Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 18 267 fois
  • 217 J'aime
  • 6 Commentaires

Deux anciennes lycéennes se retrouvent

Chapitre 1

Une aubergiste accorte.

Hétéro

Julien et sa patronne, Eve, viennent de terminer le service de midi dans ce café-brasserie du petit village. Comme tous les midis ça a été le coup de feu dans cet établissement qui accueille beaucoup de routiers et de VRP. Le café est maintenant fermé jusqu’à la réouverture de 16h00. Eve s’active à la vaisselle des plats, Julien essuie. Tout en œuvrant, il ne peut détacher son regard du fessier majestueux qui ondule au rythme des gestes de la plongeuse. 

Depuis quinze jours qu’il a commencé (petit boulot de vacances de deux mois avant de faire sa rentrée en fac), Julien fantasme sur cette belle blonde, la quarantaine bien conservée. Da taille fine contraste merveilleusement avec la rondeur de sa poitrine et de son popotin. Toujours vêtue de jupes moulantes et de chemisiers décolletés montant bien le sillon mammaire, elle possède un visage avenant avec un sourire avenant, engageant. Du reste, en faisant le service, elle reçoit souvent des mains aux fesses. Si elle rebute l’importun quand c’est un gros lourdaud, elle accepte complaisamment quand le tripoteur lui plaît. Parfois même, elle laisse faire la vaisselle à Julien et entraîne l’homme dans sa chambre pour une sieste polissonne. Elle est comme ça, Eve: une femme libre qui adore le sexe mais qui sélectionne ses partenaires.

Ce cul qui se dandine fascine de plus en plus le jeune homme. A 18 ans, il est encore puceau. Non qu’il ait un physique ingrat (au contraire, il a un look de séducteur) mais il trouve les filles de son âge inintéressantes. Sa longueur d’onde c’est plutôt les femmes mures. Mais il n’a pas encore eu l’occasion de conclure.

La vaisselle est terminée, l’évier se vide. Julien n’en peut plus il pose la main sur les fesses de sa patronne. Comme victime d’une décharge électrique celle-ci sursaute et se retourne brusquement, le visage fermé.

"Merde, je vais me prendre une baffe!" se dit le jeune homme. 

-Eh bien? interroge Eve

-Euh je suis désolé! répond il en rougissant

-Quand même! Il a fallu quinze jours pour me mettre la main aux fesses!

Elle arbore un sourire ironique. Julien louche sur le décolleté à quelques centimètres de son visage. La patronne lui prend la tête et la plaque sur sa poitrine.

-Tiens comme ça tu la verras mieux!

Julien vit un rêve: sa tête entre les deux superbes seins chauds et fermes. En même temps, il sent la main de sa patronne lui caresser le membre à travers la braguette.

-Mhh t’es en forme on dirait! Laisse moi voir!

Elle s’agenouille et entreprend d’ouvrir le pantalon. La belle bite dressée lui saute au visage.

-Dis donc , t’es drôlement équipé! Laisse-moi faire! 

Illico, elle embouche le gros membre et le pompe avec application. En même temps elle caresse ses couilles. Julien est au supplice, il sent la sève monter. Il implore:

-Doucement Madame! je vais...

Eve interrompt sa pipe pour dire:

-Vu ce qu’on fait tu peux m’appeler Eve! Pour le reste, laisse-toi aller mon chéri...

Elle reprend la fellation et le résultat ne se fait pas attendre, il éjacule à gros jets dans la bouche de la quadragénaire. Celle-ci avale le foutre.

-Je suis désolé Ma dame...euh...enfin Eve!

-Tu es puceau hein?

-Euh ben oui!

-C’est pas grave mon mignon! On fera mieux la prochaine fois et puis...j’adore le sperme! Et le tien est excellent!


C’est l’heure de préparer pour la réouverture. Julien change le fût de bière et remonte des bouteilles. L’après-midi se passe tranquillement. Vers 20h00, les derniers clients finissent leur verre. Eve dit à Julien:

-Tu peux aller te coucher, je vais fermer...A demain!

-A demain...

Julien monte dans la chambre de bonne que la patronne a mis à sa disposition. Il est tout songeur, un peu déçu: il pensait passer un bon moment avec Eve.

"Bah c’était juste un coup comme ça en passant..." se dit-il.

Dans la chambre, il mange son casse-croûte et décide de mater un porno sur sa tablette. Comme d’habitude, il choisit le thème "femmes matures". Il trouve une vidéo avec une femme blonde aux gros roploplos. A ce moment, il reçoit un MMS. Il l’ouvre et en reste baba: une photo de chatte blonde velue largement ouverte. La légende: "Tu vois elle est toute humide, elle attend ta belle queue! Tu viens?" Le message émane d’Eve!

Julien réenfile un caleçon et un tee-shirt, se recoiffe, une giclée de parfum et le voilà qui sort de sa chambre, le cœur battant.


La porte de la chambre de sa patronne est entrouverte et Julien pousse la porte et découvre Eve sur le lit en porte-jarretelles et bas. La main gauche caresse son clito, la main droite masse les gros seins. La belle blonde le regarde entrer avec un sourire trouble. Aussitôt, Julien sent son caleçon se soulever.

-Approche mon mignon...

Julien obtempère, il enlève tee-shirt et caleçon. Eve regarde le membre bien gonflé.

-Tu recharges vite mon chéri c’est bien...Allonge toi sur le lit!

Elle lui roule une pelle puis annonce:

-Je vais te donner des leçons Julien, tu vas devenir un amant performant...

Elle se tourne pour placer sa chatte sur la bouche du jeune homme. Elle-même branle la pine dressée. Julien se met à bouffer le minou maladroitement.

-Eh doucement chéri, tu manges pas un steak! Donne des coups de langue, titille...

Julien obéit et lèche le clito de la blonde.

-Oui c’est mieux! oh oui! Mais t’es doué mon salaud!

Encouragé de la sorte, Julien s’enhardit pénètre la chatte avec la langue et risque même un doigt sur la rondelle plissée. La patronne se tortille et, très excitée se met à pomper le sexe bandé comme une folle.

-Oh là là! tu m’as excitée mon chéri, je vais te baiser!

Elle se retourne, empoigne le sexe et le frotte sur sa vulve. Elle s’empale doucement dessus. Julien sent pour la première fois cette sensation extraordinaire: sa bite qui pénètre ce sexe chaud et humide. Le sexe disparaît complètement et Eve commence à sauter dessus en se massant les seins.

-Elle est bonne ta bite! Tu bandes bien!

Les positions varient: missionnaire puis levrette. C’est dans cette dernière position que la quadragénaire prend son pied.

Elle s’allonge alors et invite son employé:

-Viens placer ta bite entre mes seins!

A genoux, Julien sent sa bite branlée par cette formidable poitrine. Il sent le jus qui monte et bientôt, il lâche tout. Les giclées atteignent le menton et s’étalent sur la poitrine. Eve s’étale le sperme sur les seins.

-Tu es vraiment doué chéri, tu apprends vite...

Diffuse en direct !
Regarder son live