Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 10 035 fois
  • 140 J'aime
  • 6 Commentaires

Des vacances qui mènent à tout..... ou presque !

Chapitre 1

Préparatifs

Divers
140
5

Cette première partie a pour but de vous présenter les personnages. L’intensité sexuelle montera peu à peu tout au long du récit et des chapitres suivants. Je vous souhaite une bonne lecture, et je l’espère, un agréable moment. L’auteur.


Demain, c’est le jour J, le grand départ !

Après une seconde année réussie en fac LLCER Anglais, me voilà prête pour les vacances. Il faut dire que je les ai bien méritées... Une année plongée dans mes études à réviser la grammaire, découvrir les grands auteurs anglais et américains, apprendre l’histoire du Royaume-Uni avec sa royauté, ses guerres. Je n’ai eu que peu de moments de liberté, et là, vous savez quoi, j’ai vraiment envie d’en profiter.


Nous avons prévu ces vacances depuis quelques semaines. Compte tenu de l’emploi du temps chargé de chacun, nous avons fait simple : location d’un mobile home dans un camping du sud de la France. Direction la Cote d’Azur et plus précisément le Var avec comme destination finale La Croix Valmer, entre Cavalaire et Saint-Tropez. Le rêve quoi !


Mais au fait, j’ai oublié de me présenter : je m’appelle Elodie, je viens d’avoir 20 ans. Comme vous l’avez compris, je suis en fac d’anglais et j’habite sur la région de Lyon. Je mesure 1m69 pour 52 kilos, une poitrine, juste ce qu’il faut avec un 85 B ...


Mais ce qui donne tout mon charme, enfin d’après ce que disent mes amis, ce sont mes cheveux roux dont je suis hyper-fière. Une peau plutôt blanche et les yeux verts. Je ressemble un peu à cette actrice de série américaine, Rose Leslie, qui a joué dans la Downton Abbey ou Game Of Throne. Elle jouait le rôle de la sauvageonne qui a eu une aventure avec Jon Snow. D’ailleurs pour la petite histoire, ils forment un couple à l’écran comme dans la vie. Bref, vous le comprendrez, j’ai des atouts, et mon physique n’est pas commun ! J’ai aussi, comment dire... du caractère ! Je défends mes idéaux, à 20 ans, quoi de plus naturel : les animaux, la nature, l’écologie, les femmes...


Des sujets qui me sont chers et sur lesquels il ne faut pas trop me chercher. Côté sentimental, je suis en couple depuis plus d’un an avec Johan : 22 ans, 1m70, brun, la peau mate. Plutôt bel homme. Il a un caractère calme et tempéré, ce qui fait d’ailleurs que notre couple fonctionne. Même si parfois j’aimerai qu’il soit plus « tranché » dans ces décisions...


Ces compromis et son hésitation m’agacent par moments. Dans notre couple, c’est plutôt moi qui porte la culotte. Par exemple pour ces vacances, si je ne m’en étais pas occupée, nous aurions passé notre été à Lyon.


Nous sommes donc la veille du grand départ, et je prépare la valise. Jo, c’est comme cela que je l’appelle, est scotché à sa console sur un jeu de foot en ligne.


— Attends bébé, j’ai bientôt fini la partie, je vais venir t’aider dans 5 minutes.


Tu parles, il m’a déjà fait la même remarque il y a quinze minutes. Non, mais il abuse... ce n’est pas grave, à charge de revanche. Allez hop, les maillots de bain, les shorts, T-shirt, les tongs, les serviettes de plage, lunettes, casquettes, crème solaire, quelques petites jupes et robes d’été...


Le tout dans les valises. Côté sous-vêtement, je reste plutôt sage, la vie en communauté dans un mobile home pour quinze jours, cela ne va pas être la fête du slip tous les jours. Après réflexion, je vais quand même essayer de me mettre en valeur. Nous sommes quatre filles, et si les autres se pouponnent et sont sexy, j’aurai l’air de quoi moi ! C’est reparti pour compléter la valise : des sous-vêtements un peu plus sexy : tanga, string, petite robe d’été que je pourrais porter sans soutien-gorge pour les chaudes soirées, une nuisette (elle est vraiment mini-celle-là, pas sûr que je la porte en compagnie des autres) et pourquoi pas ce cadeau que m’avait offert un de mes ex : un string brésilien ouvert. On ne sait jamais, nous aurons peut-être un moment d’intimité.


