Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • 10 J'aime
  • 0 Commentaire

Découverte du plaisir

Chapitre 3

Inceste

Découverte du plaisir 3



Pierre veut parler à Claire et la fait venir dans son bureau, elle pense que c’est pour faire l’amour et se jette à son cou, lui caressant l’entre jambe.

— Claire ma chérie je veux juste te parler!

— Après: en premier fait moi l’amour, là sur ton bureau, maman est sortie, on est seul!

Pierre allonge Claire sur le bureau, fait glisser sa petite culotte et la prend comme ça sans même la préparer, il sait que sa fille adore quand elle est prise comme ça, à la va vite et il en profite, il se vide en elle en même temps qu’elle atteint son second orgasmes.

Elle enfile vite sa culotte pour ne pas que le sperme s’écoule le long de ses jambes, pendant que pierre se rajuste.

— Tu voulais me dire quoi mon chéri?

— Claire, je crois que ta mère me trompe avec ton frère et cela depuis très longtemps, je voudrais les confondre comme ça nous serions tranquilles tu comprends, on pourrait faire l’amour quand bon nous semblent!

— Papa! Je veux bien mais j’avais une autre idée, j’aurais aimé que maman soit la troisième dans ton lit quand j’y suis!

— Perverse mais tu as raison mais comment faire, elle ne veut plus faire l’amour avec moi!

— Laisse moi faire et fait comme si tu ne savais pas pour elle et Marc et moi, je me débrouille de la faire chanter et un soir, je vous rejoins dans ton lit, tu es d’accord?

— Bien sur que oui ma puce, que je suis d’accord, tu verras, ta mère est une véritable bombe au lit, tu ne seras pas déçue!

Il fallait donc que Claire surprenne sa mère et son frère au lit et ça c’était le plus facile, elle savait que tous les après midi sa mère se rendait chez Marc pour soit disant faire le ménage, mais en réalité faire l’amour à son fils, alors il lui suffit de se cacher dans l’appartement de Marc et d’en sortir au meilleur moment un appareil photo à la main.

Le lendemain elle va prendre position dans la penderie de Marc et attend, il est 17 h quand sa mère arrive, suivie de son fils, 10 minutes plus tard, les deux amants sont sur le lit, nus et sont en 69, Elodie déguste la tige de son fils et lui, lui déguste sa minette, l’appareil photo va bon train, elle prend tout quand son frère emplit la vulve de sa mère de sa grosse tige, quand il la sodomise et lui craque son sperme dans la bouche.

Toutes les photos sont dans l’appareil, Claire décide de sortir au moment ou son frère fini d’éjaculer dans la bouche d’Elodie.

— Je savais que tu étais une salope ma chère maman mais là tu y vas fort non?

Les deux amants font un bon hors du lit, Marc se cache le sexe et Elodie couvre sa nudité.

— Que fais tu là? Claire que fais tu dans ce placard?

— Je vous regardais tien: et toi que faisais tu avec mon frère?

— Claire il ne faut rien dire, tu ne dois pas en parler!

— Je n’ai pas l’intention dans parler mais je veux te parler maman, habille toi, je t’attends en bas!

Elodie prend une douche en vitesse et rejoint sa fille qui l’attend dans sa voiture.

Claire a caché l’appareil dans son sac et Elodie ne sait pas qu’elle a des photos de ses ébats avec son fils.

Quand sa mère arrive et s’installe au volant, elle se penche vers elle et dépose ses lèvres sur les siennes, cherchant à forcer le passage avec sa langue.

Elodie la repousse.

— Mais enfin tu es folle, tu fais quoi là?

— Je t’embrasse ça ne se voit pas, je veux ma part moi aussi!

— Ta part qu’elle part de quoi tu parles?

— Dit donc! Tu baise avec mon frère et moi je veux baiser avec toi, alors si tu ne veux pas de problème, tu fais ce que je te dis!

— Il n’en est pas question et fais attention à ce que tu dis, si tu ne veux pas une paire de claques!

— Une paire de claques, vas y donc pour voir, et ce soir papa sait tout sur toi et tu te retrouve à la rue!

— Tu peux dire ce que tu veux, il ne te croira pas!

— Bien alors allons à la maison on en reparlera ce soir!

