Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 7 760 fois
  • 42 J'aime
  • 1 Commentaire

Je désirais me taper un cul et je dus offrir le mien de cul

Chapitre 1

Erotique

Je désirais me taper un cul et je dus offrir le mien de cul


Comme d’habitude je rentrais à la maison par le métro. La journée avait été difficile, tout cela à cause de la petite culotte de Llmara, la secrétaire du chef. Elle était maigre, elle n’avait presque pas de nichons, mais elle avait un beau cul et elle le savait. Avec la jupe collée sur le bureau elle faisait bander tout le monde, mais ce jour là, ça en était trop, elle montrait sa culotte, lorsque je me suis baissé pour ramasser un stylo, elle était en face de moi.

Je voyais son cul et la culotte de dentelle noire recouvrant sa petite chatte enfoncée dans son cul. Mais tout le monde savait qu’elle donnait son cul au chef tous les vendredis après le travail. Il ne se déguisaient pas. Je me cachais afin de savoir si c’était vrai et si elle était une véritable putain.

Elle termina les expéditions et attendait que tout le monde soit parti et entra dans son bureau. Elle ferma la porte, se pencha sur la table et appela " Chef, tu viens accomplir le travail de chaque semaine ?" Le fils de put ne disait rien. Il se leva de la chaise et se mit derrière elle. Il enleva sa jupe, baissa sa culotte et enfouit le rouleau de parchemin dans le cul de la cochonne. Elle criait et disait toujours que sa bite la déchirait davantage, mais il l’enfonçait lentement. Le patron se mit en colère et poussa fortement, elle cria encore plus fort et il jouissait dans son cul, pendant environ 15 minutes.

Je voyais tout par le trou de la serrure. Elle niait que tout le monde savait déjà et a vu beaucoup de choses. Je rentrais à la maison, excité par le cul de ma putain. Mais je n’aimais pas rentrer chez moi pour prendre le cul de ma femme. Elle ne m’a jamais donné son cul, pourtant j’ai insisté durant les trois années de notre mariage. Elle me disait qu’elle avait donné son cul, pour la première fois à un amoureux avant de faire ma connaissance et il lui avait fait mal à en pleurer, c’est dire, et elle a décidé de ne jamais plus offrir son cul même à son mari.

Je résolus le problème en essayant de trouver une fille de joie pour satisfaire mon désir d’enculer une femme. Je désirais défoncer un cul féminin comme mon chef faisait avec Llmara.

Je descendis du métro à la station "secteur commercial sud" et j’abordais une putain portant une jupe extra courte.

Elle avait des nichons délicieux, mais un petit cul.

"Ton cul est serré ?" Aujourd’hui je t’encule jusqu’à ce que tu t’écroules"

Elle me répondit :"Cest le plus beau cul de Brasilia, c’est 100 cruzeiros pour tirer un coup, 200 pour m’enculer et 500 pour passer la nuit avec moi pour m’enculer tant que tu voudras ou que tu pourras."

"Je te donne 200 cruzeiros si tu me trouves une amie qui me donnera son cul. Pour un cul seulement, c’est beaucoup"

"Bien dit la putain, je vais appeler". Elle alla au coin de la rue et revint avec une fille brune. Les deux femmes étaient grandes, ce qui attira mon attention, mais quand je vis le cul de la fille brune j’oubliais tout . J’appelais un taxi et les emmenais à un motel.Dans la voiture j’aperçus la grosse cuisse d’une femme qui me massait la bite.

En entrant dans la chambre, je baissais mon slip et je sortais ma pine. C’était une bite moyenne,un peu plus grosse que la plupart des bites.

Je suis très fière de la pointe de ma bite: Elle est grosse, parfaite pour tirer un coup, pour défoncer le cul d’une femme, pour l’enculer. La femme brune la vit, me fit un sourire et commença à me sucer, elle emboucha ma verge entièrement et me fit presque jouir .La putain enleva sa robe et resta avec sa petite culotte. Elle passa ses nichons sur mon visage et me dit :

" Maintenant, tu vas te divertir, chéri", j’entendis chéri, lorsqu’elle retira sa culotte. Une énorme bite apparut, une bite, mais c’est un travesti !

"Que vais-je faire maintenant ?" La fellation de la femme brune était parfaite

Elle se leva et je vis une bite sous sa jupe. J’étais excité. Elle me firent sucer leur bite. Les deux bites étaient belles, mais la bite de la putain c’était vraiment un spectacle extraordinaire, elle mesurait plus de 20 cm, elle me fourra la moitié de son énorme bite dans la bouche. Après cinq minutes elle déchargea dans ma bouche. Je voulais cracher son foutre, mais elle ne me le permit pas. Elle me dit :

"C’est la première fois que tu vas avec un travesti ?" Je ne savais pas que je devais avaler la première giclée de sperme ."Avale, fils de putain. Tu avales tout" et il me donna une tape sur le visage. Il laissa sa bite dans ma bouche et ainsi je ne pouvais pas cracher le foutre qui était dans le fond de ma gorge. J’avalais tout et je sentais le sperme chaud dans ma gorge.

Puis ce fut le tour de la brune ou du brun qui me fourra sa bite presque entièrement dans la bouche, je suçais avec encore plus de désir. Cela ne dura pas longtemps avant qu’il décharge une quantité de sperme beaucoup plus importante que l’autre travesti.

Je reçus une salve brûlante dans la bouche et j’essayais d’avaler la liqueur pour ne pas étouffer.Ils se mirent à rire et s’aperçurent que j’ avais triché et que je me trouvais pour la première fois en présence de travestis. La putain me dit : "Je vais bouffer ton cul maintenant, petite merde." Tu peux déduire la moitié de l’argent que tu nous doit pour acheter des pansements pour soigner ton cul. J’ai commencé à crier désespérément

La brune m’ a giflé et ma mit en position de levrette et je fus défoncé sans douleur par la putain. Sa bite entra entièrement dans mon cul , j’avais mal mais je ressentais aussi du plaisir. Elle commença lentement, puis après elle s’enfonçait rapidement et violemment dans le trou de mon cul. Elle sentait les puissants coup de bite dans mon rectum et atteint vite le fond de mon cul. La brune se joigna à la blonde pour m’enculer simultanément. La baise devint incroyable, je sentais un plaisir inouï pendant 30 minutes. J’ai beaucoup joui car j’avais deux bites dans mon cul et le foutre coula sur le lit. les deux "femmes" déchargèrent en même temps dans mon cul.

Je ne pouvais pas me lever pour prendre mon portefeuilles. Ils étaient là pour prendre mon portefeuilles et reprirent leur besogne : Ils pissèrent sur moi. La blonde sortit sa bite pour pisser dans mon cul et ça dura un moment. Ils partirent en riant.

Et moi qui voulait me taper un cul ...

Diffuse en direct !
Regarder son live