Valises terminées, Jo a enfin fini sa partie. Un dîner rapide et direction le lit. Ce soir, pas de câlins, car demain, nous partons tôt en voiture. Toute la bande nous rejoint à l’appartement pour un départ prévu à 5h00 ! Nous avons prévu de partir à 6 personnes : il y aura ma sœur, Laura, 18 ans ,et une copine à elle, Caroline. Je n’étais pas trop chaude pour qu’elle nous accompagne, mais ma sœur a tellement insisté. Caro est une belle fille : grande, mince, brune aux cheveux longs, une belle poitrine. A chaque fois qu’elle vient à la maison, Jo la dévore des yeux. Je suis d’un caractère plutôt jaloux et cela a provoqué quelques scènes entre nous. Il va falloir que je la surveille et que je prenne sur moi pour que la cohabitation se passe bien. Hors de question de gâcher ces vacances.


En ce moment sur XStorySnap… (touchez pour voir)

Il y aura également la sœur de Jo, Mélanie, avec qui je m’entends super bien. Nous avons le même âge. Elle sera accompagnée d’un copain à elle, Chris. A priori un de ses meilleurs amis. Elle m’a dit qu’il n’y avait rien entre eux. Mais bon, si elle l’invite, je suppose qu’elle a une idée derrière la tête, je la connais bien !


........

5h00 du matin le jour J

Tout le monde est là ! Malgré l’heure matinale, les blagues fusent. Caro est déjà en mode été, une petite robe qui ne cache rien de ses charmes. On voit même ses tétons pointés sous la fine étoffe. Les garçons n’en ont pas loupé une miette. Un coup de coude à Jo pour qu’il arrête de la mater. Ça promet ! Cris est plutôt mignon : assez grand, il doit faire un peu plus d’un mètre quatre-vingts, châtain avec les yeux bleus, un physique sportif. Tu m’étonnes que Mélanie l’ait invité. Ils forment un beau couple tous les deux. Mél est un peu plus petite que moi, brune, avec quelques formes... Mais son sourire permanent et sa bonne humeur lui donnent un charme fou.


Nous chargeons et répartissons les bagages dans les coffres. Laura et Caro nous accompagneront pour le trajet. Heureusement que Chris a pris sa voiture, car Caro a dû emmener toute sa garde-robe. J’ai bien fait de compléter ma valise au dernier moment !


La route s’est bien passée, malgré quelques embouteillages, une pose petit-déjeuner, nous arrivons à 11h00 au camping. Les filles n’ont fait que bavarder à l’arrière en parlant de mecs. J’ai découvert que ma sœur n’était pas si innocente que cela. Quant à Caro, mes doutes se confirment, c’est une vraie « chaudasse » ...


..........

11h00 Arrivée au Camping

Ca y est ! Nous y sommes. Nous voilà arrivés dans cette superbe station balnéaire. Le cadre est vallonné, une végétation méditerranéenne, le bruit des cigales et l’odeur du rosé et de la lavande. Cela sent bon les vacances. Nous avons pris possession du bungalow. Il a fallu s’organiser pour les lits : une chambre double que nous avons investie avec Jo, une autre avec deux petits lits qu’ont pris Mél et Chris, et le canapé lit dans la pièce principale, cela sera pour Laura et Caro. Cette dernière faisait la tête, car elle n’avait pas de rangement pour ses affaires... nous lui avons donc proposé un coin de notre armoire afin qu’elle puisse s’installer. Je ne suis pas très chaude de la voir traîner dans notre petit nid d’amour, mais je n’avais pas trop le choix. Comme dit Jo, il faut savoir faire des concessions. Tu parles, lui, cela l’arrange...


Le camping n’est, par contre, pas génial. Ce n’est pas mon mode de vacances préféré. Ce côté un peu « beauf » ne m’attire pas trop. A proximité du mobile home, il y a une sorte de caravane qui doit dater du siècle dernier. L’occupant est sorti quand on est arrivé... La soixantaine, bedonnant, mal rasé, la clope au bec, un côté négligé. Beurk... Tout ce que je déteste. Enfin, nous n’allons pas faire les difficiles, étant tous étudiants, nos finances ne nous permettaient pas de nous offrir des vacances plus luxueuses. Nous allons faire contre mauvaise fortune bon cœur, et allons en profiter un max ! D’ailleurs à peine les affaires déposées, nous nous changeons, et direction la plage pour profiter d’une première baignade.


