Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 3 891 fois
  • 1 J'aime
  • 0 Commentaire

Ma descente aux enfers

Chapitre 1

Hétéro

Anne-Sophie de Montbief fit ses adieux a ces parents dans la petite salle de la congrégation religieuse dans laquelle sur l?insistance d?un ami de son père elle avait choisi de rentrer pour y finir ces jours. Anne-Sophie jeune fille de 19 ans petite et fluette n?avait jamais pensé aux garçons car elle avait été élevée dans une institution religieuse stricte. Avec ces 158 centimètres et son 80A de tour de poitrine, elle ne les aurait sûrement pas intéressés. Ces parents partis on viens là chercher pour la conduire à sa chambre ou elle reçu un repas et l?ordre de ne pas en sortir.


Au matin on lui apportât son petit déjeuner et reçu l?ordre de se tenir prête pour être présentée a la supérieure de l?institution. Vers neuf heures elle fut conduite dans un bureau de l?étage. Celui-ci était décoré avec goût mais un appareil incongru se trouvait dans la pièce, une table de génécologie. A peine rentrée, elle fut apostrophée par une femme se trouvant derrière un bureau : Mets toi au centre de la pièce et déshabille toi entièrement. Anne-Sophie cru avoir mal entendu mais une vigoureuse fessée administrée par l?assistante qui l?avait amenée lui remis les idées en place. Elle se positionna donc et se mis nue devant ces deux personnes. Pendant son déshabillage la directrice n?arrêtait pas de faire des commentaires, pas beaucoup de poitrine, trop poilue. Elle fut conduite jusqu?au siège ou elle dû prendre place, l?assistante lui fixa alors les bras et les jambes a l?aide de courroies en cuir qui pénétrait fortement dans les chairs de la jeune fille qui s?entendit dire que désormais elle quitterait a jamais son prénom pour celui de Jade, l?assistante disparu alors derrière un rideau pour réapparaître munies d?un bassin contenant de l?eau et d?un nécessaire a barbe. Après avoir écarté les jambes de Jade au maximum et fixer une barre entre chaque genou, elle recouvrit le pubis et la raie culière de Jade d?une mousse abondante et la rasa méticuleusement. La directrice constata que le travail était bien fait et lui annonça que désormais plus rien ne recouvrirait cette endroit et que son épilation serait rendue définitive dès que Jade serait dans les nouvelles installations. La porte s?ouvrir sur un homme vêtu d?un tablier blanc qui s?adressant a la directrice lui demanda s?il pouvait commencer l?examen de Jade et sur l?accord de celle-ci il commença a l?examiner. Jeune, très bonne santé, vierge des deux coté mais poitrine un peu fade dit il en se retournant. Nous veillerons à tous ça dit la directrice. . On la détacha et l?assistante là reconduisit entièrement nue jusqu’à sa chambre ou la jeune fille s?écroula sur son lit pour pleurer. Elle aurait voulu sortir mais la porte était fermée a clé. Elle reçu le soir son repas et s?endormit comme une mass. A son réveil elle ne reconnu rien, elle se trouvait dans une chambre moderne sans aucun meuble a l?exception du lit rond dans lequel elle s?était réveillée. Par la fenêtre elle aperçu un parc et au delà une foret, elle n?eut pas le temps de se poser trop de questions car la porte s?ouvrit et une jeune femme, entièrement nue à l?exception d?un collier rouge et d?escarpins aux talons démesurés, entra dans la pièce et posant la main sur un boîtier qu?elle portait au cou, déverrouilla la porte d?une armoire cachée dans un des murs de la pièce, elle y prit un collier de couleur blanche qu?elle assujetti au cou de jade, lui dit s?appeler Lou et l?invita à la suivre. Jade suivi Lou a travers un dédale de couloir qui les amena a une grande salle ou Jade pris son petit déjeuner, celui-ci terminé, Lou la conduisit dans une pièce entièrement blanche au milieu de la quel se trouvait une table de génécologie bizarre elle était entièrement man?uvrée électriquement. Deux hommes se trouvait déjà dans la pièce et quand Jade voulu caché sa nudité de ces bras elle