Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Histoire vraie
  • Lue 25 783 fois
  • 120 J'aime
  • 2 Commentaires

Dépucelée à 19 ans

Chapitre 3

Divers

Après avoir pris une légère collation, Sandrine me demanda de monter dans son cabinet de gynécologie. Elle me demanda de me déshabiller et de me coucher sur la table d’examen. Yves rentra avec une camera et la mis sur un trépied. Il régla son appareil et sortit.


Sandrine : J’ai demandé à Yves de ne pas rester, c’est un truc qui va juste se passer entre nous ma puce. Il pourra regarder le film après. Je vais te demander de mettre les pieds dans les étriers. Voila, on va prendre notre temps et tout ira bien.


Moi : J’espère que cela ne sera pas comme hier car je peux te jurer que j’ai mal !


Sandrine : bon je vais regarder cela avant ; relèves un peu tes fesses pour que je vois mieux ton anus. Oui en effet tu es irritée. Je vais te faire un lavement cela te calmera un peu.


Sandrine pris une poire dans une armoire de son cabinet et la rempli avec une poudre. Elle mis de l’eau dans la poire et m’introduisit le bout fin de l’instrument dans mon petit trou. Elle appuya sur la membrane en caoutchouc. Le liquide me remplit l’anus.


Sandrine : Gardes le en toi 2 minutes et après tu pourras te soulager. Le liquide calma la brûlure que j’avais à l’intérieur de moi et lorsque je me vidai la douleur avait disparu. Je me remis sur la table et j’attendais.


Sandrine : Je vais tout d’aborde introduire du lubrifiant dans ton vagin avec cette seringue et après tu commenceras à connaître le 7? ciel. Attention je met le début de la seringue à l’entrée de ton vagin. Voila, je met le lubrifiant.


Moi : oh, c’est froid. Eh je le sens loin en moi. C’est super je n’avais jamais rien senti à ce niveau.


Sandrine : Oui et maintenant tu vas connaître le plaisir clitoridien. Je vais te lécher ma puce.


Sandrine appliqua sa bouche sur mon sexe et commença à me lécher, plutôt me manger. Elle m’aspirait les grandes lèvres, passait sa langue sur mon petit bouton. Elle essayait même de mettre sa langue à l’intérieur de mon vagin. Je commençais à sentir une vague m’envahir. Je perdais tout contrôle et je me mettais à gémir puis à hurler. Elle s’arrêta et mit un doigt dans mon anus. La décharge fut si forte que je me cambrais d’un coup. Elle calma le jeu mais repris de plus belle à titiller mon clitoris et à bouger son doigt dans mon anus.


Moi : Sandrine oui je sens des trucs c’est bon continues c’est super... Sandrine maintenant on va passer aux choses sérieuses. Je vais te montrer ce qui se fait de mieux au niveau god ceinture. Celui ci vibre progressivement et en plus il a des mouvements de rotation. Il est peut être un peu gros mais une fois en toi tu vas jouir comme jamais. Je vais être obligée d’être un peu brute au début.


Je ne m’aperçut pas qu’elle s’était déjà harnachée avec cet instrument. Elle me pénétra d’un coup. Je sentit mon hymen rompre. Moi : Aie, j’ai mal. Tu vas trop loin. Ouf mais c’est... Sandrine : Voila tu es dépucelée ma belle. Maintenant fermes les yeux. Et profites en. Je commences.


Sandrine commença un va et vient qui allait très loin en moi. Je sentais mon vagin innocent de toutes introduction se resserrer autour de ce pieux. Les vibration excité mon clitoris et la rotation m’apportait vraiment beaucoup de plaisir. Sandrine écarta les étriers. J’etais écartée au maximum. Je fus pris de plusieurs orgasmes à la suite. Sandrine ne voulu pas s’arrêter la. Elle accéléra le rythme. Je commençais à perdre mon souffle quand tout à coup cette bite en plastique ne percuta pas le fond de mon vagin mais un endroit plus prés de l’entrée vers le pubis. Sandrine renouvela ce mouvement une dizaine de fois. Je ressentis soudain un orgasme 10 fois supérieur aux autres. Et j’eu la sensation bizarre qu’un liquide sortait de moi.

En ce moment sur XStorySnap… (touchez pour voir)


Sandrine : Super Delphine j’ai réussis à toucher ton point G et en plus tu viens d’avoir une éjaculation féminine. C’est la première fois que j’en vois une en vraie.


Moi : je n’en peux plus arrêtes je jouis. Oh oui c’etait super mais arrêtes je t’en prie. Je vais m’évanouir.


Sandrine : Tombes dans les pommes. Vas jusqu’au bout de ton orgasme. Elle continua et je ne pus me contrôler. Je me mis assise sur la table et je retombais couchée sur la table.


Sandrine : Aller c’est bon pour le moment viens on va prendre une douche et je te ferais belle pour tout à l’heure il y a du monde qui va venir à la maison.


Nous allâmes dans la salle de bain. Sandrine durant la douche m’obligea à la lécher. C’était vraiment la première fois que je faisais cela. J’ai adoré. Sandrine changea même un peu de caractère et me donna une fessée en sortant de la douche. Je fut très surprise non pas que la douleur fut terrible mais je ne pensais jamais être dans cette posture. Sandrine m’expliqua que le reste de la journée pourrait peut être me faire connaître ce genre d’expérience. J’appréhendais un peu le sado masochisme. Sandrine m’expliqua que cela pouvait être intéressant. Je ne pus nier que sa fessée m’avait troublé. Sandrine choisit mes vêtements. Elle me donna une pair de bas noir un porte jartelle blanc avec les dessous assortis et je remis mon pull et ma jupe noire. Nous descendîmes dans la salle à manger. Il y avait Désiré, une femme très grande et Yves. Ils étaient en train de regarder la cassette qui venait d’être faite dans le cabinet de Sandrine.


