Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Lue 20 880 fois
  • 138 J'aime
  • 0 Commentaire

dolores la fille de mon patron et l'ouvrier

Chapitre 1

Hétéro

Après 1 ans de chômage je retrouvai un emploi dans une menuiserie comme retoucheur, après mon mois d’essai mon patron me convoqua au bureau, bien qu’ayant la conscience tranquille je me posais quand même des questions, arrivé sur place je fus accueilli par Anne sa fille ainée, c’était une femme d’à peu près mon âge, 40 ans, avec de long cheveux noirs, un visage très fin mais hélas de petite taille, elle ne mesurait qu’1m30,elle travaillait comme comptable dans la société de son père. Mon patron arriva peu de temps après et me présenta Anne, il sortit mon contrat CDI et m’invita à le signer, une fois la chose faite il me demanda de lui rendre un service, étant donné les vacances, l’atelier allait fermer pendant 4 semaines, or je n’avais pas encore de congé, donc il me proposa de travailler pour sa fille, Anne prit la parole et m’expliqua avoir acheter un mobile home dans le sud et qu’il fallait lui apporter des modifications afin de lui faciliter la vie, n’ayant pas trop le choix j’acceptai et le départ fut prévu pour le lundi. Arrivé sur place ce fameux lundi de bonne heure, je me rendis au bureau chercher les clefs du véhicule, lorsqu’à ma grande surprise, je tombai sur Anne, je lui demandai ce qu’elle faisait ici et me répondit qu’elle faisait partie du voyage, chose que je ne me serais jamais douté, mais bon il était trop tard pour faire marche arrière, je pris son sac le mis dans la voiture et nous partîmes pour le sud, bien que les premiers km se firent dans un silence religieux, Anne tout en écoutant la radio se mit à chanter, là je me rendis compte que cette femme à l’apparence si froide savait s’amuser, il ne me fallut pas longtemps pour la rejoindre dans ses délires à sa plus grande joie.10 h de route plus tard nous arrivâmes chez elle et c’était bien vrai qu’il y avait du boulot, après la visite des lieux, elle me demanda de la conduire faire des courses, arrivés sur le parking, Anne partit chercher un caddie et là les moqueries commencèrent à son sujet, Anne ayant beaucoup de répartie mit certaines personnes à leur place jusqu’au moment où elle m’appela pour l’aider à monter dans le chariot ne comprenant pas trop le but de sa manœuvre j’attrapai Anne par les aisselles pour la soulever et là sans me prévenir m’attrapa au cou et se mit à m’embrasser à pleine bouche, nos 2 langues se mélangèrent à sa grande satisfaction, une fois notre baiser terminer Anne constata que les moqueries avaient disparu, nous firent nos courses cette fois-ci sur des regards surpris ce qui l’amusa énormément. De retour au mobile home je m’excusai de mon comportement envers elle et elle rétorqua qu’elle n’avait pas trouvé la chose désagréable bien au contraire.

je commençai le lendemain de bonne heure sous les ordres de ma patronne, à l’heure du repas elle m’invita à se joindre à elle et me proposa une séance de bronzette pour le reste de l’après-midi, mais n’ayant pas de maillot je dus refuser, là elle m’avoua ne jamais mettre de maillot pour bronzer même en préscience de ses parents et rajouta que vu sa taille elle passait souvent inaperçue au regard des autres, après maintes tentatives pour me persuader elle décida de m’en offrir un, nous repartîmes dans le magasin, arrivés au rayon homme elle me choisit un maillot de bain, ensuite ce fut pour elle et à ma grande surprise me laissa choisir un monokini qui me plaisait.

Diffuse en direct !
Regarder son live