Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 62 606 fois
  • 167 J'aime
  • 16 Commentaires

découverte avec mon jeune frére

Chapitre 1

Gay

Ceci est une histoire vrai et qui est donc arrivé il y a maintenant quelques années.

J’avais à ce moment là 18 ans mon Frère était plus jeune de 2 ans.

Nous étions avec mes parents mon frère et ma sœur en WE chez un oncle et une tante qui vivait dans un appartement.

Nous étions donc assez nombreux et le soir mon oncle et ma tante avait installé dans le petit bureau de mon oncle un matelas pour que nous dormions là avec mon frère .

Cela faisait bien longtemps qu’avec mon Frère nous n’avions pas dormis dans le même lit, cela nous arrivé quand nous étions plus jeune vers les 10a, mais depuis quelques années plus du tout.

Cela ne nous a pas posé de souci tout en sachant qu’il ne s’agissait que d’une seule nuit … et que nous passions un super WE chez notre oncle et tante.

C’était en hiver, et leur appartement était relativement peu chauffer et après ma douche je me met en caleçon et vite je file me coucher me blottir sous la couette.

Mais j’ai un peu froid, je vais demander a ma tante une seconde couverture .. qu’elle m’apporte aussitôt. Et la je me sent bien plus au chaud.

Sur ce quelques instant plus tard, mon frère sort de la douche et vient se coucher tout a coté de moi dans sur ce matelas qui ne fait que 80cm de large.

Cela tombe bien vu la température de la pièce nous sommes côte a côte pour se réchauffer et quand il rentre dans le lit il est encore tout chaud de sa douche et son contact me donne envie de me blottir contre lui.

Lui demande si ça ne le gène pas, me répond que non au contraire que lui aussi a pas très chaud et que de toute façon nous sommes frères …

Nous nous positionnons donc imbriqué l’un dans l’autre les bras et les jambes emmêlé et nous nous endormons ainsi, que j’adorais sont souffle doux et chaud dans mon cou … je me suis endormis comme un bébé.

Nous ne nous sommes pas couché très tard. il devait être vers 22h30, et vers 4h du matin je me réveille mes yeux s’ouvre doucement, je bouge un peu et sent que ma main et bloque alors je tire un peu pour l’enlever et m’aperçoit qu’elle est dans le caleçon de mon frère et qu’elle maintient ferment la queue de mon frère… et qu’il est en érection … qu’elle ne fut pas ma surprise … je suis stupéfait… vite je veux enlever ma main alors je bouge le bras mais ne veut surtout pas le réveiller… et en bougeant ma main j’ai senti son sexe encore plus durcir dans ma main… cela me troubla instantanément … et senti ma queue frémir de se trouble … et en sentant ma queue durcir je me rend compte que mon frère a lui aussi sa main dans mon caleçon et qu’il tien ma queue entre ses doigts … nous nous serions nous masturbé mutuellement pendant notre sommeil… je sais qu’il m’arrive régulièrement de me branler et de jouir dans mon sommeil … l’aurais je donc fait avec la queue de mon frère et lui aussi avec la mienne … La transpiration me monte le ventre me sert ma queue se raidit encore plus et a pression de ma main se fait plus ferme sur le membre déjà dur qu’elle maintient…

Mais je vérifie il n’y a pas de sperme ni dans mon caleçon de mon Frère ni dans le mien… je suis comme soulagé …

Mais tout d’un coup, je sent qu’il donne des petits coups de bassin et qu’il est dans son sommeil entrain de se masturber dans ma main … et que ses petits coups de bassin s’accentue alors je décide de donner du rythme au mouvement et active avec ma main doucement pour faire aller le mouvement plus amplement et a la lumière de la lune qui passe par les persienne voit son gland se décalotté dans ma main … voir se piston coulissé m’excite terriblement ma queue se raidit je sent mon corps se tendre ma respiration s’accélérer et sentir cette queue grossie me fait saliver terriblement et d’un geste je dirige ma bouche vers cette queue qui coulisse dans ma main… je lèche ce gland doucement et ma langue parcours de plus en plus cette hampe qui s’engouffre autour de mes lèvres … Et je me repositionne a 4 patte sur mon frère que j’ai en bouche et que je déguste de plus en plus goulûment … Tout d’un coup je le voie qui commence a s’agiter … ah oui c’est vrai… il dormais … Et il se réveille quelque petits gémissement en bouche et ces petits râles se transforme en des ouiiii, ouiii encore … est il dans son sommeil … se réveille t-il je ne sais pas je m’en moque je suce je suce je suce …. Mais oui en fait il se réveille … et là on se regarde droit dans les yeux, et il me dit « mais que fais tu, que fais tu …. » lui réponds simplement que nous devons profiter de ce moment …. Et il referme les yeux … et se laisse aller …. Et je sent sa main sur mon sexe le serrer fermement et commencer un va et vient pendant que ma bouche le pompe de plus en plus ardemment … ses râles devenant plus roque il me dit attention je vais gicler fais attention a toi … ignorant ses paroles je continue a me délecter de cet membre dur et doux a la fois …. et je le senti tressauté dans ma bouche 2, 3, 4 fois …. Et après ça les premières giclées doucet suivi de 4 à 5 énormes giclé qui m’envahissent la gorge et me remonte jusque dans les narines, je suis inondé des énormes de foutre de mon frère de 15a qui n’arrête pas de se vider les couilles, je suis étonné de voir au combien il peut y en avoir ….