— C’est tout parlé petite merdeuse!

Tout le long du trajet Claire ne desserra pas les dents, arrivée, elle monta dans sa chambre, sortit les photos sur son pc et en imprima deux ou trois.

Sa mère était dans sa chambre en train de se changer quand elle entra sans frapper.

— Tu pourrais frapper avant d’entrer non, c’est quoi ces manières!

— Ferme la et regarde ça, si tu veux que je les montre à papa tu le dis, j’en ai plein sur le net, alors ne fais plus ta grande dame tu n’es qu’une salope, je peux même en faire parvenir à ton bureau si tu veux et en distribuer au commerçant du cartier!

— Tu veux quoi à la fin, coucher avec moi mais tu n’es qu’une gamine et je ne suis pas gouine!

— Moi oui et tu vas changer car tu vas aimer me manger ma petite moule bien juteuse et moi la tienne et en plus je viendrais dans ton lit et c’est toi qui le demanderas à papa, comme si c’était ton idée!

— Mais tu es folle à lier, tu veux coucher avec ton père et moi!

— Tu couche bien avec ton fils, alors ou est le problème et il a une sacrée trique dit donc, heureusement que ce n’est pas lui qui m’a dépucelée, il m’aurait éclaté la fente, comment tu fais pour te faire enculer par une trique pareille?

— J’adore ça mais je dis quoi là, je deviens folle moi aussi!

— Bon allez à poil on ne va pas rester là, à rien faire!

— Mais Claire je ne l’ai jamais fait avec une fille et je ne sais pas comment faire, je n’ai pas envie de te manger ta minette!

— L’appétit vient en mangeant!

Claire se déshabilla prestement, elle était nue devant sa mère et s’accrocha à son cou, lui prenant les lèvres et la poussant sur le lit.

Ses mains ne perdaient rien du corps de sa mère, lui malaxant les seins et s’introduisant dans sa culotte, lui caressant le clitoris et la vulve, elle enfonçait deux doigts dans son anus, tout en lui triturant le clitoris du pouce.

Elodie, jouissait sous les doigts de sa fille et se laissa quitter sa culotte, elle crut mourir quand Claire posa sa bouche sur son entre jambe mielleuse et lui aspira le clitoris et ses grandes lèvres, sa langue s’enfonçant dans sa cyprine qui dégoulinait de son sexe béant.

Claire posa sa fente sur la bouche de sa mère et sentit la langue la fouiller, maladroite au début mais de plus en plus active au fur et à mesure qu’elle lui branlait le cul et la fente, enfonçant sa main presque en entier dans cet antre distendu par le pieu de son frère.

La main de claire, n’était pas plus grosse que la bite de Marc et elle finit par réussir à l’enfoncer en entier dans le vagin de sa mère, sa main entra jusqu’au poignet sans grande difficulté, Elodie jouissait, elle sentait l’autre main de sa fille lui distendre l’anus, ce n’était pas possible elle avait les deux mains en elle jusqu’au poignet. A force de se faire prendre par son fils ses trous étaient dilatés au possible et c’est sans peine que Claire la fistait.

Quand elle eut fini de jouer avec sa mère elle se fit manger sa minette et jouit dans la bouche de sa mère.

Épuisées les deux femmes étaient dans la cuisine et discutaient quand pierre rentra, il les trouva à demi nues, sa fille n’avait qu’un léger tee short qui ne cachait rien de sa vulve et sa femme était en culotte seins nues.

— Dites donc les filles ça ne va pas non?

— Pierre, je veux que ta fille vienne coucher avec nous ce soir, comme ça je pourrais te dire quelque chose et après tu feras ce que tu veux!

— Tu veux me dire que tu couche avec mon fils, je le sais déjà et il y a longtemps que je baise ta fille, si tu veux tout savoir, mais comme je suis d’accord pour coucher avec vous deux pas de problème!

— Tu savais alors?

— Depuis peu, oui mais du moment que ça reste comme ça, je n’y vois pas de problème à condition bien sur que tu refasses l’amour avec moi et avec ta fille, tu pourras voir ton fils quand tu veux!

— J’aimerais que cette petite salope se fasse démonter la fente par son frère!

