Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 12 869 fois
  • 40 J'aime
  • 0 Commentaire

Des voisins sans gene

Chapitre 1

Avec plusieurs femmes

L’autre fois je vous conte comment avaient commencé nos soirées de sexe chez la voisine.

La semaine suivante ce fut à notre tour de l’inviter avec nos autres voisins.

Mais entre temps ma voisine me demandait souvent de petits services qu elle savait comment me payer.

Oui à chaque fois, cela se terminait soit sur le sofa ou dans son lit.

Revenons à nos soirées.

Le Samedi soir notre voisine arriva en premier et demanda à ma mère si elle avait besoin d’aide pour préparer le souper.

En premier ma mère lui offrit une coupe de vin et ensuite elle l’aida un peu à mettre la table. Mais elle aimait bien tâter les tétons de ma mère et aussi se pencher un peu pour que je lui vois le cul.

Elle voyait bien aussi que je me frottait la queue dans le pantalon.

Ensuite nos autres voisins arrivèrent à leur tour et ma mère leur offrit à eux aussi une coupe de vin.

Ma voisine avait encore une petite robe très courte et nos autres voisins: "elle une petite blouse transparente et une petite jupe" quand à son mari lui avait un short.

Ensuite on se mit à la table tout en commençant avec une autre coupe de vin.

Ma voisine s’asseya à cote de moi et mes voisins en face quant à ma mère et ma soeur: à chaque bout de la table.

Ma soeur aida ma mère pour apporter les plats, mais je voyais bien qu’elle passait à chaque fois entre le voisin et sa femme pour mettre les plats sur la table.

Alors ainsi elle pouvait lui montrer un peu ses tétons et aussi le voir bander.

On débute le souper avec un potage ensuite le plat principal et le dessert.

Ma voisine durant le souper souleva un peu sa petite robe pour me montrer sa pelote et aussi de temps à autres, frotter ma queue.

Alors cela débutait bien.

Ensuite on alla s’asseoir au salon, mes voisins en face de moi et la voisine est sur l’autre fauteuil avec ma mère et ma soeur.

Je voyais assez bien que l’autre voisine n’avait pas de soutif ni culotte cela me faisait bander encore plus.

Ensuite ma soeur mis de la musique et invita le voisin et moi ma voisine préférée et ma mère dut danser avec l’autre voisine.

Ma voisine se serra contre moi pour bien me faire sentir ses tétons et aussi sentir ma queue qui était bien bandée.

Elle se dépêcha à la sortir de mes pantalons pour la prendre en main et ma soeur en fit autant avec le voisin: pendant ce temps ma mère poignait la pelote de l’autre voisine.

Ce ne fut pas long que la danse cesse et le plaisir commença.

Les femmes commencèrent par ouvrir leur blouse pour nous montrer leur tétons et ensuite ce fut les hommes qui enlèvent leurs pantalons.

Ma voisine se dépêcha de me sucer et ma soeur sucer le voisin.

Moi qui était déjà bander, j’essayais de durer le plus longtemps dans la bouche de la voisine alors je lui fit signe d’aller moins vite.

Alors lorsque nous commencions à sentir que le plaisir était proche la voisine et ma soeur se penchèrent pour se faire fourrer.

Ce ne fut pas long avant que mon jus monte et je sorti de la pelote de la voisine pour lui envoyer cela dans la bouche, elle avala tout.

Quand à ma soeur elle continuait à se faire fourrer et les femmes elles se léchaient la pelote.

Ensuite mon voisin qui se sentait bien proche de juter, sorti de la chatte de ma soeur pour lui envoyer le tout dans la bouche lui aussi.

On décida de changer de femme mon voisin pris ma mère et moi l’autre voisine ma soeur pris alors l’autre voisine.

Les hommes qui étaient encore bander se firent sucer et ma soeur suça la voisine.

A tous moments on entendait de petits sons venir de tous.

Ensuite on se dépêcha de sucer les tétons des femmes et de ma soeur.

Alors ce fut une autre belle soirée.

Comme il était un peu tard la voisine et mes autres voisins s’en allèrent mais nos autres voisins nous invitèrent pour la semaine suivante.

Cela sera dans la prochaine histoire.

Une fois que tous étaient parti: ma soeur, ma mère et moi on étaient encore nu alors on décida de tous aller coucher dans la chambre de ma mère pour continuer la nuit.

Mais la nuit fut courte car ma soeur se réveilla dans la nuit pour me sucer et moi sucer ma mère tout en leur poignant les tétons.

Alors je sentais que les femmes avaient la pelote bien mouillées, alors je décidai de sucer ma soeur qui ne refusa pas.

Puis on eu d’autres nuits comme celle ci dans la semaine.

Diffuse en direct !
Regarder son live