Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 26 095 fois
  • 148 J'aime
  • 0 Commentaire

J'ai déchiré mon jeans.

Chapitre 1

Hétéro

Comme le dit le titre, j’ai complètement déchiré mon jeans en courant après le chat. Malheureusement c’est au niveau de l’entrejambe... J’avais déjà fait la même peu de temps auparavant avec mes autres jeans... On s’en fiche en fait, mais pour sortir ça fait un peu clochard du coin... Bref, me voilà donc en route du magasin, je n’aime pas vraiment faire les magasins pour les vêtements, mais pour ce qui est de la nourriture... ça par contre...


Me voilà donc à chercher un pantalon, déjà exténué après le boulot... Je remarque qu’il y a déjà des jeans troués en vente, mode fashion, le prix est abusé... Je soupir et je prends donc le premier normal qui passe, à ma taille, et un autre avec la taille du dessous puis ce que j’ai prévu un régime, bien que je ne sois pas vraiment gros, mais me sentant lourd... Voilà j’ai fait mon emplette.


Direction la caisse, je vois qu’il y a de l’attente et regrette déjà de ne pas avoir fait mon achat sur le net tout bêtement.

Me voici donc en attente pour payer, je regarde autour de moi et j’aperçois une jeune femme en train de regarder une jupe un peu osée, type vinyle ou effet cuire mouillé, noir... un truc du genre. Je ne fais pas vraiment attention et commence à dire:


-’’ Ha oui, achète là. ’’ Avec une voix un laissait entendre un clin d’œil.


La jeune fille me regarde d’un air surpris et me répond:

-’’Heu j’aimerais vraiment mais ce n’est pas dans mes moyens. ’’


D’un air moqueur, je dis:

-’’ je te l’achète moi si tu veux, mais faudra seulement venir l’essayer à la maison’’


Je pensais l’avoir un peu choqué, du moins elle en avait l’air au début, mais c’est alors qu’elle répond:

-’’ OK, ça marche.’’ En me tendant la jupe.


J’entre donc dans son jeu, quitte à me faire dépouiller et abandonné à la sortie du magasin:

-’’ Bah écoute, va prendre un haut qui va avec aussi si tu veux."


— ’’ On y va ensemble, c’est parti ! "


Me voilà en train de regarder des t-shirts noirs avec ma nouvelle amie, comme si on était déjà un couple. Je rougis intérieurement, mais tente de rester normal.

Tous les trucs qu’on voit sont un peu banals, sauf pour celui qu’on choisit au final, un t-shirt un peu écailleux, noir et finissant en pointe pour laisser voir les hanches de la nana qui le porte. Très jolie ce haut mais il ne va pas avec la jupe en fait, mais qu’est-ce qu’on s’en fiche, on le prend.

On arrive à la caisse, je paie, et je commence à marcher vers chez moi, puis je la vois qui me suis... Je suis sur le cul, me faisant déjà des films dans ma tête. Je garde mon calme et je commence à lui expliquer mon problème de jeans, d’un air naturel, bien que je n’ai qu’une idée en tête, la voir se changer devant moi, dans mon domicile.


Arrivé à mi-chemin, je lui demande si elle va souvent chez des inconnus rencontrés dans les magasins, évidement elle me répond que non et qu’elle ne sait pas vraiment pourquoi elle a dit oui.


On arrive chez moi, j’ouvre le frigo et je lui demande si elle veut boire un truc, en lui laissant voir ma réserve personnelle, en ouvrant grand la porte. Tandis que je me serre un verre de Lagavulin... Mon whisky préféré, celui-ci n’étant pas dans le frigo mais posé sur la table en face. Une Habitude pas très rentable d’après le boulot.


Elle contemple donc le tout et répond assez rapidement:


-’’ Une vodka pomme, c’est parfait ! ’’

-’’ ok ’’

Je prépare donc le breuvage, lui tend le verre et puis on trinque. Elle commence à boire un peu, puis d’un coup, elle finit vite son verre.