— Ça il n’en est pas question, ma minette est étroite et je tien à la garder comme ça, le mari de ma copine en a une grosse aussi et il a voulut me baiser une fois, j’ai eu mal toute la journée alors non pas question, celle de papa me va bien!

Claire s’est assise sur les genoux de son père et sent son pieu durcir contre ses fesses. Elle lui glisse à l’oreille.

— Tu bandes, prend moi là, sort la et prend moi!

Pierre ne se fait pas prier, il sort son sexe et sa fille se le met dans sa fente, Elodie regarde son mari prendre sa fille assise sur ses genoux, elle la voix jouir, Claire monte et descend sur le pieu de chair qui lui envahi le vagin.

— Vous me faites mouiller tous les deux, met toi comme il faut au moins que je puisse t’aider ma chérie !

Claire se met dos à son père, le pieu en elle et sa mère vient à genoux lui lécher son clitoris, une main entre ses cuisses.

Claire a joui trois fois mais ne veut pas en rester là, elle veut que son père prenne sa mère devant elle, alors elle la pousse sur la table, lui mange sa minette et tout en masturbant son père le dirige vers cette chatte offerte, il s’enfonce dans cet antre dilaté et la pistonne de toutes ses forces, quand il sent qu’il va jouir, il sort de sa femme et donne son sexe à Claire, elle le fini en suçant son vit et avale sa semence.

Depuis, Claire, Elodie et Pierre, vivent pratiquement nus dans la maison, quand Pierre est là, il peut à loisir prendre une ou l’autre de ses femelles qui n’attendent que ça, Elodie va moins souvent chez son fils, elle a trouvé en Claire l’amante parfaite, qui la fait jouir comme personne avec ses petites mains qu’elle arrive à introduire en entier dans sa vulve ou son anus.

Et Pierre est finalement un amant fort acceptable, qui l’encule des heures entières et sait la faire jouir aussi bien que son fils.

Un petit problème familial vient obscurcir leur agréable vie, le frère de Pierre, Norbert 50 ans, sa femme Vanessa 45 ans et leurs enfants Sophie 18 ans et Romain 16 ans viennent de débarquer pour finir les vacances avec eux.

Il va falloir faire attention, ils n’auront pas la même liberté, Claire adore ses cousins et sa tante, qui est une très gentille femme mais ne s’entant pas bien avec son oncle qui est très autoritaire.

Les enfants sont tous les trois à la piscine et jouent dans l’eau, Claire saute sur son cousin, elle est face à lui et l’entoure de ses jambes pour le faire couler.

Ce qu’elle sent en appui sur sa vulve n’est autre qu’un sexe de belle taille, alors elle reste comme ça, son cousin lui plaît bien et après tout ils on presque le même âge, elle se penche vers lui, lui fait une bise sur la bouche.

— Mon cochon, c’est moi qui te fais cet effet?

— Qui veux tu que ce soit, enfin tu me malaxe la queue avec ta foufounette et tu ne veux pas que je bande?

— Tu la déjà fait avec une fille?

— Non pas encore!

— Tu veux avec moi?

— Bien sur oui!

— Alors viens dans la laverie, je t’attends!

Claire sort de l’eau et dit à sa cousine, je vais au toilette, elle entre dans la laverie et attend deux minutes, romain entre mais reste tout penaud, il est puceau et ne sais pas trop que faire.

— Vient ne sois pas timide, allez, je ne suis plus pucelle tu sais et je t’aiderais, allons viens, on va passer de bonnes vacances!

Elle le prend dans ses bras et plaque sa bouche à la sienne, une main dans le slip de bain de Romain.

Elle sort la trique, qui est un bel engin de 20 cm et d’une taille honorable pour un gamin de cet âge.

Elle est à genoux devant lui et lui fait sa première pipe.

— N’ai pas peur d’éjaculer, c’est normal que ça aille vite la première fois mais après tu verras, tu vas te régaler dans ma minette.

Effectivement Romain n’est pas long à lui éjaculer dans la bouche mais elle n’arête pas de le pomper pour autant et il garde une belle érection.

— Viens la prochaine fois je t’apprendrais comment me faire jouir avec ta langue mais pour aujourd’hui on n’a pas trop de temps et il faut te dépuceler.

