Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 11 260 fois
  • 84 J'aime
  • 2 Commentaires

Le dentiste

Chapitre 1

Hétéro

Cette histoire se déroule actuellement et je commence même les premiers chapitres sans en connaître réellement la suite. Pour faire un résumé de ma petite vie (voir toutes mes autres histoires), je me suis séparée de mon compagnon il y a un an et suis revenue dans ma région natale après avoir vécue quelques années à Paris. Après quelques mois pas très sensationnels, ma vie sexuelle a repris à une folle allure…


Pour rappel, j’ai aujourd’hui 29 ans et vis maintenant seule dans un appartement avec mon chat. Je mesure 1m65 et suis un peu rondelette avec une taille 42 en pantalon et un bonnet C en soutien-gorge. J’ai les yeux verts et les cheveux mi-longs châtains clairs.


Après 6 mois d’installation, j’ai décidé de prendre rendez-vous chez le dentiste pour une suspicion de caries et je pris ainsi rendez-vous un soir après le travail près de chez moi à la rentrée.

Etant secrétaire, je suis très régulièrement en jupe et ce jour-là, je porte une jupe beige avec un tissu assez léger avec un collant chair et des sandales à petits talons. J’attends 15min dans la salle d’attente puis découvre mon nouveau dentiste la quarantaine brun et assez bronzé, tout à fait mon style d’homme.

Nous discutons une dizaine de minutes pour ouvrir mon dossier et je suis sous le charme de cet homme qui dégage un fort charisme. Je pense que le charme est réciproque tant cet homme me sourit et est agréable. Nous passons ensuite à son cabinet proprement dit qui est en fait une pièce à côté. Là, le fameux fauteuil du dentiste m’attend. Je m’installe et me rend alors compte d’une erreur sur mon habillage.

En effet, cette jupe-là a tendance à glisser le long de mon collant et de dégager mes cuisses à la vue de mon charmant dentiste. Je suis franchement gênée de la situation d’autant plus qu’il ne se gêne pas de son côté pour se rincer l’œil. Je laisse finalement mes mains sur mes cuisses pour tenir ma jupe afin qu’il n’ait pas une vue plongeante sur ma culotte et ouvrir la bouche afin que mon dentiste fasse enfin son travail. Après quelques minutes d’auscultations, il m’annonce que j’ai besoin d’une couronne pour soigner ma dent qui me fait mal. Il profite d’un dernier moment d’explication pour poser sa main tout juste dégantée au niveau de ma cuisse juste en dessous de ma jupe et va même jusqu’à me caresser tendrement consciemment ou inconsciemment. Je suis assez troublée sur l’instant mais assez ouverte à ses avances car en plein coup de foudre.

A mon grand désarroi, mon dentiste ne va pas plus loin et redevient très professionnel en me donnant rendez-vous la semaine d’après à 19h pour son dernier rendez-vous de la journée car il n’a pas d’autres places.


La semaine fut longue à attendre mon deuxième rendez-vous chez le dentiste. C’est bien la première fois que j’ai hâte d’y aller. Assez décidée à ne pas rester célibataire et à draguer ce quarantenaire dont je suis tombée amoureuse, je décidais de m’habiller sexy mais classe. Je mettais donc une jupe noire qui arrive au-dessus du genou avec des escarpins à talons de 8cm, des bas noirs auto-fixant et un chemisier rose fuchsia avec un léger décolleté. En lingerie, je mis un soutien-gorge noir à dentelle et un string noir assez transparent.

La journée de travail fut longue elle-aussi et j’arrivais enfin à mon rendez-vous avec 10 minutes d’avance. Cela n’était pas très utile puisque j’ai dû patienter encore 30 minutes avant d’être invitée à rentrer dans le bureau de mon dentiste.

