Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 9 324 fois
  • 120 J'aime
  • 12 Commentaires

Détente aux thermes

Chapitre 1

Erotique

Bonjour,

Comme annoncé dans ma présentation, voici mon premier récit qui est une fiction, mais surtout un de mes fantasmes auxquels je m’abandonne lors de mes moments de plaisirs solitaires.


Je suis en congé le mercredi après-midi. Chaque semaine, je vais chercher la petite et je la conduis quelques heures chez sa grand-mère qui adore passer du temps avec elle. J’en profite alors pour me rendre pendant deux à trois heures aux thermes afin de m’y détendre. C’est une garde familiale où l’on peut réellement se relaxer entre piscine, jacuzzi, sauna, et hammam.

Il y a trois semaines, j’ai dû rester tard au bureau vendredi suite à une réunion dont on ne voyait pas la fin. J’ai quitté le bureau à 20h30 assez tendue après cet après-midi de réunion non-stop. Ayant toujours mon sac avec mes affaires destinées à aller aux thermes dans la voiture, et sachant que les thermes restent ouverts jusqu’à minuit, je décide d’y passer une heure à une heure et demie avant de rentrer à la maison afin de rentrer complètement détendue. J’appelle mon mari pour l’avertir et afin qu’il mette notre fille au lit.

Arrivée aux thermes, je me rends compte que le parking est presque vide. Juste quelques voitures y sont garées. C’est la première fois que je m’y rends à cette heure. Arrivée à l’accueil, je suis surprise par le fait que l’hôtesse d’accueil m’annonce que le vendredi à partir de 20h00, les thermes sont naturistes. En d’autres mots, il faut y aller nue, ayant quand même à disposition un peignoir et une serviette. Je reste un peu perturbée par ce qu’elle m’annonce, mais le besoin de me détendre prend le dessus et je décide donc d’y aller malgré tout. Je me rassure également en me rappelant que mercredi soir, j’avais fait mon épilation.


J’accède alors aux thermes. Je me glisse dans la piscine. Il y a un jeune couple enlacé dans un des coins de la piscine et une femme âgée qui fait des longueurs. Après quelques brasses, je décide d’aller profiter un peu du jacuzzi qui se trouve juste à côté de la piscine, d’autant plus qu’à cette heure, il n’est occupé par personne. Je m’y glisse faisant face à ce jeune couple enlacé à l’autre bout de la piscine. Mon regard reste posé sur eux alors que je profite du délicieux massage prodigué par les bulles du jacuzzi. C’est alors que je constate que la jeune fille qui fait face à son copain et qui est de trois quarts par rapport à moi ondule légèrement du corps. Après quelques instants, plus de doute possible, elle se fait caresser sous l’eau par les mains de son copain et le plaisir semble prendre possession de son corps. Je ne m’attendais pas du tout à voir une telle scène de ces thermes que j’ai l’habitude de fréquenter, certes à une autre heure, et qui ne laisse aucune ambiguïté quant à son aspect familial.


Etant à la fois curieuse, intriguée de ce que je voyais, mais aussi mal à l’aise, je décide de quitter le jacuzzi afin d’aller profiter du sauna. Je rentre dans le sauna. Il n’y a personne. Je m’allonge sur le ventre. Quelques minutes plus tard, j’entends la porte s’ouvrir. Je n’y prête pas réellement attention. Après cinq ou 10 minutes, la chaleur intense du sauna me pousse à me retourner afin de me lever et aller prendre une douche glacée. En me retournant. A l’autre bout du sauna, face à moi, un jeune homme noir, très noir, est assis, une jambe allongée sur le banc de mon niveau et l’autre allongée. Il a le corps en sueur, comme le mien et comme celui de n’importe qui serait dans ce sauna depuis plus de cinq minutes. En quelques secondes je le dévisage. Il n’a pas une musculature proéminente, mais son corps fait ressortir ses muscles. Mais surtout, une à deux secondes après avoir posé mon regard sur lui, je constate qu’il est en érection. Une érection comme je n’avais encore jamais vu.