reçu un coup de cravache et on lui intima l?ordre de mettre les bras croisé derrière le dos. Elle fut à nouveau attachée à la table mais cette fois une large bande de cuir lui sanglait le ventre et ces épaules étaient calées par des barres passant sous ces aisselles. L?un des hommes ouvrit alors le dossier qui était posé sur une table basse s?entretint avec son comparse s?absenta un moment pour revenir avec une desserte sur laquelle était déposé des instruments chirurgicaux. L?un des hommes prit alors un tube de verre au bout duquel il fixa un tuyau terminé par une pompe a vide, plaçant se tube sur l?un des minuscules sein de Jade, il se mis a pomper l?air contenu dans le tube, son assistant pris alors une seringue préalablement remplie d?un liquide visqueux et piqua le sein ainsi gonflé a plusieurs reprise Jade hurla sous la douleur et on lui plaça une poire d?angoisse dans la bouche. L?assistant ayant fini de piquer, le sein fut libéré. Le deuxième sein subit le même sort et quand ils eurent fini, ils conclurent qu?il faudrait une douzaine de séance pour donner du volume à la poitrine, Lou se plaça derrière Jade et massa vigoureusement les seins pour bien étaler le produit. Jade fut reconduite a sa chambre et durant une quinzaine de jours elle ne sorti de celle-ci que pour subir ces injections, son épilation définitive au laser et se rendre au réfectoire pour y manger, le reste du temps elle le passa a lire les ouvrages que lui amenait Lou. Le quinzième jour elle présentait alors une poitrine avoisinant le 80C elle fut conduite chez la directrice qui pu constater que le travail avait été correctement effectué, elle demanda au médecin quand il procèderait a la deuxième intervention sur la poitrine de Jade. Celui-ci lui répondit que si elle était satisfaite de la grosseurs des seins il pourrait dès le lendemain procéder a la deuxième interventions Jade tout en regagnant sa chambre se demanda quel supplice elle allait encore endurer Dès le lendemain matin elle fut reconduite dans son lieu de supplice comme elle l?appelait alors. Elle fut comme a chaque fois attachée mais cette fois le tube était plus petit le médecin se saisit alors du bout de son sein droit avec une pince et l’introduisit dans le tube et étira son bout de sein au point de lui donner une longueur de deux bons centimètres. Jusqu’à présent ce n’était pourtant pas très douloureux. Il pris la seringue en main. Elle se raidit mais ne pu hurler car le bâillon l?en empêchait. Sans se préoccuper d’elle il pris la seringue et froidement il enfonça l’aiguille dans son bout de sein. Ce fut une douleur horrible, indicible, fulgurante. Très calme, il appuya alors sur le piston de la seringue, très doucement et un liquide lourd et visqueux s’introduisit dans son téton. Elle souffrait affreusement, hurlait sous son bâillon, aurait voulu beugler comme une bête. L’opération dura au moins une minute, puis, enfin, il retira l’aiguille et le tube d’un coup sec. Son bout de sein était turgescent, affreusement douloureux. Il le prit alors entre deux doigts et le malaxa pour faire se répandre le liquide. Jade avait le sentiment qu’il était en feu, alors même qu’elle le sentait grossir, la douleur se répandait dans tout son sein. Le Médecin s?attaqua alors a l?autre téton, elle se raidit aussitôt: c’était insupportable. Après en avoir fini avec ces tétons le médecin renversa le fauteuil dans une position lui écartant bien les cuisses et s?attaqua alors à son clitoris mais lorsque l’aiguille pénétra celui ci, Jade poussa un cri animal que même le bâillon n’étouffa pas. Une fois que le médecin eut terminé elle fut dégagée de ses liens, le médecin la fit mettre debout pour juger de l’effet, ses deux bouts de seins étaient gonflés et turgescents, ils garderaient perpétuellement une taille de deux centimètres de long et un de diamètre. En dépit du fait que des larmes couraient doucement sur le visage de Jade il là trouva très excitante. Ainsi, même quand elle n’aurait aucune stimulation, ses bouts de seins et son clitoris demeureraient développés et raides comme au comble de l’excitation. Lou là reconduisit à sa chambre ou elle lui fit couler un bain et la lava consciencieusement en prenant soin de bien passer sur ces tétons et son clitoris. Jade sentit une chaleur envahir son bas ventre se répandant rapidement, elle se cabra et faillit s?