— ’’ Mince alors, t’avais soif en fait ! Un deuxième ? ’’

— ’’ ok’’

Je lui ressers donc un autre et elle me demande ce que je bois. Je lui tends donc mon verre, qu’elle hume en faisant une grimace, puis elle goûte, ce qui décuple sa grimace.

— " Qu’est-ce que c’est ? C’est vraiment fort en goût ! ’’

— ’’ C’est pas aussi fort que ta petite jupe olé olé que tu nous as fait acheter tu sais ! "

— " Ha oui, d’ailleurs je vais l’essayer ! ’’


Elle enlève son t-shirt, ne portant pas de soutien-gorge, je suis déjà ravi. Elle met vite le nouveau, enlève son pantalon qui laisse voir un string noir avec deux ficelles et enfile sa jupe à une vitesse assez impressionnante.

Je lui dis alors que ce fameux t-shirt ne va pas avec la jupe, comme je le pensais avant. Mais qu’elle était mieux sans de toute manière.

-"Ha oui !? ’’

— ’’ Et même sans la jupe pour être exacte.’’


C’est alors qu’elle enlève son t-shirt et sa jupe, mais lentement, et se dandinant légèrement après qu’on se soit rapproché l’un de l’autre, mine de rien. Et puis elle se jette sur mes lèvres, ça y est, le scénario que j’avais imaginé était bien réel, elle s’empare de mes mains, nos doigts s’entrelacent pendant que nous nous embrassons puis elle pose mes mains sur son corps pour que je la touche, sa poitrine puis ses fesses... Je reprends le contrôle de mes mains par la suite pour masser toutes ses parties pour finalement arriver entre ses cuisses, que je prends mon temps pour caresser.

Elle déboutonne alors mon pantalon, sans quitter mes lèvres, on s’embrasse fougueusement depuis quelques minutes déjà, alors elle s’empresse maintenant de me libérer ma verge pour me masturber bien que je sois déjà très dur.

Elle gémit alors et s’arrête de m’embrasser pour se mettre à genoux et s’emparer de moi entre ses lèvres, et puis sa gorge...

Sans s’arrêter, elle pose ses mains sur les miennes et les conduit derrière sa tête. Il ne faut que quelques secondes pour que je comprenne qu’il faut que je baise sa bouche très fortement.

Après quelques minutes, elle s’arrête et relève sa tête, me regardant dans les yeux, me masturbant fortement, les choses bien en main en direction de sa bouche. Je jouis, directement devant ce spectacle qui sort de la réalité. Elle avale tout.


Je m’empresse de prendre un verre d’eau, lui en servant un aussi, que nous buvons rapidement. Puis je l’attrape et l’embrasse encore fougueusement en l’attirant vers le lit.



Ce soir-là, j’ai sauté un repas, et la fille est repartie de chez moi seulement deux jours plus tard. Le temps qu’il nous a fallu pour réaliser absolument tous nos fantasmes et assouvir nos bas instincts.

---

Merci aux lecteurs. Mais je n’écris pas ça pour vous en fait. C’est seulement pour moi, histoire de pouvoir me relire ici, donnant l’exemple du genre d’histoire que j’aime ou du style d’écriture, qu’en sais-je. En espérant pouvoir lire vos histoires et les apprécier par la suite, vous influencer peut-être aussi. Mais surement pas pour se faire juger sur l’orthographe ou les erreurs de conjugaisons. Il y a des histoires vraiment bien écrites ici mais qui sont vraiment ennuyeuses... Tout comme l’inverse. Mais la vérité c’est que je vais préférer celle qui est intéressante, peu importe comment l’auteur écrit, même si ça pique les yeux quand on invente des mots, etc... Le But étant la Masturbation mentale.


Prendre son courage et faire partager, c’est déjà pas mal.


Pour ce qui est description, la couleur de la peau, des cheveux, la pilosité et la taille ou la profondeur du sexe, je te laisse à ton bon plaisir, ces détails ne sont pas excitants pour moi. C’est donc au feeling, si tu ne ressens rien, tu fais comme moi, tu vas lire autre chose.


Mais sinon, bonne branlette à tous et à toutes. C’est le plus important dans tout ça.

Diffuse en direct !
Regarder son live