Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 43 905 fois
  • 409 J'aime
  • 17 Commentaires
  • Corrigée par l'équipe

Douche avec ma demi-soeur

Chapitre 1

Inceste

Je m’appelle Quentin, j’ai vingt ans, célibataire depuis deux ans, je suis brun et je mesure 1m67 et je suis en BTS, et je vais vous raconter l’histoire qui m’est arrivée avec ma demi sœur Sarah, dix-huit ans en BTS également dans une école différente.


Nous sommes issus d’une famille recomposée donc je vis avec ma mère Christine, cinquante-deux ans, et ma sœur Émilie, vingt-trois ans et nous co-habitons depuis plus de douze ans avec Éric, quarante-et-un ans et ses deux filles, Sarah donc et Lola, treize ans et mon beau-père et ma mère ont eu un fils, Hugo, huit ans.


Je vois mes demi-sœurs une semaine sur deux étant donné qu’il y a la garde alternée (Sarah étant majeure elle peut choisir chez qui elle veut dormir mais préfère rester avec sa sœur une semaine sur deux) et sachant que je reste exclusivement avec ma mère ne voyant plus mon père depuis jeune. Les rapports familiaux sont bons et nous nous entraidons souvent dans la fratrie, nos parents travaillent très souvent jusqu’à tard depuis notre enfance et sont très travailleurs.


Nous ne sommes pas pudiques dans la famille, depuis toujours on rentre à notre guise dans les salles de bains mêmes occupées et personnellement j’apprécie regarder ma sœur Émilie se balader en culotte tee-shirt sans soutif dans la maison. Il m’arrive de lui mettre quelques fessées de temps en temps, ce qui la fait rire.


Mon rapport à Sarah est différent, je suis proche d’elle depuis l’enfance ayant des âges rapprochés, Sarah est une brune d’1m70 avec la peau blanche comme neige, un joli visage, une jolie poitrine bien développée (95C) et un fessier bien rebondi souvent mouler dans des jeans serrés. Elle est drôle et travailleuse, elle représente pour moi un idéal féminin, mais c’est ma demi-sœur, je n’oserais pas me permettre d’essayer quoique ce soit avec elle.


Et puis un samedi de septembre dernier, nos parents ont décidé de partir en week-end dans notre maison au bord de mer vers Deauville, ce qui arrive régulièrement, mais cette fois, j’ai la flemme et ce n’est pas raisonnable de rentrer tard le dimanche pour reprendre le lundi, Sarah sort le même argument que moi, et ma sœur Émilie doit travailler le samedi. Les parents sont donc partis avec les deux plus jeunes et nous ont laissés la maison pour le week-end.


Le vendredi soir je me renferme dans ma chambre pour jouer avec mes copains sur mon ordi, vers une heure du matin, étant fatigué je décide d’aller me coucher.


En me couchant j’entends des bruits venant de derrière les murs, j’entends Sarah pousser des petits cris de plaisir, après tout chacun peut trouver son bonheur et presque instinctivement mon sexe se durcit, une gaule d’enfer et je commence à me masturber tout en écoutant les soupirs de ma demi-sœur, j’éjacule plusieurs jets de sperme au bout de dix minutes. C’est une des meilleures branlettes depuis longtemps pour moi.


Le lendemain matin, Émilie étant déjà au travail je prends mon petit-déjeuner avec Sarah, en essayant de faire abstraction des évènements de la veille, nous discutons ensemble des études, de notre semaine...


L’après-midi, mon beau-père m’envoit un message me demandant de tondre la pelouse, j’y vais sans trop broncher pour lui rendre un petit service dans le même temps, Sarah lave sa voiture de l’extérieur avec le tuyau d’arrosage, j’en profite pour admirer son fessier moulé dans un legging dès que possible.


Une fois fini, je monte prendre une douche à l’étage, partageant la salle de bain avec Sarah, elle monte juste après moi ayant fini de nettoyer sa voiture, elle veut prendre une douche également, sauf que chez moi il y’a une règle, il y a trois salle de bains réparties, chacun garde ses affaires dans sa salle de bain. Donc impossible d’aller ailleurs.


Chacun lance ses arguments pour y aller en premier, c’est un duel d’égo qu’aucun de nous ne veut perdre. Puis Sarah propose :


— Si tu veux on peut aller prendre une douche ensemble, il n’y a personne à la maison, et tu te rappelles quand on était tout petit et qu’on la prenait ensemble ?


J’accepte sans trop discuter, l’offre m’étant alléchante. Elle me dit :


— Dépêche toi, ou je garde toute la place pour moi !


Elle se déshabille devant moi, je l’ai déjà vu nue mais là elle est très proche de moi, mon pénis se dresse immédiatement et je me déshabille également avec un peu de gêne:


— Désolé, dès que je vois une jolie fille nue, cela me fait de l’effet.


Elle me répond en rigolant:


— Ahah, t’inquiètes pas j’en ai vu d’autres sur internet, mais je dois avouer que tu en as une sacrée grosse !


Il est vrai que j’ai la chance d’avoir un beau pénis de dix-neuf centimètres qui fait souvent son effet lorsque je le déballe de son caleçon. Par contre je suis troublé que Sarah précise « sur internet », je me pose souvent la question sur sa virginité, elle qui n’a jamais eu de mecs de sa vie.


Nous entrons dans la douche qui est de taille moyenne et nous nous mettons chacun notre tour sous l’eau chaude, moi je n’ai qu’une envie, c’est de caresser chaque partie de ce corps délicieux, mon érection ne descendant pas je n’ose pas m’approcher par respect, puis quand c’est mon tour de me mettre sous l’eau, elle se plaint du froid en dehors de l’eau. Je lui balance en rigolant:


— T’as qu’à venir te coller à moi on se réchauffera ensemble !


Elle accepte venant presque immédiatement vers moi, elle se place de dos à mon pénis, je lui glisse donc mon sexe dans la raie de ses fesses, mon sexe pointant vers le haut on commence presque naturellement à faire des mouvements de bassin.


Diffuse en direct !
Regarder son live