évanouir, elle venait de connaître son premier orgasme. Lou là sorti du bain et la sécha puis quitta la chambre pour laisser Jade sombrer dans un sommeil peuplé de rêves et de cauchemars. A son réveil, Lou était là et avait ouvert l?armoire. Elle en sorti un collier jaune qui vint remplacer celui qu?elle portait depuis son arrivée et dès se moment Jade su qu?elle n?oublierait jamais cette journée car se collier contrairement a l?autre était muni de quatre gros anneaux en métal Lou lui sangla les poignets et les chevilles de larges bracelets de cuir muni chacun d?une attache. Elle la couvrit alors d?un tulle transparent qui tout en couvrant son corps le laissait voir par transparence. Ainsi équipé Jade et Lou sortirent pour la première fois de la maison ou jade avait été enfermée depuis son arrivée. Elles montèrent dans un buggy tiré par un poney et Lou conduisit Jade à travers un immense parc jusqu’à une grande bâtisse qui ressemblait à un manoir. Arrivée au pied d?un monumental escalier, elle précéda Jade et la fit pénétrer dans un immense couloir fermé par plusieurs portes. Après quelque instant d?attente, une jeune femme sortit d?un bureau et leurs demanda de la suivre et elles furent introduite dans le bureau de Madame. Elle se leva et vint tourner autour de Jade qui constata que Lou était partie s?agenouiller dans un coin de la pièce et gardait la tête baissée. Madame la regardant Jade bien dans les yeux lui annonça que se soir seraient mis aux enchères ses pucelages vaginaux et anaux, que celui qui donnerait la plus grosse enchère deviendrait son propriétaire et qu?il pourrait en disposer quand il lui plairait mais aussi de la prêter a des amis de passages. Ces paroles firent frémir Jade qui comprit que le moment tant redouté allait arriver. Madame les congédia et elles se retrouvèrent dans le couloir et furent emmenée dans une chambre du manoir dans l?attente du moment fatidique. Vers vingt heures deux femmes vêtues de guêpières noires dont le décolleté laissait libre les seins plantureux de celles-ci vinrent chercher Jade qui ne se doutait pas qu?elle voyait Lou pour la dernière fois. Elles placèrent sur le visage de Jade une demi cagoule qui lui couvrait les yeux, le nez et les oreilles et la bâillonnèrent avec une poire d?angoisse. Elle fut tirée dans une salle ronde au centre de laquelle était disposé deux piquets verticaux, l?une des femmes attacha Jade les bras largement écarté à chaque montant pendant que l?autre s?occupait avec une parfaite symétrie de ces jambes, elle se retrouva ainsi largement offerte aux yeux des visiteurs qui n?allaient pas tarder à arriver. Au bout d?un certain temps elle compris au bourdonnement des voix que ceux-ci avait été autoriser a pénétrer dans la pièce. Aveuglée comme elle l?était, elle ne pu voir que Madame avait pris place sur une petite estrade. Quand la porte se fut refermée, elle pris la parole et désignant Jade elle décrivit celle-ci comme un maquignon un morceau de viande, Cette jeune vierge cherche preneur aussi bien pour le devant que le derrière, vous pouvez venir voir et toucher mais aucune pénétrations ne sera autorisée sous peine d?exclusion de notre cercle, messieurs venez voir et faite vos enchères. Jade sentit alors la foule se rapprocher d?elle, quelques caresses sur le ventre, une main étira lentement un téton, une autre se faufila entre ces cuisses écartées pour recueillir la rosée que malgré elle son vagin laissait perler, un autre laissa se promener son doigt sur son anus mais il n?osa pas tenter plus avant. De retour sur leurs sièges les hommes commencèrent alors les enchères.


