Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 21 526 fois
  • 92 J'aime
  • 0 Commentaire

ma deuxieme fois avec un homme ,un vrai !!!

Chapitre 1

Erotique

Coucou !! C’est moi Léa, il y a quelques temps, je vous ai raconté comment je me suis faite dépucelée à seize ans, par Olivier, l’amant attitré de maman, j’étais tombée sur une vidéo faite par papa alors que ma mère se faisait monter par ce monsieur , encore vierge je m’était jurée que ce serais lui qui aurais mon pucelage, et , après un petit chantage, que je n’aurais jamais mis à exécution, je lui ai dis que je savais tout sur les relations qu’il entretenait avec mes parents, et que je pourrais dire qu’il a essayé de me violer…. Il a finit par céder!!!! Quel pied cette grosse bitte dans mon ventre, en fait c’est la largeur qui a fait péter mon hymen, avant que le gland ne le percute, je ressens encore ma première jouissance provoquée par une vraie bitte!!! Et celles qui ont suivies!!! Mais depuis, il est gêné et ne vois plus mes parents …

Puis il m’a conseillée de me faire prendre par des gamins de mon âge pour parfaire mon éducation, quel bande de nases ces jeunes!! Je suis tombée sur trois puceaux, quelques éjaculateurs précoces!! Qui ont déchargés sur mes poils avant de m’avoir pénétrée!!

Et, enfin j’en ai trouvée un, Alban, qui réussi à me faire grimper aux rideaux, ce n’est pas un apollon, loin de là!! Il n’est pas très grand, un nez de boxeur, une queue tout juste dans la moyenne, mais il sait s’en servir!!! Sexuellement, entre nous, c’est le pied, mes parents gueulent lorsqu’il vient à la maison, et qu’ils m’entendent hurler ….!!

Son dada, c’est la photo, il me prend dans toutes les situations, position et lieux… en fond d’écran sur mon ordi, c’est ma petite chatte en gros plan, qui recrache sa bouillie!!!

Dans les magasins avec ou sans culotte, je me penche: certains clients connaissent mon entre jambes!!!

Alban est bourré de phantasmes, à vingt trois ans on dirait qu’il a vécu beaucoup plus!!

Par contre, il ne veut pas entendre parler de sodomie, et moi j’aimerais bien perdre ce deuxième pucelage…. c’est sale, dit il!!... en amour il n’y a rien de sale!!

Celui qu’il a en tête, pour mes dix sept ans, c’est d’inviter un copain et qu’il me prenne en photos en train de me faire baiser, je ne suis pas contre, il faut voir avec qui!!!

  - Si nous invitions ‘Nanar?? Qu’en penses-tu chérie?

  - Cet arsouille?? Sûrement pas, il sent toujours l’alcool, et il a les dents jaunes!!!

  - Bon, mais alors qui ….

  - Écoute, c’est moi qui suis concernée, je dois avoir le droit de choisir …

  - Si tu veux Mamours, tu as une idée???

  - Hé bien… je t’ai parlé d’Olivier... celui qui m’a dépucelée, je pourrais peut être le convaincre ….

  - Ha!! Celui là…. j’en suis un peu jaloux après ce que tu m’as raconté, le plaisir qu’il t’a donné…. j’ai une boule au creux de l’estomac quand j’y pense ….

  - Hé bien justement c’est le seul moyen de conjurer çà!! Une fois que tu auras vu sa queue entrer en moi sous tes yeux tu n’y penseras plus…. j’ai simplement omis de lui décrire la taille de la queue qui m’a dépucelée…

  - Tu as sans doute raison, tu as son numéro???

  - Non,… mais je sais ou il habite, je peux y aller….ce seras plus facile pour le décider ….

  - Et il va en profiter pour te baiser ….

  - Qu’est ce tu vas imaginer là!!! Je sais me défendre!!

  - Bon, alors soit!!

Dès le lendemain, je saute sur mon scooter, en jupe ample et courte, déjà au premier feu, je m’arrête, ma jupe est remontée très haut, un papy sur le trottoir n’en perd pas une miette!! Mon petit slip bleu à fleurs, gonflé par ma chatte, est bien visible, çà me fait sourire et en plus je fais semblant de caler pour rester un feu de plus!! Le papy va s’étouffer!! En partant je lui fais un petit signe amical!!

