Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Lue 71 363 fois
  • 63 J'aime
  • 0 Commentaire

Débauche en famille

Chapitre 1

Inceste

J’ai 18 ans depuis quelques mois et mon prénom est Hervé et il faut bien dire que ma sexualité est plus qu’au repos ! J’ai bien quelques petites aventures avec les filles du lycée mais ça ne va jamais très loin. Je suis en seconde et je ne suis pas en avance pour mon âge. Par contre coté sexe, je connais tout grâce aux films pornos de ma mère que j’ai fini par trouver planqués dans le haut de son armoire derrière une pile de serviettes.


Et c’est justement a cause des films que tout a basculé !


Un samedi soir, ma mère et ma sour étaient sorties avec des amies se faire une toile. Bon plan pour moi, je prétextais une douleur aux intestins (tu parles elle était juste en dessous) pour ne pas aller avec elles. Elles s’étaient habillées super sexy et moi j’avais une trique d’enfer.


Sur le coup de 20 heures, elles partirent donc et aussitôt j’ai foncé dans la chambre de Maman pour prendre une cassette histoire de me soulager. Tranquillement installé sur le canapé après avoir mis la cassette, en voyant ces filles se faire prendre par tous les cotés j’ai sorti ma bite et j’ai commencé à me branler. Il m’a fallu peu de temps pour arriver au résultat escompté et j’évacuai plusieurs jets de sperme que j’épongeais aussitôt avec un kleenex préparé à cet effet.


Une fois calmé et ayant repris mes sens, je continue alors a visionner le film. Comme tous ces films se ressemblent, je commençais à sommeiller et sans m’en rendre compte je m’endormis, laissent le boitier du film sur la table du salon.


Le brut de la clé dans la serrure me fit émerger péniblement du sommeil et c’est encore comateux que je vis ma mère entrer dans le salon. Le seul problème était que j’avais la bitte à l’air et que mon réveil avait provoqué une superbe érection. Ma mère en entrant dans le salon ne put que remarquer cela et elle se mit à hurler que j’étais un sale obsédé mais qu’elle allait me mater.


Entre temps, ma sour attirée par les hurlements arriva mais heureusement j’avais eu le temps de ranger le « matériel ». Son arrivée ne fit rien pour arranger les choses car elle était vraiment craquante dans sa minirobe rose lui arrivant largement au dessus de la moitié des cuisses avec des cuissardes noires.


Elle demanda à Maman la raison de ses hurlements qui lui expliqua que j’avais profité de leur absence pour me « branler en regardant un film de cul ». Je n’avais jamais entendu de tels propos dans la bouche de ma génitrice. Elle rajouta que puisque son fils était un obsédé, elle allait lui en passer l’envie et me prévint que si je n’acceptais pas de me plier à TOUTES ses volontés elle en informerait mon père, ce qui eut pour effet de me faire beaucoup moins rire connaissant la rigueur de celui-ci. Ma sour, avec un petit rire rajouta, que puisque j’étais si porté sur le sexe, elle se ferait un plaisir de me dresser. Et comble de malheur pour moi, ma mère fut de son avis. Je jouais de malchance car j’étais maintenant à la merci de ces deux femmes. Mon père ne rentrait que le weekend end étant routier international.


Immédiatement ma mère mit les choses au point sous l’oil rigolard de ma sour : dorénavant, aussitôt rentré à la maison je devrais me mettre nu et être a leur disposition ! Ma seule période de tranquillité serait le weekend pendant que mon père était présent.


Aussitôt, l’ordre claqua dans la bouche de ma mère : A POIL ET TOUT DE SUITE ! Honteux j’enlevais tous mes vêtements et me retrouvais debout au milieu du salon devant ma mère et ma sour. Cette dernière s’approche et soupèse mes testicules en faisant remarquer à Maman qu’il y a du ménage à faire .


La suite si vous en avez envie.


Diffuse en direct !
Regarder son live