Elle est allongée à même le sol, juste une serviette de bain sous elle, les jambes écartées. Elle prend son cousin dans les bras et passe une main entre elle et lui pour diriger son pieu dans sa petite minette dégoulinante, elle va dépuceler son premier mec.

Romain s’enfonce dans la petite vulve, il sent son pucelage se déchirer et a une petite douleur à son gland mais s’enfonce au fond de la vulve chaude et offerte.

— Tu peux jouir dedans, je prends la pilule!

  Il s’active dans sa cousine, il la voit jouir, sous ses coups de boutoir, son sexe s’enfle, il sent qu’il va jouir et explose au fond de cette chatte offerte, il vient de se dépuceler avec sa cousine.

A cet âge là, ce n’est pas deux fois qui le font débander et il continu à la prendre, c’est trop bon.

La porte s’ouvre sur une Sophie rouge de colère.

— Petite salope, tu me l’as piqué, je voulais le dépuceler moi!

— Tu n’avais qu’à le faire alors!

— Et quand? Je pensais le faire ici mais tu m’as prise de vitesse, tu es une rapide!

— Si tu veux vient avec nous il bande comme un bouc!

Sophie ne se le fait pas dire deux fois et en trente secondes, elle est couchée les jambes écartées, pour laisser son frère s’introduire en elle.

— Vas doucement Romain je suis pucelle moi aussi, alors ne fait pas comme avec Claire!

— Alors attend romain, laisse moi la préparer ce sera meilleur pour vous deux!

Claire est entre les cuisses de sa cousine et s’en donne à cœur joie, elle lui mange sa petite chatte de pucelle, où pousse juste quelques poils blonds.

Sophie vient de jouir sous la langue experte de sa cousine et Claire dirige le pieu de romain, qui lui aussi lui mangeait la sienne car le coquin apprend vite.

Il a du mal à s’enfoncer dans cette petite minette, même si sa trique est bien raide sa sœur est beaucoup plus étroite que Claire, qui elle se fait prendre régulièrement et a sa vulve déjà un peu dilatée.

Il finit par faire craquer l’hymen et s’enfonce d’un coup sec dans sa sœur, elle a un petit cri de douleur mais accepte le vit au fond de son vagin.

— Romain tu ne gicle pas dans ta sœur, fais pas le con, elle ne prend pas encore la pilule, tu me gicleras dedans, moi ça ne craint pas et en plus j’ai deux trous tu sais ou alors tu lui gicle dans la bouche mais pas dans sa minette!

Romain en bon apprenti qu’il est, lime sa sœur un bon moment, la faisant presque s’évanouir et quand il sent qu’il va jouir, il lui donne sa trique à sucer, Sophie avale le vit mais manque s’étouffer, c’est la première fois qu’elle avale du sperme et même si le goût ne lui déplaît pas elle a quand même un haut le cœur.

Les trois cousins vont finir l’après midi en bord de piscine et finissent par s’endormir, repus de sexe.

Claire est réveillée par sa tante.

— Claire ma chérie, tu es en plein soleil et tu n’as même pas mis de crème solaire, avec ta peau blanche tu vas avoir des brûlures.

— Merci tatie, je me suis endormie!

— Je pense que c’est normal, les laveries ne sont pas très commodes pour des activités de vacances, comme vous avez tous les trois!

— Ho tatie tu nous as vues?

— Je suis venue porter du linge et oui j’ai vu, Romain et sa sœur peuvent te dire un grand merci, tu es un bon professeur!

— Tu n’es pas en colère?

— En colère pourquoi? Mon fils à eu un bon dépucelage et ma fille aussi et autant qu’ils couchent ensemble, comme ça ils ne risquent pas les maladies!

— Tu es une chouette maman toi alors!

— Oui et une plus chouette tatie, si tu veux demain, j’irais faire des courses, tu n’auras qu’à venir avec moi, on passera faire un peu de ménage au studio de ton frère il n’est pas là en ce moment!

— Prenons Romain avec nous, il nous aidera!

— Bonne idée ma chérie, ton cousin ira très bien pour ce que nous allons faire et je suis sure qu’il adorera sa maman chérie.



Mais ça c’est dans la suite.


Merci de me lire et de dire si vous aimez !

Diffuse en direct !
Regarder son live