........

Fin de journée au Bungalow

Après une bonne journée durant laquelle nous avons profité des joies de la plage : au programme, bronzage, raquettes, nage, ensuite une bonne douche et nous terminons notre premier dîner. L’ambiance est plutôt conviviale, et l’alcool déride un peu tout le monde. Il faut dire que l’apéro a un peu duré, et Chris avait emmené de quoi satisfaire notre soif. Il est temps de débarrasser et faire la vaisselle !


— Qui se colle à la vaisselle ce soir ? Il va falloir s’organiser pour que chacun participe à la vie en société, demande Mel.


Je lui réponds rapidement :


— Nous, on a conduit ce matin. Les filles, vous pouvez commencer non ?

— Euh enfin, c’est plutôt Jo et Chris qui ont conduit. En plus, il n’y a pas de raison, il faut partager, me rétorque Caro.

— On peut faire un jeu, et les deux perdants devront faire la vaisselle ce soir, vous en pensez quoi ? propose Laura.


Tout le monde accepte, trouvant l’idée plutôt marrante.

Chris va prendre le Uno et nous voilà partis pour un jeu endiablé. Il a été décidé que les deux personnes cumulant le plus de points devront se coller aux corvées ménagères ce soir. Les rires fusent, l’alcool continue de couler à flots, et la stratégie est à son comble pour espérer gagner la partie, ou du moins ne pas finir dans les deux derniers !


— On pourrait pimenter un peu le jeu et dire que les deux perdants ont un gage choisi par le gagnant en plus de la vaisselle... Cela peut être marrant ! propose Caro.

— C’est facile pour toi, tu es en train de gagner, je lui fais remarquer.

— C’est une super idée... Moi je suis partant, enchaîne Jo.


Tout le monde a l’air de se ranger de l’avis de Caro. Donc je capitule... Encore un peu de concessions.


— Bon, c’est d’accord. Mais on reste soft sur le gage.

— Ça, c’est le gagnant qui décide... Il faut un peu de suspens, me répond Caro.



Les garçons sont tous du même avis. Une concession de plus. Je ne me reconnais plus ! La partie est plutôt serrée. Caro est toujours en tête, ensuite il y a un groupe de deux : moi et Chris par contre pour Jo, Laura et Mélanie c’est plutôt serré. Ils n’arrêtent pas de perdre. La dernière partie arrive. Etant à côté de Jo, je fais tout mon possible pour éviter de le faire perdre.


— Uno ! annonce Caro.

— Non, ce n’est pas possible, mettez-lui un +4 ! s’inquiètent Laura et Mél :


Je vois que Jo n’a pas beaucoup de cartes, contrairement aux deux filles. Je fais donc tout mon possible pour que Caro termine. Je préfère la laisser gagner et que Jo ne finisse pas dans les deux derniers. Je ne vais pas lui laisser donner un gage à mon mec tout de même.


— Et voilà, c’est gagné, on peut compter les points, annonce fièrement Caro.


Le résultat est donc prévisible : Caro remporte la partie, Chris est deuxième, juste devant moi. Jo s’en sort de justesse, et ce sont Laura et Mél qui perdent !


— Allez les filles, direction la vaisselle ! Pas de chance.

— Oui c’est ça, d’abord la vaisselle, et ensuite votre gage. Alors ce que je vous propose pour cette première soirée... C’est un petit striptease, rajoute Caro.

— Non, il en est hors de question. Nous avions dit soft pour le gage, s’indigne Mél.

— Ah non Mélanie... C’était au gagnant de décider. Vous étiez toutes d’accord pour les règles... Maintenant, il va falloir assumer, commente Chris.

— Moi, je suis partante. Par contre, striptease en sous-vêtement, on est d’accord ! dit Laura, le sourire aux lèvres.

— Ça, c’est moi qui vous le dirais tout à l’heure. Pour le moment, allez faire la vaisselle les filles ! lui répond Caro.


