Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 17 653 fois
  • 241 J'aime
  • 11 Commentaires

Deux mères de famille se désirent

Chapitre 1

Lesbienne

Valentine invita Cécile chez elle, pour boire un verre et papoter. Toutes les deux étaient âgées de 40 ans, elles se connaissaient depuis le lycée. Il était 14 heures 30, quand Cécile toqua à la porte de Valentine. Cécile était habillée d’une manière élégante, peut-être un brin provoquante mais pas vulgaire. Elle portait une jupe assez courte, un chemisier mettant en valeur sa poitrine, et des chaussures à talons aiguilles. Cécile était une jolie brune ténébreuse. A l’inverse, Valentine, blonde aux yeux bleus était dans une tenue ordinaire, avec un pull-over rose, un pantalon noir, et des baskets blanches. 


Etant maman toutes les deux, elles ont néanmoins gardé le contact, malgré leurs nombreuses occupations depuis la naissance de leurs enfants. Elles s’assirent dans le salon pour boire un café. Cela faisait deux mois qu’elles ne s’étaient plus vues.


-Alors comment vas-tu depuis la dernière fois? demanda Cécile.

-Oui pas trop mal, j’ai beaucoup de choses à faire mais je tiens le coup.


Cécile décroisa subitement les jambes puis les recroisa aussitôt. Sa jupe était si courte que Valentine pu voir clairement qu’elle ne portait pas de culotte. Très rapidement le regard de Cécile devint plus insistant. 


-Et ton fils Jordan comment va-t-il? 

— Il va bien mais j’ai eu un petit soucis avec lui l’autre jour.

-Ha bon, qu’est-ce qu’il s’est passé?

-Il m’avait réveillé à trois heures du matin pour un problème intime.

-C’était quoi ce problème intime sans indiscrétion?

-Tu sais les garçons à partir d’un certain âge, ils ont souvent quelque chose qui sort pendant qu’ils dorment. Est-ce que tu vois ce que je veux dire?


Cécile dégrafa un bouton de son chemisier et dénoua sensuellement ses cheveux couleur ébène. Elle resta un moment silencieuse tout en fixant Valentine, comme si elle réfléchissait à une réponse.


-Oui bien sûr mais comment tu lui as expliqué?

-Eh bien justement je n’ai rien pu lui dire tellement j’étais embarrassée. 

 

Cécile s’approcha doucement de Valentine et lui chuchota à l’oreille.


-Si tu veux je peux lui expliquer.

-Pourquoi pas, mais moi ça me gêne de parler de ça avec lui.

-Est-ce que c’est la première fois que ça lui arrive?

-Oui c’est ça.

-Hum il a peut-être rêvé de sa maman...

-Ha Ha Ha... Tu dis ça pour me faire plaisir.

-Non je le pense sincèrement.

-Merci c’est gentil.


Valentine ressentit une chaleur dans le bas ventre. Les mots de Cécile la réconfortait beaucoup, et cela renforçait d’autant plus son amitié avec elle. Soudain Valentine trébucha sur un des jouets de Jordan et se retrouva les fesses par terre. Cécile vint à son secours et l’aida à se relever en lui demandant si elle n’avait rien de cassé.


-Ha ces foutus jouets! hurla Valentine.

-Je crois que ton pantalon est troué.

-Ho non en plus je saigne.

-Viens on va dans la salle de bain, je vais te mettre de l’alcool sur ta jambe.


Valentine retira son pantalon et Cécile n’en perdit pas une miette. Une fois en petite culotte, Valentine chercha de l’alcool pour désinfecter.


-Mince, je n’ai plus d’alcool, décidément je n’ai pas de chance aujourd’hui.

-Attend on va trouver une solution. 


Tout à coup Cécile se baissa et posa ses lèvres sur la blessure de Valentine, située à l’arrière de sa cuisse.


-Mais qu’est-ce que tu fais? s’exclama Valentine.

-Je vais sucer la blessure, c’est comme ça qu’on faisait pour soigner les petits bobos quand on était petites.


Soudain une vague d’excitation envahit tout le corps de Valentine, c’était extrêmement agréable. Une fois la blessure soignée, Cécile se releva et embrassa Valentine sur la bouche. Un premier baiser doux après plus de vingt ans d’amitié. Les deux femmes n’avaient jamais osé avouer leur attirance l’une pour l’autre. La température monta d’un cran à ce moment précis.


-Je rêve de ce moment depuis si longtemps. dit Cécile

-C’est vrai? Tu es très belle Cécile.

-Merci. Est-ce que tu veux qu’on aille chez moi?

-Pourquoi faire?

-Mon mari rentre tard ce soir, on peux le faire dans ma chambre si tu veux?

-C’est gentil mais il faut que j’aille chercher Jordan à l’école.

-Dommage. Sinon appelle-moi quand tu en as envie d’accord?

-C’est entendu. 


Valentine remit son pantalon et rangea tous les jouets de Jordan qui trainaient par terre, et Cécile l’aida par la même occasion. Une belle complicité s’installa entre les deux mères de famille. Puis Valentine raccompagna Cécile vers la porte d’entrée.


-Ha je voulais te dire une dernière chose. dit Cécile.

-Oui je t’écoute.

-Pour ton fils Jordan tu devrais mettre une grande boîte de mouchoirs dans sa chambre à mon avis.

-Ha bon pourquoi?

-Si tu ne veux pas passer ta vie à changer ses draps.

-Il ne va peut-être pas avoir une "fuite" chaque nuit.

-Oui mais quand ça commence à sortir pendant le sommeil, il va bientôt découvrir qu’il peut le faire manuellement. 

-Tu crois?

-Oui tu peux me croire. Mon fils a un an de plus que le tien et il est très actif déjà. 

-C’est vrai?

-Ha oui, il m’a déjà subtilisé pas mal de mes vieux catalogues de lingerie. 

-C’est dingue, il n’a même pas encore quatorze ans.

-A ces âges là ils ont les hormones en ébullition, tu peux me croire.



Valentine et Cécile s’embrassèrent une dernière fois sur la bouche avant de se dire aurevoir.

Avant d’aller chercher Jordan à l’école, Valentine sur un petit nuage, se déshabilla et se caressa sur le canapé en pensant à son amie Cécile. Elle eut un orgasme si puissant, qu’elle ne pu se retenir d’hurler... 

Diffuse en direct !
Regarder son live