Dans un râle de satisfaction je le sent qui reprend sa respiration et il me dit « hé bien dis donc c’est bien la première fois que je gicle autant, et que j’ai autant de plaisir, quand je me branle c’est 100 fois moins bien », et moi de lui dire « je t’avoue que je me branle souvent et que de te sucer ma donné un plaisir encore plus fort que de me branler et de te sentir gicler dans ma bouche et m’inonder fur un plaisir total » … « ah bon » qu’il me dit « ça te dit si je te prend en bouche aussi » .. comment refuser une telle demande moi qui adore jouir … et me faire sucer j’en ai envie de plus que je suis fait sucer une fois par une de nos grandes tantes il y a quelques années mais que je n’ai plus ressenti de plus si longtemps … oui vas y suce le lui dis-je.

Et le voila qui commence maladroitement a se mettre a coté de moi et de me faire bander avec sa main pour ensuite s’approcher de sa bouche … je le sent tout hésitant mais que çà lui fait de l’effet sa queue recommençant a s’agiter de soubresaut et se raidir un peu .. je le prend avec ma main et lui caresse les couilles pour lui faire comprendre que j’apprécie sa mise en pratique …. Sa bouche coulissant de plus en plus ma queue allant de plus en plus profondément et ses va et vient étant plus intense puissant profond je bande comme un damné et mes couilles se mettent en feu … je l’avertit que ma sauce et sur le point de giclé et lui dit si il veut arrêter … mais fait signe que non de la tête et alors je me libérer a fond de toute ma sauce … et je le voie a son regard il est surpris et a du mal a tout prendre en bouche mais s’applique a avaler les premières giclé … quelle bonheur de se faire sucer en giclant mon plaisir est immense et dans un élan ultime enlève sa tête de ma queue et l’approche de ma bouche pour lui rouler une pèle d’enfer, de remerciement tellement mon bonheur est immense tellement mon plaisir et énorme et cette pelle mêler de mon foutre dans sa bouche est un délice que j’adore mon foutre dans sa bouche … je suis excité comme un fou je veux de la baise encore de la baise il me faut encore sa queue … après avoir déguster mon foutre dans sa bouche vite je reprend sa queue en bouche qui est de nouveau pratiquement raide et m’agite pour le pomper de nouveau je veux du foutre encore du foutre … alors je pompe je pompe je sent sa queue envahir ma bouche et je m’agite sur lui comme une bette folle … et tout d’un coup il me claque la fesse et me dit oui vas y pompe pompe çà va venir pompe encore … et me re-claque les fesses … de me sentir la chienne de mon jeune frère me rend dingue et tout d’un coup m’arrête de le pomper et me met aussitôt a 4 patte et lui dit baise moi … baises moi vite de suite vite, lui ni une ni 2, de but en blanc se met derrière moi et met sa queue au bord de ma rondelle qui ne connait pas du tout ce genre d’expérience … nous sommes novice tout les 2 … mais tellement excité …

Et il me faut dire qu’a 16a mon frère a une queue bine plus grosse que la mienne, la mienne me semblant petite environ 14cm en érection et 4cm de diamètre, mais lui il fait au moins 16cm mais est beaucoup beaucoup plus gros probablement 6cm de diam, il a le physique de mon père a ce niveau là !!

Et donc cette queue qu’il n’ose pas pousser auprès de ma rondelle et moi qui lui dis vas y baises baises baises … baises moi… tout en bougeant même fesses pour lui faire voir que je la veux vite et de suite.

Alors il commence a forcer, cela me surprend au début de voir que c’est dur et que ma rondelle a du mal a se dilater mais après quelques centimètres … 1, 2, 3, je ne sais pas …. Qu’elle rentre toute seule sur 1/3 peut être, et il commence ses petits coups de reins … et après que quelques allé et retour il est rentré a fond .. a fond bien au fond .. oulala comme je suis remplit … je suis remplit incroyable je suis partagé entre douleur et plaisir je mord mes lèvres pour ne pas échapper de petits cris … puis lui dit vas y baises moi plus fort et je sent ma queue se raidir de plus en plus en me faisant bourrer le cul par mon jeune frère, mon plaisir est immense je vais jouir de la queue en me faisant limer le cul … je prend le drap a pleine bouche et je sent ma rondelle en feu exploser lorsque mon frère m’inonde le cul de son sperme chaud et ma queue gicle au même moment de la jouissance de ma rondelle …. Je ne veux pas qu’il ressorte, je veux tout son jus dans mon cul je veux qu’il se vide les couilles totalement qu’il m’inonde je suis rincé vidé, j’ai les jambes tremblantes … je n’en peu plus je suis affalé sur le ventre et mon frère toujours en moi s’étale sur mon dos …. On se laisse ainsi un instant … et de plaisir fourbu nous nous endormons il doit être 6h ou 6h1/2, cela faisait 2h1/2 que nous baisions nous avions bine mérité notre sommeil …


Au petit matin nous nous réveillions dans la même position lui contre moi que c’est bon d’avoir son amant contre soi et sentir son sexe sur ses fesses au réveil … je suis heureux plein de bonheur … j’ai pris un pied d’enfer … et il me dit que lui aussi … nous nous caressons doucement le torse les tétons, la queue les couilles … les cuisses c’est un régal …nous nous embrassons, et attendons que la maisonnée bouge un peu pour nous lever … ce fut une première nuit de bonheur … auxquelles de nombreuses autres on suivi.


Nous étions 2 frères proches joueurs sportif amoureux des filles, et nous avons découvert une nouvelle complicité qui nous suit toujours.


Si vous avez aimé faites le moi savoir et je vous raconterais des suites de nos aventures

Diffuse en direct !
Regarder son live