Pendant ce temps, nous rentrons tous et nous installons sur le canapé-lit. Nous les regardons faire la vaisselle en ne manquant pas de les préparer pour la suite.


— Allez les filles, un peu d’entrain. On n’a pas que cela à faire... Il y a un spectacle à venir, dis-je.

— Oui, et la vaisselle doit être bien propre. Autrement, le gage va être plus dur à supporter,


rajoute Caro


— Caro, sois cool tout de même. N’oublie pas qu’il y a ma sœur et le frère de Mél au « spectacle, lui répond Laura.

— C’est ce qui rend les choses encore plus excitantes non... de toute façon, c’est moi qui décide !

— En tous les cas, moi je compte bien profiter du spectacle ! ajoute Chris.



Rire général. La vaisselle terminée, Caro se lève pour faire l’inspection.


— Alors voyons voir... hum vous n’êtes pas des expertes, les filles. Ça va être chaud pour vous. On va déjà commencer par un strip en sous-vêtement, et on verra après.


Jo lance la musique sur son téléphone. Du grand classique Joe Cocker : la musique de 9 semaines et demie. Film dans lequel Kim Basinger faisait un strip torride !

Mél et Laura sont mal à l’aise, mais jouent le jeu. L’alcool les désinhibe un peu plus. Elles dansent d’une manière lascive. Laura caresse la joue de Mél, puis sa main descend le long de son corps. Elle remonte ensuite peu à peu son top jusqu’à nous dévoiler son soutien-gorge. Mél se laisse faire. Effectivement, ses rondeurs sont charmantes. Nous pouvons maintenant apercevoir sa poitrine à travers sa lingerie. Laura lui enlève complètement son haut et effleure la pointe de ses seins. Nous pouvons voir que l’effet est immédiat : Mél rougit et ses tétons pointent à travers le soutien-gorge. A son tour, Laura nous dévoile une partie de ses charmes. Elle baisse lentement les bretelles de sa petite robe pour nous faire apercevoir une très belle poitrine. Même si je connais bien ma sœur, il y a longtemps que je ne l’ai pas vue, nue. Sa poitrine est maintenant plus importante qu’à l’époque. Je suis d’ailleurs un peu jalouse, car elle est maintenant plus grosse que la mienne.


Laura continue de descendre lentement sa robe, tout en continuant à danser. La tension monte peu à peu, et les garçons n’en loupent pas une miette.

Sa robe est maintenant au niveau de ses hanches... Elle la baisse doucement, en la laissant tomber à ses pieds, en nous dévoilant un très joli string en dentelle. Tous les regards sont fixés sur elle. Laura nous dévoile ainsi une superbe paire de fesses. Décidément, je suis de plus en plus jalouse et comprends mieux l’intérêt que portent les garçons à ma sœur. Elle rejoint ensuite Mél qui s’était arrêtée de danser, et regardait le spectacle. Elle défait un à un les boutons de son petit short et glisse ses doigts à l’intérieur. Puis elle descend doucement le short le long de ses jambes, exhibant ainsi un magnifique petit tanga rouge. Les deux filles sont magnifiques : Mél la brune légèrement en chair et Laura la blonde svelte avec de très belles formes.


Caro intervient :


— Bravo les filles. Ça, c’est ce que l’on appelle un strip sexy ! A ce que je peux voir, vous ne laissez pas les garçons insensibles... Jo, n’oublie pas que c’est ta sœur que tu regardes. Bon pour la suite, je vous impose d’enlever votre haut.


Personne n’intervient... Nous sommes tous hypnotisés par le spectacle. Caro a pris l’ascendant, et les deux filles continuent de danser avec sensualité. Laura s’approche de Mél, et ses mains se glissent dans son dos afin de dégrafer son soutien-gorge. Elle lui retire lentement. Mél en profite pour cacher sa poitrine avec ses mains. Pendant ce temps, Laura ôte sa lingerie pour nous dévoiler une superbe poitrine. Elle prend ensuite les mains de Mél et les retire de ses seins. Nous avons une superbe vision de ces deux déesses à moitié nue. Laura en profite pour caresser les seins libres de Mèl. Celle-ci continue de rougir, mais les signes physiques nous prouvent qu’elle apprécie ce traitement.