Rapidement, David (c’est son prénom) me met à l’aise en me faisant un grand sourire et en me lançant un compliment « oh, mais on est tout en beauté aujourd’hui ! » ce qui a le don de me faire rougir mais n’est pas déplaisant. Après deux minutes de discussion professionnelle, il me dit que nous n’allons pas en avoir pour très longtemps car il a juste une empreinte pour ma dent à faire. Il me fait donc assoir sur son fauteuil et tout en préparant l’empreinte me questionne sur ma vie personnelle. Il apprend ainsi que je suis célibataire depuis quelques mois et ce petit questionnaire me laisse pleine d’espoir. En effet, la prise de l’empreinte n’est pas bien longue et une fois cela fait, David revient vers moi pour discuter.


Là, il pose sa main sur mon genou comme la semaine précédente. Sa caresse est plus insistante que la dernière fois et il remonte lentement sa main sous ma jupe. Il ne parle plus et me regarde droit dans les yeux pour vérifier mon accord. Je ne bouge plus et le laisse faire. Ses doigts atteignent le haut de mes bas ce qui l’excite particulièrement. Il approche ensuite franchement sa bouche pour que nous nous échangions enfin un fougueux baiser. Je m’abandonne complètement à ses baisers et caresses. Sa main a relevé ma jupe et mes jambes s’écartent inconsciemment pour laisser sa main approcher mon intimité.

Expérimenté, il en profite mais très tendrement et progressivement. Ses doigts effleurent puis caresse la dentelle de mon string avant de l’écarter et d’accéder à mon sexe trempé. Nos langues sont toujours mêlées l’une à l’autre pendant ce temps et nous n’avons échangé aucun mot. Sans parole toujours, David se relève puis me fait remonter encore plus ma jupe. Là, il m’écarte mes jambes et mon string et me caresse le clitoris puis me pénètre d’un puis deux doigts. J’ai un peu honte d’être ainsi jambes relevées et écartées sur son fauteuil mais il faut bien avouer que David est talentueux et que ses doigts sont efficaces. Il met jusqu’à 3 doigts qu’il fait tourner ou des va et vient rapides au point de me faire presque monter vers l’orgasme mais pas tout à fait.


En fait je l’ai fait arrêter avant puis me suis rassis sur le côté. Je l’ai rapproché de moi afin de défaire sa ceinture et son jean. J’ai alors découvert un beau caleçon blanc à travers lequel un beau sexe était à l’étroit. Je sorti alors la bête d’environ 17cm mais assez épaisse pour lui faire une gâterie dont j’ai le secret. Je pris mon temps pour y aller progressivement avant qu’il ne me tienne la tête pour me forcer en gorge profonde. Cela m’aurait gênée il y a quelques années mais là j’acceptais sans problème. Il finit carrément par réaliser des grand va et viens dans ma bouche.


Ensuite, nous avons tous les deux l’envie d’aller plus loin. Il me prend la main pour m’aider à me relever puis m’embrasse fougueusement. Ses mains descendent rapidement sous ma jupe pour me peloter les fesses pendant que les miennes traversent son dos. Il m’emmène ensuite dans son bureau et ouvre le dernier tiroir où j’aperçois une boite de préservatif. Pendant qu’il s’équipe, j’enlève ma jupe et mon string avant que nos embrassades reprennent. Ensuite, il me retourne contre son bureau et me caresse avec ses doigts avant d’insérer son sexe. Là, sa fougue prend rapidement le dessus et David me baise sans ménagement. Ses coups de reins sont efficaces et rapidement me font avoir un superbe orgasme. Il n’en a cependant pas fini. Il me retourne alors, me fait enlever mon haut et mon soutien-gorge. Il m’allonge ensuite sur son bureau puis ramène mon bassin vers l’avant pour me pénétrer.

A nouveau, mon dentiste me baise sauvagement en me tenant mes jambes gainées de nylon et toujours habillées de mes escarpins. Je prends là aussi du plaisir mais n’atteint pas l’orgasme. Je suis par contre agréablement surprise des qualités de mon amant. Il finit par jouir dans cette position en me demandant de me caresser les seins.

Il me semble que le plaisir fut partagé et nous reprenons nos esprits tous les deux avant de se rhabiller.


Pour finir, chacun dit merci à l’autre et nous nous quittons après avoir pris rendez-vous 10 jours plus tard pour une rendez-vous professionnel. Enfin, j’espère qu’il le sera bien plus...

Diffuse en direct !
Regarder son live