Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 9 927 fois
  • 58 J'aime
  • 11 Commentaires

Dans la forêt, il y a des loups

Chapitre 1

Zoophilie

Cette histoire est une histoire hétéro. Et ce sera la seule car c’est une amie proche qui m’a demandé de l’écrire. Bonne lecture!



Liya venait de rentrer du boulot. Elle était épuisée par la tonne de paperasse dont elle avait du s’occuper cet après midi, mais ce qui l’avait épuisée encore plus, c’était Henri, un homme plus vieux qu’elle de 7 ans qui ne faisait que la mater. Il n’arrêtait pas de la harceler, et il essaya même une fois de la violer. Ce jour là il fut a deux doigt d’être stérile pour le restant de sa vie. Ce jour ci, il lui avait mit une main au cul, ce qui la fit se retourner, le frapper, et faire tomber tout les papiers qu’elle transportait d’une salle a une autre avec une légère difficulté.

Du coup, elle marchait en zigzag, fatiguée et ayant envie de rentrer chez elle pour avaler quelque chose a manger, car il était minuit vingt. Et elle n’avait pas manger depuis le petit déjeuner. Elle sortit son taser et prit le chemin de forêt habituel jusqu’à chez elle.

Elle habitait dans le manoir de ses parents qui étaient morts lorsqu’elle était adolescente, et dont elle avait hérité. Chaque semaine, de 14 a 18 heures, la femme de ménage venait nettoyer le manoir lorsque Liya se trouvait chez elle, car elle l’avait vu essayer de voler l’argenterie familiale.

Liya avait maintenant 24 ans, et elle dirigeait la maison d’édition de ses parents: "les 13 corbeaux". On comprend tout de suite pourquoi Henri était si intéressé par elle... Mais il faut dire aussi qu’elle était vraiment magnifique comme femme.

Elle avait les cheveux châtains, les yeux bleu, la peau légèrement bronzé, une silhouette fie, mais pas trop, une paire de seins de bonne taille, ni trop gros ni trop petits, et elle n’était pas très grande, mais pas une naine non plus (les femmes nains sont des femmes a barbes. Et Liya n’a pas de barbe ^^)

Elle s’habillait assez léger, de quoi être bien à l’aise au travail, sans être trop provocante non plus.

Bref, une belle femme.

Elle était encore vierge ce soir là, et ne savais pas que les minutes qui suivirent changeraient sa vie complètement.

Elle marchait tranquillement sur le chemin, entre les arbres, avant d’entendre un bruit autours d’elle. Elle se crispa et prépara son taser, juste au cas où... Elle continua d’avancer avec prudence, tournant la tête a chaque bruit suspect. Elle entendit une voie derrière elle.

"Bonjour mademoiselle. On est perdue?"

Elle se tourna et ne vit que deux yeux jaunes et un sourire de crocs blancs. Elle recula et demanda

"Qui..qui êtes vous?

-Rolk. Un des propriétaires de cette forêt. Alors? Vous êtes perdue?

-N...Non je rentre chez moi....

-Chez vous.... Oh! Vous êtes la fille des Barm! Liya! La propriétaire du manoir!"

Il sembla surexcité et il la prit dans ses bras pour lui faire un câlin. Liya fut prit de surprise et elle lâcha son taser, car la chose qui la câlinait n’était rien d’autre qu’un authentique loup garou.

"Vous...vous êtes un....

-Un loup garou oui.

-Vous allez me m...

-Non ^^ Un loup garou des temps moderne sais ce contrôler voyons...

-V...Vous connaissez mes parents?

-Bien sur! Quand tu était encore petite, tes parents m’ont demandé d’être ton parrain, même si tu n’étais pas baptisée. Tu es donc ma filleule!

-Tout ça est très bien... mais en avez vous la preuve?

-Oui ^^ Tes parents m’ont fait signer un papier qui stipulait que j’étais ton parrain, et donc le dernier membre de ta famille. "

Liya ne savait pas quoi dire. Elle était contente d’apprendre la nouvelle... Mais ce type était un loup garou!

Ils s’essayèrent et parlèrent un peu. Liya avait du mal a regarder le loup dans les yeux, car celui ci semblait avoir une bite assez grosse, camouflée a l’intérieur de son fourreau. Quelque minutes après, un second loup garou arriva.

"Voici Stein, mon meilleur ami, et le second propriétaire de la forêt. Stein, voici Liya, ma filleule.

-Mais...c’est même pas une louve...

-Eh non ^^’ "

Liya essayait du mieux que possible de rester calme. Deux loups garou devant elle lui parait comme s’ils se connaissaient depuis toujours. Liya souffla un peu et regarda Rolk.

"Je vais aller me coucher... Je suis fatiguée et demain est mon seul jour de repos....

-D’accord ^^ Stein tu peux rester dans la forêt ce soir? Je vais accompagner ma filleule et monter la garde. Dit il en lui lançant un clin d’oeil.

