Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 4 965 fois
  • 3 J'aime
  • 0 Commentaire

Dépucelé par une inconnue dans les c

Chapitre 1

Hétéro

Tout ce passe dans l’aqualibi en France, cette histoire est véridique mais je n’ai pas quoi en être fier.


Je m’appelle José et comme tous vendredi les soirs je me rends donc à l’aqua avec mon ami Jean qui lui était plus agé que moi de 7ans. J’avais à ce moment là que 18ans


j’avais commmencé à parler avec les habitués de l’aqua et puis j’avais remarqué un groupe de 3 filles, dont une qui m’attirait plus particulièrement car elle avait un tatouage dans le dos juste au-dessus de ses fesses fermes pourson age.


Je commença le dialogue avec ces trois personnes, elles s’appellaient respectivement claudine, Jeanne et celle avec qui j’avais envie de sortir ce soir s’appellait Christelle. Christelle me demanda directement si je voulais sortir avec l’une de ses 2 amies, moi je les trouvais plus particulièrement moches, donc je refusa.


Elle disat donc aide moi a trouvé des mecs pour elles, alors je me mis en quête avec elle. On trouva deux charamant garçon qui voulu bien sortir avec. Donc on présenta Julien et Charle à Claudine et Jeanne, la conversation a eu dur à commencer mais après mon aide et celle de Christelle, on arriva enfin à les faire parler entre eux, mais ce fut que vers fin de soirée qu’ils s’embrassa.


Moi, attendant le dernier moment pour draguer Christelle, elle passa à moment près de moi, et on pu parler en tête à tête, au plus qu’on parlai au plus qu’elle me narguait.

Puis nous abordiâmes le sujet du sexe, elle me demanda si j’avais déjà fait l’amour, elle continua en disant surement avec un corps pareil, je ne démenti pas sacahnt que je l’avais jamais fait. Après un petit quart d’heure, j’en ai eu marre qu’elle me nargue, je me jetta dessus et l’embrassa farouchement, et me réppondir profondément avec sa langue.


Et puis, elle commença ame pincer les fesses, à me les carresser, jusqu’au moment ou on du partir, je l’a racompagna jusqu’à la cabine et tout en plaisantant je lui dis tu as besoin d’aide, elle me répondit oui, avec plaisir. Sur ce moment là, j’acceptait et rentra avec elle dans la cabine.


Je commençais à me déshabiller en cachant mon sexe dans ma serviette en même temps je la regardais se dévétir, c’était la première fois que je vu une fille nue aussi près de moi. Elle avait des seins du taille assez importante, ses tétons paraissait un peu dur, sentant que je regardais elle passa sa main dessus, puis toucha le bout de ses tétons, pour en arriver à enlever le bas de son maillot. Et que fut pas mon étonnement quand je vis son sexe camoufflés par des poils brun, mon sexe grandi d’un coup presque à faire tomber ma serviette. Elle mit une serviette au tour de sa taille manequin pendant ce temps ces copines avaient aussi embarqués leur copains dans les cabines, surement pour baiser.


Moi, je me mis à l’embrasser et la serrer contre moi jusqu’au moment ou je sentis sa main commencer à retirer ma serviette. Sa main passa sur mes fesses, puis commencer à me carresser le sexe. Elle enleva complètement ma serviette et commença à me branler, avec sa main, elle fit des va et vient avec sa main, moi j’avais pas envie qu’il y ait que elle qui en profite, je lui enleva sa serviette, et nous voilà nu tous les deux, je mis mes mains sur ses fesses, je commençais à carresser ses fesses et rentra vers l’intérieur pour parvenir à son sexe, je commença par pénétrer son clitoris avec un doigt, je resta au début à l’extérieur car j’avais aperçu un point sensible, son point G, elle commença à mouiller fortement au plus qu’elle mouillat, j’insistais et puis je lui enfonça deux doigts profondément, elle eu son premier orgasme, et sur ce cout elle descendit engloba ma queu d’une traite,et elle accèlèrat brutalement sentant le plaisir venirje la remonta et la tourna pour lui faire un cuni, j’entra ma langue au bord pour mouiller et sentir, puis ma languerentra plus loin elle me supplia de la pénétrer, c’est ce que je fus. Je m’asseyas sur la banquette, et elle sur moi, et je la pénétra très loin jusqu’à son deuxième orgasme, et elle sautat sur ma bite, j’éjaculais en elle de tout ce que j’avais,elle se leva et se mit à genoux et lêcha le sperme qui restait sur ma queue puis elle se retourna pour se rhabiller, mais là, je lui pénétrait par derrière, elle mis une main dans mes cheveux et une sur ma queue. Elle eu son dernier orgasme, et moi j’éjacula une deuxième fois mais sur ses seins car elle voulait avoir mon sperme sur son corps, on sortit de la cabine comme si rien était, et courru s’asseoir pour se reposer, je ne revus plus jamais cette fille et ne compris jamais ce qu’elle voulait vraiment, mais une chose était certain, j’avais été dépucelé par pur sexe et pas par celle que j’aimais.

Diffuse en direct !
Regarder son live