Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 1 751 fois
  • 7 J'aime
  • 1 Commentaire

Ma croissance !

Chapitre 3

Divers

Quelques temps après, je reçu une invitation pour aller passer une semaine à la mer avec un groupe d’amis. Super. Evidement, dès que je vis Alex, je lui demandais s’il était également invité. Il me répondit par l’affirmative ! J’étais déjà toute fo-folle, enfin une semaine sans parents pour nous surveiller continuellement, une semaine pour s’amuser... surtout qu’il y aurait plein de garçons, dont Alex ! J’y pensais déjà avec plaisir et décomptai les jours impatiemment...

    La date du départ arriva enfin.

    Nous nous retrouvâmes donc tous à la mer, dans une superbe villa avec piscine et grand jardin. Dès notre arrivée, plusieurs d’entre nous décidèrent d’aller nager, mais Alex semblait réticent. Je le taquinai un peu, lui rappelant qu’il m’avait bien eu, et que l’addition allait bientôt arriver... Plus tard, Anne et Agnès barbotaient tout en discutant avec Alex, qui était en maillot, debout sur le bord de la piscine... Je m’approchai de lui en silence, en mettant mon doigt sur ma bouche pour faire signe à Anne et Agnès de ne pas le prévenir... Arrivée derrière lui, j’abaissai brusquement son maillot sur ses pieds ! Je vis les yeux de mes amies s’agrandir, et tout le monde partit d’un grand fou-rire, alors qu’il faisait de son mieux pour remettre son maillot dans les meilleurs délais, et que je l’en empêchai du mieux que je pouvais...

    La journée s’acheva sans autres incidents notoires. Le soir, j’essayai d’avoir quelques informations sur l’anatomie d’Alex auprès d’Anne et d’Agnès, mais Anne ne semblait pas du tout avoir envie d’en parler. C’est paradoxalement, Agnès, la plus jeune, qui me donna le plus de détails, disant que c’était ’fort intéressant et prometteur’... Je me demandais un peu ce qu’elle en savait, vu qu’elle avait un an de moins que moi et qu’elle ne devait pas avoir une grande expérience dans le domaine... Mais j’évitais de lui poser trop de questions !

    Le lendemain, j’avais remis mon bikini jaune, plus adapté à la bronzette. Alors que nous étions tous à nouveau autour de la piscine, un des garçons qui était là annonça qu’il avait invité une copine à venir nous rejoindre au bord de la piscine. Personne ne fit de commentaires particuliers. L’après midi, la copine en question nous rejoignit comme prévu ! Dès son arrivée, tous les regards se tournèrent vers elle, à commencer par celui d’Alex. Elle avait un petit top blanc et sa poitrine imposante était visiblement libre de toute autre entrave... En dessous, une mini-jupe noire dévoilait une très belle paire de jambes bien bronzées. Une paire de chaussures de plage élégantes terminait l’ensemble, manifestement très intéressants aux yeux des jeunes hommes de l’assemblée !

    Dès son arrivée, son copain lui sauta dessus, en lui roulant une pelle impressionnante tout en palpant généreusement son postérieur. Elle se frottait contre lui et se laissait faire en riant. Devant tout le monde ! Quelque part, j’étais impressionnée par cette fille qui n’avait pas peur des garçons !

    - ’Je vous présente Laurence’ cria le copain à la cantonade...

    Elle fit la bise à tout le monde et demanda si elle pouvait s’installer avec nous. Personne ne fit d’objection, et elle étendit son essuie sur la pelouse, près de son copain. Je pensais qu’elle allait rentrer pour enfiler un maillot mais non, elle enleva son top, dévoilant ainsi une imposante poitrine ronde, bronzée, ferme, avec de gros tétons bruns. La jupe suivit le top... Elle ne portait en dessous qu’un string, vraiment minuscule... Juste une ficelle entre les fesses, une autre pour tenir un tout petit triangle de tissu devant, et c’était tout !!! Tous les garçons la regardaient. Cela ne semblait pas du tout la gêner, que du contraire. Elle s’allongea sur sa serviette, et demanda à son copain de lui mettre de la crème... Tout le monde la regardait... et je me sentis un peu jalouse, je ne sais pas pourquoi.