Sa verge est gonflée, dressée vers le haut. Sa verge est noire luisante, son gland décalotté est noir luisant. Elle est énorme. Je reste bouche bée. Mon regard reste sur son sexe pendant peut-être trois secondes, ce qui est énorme. Je sens une foule d’émotions naître en moi : je suis choquée qu’il soit en érection sachant très bien qu’il me regardait, je suis étonnée de la taille de son sexe. Mais je sens aussi une certaine excitation. Je me ressaisis. Je me rends compte du ridicule de la situation. Je suis mariée, mon mari est à la maison avec ma fille et moi je suis nue devant un jeune homme de 25-30 ans dont son érection ne laisse aucun doute quant à ses envies. Je décide alors de me lever et d’aller sous cette douche glacée. La douche fait face au sauna. Je me glisse sous l’une des douches, faisant face au mur. Après quelques secondes, je me retourne. Je me rends alors compte que l’eau glacée à faire raidir la pointe de mes seins. Ceux-ci sont dressés comme lorsque je suis excitée après avoir fait l’amour ou après m’être laissée aller aux plaisirs solitaires.


Ses yeux sont à nouveau fixés sur moi. Je sens son regard qui parcourt mon corps : ma bouche, mes seins dressés, mon ventre, mon nombril, mon pubis épilé. Je sens son regard s’attarder sur mon sexe. Je sens ses yeux chercher mon clitoris que je sens gonfler d’envie, de désir. Je me ressaisis à nouveau et quitte le sauna. J’ai besoin de quelques minutes pour me remettre de mes émotions. Je me dirige ensuite vers le hammam rempli de vapeur de buée où l’on n’y voit presque rien. Quelques secondes après m’y être installée, j’entends la porte s’ouvrir. Je ne vois pas qui rentre. Je reste perturbée. Plus que perturbée, je sens des papillons dans le ventre, je constate que mes seins restent dressés alors que l’effet de l’eau froide de la douche a cessé depuis longtemps. Je sens que je suis humide. Je décide de mettre un terme à cette situation et je me lève afin de prendre une douche et rentrer à la maison retrouver mon mari. La douche du hammam est un peu excentrée dans un des coins du hammam. Je suis sous la douche depuis quelques secondes que je sens des mains se poser sur mes épaules.


Je suis figée. Je sens ces mains descendre sur mes hanches. Je sens un corps se coller dans mon dos. Je sens cette verge énorme en érection se poser dans mon dos. Ses mains remontent sur mon ventre pour se poser sur mes seins. Je sens ses doigts titiller la pointe de mes seins. Je n’ose pas bouger... ou plutôt... ai-je envie de bouger... ? Une de ses mains descend le long de mon ventre pour se poser sur mon pubis. Un de ses doigts effleure mes lèvres. Je suis trempé. Une seconde m’envahit lorsque ce doigt effleure mon clitoris gonflé. Machinalement, je me cambre, inconsciente de ce que je fais. En quelques secondes, l’envie de sentir cette verge entrer en moi m’envahit.

C’est alors que la porte du Hamman s’ouvre. Quelqu’un y entre. Je quitte alors rapidement la douche, me rendant compte de ce que je faisais. Je vais droit aux vestiaires de peur qu’il me suive et que je me laisse tenter. Je m’habille rapidement, ne mettant que ma robe, sans sous-vêtement dessous. Une fois dans la voiture, je me rends compte de mon état d’excitation. Je suis trempée de désir, la pointe de mes seins se dresse à travers le fin tissu de ma robe. Je glisse une main entre mes cuisses et en quelques secondes de caresse, j’atteins, dans ma voiture un délicieux orgasme. Les sens apaisés, je décide ensuite de prendre la route pour aller retrouver ma petite famille...


Voilà mon premier récit. J’espère qu’il aura éveillé vos sens autant qu’il a éveillé les miens en vous le racontant. Tendre baiser...

Diffuse en direct !
Regarder son live