Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 34 018 fois
  • 103 J'aime
  • 7 Commentaires

Dog-Sitter

Chapitre 1

Zoophilie

Salut je m’appelle William. J’ai 18 ans et je suis un gros soumis. J’ai toujours eu des fantasmes gay avec certains de mes amis. Malheureusement ils étaient hétéro et ils disaient ne jamais avoir envie de le faire avec un homme, même pour tester. J’étais désespéré car parmi eux, se trouvait Bastien. Ce mec est  un dieu... Je vous laisse imaginer les fantasmes que j’ai eu la nuit en pensant à lui.


Bref. L’histoire dont je vais vous parler c’est passée lorsque j’avais 17 ans. J’étais en premières STIGMP et je faisais des petites annonces pour garder des chiens (de préférence de gros chien) à des gens qui ne pouvaient  pas les emmener en vacances. 

Si je faisais ce travail, c’est parce que c’était la seule chose que je savais faire en dehors des études. Mais aussi parce que depuis mes 14 ans, j’ai des tendances zoophiles. Mais avec des gros chiens seulement. Je n’aime pas trop les  petits chiens... Sans doute parce que c’est eux que mes parents choisissent depuis longtemps.... Je n’ai jamais eu de gros chien, et donc j’ai quelques préférences pour les bergers allemands et les huskys... Mais un bon grand labrador ne me dérangerais pas non plus. 

La première réponse que j’ai eu pour les petits boulots vélaires de mes voisins. Ils partaient une semaine en vacances et laissaient leur chien Black chez eux. Ils m’ont donc demandé de le garder. Évidemment je n’ai pas dit non. C’était un labrador noir assez grand car il m’arrivait aux épaules en se mettant sur deux pattes.


Mes voisins étant partis le matin même, j’allais donc rendre visite à mon petit pensionnaire. Il était content de me voir, car il ne supportait pas d’être tout seul. Il me fit la fête, me lécha les mains, se frotta contre moi, et surtout contre ma main pour que je le caresse. je me baissais et le caressais donc, en lui disant

"Salut mon grand. Ca va? 

-Waf!

-Haha et oui je vais m’occuper de toi pendant une semaine. Alors viens! Je vais te promener."

Je pris sa laisse, la lui attacha et hop! C’est parti pour une grosse balade.

A un moment, il y avait un poulailler et apparemment le fermier n’était pas là. Je détachais Black qui était impatient d’y aller. Il se mit à courir vers les poules en aboyant. Quelle rigolade! Sauf qu’au bout d’un moment, il partit en fusée à l’intérieur de la ferme. Je le pourchassais à l’intérieur et le vis jouer avec un autre chien. C’était un magnifique berger allemand qui léchait la truffe de Black. Je trouvais ça touchant, car je n’avais jamais vu deux chiens mâles jouer ensemble ainsi. Je m’approchais du gros chien et le caressais gentiment avant de regarder le nom graver sur son collier. "Storm". Je fus soudain surpris car Black avais mis sa tête entre les pattes de Storm et commençait à lui lécher la pine, qui rapidement, sortit de son fourreau et laissa Black la lécher avec envie. Apparemment ils l’avaient fait souvent ces cochons! Amusé, je sortis mon appareil photo et filmais la scène. Des petites saccades de sperme translucide sortaient du pénis de Storm. Je sentis ma bite entrer en érection, et j’eus énormément envie de me joindre à eux. Je posais l’appareil photo à un endroit où on verrait la scène, puis m’avançais tout en me déshabillant. 

