Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 12 044 fois
  • 18 J'aime
  • 1 Commentaire

Couvre-Feu

Chapitre 10

Un cul ou une bouche ? Les deux !

Avec plusieurs hommes

23h59, nous y voilà... je prends mon téléphone en main, tout en le déverrouillant, je me demande si c’est mon ami qui nous envoie un message. Je clique sur la notification message.


« Toujours pas de nouvelles de sa part ? »


C’était mon autre pote, celui qui a proposé cette idée.


« Non, toujours pas de nouvelles et je pense que si tu me demandes, tu n’en as pas eu non plus... »

« Pour tout te dire, si, j’en ai eu une depuis peu. À 23h55, n’ayant pas eu de nouvelles, je me suis dit, je vais le relancer pour être sur de sa réponse même si elle est négative. »

« Et ? »

« Il m’a répondu par un snap... »

« Par un snap ? Il t’a envoyé quoi ? »

« Il m’a envoyé une photo de lui à quatre pattes, prise en arrière donc m’offrant une vue sur son cul. Il était en caleçon donc je ne voyais pas plus et il m’a bien indiqué sur la photo, je vous offre mon cul et je veux vous sucer. »

« Je n’en reviens pas, il a accepté... il est vraiment prêt à tout pour venir avec nous ! »

« C’est ce qu’on va voir... Demain matin, tu es disponible ? »

« Demain matin, euh... avant 10h oui, mais après non je suis occupé. Pourquoi ? »

« Je vais lui proposer que l’on passe chez lui demain matin pour 8h30. Comme ça, on va voir s’il est vraiment partant pour venir avec nous. »

« Demain matin, 8h30 chez lui pour qu’il nous offre son cul tout en nous suçant ? »

« Oui c’est ça !! Je te confirme ça dès que j’ai sa réponse. »

« Pas de soucis, OK ! Au cas où, je mettrais un réveil. »


Je pose mon téléphone sur la table, je vais dans le salon pour aller éteindre la télévision. J’emmène ma copine dans la chambre, je la porte pour éviter de la réveiller. Je pose sur le lit et je retourne à l’étage pour ranger un petit peu et éteindre la lumière... Je prends mon téléphone et en descendant les escaliers, je vois la lumière de celui-ci s’allumer. Une notification rouge vient d’apparaître sur mon portable. Un petit fantôme rouge. Qui peut bien m’envoyer ça à cette heure. Je clique dessus sans même prendre le temps de regarder le nom, du moins le surnom de la personne. L’écran m’affiche une photo, un canapé d’angle qui est dans un salon, je le reconnais tout de suite, c’est le canapé de mon ami, celui qui veut à tout prix partir avec nous. Suite à cette photo, il y a un message. Il a créé un groupe de discussion sur cette plateforme.


« Demain matin, rendez-vous 9h chez moi, porte ouverte, direction salon sur canapé, je vous y attendrais ! »


Mon pote a déjà répondu, OK présent, je fis de même. Donc demain matin, rendez-vous chez lui pour 9h. Je mets mon réveil à 8h, le temps de me lever, prendre un café, douche et de partir. Le timing ne sera pas trop mal, je pense. Je descends pour rejoindre ma chambre et mon lit où ma copine dort déjà profondément sans savoir ce qui se passe à l’étage au-dessus. Je me fous en caleçon, me glisse sous la couette et je m’endors.


La nuit se passe sans soucis, le réveil sonne comme prévu. Ma copine dort toujours. Je file à la douche. Sous la douche, je commence vraiment à réaliser le programme de ce matin. Un pote à moi va me sucer tout en offrant son cul à un autre de mes amis. Pour être tout à fait honnête, je comme à réagir au niveau de l’entrejambe. D’ailleurs, je prends le soin de me raser, car pour une première fois, sucer quelqu’un je pense que c’est mieux sans poils ou avec le moins possible. Après ce n’est que mon avis personnel. Je prends donc cinq minutes pour le faire. Une fois la douche finie, je monte à la cuisine, je me prépare un café. Un léger souci survient, une fuite d’eau au niveau d’un joint. Je prends quelques minutes pour réparer ce problème et nettoyer l’eau qui a coulé. Je bois mon café, je regarde le journal du matin à la télévision, météo... je descends me brosser les dents, parfum et hop c’est parti. Je m’installe dans la voiture, je sors le téléphone pour mettre le GPS. Un message de mon pote, il y a de ça quelques minutes :


« Je suis déjà parti, ne m’attends pas devant la porte, je rentre directement chez lui. »


Je lui réponds juste un OK pour faire court et rapide. Main sur le volant, c’est partie direction chez mon ami. Le trajet se passe bien, quelques minutes plus tard, me voilà devant chez mon ami. Le temps de trouver une place, je me présente à sa porte, il est 9h05. Comme convenu, je rentre chez lui. Politesse oblige, je toque avant de rentrer, mais la voix qui me répond n’est pas celle du propriétaire. C’est celle de mon autre ami. Je rentre, je ferme la porte et je me dirige vers le salon. Je retire mes chaussures et me voilà dans le couloir qui mène au salon, cuisine. Je m’approche du lieu et là quelle surprise !


Je retrouve bien le canapé d’angle comme prévu, mais pas que... Le propriétaire des lieux est sur le canapé d’angle torse nu, en caleçon et à quatre pattes devant mon ami. Quant à celui-ci, le pantalon est déjà descendu, le caleçon baissé et le sexe déjà bien dur et droit dans la bouche du propriétaire. Je ne suis arrivé que quelques minutes en retard, mais je les trouve déjà en action, je n’en reviens pas.


Il veut vraiment venir avec nous, il veut vraiment visiter nos copines pour s’offrir à ce point. Je pensais qu’il serait gêné de faire ça, de passer à l’action, mais même pas. Je ne sais pas comment ça s’est déroulé, mais j’arrive cinq minutes en retard et le voilà déjà une bite dans la bouche, lui qui n’a jamais fait ça. En tout cas, il l’a l’air d’aimer ça, d’aimer ce qu’il fait. Il a les yeux fermés, mais il fait le geste qu’il faut. Il fait coulisser le sexe dans sa bouche d’avant en arrière, il le sort de temps en temps pour lécher le gland. On dirait même qu’il profite et qu’il apprécie ce qu’il fait. Le temps de les regarder quelques instants, je sens mon sexe se durcir et même devenir aussi droit que celui de mon ami en quelque temps.


Mon pote qui se fait sucer me fait signe de me mettre derrière lui, derrière l’angle du canapé. Je comprends où il veut en venir, mais est-ce vraiment le bon moment ? Il vaudrait mieux le préparer encore un peu et le laisser prendre du plaisir à sucer encore un peu. Il met ses mains sur sa tête et ressort son sexe de sa bouche.


« Descends ton caleçon, nous allons te prendre tous les deux. On va te préparer légèrement et après on va faire ce qu’on a dit : te prendre le cul pendant que tu suces. »


Sans répondre quoique se soit, je vois notre ami prendre son caleçon en main et le descendre. Une fois à hauteur des chevilles, le vêtement est jeté au sol. Nous y voilà, il est nu face à nous et à quatre pattes sur son canapé. Avant de reprendre le sexe de mon ami en main pour le branler, il m’a montré le chemin en écartant ses fesses pour me signifier : vas-y, je suis prêt, je t’offre mon cul. OK, message compris, je descends mon pantalon et mon caleçon pour libérer mon sexe. Je bande clairement et je suis prêt à prendre ce cul.

Diffuse en direct !
Regarder son live