    Il mit de la crème sur ses mains et lui en enduisit le dos. Partant du haut, s’attardant un peu à la naissance des seins, descendant vers le maillot... Arrivé là, elle lui dit :

    - ’Attends, mon maillot va me gêner...’ et en un tour de main, elle l’enleva rapidement.

    Son copain lui enduisit généreusement les fesses de crème, sous les yeux ronds de l’assistance, puis passa aux jambes... Tout le monde la regardait. Elle resta immobile et s’assoupit... Petit à petit, les conversations reprirent. Anne me murmura à l’oreille:

    - ’Comment elle ose ???’

    - ’Je ne sais pas, mais en tout cas, elle a un corps magnifique... Et cela marche, tu as vu la tête des autres ?’ répondis-je. Effectivement, tout le monde était fasciné.

    - ’Incroyable’ me dit Anne !

    - ’Effectivement, elle est culottée’ dis-je.

    - ’J’aimerais bien faire comme elle !’ rajouta Agnès.

    - ’Tu n’y penses pas !’ lui répondit Anne, scandalisée.

    - ’Mais si... ce n’est pas parce que toi tu n’oses pas que moi je ne peux pas !’

    - ’Si tu le fais, je le dirai à maman !’

    Agnès soupira et se tourna sur son essuie, en marmonnant, mécontente. Je pensai que, quelque part, Agnès avait raison... Ma mère, elle, n’hésitait pas à bronzer nue ! Même Alex le savait (il l’avait déjà vue sur notre terrasse). Et pourquoi je ne le ferai pas, moi ??? Evidement, je n’avais pas son physique, ni son aisance ! Et en plus, je ne pouvais même pas imaginer de faire cela devant tout le monde... Mais toute seule, pourquoi pas ?

    En fait, je mourrais d’envie de faire comme elle, surtout que tous les garçons ne la quittaient plus des yeux, mais je n’osai pas. Alex, en particulier, était tétanisé... Je passai devant lui, et lui donnai un petit coup de coude dans le ventre en lui disant...

    - ’Alors, tu m’as déjà oublié ?’

    - ’Euh non... non... j’étais distrait...’

    - ’Tu étais distrait ? Et par quoi ?’ demandai-je d’un air faussement bête...

    - ’Ben par elle... euh par Laurence’.

    - ’Ah oui ? Et qu’est ce qu’elle a plus que moi ?’ lui demandais-je, poussant mes seins couverts par mon maillot en avant...

    - ’Mais euuhh rien ... mais elle ...’

    A ce moment, il manqua de s’étrangler. Je me retournai et compris pourquoi. Laurence, toujours entièrement nue, s’était levée et marchai au bord de la piscine, vers la petite profondeur ! Elle était vraiment belle et faite pour attirer le regard. Comme tout le monde je crois, je remarquais son sexe soigneusement taillé...

    Alex m’avait instantanément oublié et sauta dans l’eau. Les autres garçons aussi d’ailleurs... S’ensuivit une grande partie de rigolade... Sous l’eau tout le monde voulait ’chatouiller’ Laurence, qui se laissait faire en se tortillant et en repoussant gentiment la dizaine de gamins qui en profitaient pour la tripoter... Mais je sentais que sous l’eau, certaines mains allaient là où elles n’auraient pas dû aller... Mais cela ne semblait pas gêner la Laurence outre mesure...

    Quelque part, je me sentais vraiment jalouse... Toute l’attention était portée sur elle, et les autres filles (dont moi) n’existaient même plus aux yeux de nos amis masculins ! Je me dis qu’il fallait que nous réagissions... mais comment ? Je n’allais quand même pas me mettre toute nue devant tout le monde !?!? Il fallait que je trouve quelque chose...

    Après environ une demi-heure dans l’eau, Laurence sortit et revint se mettre sur son essuie. Tout le monde la regardait, moi compris ! Je n’en revenais pas comme elle se sentait à l’aise comme cela ! Elle marchait sur le rebord de la piscine, poussant fièrement sa poitrine devant elle. La mienne me semblait ridiculement petite et inintéressante... Je me sentais petite et ridicule...


E-mail: alexlion33@hotmail.com

Diffuse en direct !
Regarder son live