Au bout d?un certain temps Jade fut détachée et conduite dans une chambre de l?étage ou se trouvait Madame et deux hommes. Elle fut libérée de sa cagoule mais on lui laissa le bâillon et ces mains furent attachées au collier, elle se rendit compte que les deux hommes étaient masqués. Madame lui dit alors que ces deux messieurs avait surenchérit jusqu’à tomber d?accord pour payer la même somme chacun et qu?ils se partagerait donc ses orifices. L?un d?eux s?adressant a Madame lui demanda si je savais faire une fellation, non lui répondit elle car je vous laisse le plaisir de lui apprendre cela et sur ce, elle quitta la chambre. Les deux hommes se déshabillèrent alors et jade pu constater qu?ils avaient tous deux des sexes énormes. L?un des deux lui enleva son bâillon et après l?avoir mise a genou, il approcha son énormes sexe de la bouche de Jade qui ne comprenant pas se qu?il voulait gardait la bouche hermétiquement close. Ouvre la bouche et suce moi dit-il et comme elle ne réagissait pas, il lui pinça les tétons. Jade sous la douleurs voulu crier et à ce moment l?homme lui poussa le sexe en bouche, elle voulu se retirer mais il lui avait déjà empoigner la nuque et lui interdisait toute marche arrière, il fit coulisser son membre tendu d?avant en arrière tout en maintenant la nuque de Jade qui pour ne pas étouffer respirait par le nez. Il lui expliqua lentement comment se faisait une fellation et tout en parlant il accélérait ces va et vient dans la bouche de Jade qui sentit le membre s?allonger et se durcir, elle voulu se retirer mais il l?a maintint par la nuque et pour ne pas étouffer sous le flots de sperme décharger par l?homme elle fut obligée de tout avaler. L?autre pendant se temps se masturbait lentement et voyant que son compagnon avait fini il disposa Jade en levrette et se plaça derrière celle-ci et glissant la tête entre ses deux jambes il entreprit de lui sucer le clitoris. Un vague chaude montait dans le ventre de Jade, c?est a ce moment qu?il s?agenouilla derrière elle et la pénétra d?un coup sec, la fine membrane de l?hymen venait de céder et il commença a la pilonner de plus en plus fort et de plus en plus rapidement, Jade une fois la douleur passée éprouva du plaisir et une boule de feu s?empara tout a coup de son corps qu?elle ne contrôlait plus elle jouis et un flot de cyprine inonda son vagin qui se rempli du sperme éjaculer par son violeur. Il là porta dans la baignoire, la positionna fesses en l?air et après avoir introduit un tuyau dans son vagin, il ouvrit le robinet a fond se qui eut pour effet de nettoyer l?intérieur des sécrétions qui s?y étaient accumulés. Pendant se temps le sexe du premier avait repris de la consistance et devant le spectacle que lui offrait Jade a genou dans la baignoire il lui vint une idée, il prit le tuyau des mains de son compagnon et l?introduisit profondément dans l?anus de Jade qui ne pu esquisser un geste de défense bloquée comme elle l?était dans le fond de la baignoire, elle sentit ces intestins se remplir de liquide et plus elle criait plus les deux hommes la maintenait. Se jeux dura deux a trois minutes, son ventre a présent ressemblait a une outre, ils arrêtèrent enfin et laissèrent Jade se vider les entrailles du lavement qu?elle venait de subir. Une fois qu?elle eut fini, ils la portèrent sur le lit où elle fut à nouveau déposée en levrette et ses mains détachées du collier. L?homme qui avait jouis dans sa bouche se coucha sur le lit , là pris par les hanche et l?empala sur son membre redevenu dure, pendant se temps le deuxième avait pris un tube de lubrifiant et lui enduisait l?anus de crème, il mis son index sur sa rosette et la pénétra brutalement et tout en continuant ses va et vient il joignit un deuxième doigt, sentant que la rosette se dilatait, il retira ses doigt et Jade sentit alors le gland se poser sur son sphincter qui s?ouvrait pour laisser entrer le pénis qui l?investissait, après quelque va et vient il se retira de son cul pour juger de la dilatation de celui-ci puis le réinvestit encore plus profondément. Elle sentait ses couilles qui frappaient sa chatte chaque fois que son membre se fichait au fond de son intestin, son clitoris excité par la pénétration vaginale lui envoyait des décharges électriques jusqu’au cerveau Jade sentait les deux pénis qui la pénétrait et c?est a se moment qu?elle sentit un nouvel orgasme monter de ses entrailles, c?était le premier d?une longue série elle sombra alors dans un délire érotique qui ne s?arrêtât qu?avec le départ de ses nouveaux propriétaire,


Jade en se réveillant compris qu?une nouvelle vie commençait pour elle, elle était devenue une des filles de Madame.

Diffuse en direct !
Regarder son live