— Allez les filles, encore un petit effort... Il ne reste plus qu’un vêtement ! lance Caro.

— Non Caro, on en a déjà beaucoup montré. Tu exagères. Je ne vais quand même pas me mettre complètement nue devant tout le monde. En plus, je te rappelle qu’il y a mon frère, lui répond Mel.

— : « Je te rassure, il a l’air d’apprécier le spectacle. Et de toute façon, je te rappelle que c’est moi qui commande. Donc quand je dis on retire tout : on retire tout. Je veux vous voir complètement nues... Autrement, le gage sera encore plus hard ! »

— Allez Mél, un petit effort. Moi je m’en fiche Caro, ma sœur et Jo m’ont déjà vue nue, lui dit Laura.

— Comment ça, Jo t’a déjà vue nue ? lui répondis-je.


Jo, embarrassé :


— Euh... c’était l’année dernière quand ta sœur est venue à la maison. J’allais prendre une douche. La porte n’était pas fermée, et quand je suis rentré, ta sœur était déjà dans la salle de bain...

— Ah tu aurais quand même pu m’en parler.

— Allez, c’était un accident. Regardez plutôt les spectacles, intervient Laura.


Les filles ont repris leur danse sur le son de Rihanna. Laura a pris les choses en main... son corps frôle langoureusement celui de Mél. Ses mains caressent tendrement la peau de sa copine. Elle dépose de légers baisers dans son cou et lui caresse les cheveux. Elle descend peu à peu. Ses lèvres arrivent à la hauteur de la poitrine de Mél. Un petit coup de langue coquin sur le téton. Elle continue de descendre et embrasse son nombril. Ses deux mains se sont posées sur les fesses de Mélanie. Elle les caresse en les écartant légèrement. Mélanie a les yeux fermés et semble apprécier ses caresses. Laura saisit l’élastique du tanga et le descend légèrement. Nous pouvons apercevoir la naissance du sexe de Mél. Celle-ci semble aux anges, sous les baisers de Laura. Puis d’un geste brusque, Laura descend complètement le dernier rempart de Mélanie. Celle-ci se retrouve nue devant l’assistance médusée. Elle n’a même pas la présence d’esprit de se cacher.


La pièce est remplie d’une atmosphère érotique. Je regarde Jo qui ne cesse de dévorer sa sœur des yeux. J’en profite pour glisser ma main sur son short. Je sens une belle bosse. Le salaud, cela l’excite. Il faut dire que je le suis également. Si nous étions que tous les deux, je me jetterais sur son sexe pour le goûter. Un coup d’œil du côté de Chris qui a l’air également très excité. Son sexe déforme son short...


Il a l’air d’être bien équipé, le garçon. Mélanie ne va pas s’ennuyer durant le séjour.

Entre temps, Laura s’est relevée et murmure un mot à l’oreille de Mél. Nous l’entendons lui répondre un petit oui, d’accord, puis se baisser et retirer doucement le string de Laura. Le sexe complètement épilé de ma sœur nous apparaît. Laura nous regarde avec un sourire coquin et rapproche le visage de Mél contre son sexe. Celle-ci y dépose un doux baiser.


— Un peu plus d’entrain Mél, s’il te plaît ! l’encourage Laura.


Mélanie dépose un second baiser... Un peu plus bas, se rapprochant des lèvres de Laura. Puis un troisième, un quatrième et un petit coup de langue sur le clito excité de ma sœur. Celle-ci pousse un petit gémissement. Elle la relève et les deux filles s’embrassent tendrement. Nous voyons leur langue se mêler.


— Le spectacle est terminé ! Vous avez même eu droit à un petit bonus. Je vous préviens, demain, nous rejouons, et gare au perdant ! Surtout si c’est moi qui donne le gage, lance ma sœur.


Caro les félicite.


— Bravo les filles, je suis fière de vous. Demain, on monte d’un cran, je crois que tout le monde s’est régalé si je me fie aux bosses qui se sont formées sous les shorts des messieurs et à la main égarée d’Elodie.


Je retire rapidement ma main du sexe de Jo, rouge de honte. Quelle garce celle-là ! Tu vas voir si je gagne demain.

.........

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder