, donc si je résume ta demande, tu souhaiterais venir avec nous pour visiter le lieu, mais surtout nos copines pendant le temps d’un week-end c’est ça ? »

« Oui c’est ça si on parle cash. »

« Mais tu sais que nous ne faisons pas que de l’échangisme, nous nous prêtons pas que nos copines, de temps en temps nous sommes à trois voire tous les quatre à nous amuser ensemble. Des fois, les filles sont entre elles et les hommes entre eux. »

«... »

« Je vais te poser une question simple, mais qui va déterminer ta présence avec nous ou pas ! »


Je regarde mon ami, je ne comprends pas où il veut en venir avec cette phrase... Que va-t-il lui dire...


« Est-ce que tu es prêt à nous sucer ou à nous laisser ton cul pendant cette soirée ? Es-tu prêt à te mettre à quatre pattes pour que l’on te prenne chacun notre tour pendant que tu suces l’autre ? »


C’est vrai qu’avec mon ami, nous sommes passés par cette étape lors de notre soirée et à ma grande surprise, ça a été très agréable de se faire sucer par mon ami. Je comptais bien recommencer lors de ce week-end et même tester de le faire pour goûter à un sexe, un sexe d’homme.


"Euh..."

"Euh quoi ? Tu n’es pas prêt à faire cela ?"

"Ce n’est pas ça, c’est que je n’ai jamais fait ce genre de pratique. Je me suis déjà imaginé le faire une ou deux fois, mais de là à le faire réellement, jamais. Le fait de sucer quelqu’un, je me suis toujours dit que j’essayerais une fois dans ma vie, car c’est intrigant, mais je n’ai jamais réfléchi au fait de laisser mes fesses à un homme..."

"La question est simple, la réponse doit l’être tout autant. Je te laisse jusque ce soir pour nous avertir de ta décision. Si tu souhaites venir avec nous partager ce week-end de plaisir et de partage, tu nous enverras comme message : oui je veux vous sucer et vous offrir mon cul. A ce moment-là, nous accepterons ta demande, mais il faudra encore que nos copines valident ta proposition."

"D’accord, on fait comme ça alors..."


Après cette discussion avec mes amis, nous sommes restés quelques minutes avant de tous repartir chez nous. Je suis rentré tranquillement en réfléchissant à la proposition que mon ami vient de faire. Je n’en ai pas parlé à ma copine pour le moment, j’attends de lire la réponse ce soir avant de lui en parler. La soirée s’est déroulée tranquillement, douche, repas avec ma chérie devant une série, "Vikings". Ma copine s’est endormie vers 23h15, j’ai arrêté la série pour ne pas avancer sans elle, je suis passé sur la chaîne de sport, l’équipe 21 avec au programme l’équipe du soir. J’écoute les débats du soir, nouvelle défaite de l’Olympique de Marseille en Europa...ça ne change pas. Je suis concentré à écouter ce programme quand je vois, dans la pénombre de ma maison, mon téléphone s’allumer. Je me dirige vers lui pour le récupérer, je déverrouille mon écran. Un SMS à 23h59...

Diffuse en direct !
Regarder son live