Une fois à poil, je caressais les deux chiens et commençais à branler Black, qui se retourna et me dévisagea. Il avait l’air d’apprécier, alors je continuais. Storm grogna. Il s’approcha de moi et me renifla les fesses. J’avalais ma salive avant de pousser un râle de plaisir en sentant sa langue me nettoyer l’arrière train. Black couina d’impatience et je commençais à le sucer. Sa pine était totalement sortie de son fourreau et je me délectais de celle ci. Du sperme en sortait par saccades et je l’avalais. Storm m’attrapa par les hanches et commençait à limer dans le vide, le bout de sa bite tapant mes fesses pour trouver l’entrée. Je le guidais vers mon trou après avoir récupéré un peu du sperme de Black pour enduire mon trou avec. Quand il trouva l’entrée, il m’enfonça sa pine dans le cul gentiment et doucement. Je gémis de plaisir tout en continuant de sucer Black. Je connaissais la zoophilie car j’avais lu quelques guides pour ne pas trop avoir de problème pendant que je le ferais. Storm limait de plus en plus rapidement, tout en me léchant le dos. Au bout d’un moment, il fit entrer la totalité de sa bite dans mon anus. Son nud se mît à gonfler et m’emplit de plaisir. Il continuait de limer en lâchant des litres de spermes dans mes fesses. Au bout d’un moment, il arrêta de limer et resta sans bouger. Il fit en sorte que je me couche en gardant les fesses en l’air comme s’il voulait que le sperme qu’il lâchait aille au plus profond de mon trou. Au bout de dix minutes qu’il passa à me lécher le dos, et que je passais à sucer Black, la vidéo continuant de tourner, une voiture entra sans Bruit dans le hangar d’en face. J’étais trop occupé avec ces chiens pour m’en rendre compte. En attendant, les deux chiens échangèrent de place lorsque Storm enleva sa bite de mon cul sous un "pop" qui le libéra. Je me mis sur le dos, et Black vint à son tour me grimper comme une femelle, après avoir léché le sperme dégoulinant de mon cul. Je ne me doutais pas que pendant ce temps, un mec se branlerait en nous matant de haut. Storm me lécha le visage et je fis de même. Je ne me sentais plus comme un être humain, mais comme une chienne soumise à deux magnifiques chiens.

Quand Black entra sa pine dans mes fesses et que je poussais un cri de plaisir, j’entendis une voix me dire:

"Et bien mon petit, tu t’amuses?"

Je m’assis en catastrophe, enlevant tant bien que mal la pine de Black tout en cachant mes attributs.

"N’ait pas peur mon garçon! J’ai moi même dressé Storm pour qu’il me donne du plaisir."

Je regardais le fermier qui était un bel homme, et qui me dit:

"J’ai mis la vidéo en pause le temps que l’on discute un peu. Mais je te laisserai la finir après.

-M....merci....

-C’est ton chien? Demanda t’il en pointant Black

-Non c’est celui de mes voisins... Ils sont partis une semaine en vacances et je leur ai promis de le garder.

-Je vois.... tu es donc le dog sitter qui as mis un papier dans notre boite au lettre?

-Ou...oui...

-J’allais justement t’appeler. Je voudrais que tu me gardes Storm quelques jours... Environ... Un mois.

-Un mois???

-Oui... Je pars très longtemps pour les affaires... Et je n’ai pas le cur à le laisser tout seul...

-Je verrais si je peux le récupérer chez moi le temps de votre absence. Quand partez vous?

-Demain soir. Je préparerais les affaires de Storm. A et deux dernières chose.

-Oui?

-Il ne dort pas par terre."

Il s’approcha de moi en se masturbant et me lâcha son sperme en pleine tête.

"Voilà la seconde. Allez fais toi plaisir.

-....merci."

Je repris donc ce que nous étions entrain de faire. Black remis sa pine dans mes fesses avant que le fermier ne remette la vidéo en route. Storm me léchais à nouveau la figure pleine de sperme du fermier, avant de se mettre au dessus de moi pour que je prennes sa pine dans ma bouche. Il en profita pour me lécher les fesses que Black limait a toutes vitesse. J’aspirais tout le sperme que Storm lâchait dans ma bouche. J’étais pris des deux coté et c’était trop bon pour arrêter. Au bout d’un moment, les deux tombèrent de fatigue à coté de moi tout en se léchant la pine qui rentra immédiatement dans son fourreau. Storm vint ensuite se frotter la tête contre la mienne pendant que Black me léchait le trou dégoulinant de sperme. Quand j’en fus capable, je me rhabillais et embrassais les deux chiens à leur façon: une léchouille sur la truffe. J’arrêtais la vidéo et l’enregistrais. 

Je remis ensuite la laisse à Black et le ramenais chez lui. Mes parents me dirent qu’une heure de promenade avais du faire du bien à Black et je leur ai répondu:

"Ça pour lui avoir fait du bien ça lui a fait du bien"

Je leur demandais si je pouvais amener Storm ici, et ils furent d’accord. De toute façon ils allaient partir un mois eux aussi. Quand ils me l’annoncèrent je fus aux anges. Je me détournais avec un sourire coquin et allais dans ma chambre. Je rangeais la vidéo sur mon ordi dans un dossier caché pour que je sois le seuls à la retrouver. Ce mois ci allait sûrement bien ce passer. Surtout pour moi et les deux chiens. 


A suivre

Diffuse en direct !
Regarder son live