Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 50 557 fois
  • 102 J'aime
  • 2 Commentaires

decouverte de ma mere

Chapitre 5

Inceste

J’étais collé à elle, j’ouvris son peignoir pour sortir ses seins je les pelotais et dis à ma mère, j’ai envie de te baiser là, elle se retourna, je lui pris la main la tira vers la table de la cuisine, la fis s’asseoir dessus, j’ouvris entièrement le peignoir et mis ma main entre ses cuisses, je lui dis humm t’es trempée, oui me répondit-elle, alors j’appuyais pour qu’elle se couche sur la table, je pris ses jambes les plaçai sur mes épaules, présentai ma bite devant sa chatte et d’un coup l’a pénétrai, elle poussa son petit cri de plaisir puis j’ai commencé à la pistonner tout en lui pétrissant les seins, de grands coups de queue elle gémissait les yeux fermés à chaque coup de boutoir, puis je ralentis et je regardais doucement ma bite sortir et rentrer dans ce fourreau chaud, ce qui m’excita encore et je reprenais mes coups de boutoir et je disais ;tu aimes ma bite et elle me répond oh oui mon cœur… continue… alors j’accélérai et finis par jouir en elle, une sacrée dose de foutre, je restai un moment sans bouger en elle, puis je me suis retiré, l’ai aidée à descendre de la table et ma mère vint déposer un bisou sur mes lèvres en me disant mon chéri.

  alors juste avant qu’elle ne sorte de la cuisine je lui dis maman, elle se retourna je l’attrape par la main la plaque contre la porte , rouvre son peignoir et lui caresse son clito tout en lui disant tu aimes ton petit homme, elle oui, alors je lui dis prouve le, elle comment, moi embrasse-moi, j’ai approché mes lèvres contre les siennes, les ai collées dessus, elle a ouvert sa bouche et j’ai senti sa langue douce venir chercher la mienne, pendant ce temps j’ai retiré son peignoir, elle était nue contre la porte, je lui tirais les tétons puis j’ai mis 2 doigts dans sa chatte encore remplie de foutre car il dégoulinait sur ses cuisses et je la fouillais pendant ce long baiser les salives se mélangeaient et j’ai senti qu’elle jouissait car elle a serré ses cuisses j’aurais pu encore la faire jouir, si on avait pas entendu mon père ouvrir sa porte de chambre ; ma mère s’est contractée, nos lèvres se sont séparées, elle a voulu se rhabiller, je lui dis attends et je remis 3 doigts dans sa chatte ce qui l’a faite de nouveau jouir et je lui dis qui c’est ton homme ?? elle me dit c’est toi mon cœur

alors maintenant, c’est moi qui te donnerai du plaisir et tu m’obéiras, elle oui mon chéri, alors pour l’instant laisse-moi te masturber, elle mais ton père, MOI ouvre tes cuisses et laisse toi faire ce qu’elle fit, je lui dis tu aimes, elle oh oui mon cœur

  je retirais mes doigts de sa chatte, lui fis sucer encore plein de sa cyprine et de mon sperme, puis elle prit sa robe de chambre et fila dans la salle de bain, moi je me rassis à table bandant comme un cerf, puis mon père est apparu me demanda où était maman, je lui dis salle de bain, me dit ça va mon cadet, je lui dis oui et toi, me dit oui se servit du café et le posa sur la table où 10 mn avant ma mère avait son cul et se faisait baiser, ce qui me fit rigoler

    ma mère est réapparue plus tard en jupe noire assez courte mais pas trop et dessus un chemisier assez échancré, elle aimait montrer son décolleté qui était très beau,

  14 juillet oblige, on était invites chez les parents de maman où il y avait aussi son frère avec sa femme et le cousin Steve qui avait 1 an de moins que moi

    prochaine histoire....

Diffuse en direct !
Regarder son live