Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 8 949 fois
  • 68 J'aime
  • 3 Commentaires

Découverte du sexe

Chapitre 1

Hétéro

Bonjour, je viens de m’inscrire sur ce site car le sexe et la sexualité ont eu, et ont encore, une place importante dans ma vie. Je me prénomme Clara, j’ai 31 ans et j’ai connu ma vraie première expérience sexuelle à l’âge de 16 ans et demi. J’ai parfaitement souvenance de ce moment où j’ai rencontré, pour la première fois de ma vie, un sexe d’homme. Inutile de vous préciser que ce récit est vrai et d’ailleurs je n’ai l’intention de raconter ici que des choses vraies sur ma sexualité, sinon quel intérêt.....

J’étais donc partie avec mes parents pour la quatrième ou cinquième année consécutive au camping, dans un mobil home. Un endroit agréable au bord de l’Atlantique.

Au bout d’une semaine, nous étions rejoints pour 48 heures par des amis de mes parents, accompagnés de leur fils Louis âgé de 19 ans. Nous nous connaissions depuis de nombreuses années, et nous les voyions épisodiquement, en règle générale souvent au moment des vacances ou certains voyages.

Ils se rendaient en Espagne et avaient fait une pause dans notre camping avant de poursuivre leur voyage. Nous nous rendions tous à la plage et après s’était l’interminable repas, que clôturait la terrible balade du soir sur le port.

Louis et moi discutions de choses et d’autres et, durant la balade, il m’avait fait part de mon changement, en me faisant remarquer que je devenais vraiment une femme. Il est vrai que, sans prétention, je donnais plus l’apparence d’avoir 20 ans que 16 ans et demi. J’étais plutôt mince, brune, environ 1,65 m, et une poitrine assez avantageuse pour mon âge faisant à l’époque un 85C et maintenant un 90D. Je devais tenir de ma mère qui avait aussi une grosse poitrine qui tournait autour du 95 ou 100 E.

Je sentais bien que Louis utilisait des mots flatteurs et que sa gentillesse cachait une envie d’une petite aventure, mais il n’était pas question que je me livre si facilement à lui. J’étais vierge et mes expériences sexuelles étaient au niveau du baiser sur la bouche et quelques caresses par dessus les vêtements.

Le lendemain, afin de profiter au maximum du beau temps, à 10 heures, nous nous rendîmes tous à la plage. Au retour, vers 12h 30, le responsable du camping était avec un employé suite à un problème de douches. Louis, devant partir l’après midi, et moi devant également me doucher, il me proposait que nous utilisions la même car il ne restait plus que 3 ou 4 douches et l’attente était trop longue. Je m’engouffrai donc avec Louis dans la même cabine de douche. Nous rincions en particulier le sable que nous avions sur tout le corps. Puis Louis s’approcha de moi en me disant que j’étais très belle ; je le regardai en esquissant un petit sourire timide. Il continua à me regarder et je fis semblant de l’ignorer, sans doute par pudeur. Avec sa main il releva mon visage et me dit :

" Accepterais-tu de me montrer tes seins?

J’étais excessivement gênée, Louis était un garçon sympa mais, physiquement, il n’était pas du tout mon genre. N’obtenant aucune réponse de ma part, il posa ses mains sur mes épaules et baissa les fines bretelles du haut de mon maillot deux pièces. Je relevai la tête, il me regarda et baissa complètement mon haut pour faire apparaître mes seins.

"Ils sont magnifiques, tu as de très beaux seins.

Je ne bougeais plus et je ne réagissais même pas. Il approcha ses mains pour les toucher et commença une tendre caresse, qui eut pour effet de durcir mes tétons. Cette situation l’excitait, mais au fond de moi je prenais aussi un certain plaisir. Il s’approcha de moi et posa sa bouche sur mes seins, je sentais sa langue sur mes tétons, mais je ne voulais pas faire apparaître une excitation. Il remonta vers mon visage et me dit au creux de l’oreille :

"Clara, masturbe moi".

Au même moment, sans me laisser le temps de répondre, il laissa tomber son maillot de bain sur ses pieds et je sentis contre mon ventre son sexe dur et chaud. Voyant mon manque d’expérience et ma gêne, il me prit la main droite et la dirigea sur son membre ; j’eus l’impression d’être sur un nuage et ne tentai même pas de me soustraire. Je sentis maintenant dans ma main son membre qui me parut énorme au toucher et très dur ; pour la première fois de ma vie je touchai un sexe d’homme.

En accompagnant ma main, il me fit faire des va-et-vient sur son sexe ; très excité, il me laisse faire :

"Oui Clara, branle-moi, tu as les mains douces, tu fais ça très bien, continue.

J’étais trop près de lui pour voir vraiment son sexe mais, dans ma main, je sentais parfaitement qu’il s’agissait de quelque chose d’énorme. En même temps il baissa mon bas de maillot pour passer une main sur mes fesses. Je sentais des doigts glisser sur ma fente et rejoindre mon intimité, je serrais mes cuisses, j’avais une énorme appréhension et même peur et, en même temps, une excitation que je n’avais jamais connue.

Je continuais à le masturber depuis 3 ou 4 minutes, et il me dit :

"Arrête-toi un peu, sinon je vais jouir trop vite.

Comme je lâchais son sexe, il recula un peu et j’ai pu voir son énorme engin. Il faisait au moins 25 centimètres de long et un diamètre très important, je n’avais jamais vu un sexe si gros. De son côté, il se baissa et entraîna sur mes pieds le bas de mon maillot, il embrassa mon intimité et la lécha, mais il sentait ma gêne et comprenait que j’étais vierge.

Nous étions maintenant nus tous les deux ; nous appuyâmes sur le bouton de la douche pour nous rafraîchir. Louis me prit à nouveau la main et la dirigea sur son sexe toujours en érection.

Il me caressa les fesses en insistant dans ma raie avec un doigt ; de mon côté, je le masturbai :

"Clara, je vais jouir, t’es trop belle, tu m’excites trop, tes seins, touche-toi les seins...

Avec ma main libre, je m’exécute et entreprend une caresse de mes seins, je suis également excitée par cette situation mais tente de moins le montrer, certainement par timidité.

Louis n’en peut plus et, lâchant un râle, finit par m’envoyer des jets de sperme sur mes cuisses et mon ventre. Louis me remercie de ce moment, je me rince sous la douche, ma main est remplie de sperme. Pour moi c’est une première et j’ai adoré ce moment même si je n’ai pas joui.

Une fois notre douche terminée, nous rejoignîmes nos parents et Louis me dit qu’à Paris nous pourrions nous revoir ; nous échangeâmes nos numéros de téléphone et nous nous séparâmes dans l’après midi pour le reste des vacances.

Le soir, dans mon lit j’ai revécu ce moment de plaisir, et ma main est partie explorer mon intimité qui n’avait pas eu complètement satisfaction. Je me suis caressée, et masturbée plus violemment que d’habitude et ma jouissance avait une autre saveur. Ma jouissance est d’ailleurs très rapidement arrivée et j’ai dû mettre ma tête dans l’oreiller pour ne pas que mes parents entendent mes gémissement de plaisir.

Une découverte du sexe qui devait être le début de nombreux autres moments que je partagerai ici avec vous. A bientôt.

Clara

Diffuse en direct !
Regarder son live