Arrivée devant chez Olivier, j’ai quand même un peu le trac… comment va-t-il me recevoir???? je vérifie que mon corsage ne soit pas trop boutonné ….

Je sonne il vient m’ouvrir le portail, en short, et chemisette, son visage s’illumine, c’est bon signe …

  - Léa!!! Si je m’attendais!!! Que devient tu?… mais entre nous allons bavarder!!

Il m’entraîne sur la terrasse sous le parasol, il s’assied en face de moi, avant de parler ses yeux vont de mon décolleté à mes cuisses que je ne serre pas trop ….

Lui, il est toujours aussi séduisant…. je ne peux empêcher ma chatounette de s’humidifier ….

  - Tu es de plus en plus belle Léa, tu dois faire des ravages parmi les garçons!!!

  - Bof… vous savez bien ce que j’en pense des garçons de mon âge????

  - …. Oui…… et tes parents... Comment vont ils??

- Très bien, merci, mais ils sont étonnés de ne plus avoir de vos nouvelles ….surtout maman…

  - Oui, c’est vrais je devrais leur téléphoner, je te promets, je le ferais!!

  - Ha!! Je suis contente!!! Je veux vous faire la bise!!!

Et comme une folle je me précipite sur lui… je m’assois sur un de ses genoux à califourchon… mes cuisses nues sur ses cuisses nues, je me penche et lui fait la bise au coin de la bouche, ce faisant ma chatte s’écrase sur son genou….mes lèvres vaginales roulent sur ses muscles, je le vois indécis sur ce qu’il doit faire… une bosse commence à se former dans son short…

  - Bon, pourquoi est tu là???

  - Hé bien…. C’est un peu compliqué… tant pis je me jette à l’eau, en ce moment, j’ai un petit copain, il a vingt trois ans ….

  - Très bien!!

  - Il est bourré de phantasmes… voilà, pour mes dix sept ans… il veut m’offrir….un homme…

  - Houa… je vois... Et alors???

  - Et alors??… cet homme j’aimerais que ce sois vous….

  - Elle est folle!!!!, tu n’as pas changée!!!

  - Il me propose un copain à lui, un ivrogne qui pue le tabac… il n’en est pas question… c’est toi que je veux….

Et, sournoisement ma main glisse sur sa cuisse, s’infiltre sous la jambière large, une belle barre est bien visible dans le short, il ne doit pas avoir de slip…. ce qui ce confirme lorsque je saisi dans ma main, une couille velue, une couille dont j’avais oubliée la grosseur… il n’ose pas bouger, je me penche à nouveau … mes lèvres trouvent les siennes... Sa bouche laisse entrer ma langue… c’est gagné!!!!!

  - Petite peste!! Ne restons pas là, allons discuter à l’intérieur….

Il se lève et me prend la main… une porte… un lit…. Je me retrouve au milieu. Ma jupe est remontée sur mon ventre mes cuisses sont ouvertes…. sa tête est sur ma fourche, sa bouche se colle à ma culotte qui commence à absorber l’humidité de ma chatte, il hume longuement mon odeur de femme, ses doigts vire le tissu sur le coté, sa langue, enfin, s’enfonce en moi…..

  - Donne moi ta queue, je veux la sucer en même temps….

Nous somment à poil en trente secondes… son formidable braquemart se balance au dessus de ma figure, je le saisie à deux mains, pour le diriger vers ma bouche…. tandis que sa langue ravage mon con étroit… ma cyprine dégouline mais pas une goutte ne s’échappe de sa bouche…

Son gland énorme m’emplit le palais, je le branle à deux mains, impatiente de le sentir cracher au fond de ma gorge… nous jouissons en même temps, nos cris mélangés résonnent dans la chambre, mon bassin est bandé comme un arc, mon jus fuse en même temps que le sien m’inonde et coule dans mon cou ….sachant qu’il ne débande pas je me positionne vite à quatre pattes…

  - Prend moi comme une bête… remplis mon ventre de ta bitte, je veux te sentir cracher bien au fond…

- Tiens… là voilà ma bitte petite salope….je vais te défoncer, tu vas regretter d’être venue…

Il me saisie par les hanches, sa grosse bitte me pénètre, élargie mon petit conin, une sarabande infernale commence, je mords le dessus de lit pour étouffer mes hurlements de douleur et de bonheur mélangés, il me secoue comme une poupée de chiffon….j’ai presque hâte de le sentir décharger!!!! Mais putain que c’est bon …..