-Ok ^^ A demain alors.

-Ah mais euh... tu n’es pas obligé... je peux rentrer toute seule...

-Ecoute Liya..... On vient de revenir chez nous après un long moment d’absence.... Je m’en voudrais de t’avoir laissée partir seule et sans défense..."

Liya soupira et accepta car elle était sûre que le loup viendrait même si elle ne voulait pas. Ils partirent donc après avoir fit un petit signe de main a Stein.

Ils marchèrent une bonne vingtaine de minutes. Rolk, qui voyait enfin le manoir, porta Liya pour y être plus vite, car un désir montait un lui, celui de s’accoupler avec sa promise, celle que ses parents lui avait donné, et de faire d’elle sa louve, pour rester avec elle toute la vie.

Il la posa dans le Hall et la suivie dans sa chambre, sortant une bourse dans laquelle se trouvait une poudre argentée. Quand elle se retourna pour lui montrer ou il dormirait, il lui souffla dessus avec de la poudre qu’elle inhala. Elle se sentit toute drôle, et faillie tomber si Rolk ne l’avait pas retenue. Elle était encore plus HS qu’elle ne l’était jusque là. Il la transporta dans sa chambre et la posa sur le lit avant de la déshabiller lentement tout en la léchant, sur le cou, sur le ventre, sur ses seins, avant d’enlever le pantalon et la culotte qui protégeaient la chatte vierge de Liya qui gémissait a chaque léchouille. Rolk posa sa truffe humide sur cette chatte, ce qui la fit gémir et se tordre un peu. Il lécha sa chatte humide et y fit entrer sa langue. Comme celle d’un chien, elle arrivait bien loin dans son vagin, ce qui la faisait gémir de plaisir. Elle trouvait ça vraiment bon. Rolk lui semblait se régaler.

"hmmm... c’est le même gout qu’une sucrerie..." dit il en se léchant les babines avant d’embrasser Liya, qui, sous l’effet de la poudre qui se trouvait être un aphrodisiac, lui rendit son baiser avec passion, comme dominée par un plaisir qu’elle n’avait jamais goûté.

Rolk prenait son pied et Liya vit sa bite raide dure qui n’attendait qu’a être plongée dans un trou. Liya alla en dessous de Rolk et lécha cette sucette qui trembla lorsqu’elle la toucha avec sa langue, laissant Rolk se mordre la lèvre.

"Vas y suce la...."

Elle ne se fit pas prier et suça la pine de Rolk qui haletait de plaisir. Elle arriva même a la prendre entière dans sa bouche, ce qui fit stopper Rolk, qui était sur le point d’éjaculer.

"Ola...doucement...pas de précipitation..."

Il l’embrassa et la fit coucher sur le dos, lui suçant et massant les seins, avant de poser la pointe de sa bite sur la chatte de Liya qui n’attendait que ça. Il la fit entrer doucement puis entièrement d’un coup sec, arrachant un cri de douleur a Liya qui venait de perdre sa virginité, tachant ses draps de sang. Rolk la rassura en lui léchant le visage, les oreilles, et le coup, pour ensuite redescendre sur les seins qu’il mordillait tout en faisant les vas et viens dans la chatte de Liya qui couinait et gémissait de plaisir et de douleur. Rolk, qui n’avait pas baisé depuis un bon moment, commença a grogner de plaisir et a aller plus vite. Le noeud de sa bite frappant l’entrée du vagin. Il finit par le faire rentrer en entier et éjacula tout le sperme qu’il avait dans les couilles, c’est a dire beaucoup de sperme. Lorsqu’il entra son noeud dans sa chatte, Liya succomba au plaisir du sexe et jouit en sentant le sperme la remplir complètement. Elle était maintenant trop fatiguée pour rester debout, et s’endormie. Rolk lui attendit un moment avant d’enlever sa bite de la chatte de Liya qui laissait échapper du sperme qu’il lécha.

"Tiens je savais pas que mon foutre avait ce goût... c’est pas mauvais...." dit il avant se sucer la pine pour la nettoyer et la faire retourner dans son fourreau.

Il regarda Liya et se colla contre elle, pour dormir tranquillement aux côtés de sa fiancée, de sa compagne.


Le lendemain, quand Liya se réveilla, elle sentit une étrange douleur au niveau de son vagin et de son épaule. Elle regarda autours d’elle, et ne vit personne. Elle était dans sa chambre, seule, avec une sensation étrange mais si bonne au niveau de sa chatte. Elle avait fait un drôle de rêve, mais ça l’étonnait que cela soit vrai. Elle se leva, se mit en culotte et tshirt et ouvrit les fenêtre pour aérer sa chambre.

Elle descendit dans la cuisine pour se faire a manger et vit un homme assez sexy entrain de faire la cuisine. Il la vit et lui dit:

"Salut chérie! Bien dormie?"


A suivre

(dites moi ce que vous en pensez ^^)

Diffuse en direct !
Regarder son live