Yves : je te présente Muriel. C’est la femme de Désiré.


Muriel : Je te connais Delphine grâce au film. Tu es incroyable.


J’espère que tu as aimé. Tu as du en avoir du plaisir.


Moi : Oui cela a été super.


Muriel. Désiré m’a dit qu ’il t’avait sodomisé. J’espère que tu n’as pas eu mal car moi la première fois il m’a déchiré l’anus.


Moi : cela été mais ce matin j’étais en feu. Sandrine m’a soulagé avec un lavement.


Nous primes tous un verre et nous discutâmes. Sandrine et Yves m’annoncèrent que nous allions faire une partie l’après midi. J’allais donc connaître mes premières pénétrations vaginales avec des hommes. Muriel m’expliqua qu’elle était originaire de la Martinique. On sonna à la porte. Un cousine de Sandrine entra. Elle s’appelait Corinne et avait 18 ans. Sandrine la fit mettre assise à coté de moi. Yves, Sandrine, Désiré et Muriel nous expliquèrent le scénario de l’après midi. Corinne était vierge et voulait connaître les joies du sexe. Yves et Sandrine lui avaient donc proposé d’organiser quelque chose pour elle. Corinne et moi devions être entièrement soumise aux 2 couples. Nous serions les élèves et eux les initiateurs. Sandrine envoya Corinne se changeait. Elle revint exactement dans la même tenue que moi ; en parfaite lycéenne. On nous donna un questionnaire à remplir. Désiré : ceci est votre première interrogation écrite. Si vos notes sont mauvaises vous serez punis.


Le questionnaire était vraiment très dur. Quasiment impossible d’y répondre. Corinne obtenu 7/20 et moi 8. Sandrine sortis un barème correspondant aux punitions.


Sandrine : Corinne étant donné que tu as eu la moins bonne note. Tu seras punie la premiére. Désiré tu peux y aller viole la.


Désiré sauta sur Corinne, la bloqua ventre contre terre. Elle essayait bien de se débattre mais sa réaction fut encore plus violente lorsqu’elle vit le sexe de Désiré sortir du pantalon.


Corinne : Sandrine il en a un trop gros. S’il te plait...


Sandrine : Ne t’inquiètes pas, tu vas aimé.


Désiré releva le fessier de Corinne lui remonta la jupe sur le dos, lui baissa son slip. Il appuya son sexe contre les grandes lèvres de Corinne. Elle les avait très foncées. Désiré rentra son énorme pieu dans le vagin de Corinne d’un coup. Celle ci resta bouche bée puis commença à hurler.


Corinne : Oh non pas comme cela pas par derrière tu me.... Je sens quelque chose ouf mon dieu ahh


Désiré la lima comme cela pendant un bon quart d’heure. Quand il arrêta, Corinne ne bougeait plus. Elle avait pris un pied d’enfer. Elle l’avoua elle même.


Corinne : Je n’en peux plus. Me faire prendre comme cela pour une première fois c’était super.


Sandrine : A toi Delphine, ta punition va être une double pénétration avec Yves et Désiré.


Muriel : Je crois que Désiré a besoin d’un peu de repos. Et moi je n’ai encore rien fait.


Sandrine : Que veux tu lui faire ?


Muriel : J’aimerais la fister. Bien sur vaginalement.


Moi : oh no c’est trop dur cela.


Sandrine : Tu es punie et puis regardes Muriel a de petites mains.


Muriel sortit de son sac des gants de chirurgien et un tube de


lubrifiant. Elle me demanda d’enlever mon slip et de me coucher par


terre ! Désiré et Yves me prirent chacun une jambe et m’écartèrent au maximum. Muriel remplit mon vagin de lubrifiant et commença à me mettre un god encore plus gros que celui de Sandrine. Elle fit quelque mouvement de va et vient qui m’apportèrent un plaisir non feint. Je sentais mon intimité complètement comblé par ce jouet. Elle enfila un gant et le lubrifia. C’est à partir de ce moment que commença pour moi ma vraie initiation. Muriel mit doigt par doigt dans ma fente. Je sentais mon vagin s’agrandir. Lorsque l’extrémité de tous les doigts furent en moi, Muriel poussa sa main. Je sentis une vive douleur lors du passage de la main entière. Sandrine fit remarquer que j’étais un petit peu ouverte au niveau du périnée mais qu’on pouvait continuer. Muriel me fista longtemps. Ses mouvements étaient vraiment très doux et j’avais un énorme plaisir à sentir sa main me caresser l’intérieur.


Yves demanda à Muriel de me retourner. On arrêta donc un court instant. Je me retrouvais en position de levrette avec Muriel en dessous de moi et Yves qui m’enculait. Je sentis Sandrine me caressait le clito tandis que Désiré et Corinne me massaient les seins. La sensation était exquise mais à un moment je ressentis cette poussée qui m’avait fait faire une éjaculation féminine le matin même. A partir de cet instant, un grand brouillard apparut devant mes yeux et je m’évanouis. Je me réveillais dans les bras de Muriel.


Muriel : Tu as été superbe ma chérie. Je vais te chouchouter pour le reste du Week End. On a décidait tu seras sous ma direction. Voila la fin du chapitre 3 j’espère qu’il vous à plus. Suite dans environ 10 jours.

Diffuse en direct !
Regarder son live