Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 5 522 fois
  • 114 J'aime
  • 4 Commentaires

David, jeune homme modèle

Chapitre 12

Vers de nouveaux plaisirs (partie 1)

Hétéro

Cette question, David l’attendait et la redoutait à la fois. Toujours tiraillé entre ses convictions et son principe de prudence, le jeune homme n’était pas encore parvenu à une décision. Le délai que Nathalie lui avait accordé était écoulé et il se devait de faire un choix. En analysant les risques de chacune des options qui s’offraient à lui, il finit par arriver à une conclusion.

 

— J’accepte ta proposition, Nathalie.

— Super ! Crois-moi : tu ne le regretteras pas. Allons-y.

 

David sortit du bureau en compagnie de sa supérieure. Ils prirent l’ascenseur et descendirent jusqu’au sous-sol, où se trouvait le parking. Ils roulèrent ensuite pendant près d’une quinzaine de minutes, jusqu’à une maison située dans un village en périphérie de la capitale cantonale. Nathalie y gara le véhicule et le jeune homme entra à sa suite dans la maison. Sa cheffe de service le guida vers la chambre à coucher puis elle commença à se dévêtir en lui demandant d’en faire de même.

 

Lorsqu’ils furent tous les deux nus, Nathalie s’assit sur son lit et regarda David avec un large sourire, à la vue de sa verge en pleine érection. De son côté, le jeune homme fut obnubilé par la beauté de celle qui lui faisait face. Son visage chaleureux et souriant lui inspirait confiance, ses seins ronds et volumineux lui mettaient à la bouche et les formes de ses hanches lui donnaient envie de la prendre dans ses bras pour ne jamais la lâcher.


— Ne sois pas timide, David. Traite-moi comme tu le ferais avec ta copine, si tu en avais une.


Encouragé par ces propos, il rejoignit la jeune femme sur le lit et la fit doucement basculer en arrière avant de s’allonger sur elle et de coller ses lèvres aux siennes dans un langoureux baiser. À l’aise avec ce premier contact, David en profita pour faire glisser l’une de ses mains le long de son cou pour atteindre son épaule et descendre jusqu’à son sein qu’il malaxa avec délicatesse. Le jeune homme finit par décoller ses lèvres de celle de Nathalie pour lui embrasser le cou puis le sein que sa main avait négligé avant de poursuivre son chemin sur son ventre pour parvenir à son intimité recouverte d’un léger duvet de poils bruns taillés pour former un triangle. Comme il l’avait fait avec Lisa, David fit jouer sa langue sur le sexe de sa supérieure en prenant soin de lui titiller le clitoris. Cette manœuvre eut rapidement l’effet escompté puisque Nathalie se mit à gémir. Il poursuivit ce traitement pendant quelques instants avant d’être libéré de sa tâche par la jeune femme.

 

Le faisant s’allonger en position dorsale, la cheffe de service se saisit de sa verge et la mit en bouche en faisant coulisser ses lèvres sur toute sa longueur, dans un rythme à la fois lent et agréable. Ce fut cette fois au tour de David de ne mettre que peu de temps avant d’exprimer son approbation par un râle de satisfaction. Nathalie continua sa fellation pendant quelque temps avant de faire retrouver l’air libre au sexe du jeune homme.

 

— Je pense qu’on peut passer à la partie la plus intéressante de notre séance de ce soir. Même principe que tout à l’heure : traite-moi comme tu le ferais avec ta copine.

 

David hocha la tête en signe d’acquiescement puis il positionna sa supérieure à quatre pattes. Il s’enfonça lentement dans ses chairs intimes afin de lui permettre de savourer la sensation de pénétration. Nathalie ronronna de plaisir. Son sexe désormais pris jusqu’à la garde dans l’intimité de la jeune femme, il crispa ses mains sur ses hanches et initia une série de puissants va-et-vient à un rythme soutenu. Sa cheffe de service apprécia très vite cet entrain et le lui fit savoir en criant sa délectation et en l’encourageant à continuer. David accéda à cette requête pendant quelques minutes avant de se retirer. Désirant prendre une sorte de revanche sur Nathalie, il lui écarta légèrement les fesses pour lui lécher la rondelle. Cette initiative fut bien accueillie par la jeune femme.


— Hum… Oui, vas-y ! Lèche-moi bien le cul !


Il remplit cet office pendant un moment puis il fit pénétrer sa verge dans le fondement de sa supérieure, au même rythme que précédemment. Dès qu’il se fut intégralement enfoncé en elle, David la pilonna de toutes ses forces, ce qui eut pour résultat d’arracher de longs feulements d’extase à sa partenaire. Le jeune homme maintint cette cadence pendant quelques minutes avant de sentir la jouissance le gagner. Il se retira et fit allonger Nathalie sur le dos, juste à temps pour qu’elle pût recevoir quatre giclées de sperme sur son cou et sa poitrine.


Ils demeurèrent quelques instants silencieux, chacun tentant de reprendre son souffle. Nathalie s’empara d’un mouchoir posé sur une table de chevet pour s’essuyer. Fatigué par le coït, David s’allongea, la tête sur l’oreiller. La jeune femme ne se priva pas de se blottir contre lui.

 

— Whaou ! Tu as un bien meilleur niveau que je ne le pensais ! On a commencé trop bas, ce soir. Si tu es toujours d’accord, je vais prévoir quelque chose de plus relevé pour demain soir.

— Merci du compliment, Nathalie. Oui, je suis toujours d’accord.

— Merveilleux. Sur ce, je propose que nous prenions une douche. Ensuite, je te ramènerai chez toi.

— D’accord. Mais ça ne te dérange pas trop de faire un aller-retour ? J’habite près du travail et je peux toujours prendre un bus ou un train pour rentrer.

— Ça me fait plaisir, au contraire. Et puis, au vu de la façon dont tu m’as baisée, je ne peux pas te laisser attendre un transport, dehors, par le froid qu’il fait. Je te dois bien ça.

— Merci, Nathalie.


Ils se dirigèrent vers la salle de bain pour prendre leur douche. Sous l’eau, ils profitèrent de leur proximité pour chacun caresser le corps de l’autre en lui passant le savon et échanger un dernier baiser pendant le rinçage.


Après qu’ils se furent rhabillés, Nathalie conduisit David jusque chez lui. Le jeune homme la remercia puis monta les escaliers jusqu’à son appartement. Tout en se préparant à manger, il ne put s’empêcher de se sentir coupable vis-à-vis de Lisa. Avec Nathalie, il venait de faire l’une de ses plus belles expériences sexuelles de sa vie mais il savait, au fond de lui, qu’il avait trahi celle qu’il aimait. En se repassant le film de sa journée dans sa tête, le jeune homme pensa tout de même avoir pris la meilleure décision pour lui-même. Il espérait seulement que si Lisa venait à le découvrir, elle allait pouvoir comprendre les raisons qui l’avaient poussé à commettre cet adultère.

Diffuse en direct !
Regarder son live