Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 6 385 fois
  • 61 J'aime
  • 11 Commentaires

A la découverte d’un monde inconnu.

Chapitre 1

Divers

Préambule

Cette histoire est le reflet de faits réellement vécus et d’autre imaginés, assemblés vont vous raconter l’histoire d’une famille libre où règne un climat d’amour, légèrement incestueux, érotique sans être vulgaire. Peut-être donnera-t-il quelques idées de jeux pour qui le souhaite. Espérant que ce récit vous plaira, je vous souhaite une bonne lecture.


Introduction


A une quinzaine de kilomètres de Montpellier, un peu a l’extérieure d’un petit village vivent Julie et sa mère Alice dans une jolie petite maison ; avec son jardin potager, sa pelouse, sa piscine; la propriété entouré d’une haie de troènes protège leur intimité. Cette maison était celle des grands noms parents d’Alice qu’elle avait eue en héritage, pour rien au monde elle ne la quitterait, c’était une partie de son enfance qui était là. Ses parents lui avaient laissé préférant la vie de la ville à celle de la campagne. Cette maison un peu ancienne avait été bien aménagée et modifiée par ces divers occupants. Composée de trois chambres dont une en haut avec une magnifique salle de bain, son séjour et sa cuisine américaine. Un véritable petit nid calme et douillet.


Alice à 36 ans de taille moyenne, une vraie blonde prof de math au lycée de Montpellier elle est dynamique et sportive prenant soin de son corps approchant de la perfection, toujours souriante, câline surtout avec Julie sa fille ; à qui elle a donné naissance alors qu’elle avait dix neuf ans «Une erreur de jeunesse » disait son père, quant au père de Julie à lui disparu sans prévenir le jour où il a fallut assumer un enfant, mais bon.


Julie blonde est aussi dynamique et sportive comme sa mère, un corps joliment dessiné lui valait toute l’attirance des garçons du lycée où enseigne sa mère. Lycée que fréquente également Emanuel surnommé Manu. Manu est le fils d’un homme sensé partager la vie d’Alice, consultant dans une grande société est souvent en déplacement à confié à Alice le soin de s’en occuper.


Nous voila au début des vacances d’été, Alice lève tôt est partie faire sous footing matinal habituellement elle le fait le week-end car dans la semaine ce n’est pas possible son métier de prof ne lui permet pas de pratiquer. Il fait qu’elle réfléchisse, qu’elle évacue sa colère car cette nuit il s’est passé un événement qui l’a contrariée. Sur le chemin du retour elle s’arête prendre quelques viennoiseries pour le petit déjeuner. Alice rentre, la maison est encore endormie, elle appuie sur le bouton de la cafetière et monte dans la salle de bain situé à côté de sa chambre. Après une rapide douche, elle enfilé au maxi tee short qui lui descend à mi cuisse sans rien dessous comme a l’habitude. Il est vrai qu’ils ont en général une tenue très décontractée, mais ne restent pas nu à cause de Manu et surtout de son père qui lui est un peu coincé. Alice aimerai bien pratiquer le naturisme chez elle car la maison s’t prête parfaitement, une piscine, pas de vis-à-vis. Une fois redescendue elle prépare le petit déjeuner de tout ce petit monde.


Comme dans la fable de Jean de la Fontaine « par l’odeur alléchée…….. » nos deux ados sortent de leur chambre respective, Julie en maxi tee short et en boxer très moulant comme à l’accoutumée et Manu en caleçon et tee short.

Julie embrassant sa mère

— Bonjour maman

— Bonjour ma chérie, bien dormie ?

— Comme un bébé, dit-elle en s’étirant les bras en l’air découvrant ainsi la moitié de ses fesses.

— Cache-moi ça, lui dit Alice en lui mettant une claque sur la partie découverte.

— Aïe, Maman ; dit Julie en se frottant la fesse à l’air! Alice ne répondit pas, elle savait que cette petite claque est un geste amicale entre elles ; Julie aime bien.

— Bonjour Alice, dit Manu en embrassant Alice

— Bonjour Manu, bien dormi ?

— Super, répondit-il, Alice ne répond rien mais souri en regardant la bosse que fait son sexe en érection sous son caleçon ; Manu gêné « Oh, pardon » les oreilles rouges va rapidement dire bonjour à Julie

— Bien dormie Julie ? lui demande-t-il

— Oui dit-elle en se frottant toujours la fesse.

— Aller à table, le petit déjeuner est prêt !


Alice installe les deux jeunes cote à cote à la table du séjour, leur donne croissants, baguette fraiche, le beurre le chocolat chaud et tout ce qu’il faut pour un bon petit déjeuner royal. Alice se sert un café et mange un bout de baguette beurrée.

Tout ce petit monde mange tranquillement, quand au bout d’un moment, Julie regarde sa mère et

« Mais maman tu t’es déjà douchée, et notre footing ?

— Après si tu veux, mais il fallait que je me détende un peu, j’ai un peu mal dormi.

— Ah qu’est-ce qu’il y a, ce n’est pas grave ? » Lui demande Julie


Alice ne répond pas, elle se lève et prend son téléphone posé sur le bar séparant la cuisine du séjour. Julie et Manu se regardent interrogatifs, il y a quelque chose qui ne tourne pas rond, pourquoi sa mère va prendre son téléphone alors qu’il n’a pas sonné ? Ce n’est pas normal, et qu’Alice ne supporte pas l’utilisation du téléphone lorsque l’on est à table, donc pourquoi le prend-elle ? Ils ont terminé leur petit déjeuner, ayant avalé le reste de chocolat. Ils ont inquiets leur gorge qui se serre, Julie à les mains moites, Julie a un doute. Alice reviens son téléphone à la main en regardant l’écran, fixe les deux ados les yeux dans les yeux l’un après l’autre. Julie commence à avoir peur, elle n’a jamais vu sa mère ainsi, l’air grave, les sourcils froncés. Julie et Manu se regarde, ils s’interrogent du regard, ils pensent tous les deux à la même chose. Et si Alice avait découvert qu’ils……?


Alice pose le téléphone devant eux, Julie sent ses jambes trembler, Manu serre les poings il a peur de voir sur cet écran ce à quoi ils pensent tous les deux. Ils tournent la tête en même temps pour regarder ce qu’il y a sur cet écran de téléphone. Au passage ils croisent le regard d’Alice ; elle est debout en face d’eux, les deux mains appuyées sur la table tel un félin prêt à bondir sur sa proie. Elle a ce regard qu’elle prend en classe quand elle réprimande un élève, un regard qui fait froid dans le dos. Voyant le regard de sa mère, Julie est certaine que ce qu’ils vont découvrir va faire l’effet d’une bombe.

Alice baisse le regard vers le téléphone pour leur faire comprendre qu’ils doivent regarder. Ils sont pétrifiés, elle insiste. Leur gorge se serre encore plus, baissent les yeux vers cet écran que Julie s’est sûr qu’elle va maudire dans un seconde. Ils découvrent ce à quoi ils pensent il y a à peine deux minutes et là c’est le choc, leur cœur ce met à battre à une vitesse folle, une bombe explose dans sa tête, elle ce met à trembler. Manu aussi est mal à l’aise, il se met à transpirer. Ce qu’ils découvrent sur l’écran de ce maudit téléphone leur fait l’effet d’une bombe, leur glace le sang ; c’est bien ce qu’ils imaginaient. Se sont…………………………………………



A suivre

Diffuse en direct !
Regarder son live