Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 4 610 fois
  • 22 J'aime
  • 3 Commentaires

Depuis longtemps !

Chapitre 1

Gay

Depuis le fond de ma mémoire je me souviens avoir toujours été troublé par la vue des sexes de garçons. Provoquant sur le mien une irrésistible attirance vers lui et une folle envie d’échanger des caresses avec son possesseur. Mais jamais, tout au long de mes années d’enfance je n’ai osé prendre les devants et faire comprendre au garçon qui me plaisait combien j’avais envie de le connaître plus intimement. Cela dura des années au cours desquelles j’apaisais mes désirs en solitaire le soir dans mon lit en imaginant tout ce que j’aimerais vivre avec le garçon qui me déduisait.

Et pourtant, une année j’eus, dans ma classe un garçon encore plus séduisant que les autres et qui, comme par hasard, devint mon voisin de pupitre! Nous avions vite fait connaissance en nous appréciant réciproquement.

Mais très vite , je me rendis compte qu’il avait l’habitude soit en étude du soir soit même pendant les cours de plonger une de ses mains entre ses jambes ou dans sa poche et qu’il se tripotait longuement le sexe, en jetant, de temps à autres un petit coup d’œil vers moi, puis en sortant la main de sa poche, il se humait le bout des doigts en fermant les yeux avec extase. J’en conclus que comme moi, il aimait respirer l’odeur de sa bite sur laquelle je distinguais, parfois des traces blanches dont j’aurais donné beaucoup pour connaitre le parfum!

Et puis, un matin en fin d’année je fus pris d’une irrésistible envie de voir sa réaction, et je posais ma main sur sa jambe,. juste à la hauteur de sa cuisse. Jérôme mon voisin ne broncha pas mais eut un petit sourire. J’attendais un peu avant d’oser la redescendre jusqu’à la lisière de sa culotte courte et de tenter de glisser mes doigts entre le tissu et la douceur de sa peau! Là, il eut une réaction en écartant un peu les jambes, comme pour me faciliter le passage, et, tendu par l’émotion je continuais ma remontée vers son slip avec l’intention d’y glisser mes doigts. De mon côté, l’émotion était tellement forte que je crus que j’allais jouir tout de suite.Ma main se glissa derrière le tissu et la sensation d’avoir mes doigts posé sur la tige de sa queue fut si forte que là encore, je faillis jouir tout en sentant la queue de Jérôme vibrer dans ma main. Je commençais à le branler doucement . Je sentis sa bite se raidir et je l’entendis murmurer:-"Cà y est tu vas me faire jouir!" et la seconde suivante je sentis plusieurs giclées de sperme chaud et gluant m’inonder la main. Lentement je retirais la mienne avec le bonheur d’avoir sa semence dans ma main . Et dès qu’elle fut libre le plus discrètement possible je la remontais jusqu’à mon visage pour pouvoir découvrir l’odeur de son sperme et de connaître sa saveur! Ce fut une découverte délicieuse! Avant la fin de matinée , Jérôme se pencha vers moi pour me dire:-"Ce soir à près la sortie reste là. On Ira dans les toilettes pour se branler ensemble et se faire jouir tous les deux. j’adore le goût de ta jute!


Le bonheur était entré dans mon cœur et dans mon sexe et mon cœur battait, le soir en le retrouvant aux toilettes ! Une fois enfermé dan le petit local nous nous sommes enlacés et embrassés avec passion tout en dégrafant la ceinture de la culotte de l’autre! Et soudain nos bites dressées se trouvèrent face à face, gland contre gland et Jérôme murmura:-"Je veux te sucer et te faire juter le premier!

Ce texte est le premier chapitre qui si vous le souhaitez sera suivi d’autres!

Diffuse en direct !
Regarder son live