Enfin, il me bloque sur lui, son formidable mandrin se raidis une ultime fois, je ressens les sursauts, avant que les giclées phénoménales ne percutent mon utérus… le trop plein coule à l’intérieur de mes cuisses, c’est merveilleux ….

Remis de nos émotions nos sens apaisés, il me demande

  - Bon, alors si je dis oui, çà se passe ou et quand???

  - Ho!! Tu es un amour!!!! Hé bien ce seras chez moi, rassure toi, les parents ne serons pas là!!! Samedi après midi, tu verras mon copain Alban, est cool!! Maintenant je me sauve!! À samedi!!!

Je me suis bien gardée de raconter à Alban mon petit intermède sexuel!!!

Le samedi midi, nous avons un peu le trac, nous avons même pris un petit whisky pour nous décontracter!! Alban est stressé de voir venir un ‘vieux‘ pour me baiser et moi, parce que j’ai une petite idée dans la tête concernant mon deuxième pucelage…..

Olivier arrive à l’heure dite, il jette un regard ému dans cette pièce ou il a baisé ma mère plus d’une fois, et, ou maintenant il va y baiser la fille…. ce petit moment d’émotion passé, il sait reprendre les choses en main, et nous mettre à l’aise!!

  - Tu es sur de le vouloir Alban??? Tu n’en voudras pas à Léa si tu la vois prendre du plaisir??.... plus qu’avec toi???

  - Heuuu… non, je veux voir çà….

Alban va s’asseoir dans le fauteuil, face à nous, son appareil photos à la main,

  - Va t’asseoir sur les genoux d’Olivier chérie… sans serrer les jambes…

Olivier installé sur le canapé, je viens sur ses genoux, les cuisses ouvertes…

  - Olivier, tu veux vérifier si elle a mis une petite culotte ce matin??

Lentement la grosse paluche glisse sur ma cuisse, ma tête repose sur son épaule, des picotements bien connus m’irradient l’entre jambes…. les doigts touchent le fin tissu,…

  - Oui, elle en a une…..

  - Ôte là lui…. regarde si elle est mouillée….

Levant une fesse après l’autre je l’aide pour faire glisser le string….

  - Elle est mouillée…. elle sent la femme….

  - Jette là moi…. oui; tu as raison elle est excitée, elle se souvient de son dépucelage….

  - La jupe maintenant….

La jupe porte feuille tombe aussi…. je suis le cul à l’air devant les deux hommes…. l’appareil photos commence à crépiter ….

  - Tourne la face à moi, écarte lui les jambes au maximum…. c’est bien…. C’est vrai, elle a la moule ouverte…. je veux la voir te sucer maintenant…

Olivier me repose à terre, défait son pantalon… docile je me mets à genoux devant mon initiateur, la queue bouge de droite à gauche je la saisie mes doigts ne font pas le tour…

  - Houa!!! Quel morceaux, tu m’as caché ça ma petite salope, j’ai l’air d’un gamin à coté….

Avale…. et branle le.

Doucement je décalotte le gland, une perle incolore, glisse sur ma main, je la lèche….la mâchoire ouverte au maximum, j’enfourne le plus long possible de bitte dans un mouvement de va et vient je fais coulisser la peau fine, ma langue titille le frein, au bout de dix minutes j’ai trop mal, je suis obligée de recracher ce morceau de chair encombrant!!

Alban se masturbe en prenant les photos.

  - Tu va la baiser tout de suite, je veux voir de tout prés… allonge toi chérie, replie tes genoux sur tes seins, ouvre ta moule avec tes doigts…. Va y Olivier elle est prête, lentement le gland…. ce n’est pas croyable… çà rentre ….tu la sens??? Tu n’a pas mal??

  Ouiiiii, elle est grosse….elle frotte partout dans mon ventre ….mais elle me fait du bien….

Olivier lui laisse le temps de prendre des photos: juste le gland, à moitié rentrée, et ses poils contre mes poils, sa queue est luisante de mouille, puis il accélère la cadence, je cherche l’air, ça me coupe le souffle, mes jambes ceinturent ses reins, j’en veux plus, je deviens hystérique!!

  - Baise moi amour… déchire moi le vagin, agrandis moi le trou à bittes ….remplie moi de ton foutre, après tu va m’enculer …..Tu va prendre mon deuxième pucelage ….

  - Elle est folle!! Elle délire!! Tu ne va pas lui mettre dans le cul???

  - Si elle le veut tu ne pourras pas l’en empêcher!!!

  - Mais çà ne va pas rentrer!!!

  - Tu connais mal un petit cul Alban!!!! Ne t’inquiète pas il reprendra sa forme d’origine!!!

  - Tais toi!! Et baise moi plus fort!! Çà y est!!!! Je Jouiiiiii….

Je sens le flot de mouille gicler hors de ma vulve, tandis que dans un cri animal, Olivier déverse son sperme brûlant au fond de mes entrailles….repue je reste au moins dix minutes à m’en remettre!!!

Puis… le désir reprend le dessus….

  - Préparez moi ma petite rondelle... Elle a faim…. tant pis si j’ai mal, je veux savoir….

Et me voilà à quatre pattes, la tête sur mes avants bras, le cul en l’air, dans une position obscène… l’appareil crépite à nouveau…. mon petit copain bande, Olivier lui n’a pas débandé!!!

J’ai trois ou quatre mains sur mes fesses, ma raie est écartée, on me prélève du sperme mélangé à mon jus pour me le tartiner sur mon anneau encore vierge… des doigts s‘enfonces…. je pousse pour faciliter la préparation….

  - Tu voi … ça s’ouvre elle est bientôt prête… tu ne veux pas la dépuceler toi Alban???

  - Non… je ne suis pas encore prêt à la sodomie… c’est un peu pour ça qu’elle vous a fait venir je pense!!! …

  Voilà… je vais tenter, ne t’inquiète pas si ça ne rentre pas, je n’insiste pas…. tu es prête Léa???

  Oui… je crois…. Va y …..

Le gland mafflu, se pose sur mon petit orifice et le caresse comme pour l’apprivoiser….

  - Attention… je pousse… pousse toi aussi chérie tu auras moins mal….

Le suppositoire énorme écarte mes chairs… lentement… une brûlure fulgurante ….

  - Aiiiiie!!!

  - Le gland est presque rentré, j’arrête un instant, tu me dis si tu veux que je me retire….

Je ne vais pas abandonner si près du but!!! Je pousse avec mes abdominaux mais aussi en arrière…. quelque chose vient de s’enfoncer profondément dans mes intestins…

  - Ca y est petite!!! Je suis entré de dix centimètres, le reste n’est qu’une formalité!!! Tu n’es plus vierge du cul!!!! Pousse encore viens toucher mes couilles ….! Voilà…. Tu sens mes poils??? !!! Ton petit copain a faillit tourner de l’œil!!!

  - Comment a-t-elle pu avaler un engin aussi gros??? Je n’en crois pas mes yeux… mais c’est dans l’appareil!!!

  - Regarde c’est elle qui fait le travail, elle vient d’elle même s’empaler sur moi!!!!

  - Hoooo, qu’est ce qu’il me met… je n’ai plus la force de parler!!!! Ça monte je vais jouir par le cul… c’est fort… très fort…. plus fort que par la chatte… Ouiiiii, je Jouiiiiii…. décharge maintenant…. Haaaaaaaa!!!!!!!

Je me suis réveillée un moment plus tard!!!!Mon cul me brule, mais ça valait le coup!!!!

Le lendemain Alban m’a sodomisée à son tour… mais doucement, car j’ai eu mal pendant trois jours!!!!

Huit jours plus tard Olivier revenais à la maison… mais pour maman cette fois!!!! Si mes parents savaient que j’y suis passée moi aussi… peut être pourrais je me joindre à eux ??????

Diffuse en direct !
Regarder son live