Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 64 fois
  • 12 J'aime
  • 5 Commentaires

Duo mère-fille : un duo de choc !

Chapitre 1

SM / Fétichisme

Dans mon immeuble au deuxième étage, habite une mère et sa fille. L’une s’appelle Sonia et l’autre Marina. Je n’apprécie pas trop la mère car elle est un peu sans gêne mais la fille est très sympa et intelligente avec ça. Tous les étés, je me régale à regarder les pieds de la mère ou de la fille quand je les croise dans la cage d’escalier. Sans pour autant oser aller plus loin. Un jour, je croise une nouvelle fois Marina en bas des escaliers :


— « Bonjour, Marina, ça va ? » lui dis-je en regardant ses pieds en pensant qu’elle ne me verrais pas

— « Oui, Gilles, ça va et toi »


Mais en relevant la tête, je m’aperçois qu’elle s’en est aperçue et qu’elle me sourit pour me le faire comprendre. Sans rajouter un mot, je la laisse passer pour monter les escaliers. Arrivés devant sa porte, je regarde une nouvelle fois ses pieds, puis je décide de tenter ma chance et je lui demande :


— « Marina, je peux prendre une photo de tes pieds, s’il te plaît ?» avec une voix embarrassée

— « Oui, si tu veux » me répond t-elle en retirant ses tongs et en me souriant


Je sors mon portable, me penche et prends une photo de ses pieds. Je la remercie et m’apprête à monter chez moi quand elle me demande à son tour :


— « Gilles, tu voudrais pas en prendre d’autre ? j’ai un appareil photo à la maison, ça serait mieux. »

— « Oui, si tu veux, pourquoi pas »


Je rentre donc chez elle et m’installe dans sa chambre puis elle revient avec l’appareil photo. Elle s’installe sur le lit et pose ses pieds sur mes jambes. Après quelques clichés, je la remercie et me dirige vers la porte pour sortir mais :


— « Maintenant que tu les as pris en photos, tu voudrais pas les toucher aussi ? »

— « Oui, si tu veux »


Je m’assois cette fois-ci sur la chaise en face du lit, puis prends ses pieds et lui masse. Brusquement, on entend un bruit de porte qui s’ouvre :


— « Merde, ça dois être ma mère qui rentre du travail »

— « Je vais lui dire bonjour, ne fais pas de bruit ! »


Mais avant même qu’elle se soit levée du lit, la porte de la chambre s’ouvre laissant le visage de Sonia apparaître :


— « Ben alors, Gilles, qu’es-ce que tu fait ?»

— « Rien, il s’occupe de mes pieds, c’est tout ! »

— « Et tu voudrais pas t’occuper des miens aussi ? »

— « Oui, si tu veux Sonia »

Elle s’allonge alors à côté de sa fille en posant ses pieds toujours chaussés sur mes genoux. Je lui retire ses talons, et entreprends de lui faire un massage.


— « Merci, Gilles, de t’être occupé de mes pieds, ils en avait bien besoin » me dit Sonia d’un air cochon

— « De rien, ça m’a fait plaisir »

— « Mais on dirais que ça ta vraiment plus » me dit-elle en caressant mon entrejambe où apparaissait une bosse

— « Oui, on dirait bien »

— « Bon, maintenant, c’est nous qui allons s’occuper de toi »

— « Allez, debout ! »


Je me lève de la chaise, Sonia et Marina s’asseyent sur le bord du lit. Sonia me déshabille et me branle. Une fois bien en érection, elle dit à sa fille :


— « Tiens, Marina, à toi maintenant de le remercier »

— « Oui, Maman »


Elle prend mon sexe et me branle à ton tour.


— « Maintenant, on vas la goûter » lui propose Marina


Sonia reprends mon sexe et commence à me sucer aussitôt. Quelques minutes après, c’est au tour de Marina de me sucer ce qu’elle fait très bien d’ailleurs.


— « Maintenant qu’elle est bien dure, ça serais dommage de pas en profiter non ? » demande Marina à sa mère d’un ton interrogateur

— « Oui, c’est sûr » lui répond-elle avec un regard vicieux


Elles se déshabillent à leur tour et me demande de m’allonger sur le lit. Puis Marina s’allonge face à moi, s’empale sur mon sexe et me baise comme une cochonne. Quelques instants plus tard :


— « Maman, c’est à toi ! »


Sonia vient prendre sa place mais cette fois-ci de dos et s’empale à son tour. Après une baise violente :


— « Sonia, j’ai envie de gicler »

— « D’accord, Gilles, Marina, fais-le gicler sur ma chatte ! » dit-elle en regardant sa fille droit dans les yeux

— « Ok Maman, je m’en occupe »


Sonia se retire de mon sexe et Marina me branle jusque ce que mon sperme gicle sur la chatte poilue de sa mère. Elles me laissent me reposer cinq minutes puis :


— « On continue ou tu veux arrêter ? » me demande Sonia sur un ton moqueur

— « On continue, bien sûr »


Marina vient s’allonger sur le côté et enfonce mon sexe dans le sien et la baise recommence. Plusieurs minutes plus tard, je me retire du sexe de Marina et demande à Sonia de se mettre à quatre pattes :


— « Oui, bien sûr » me répond t-elle toujours avec cette air vicieux


Marina s’assoit à côté d’elle et écarte ses fesses :


— « Maintenant, dans le cul, Maman ! »


J’avance entre les jambes de Sonia et enfonce mon sexe dans son anus étroit. J’attrape ses hanches et la pilonne sauvagement. Puis quelques minutes plus tard :


— « Ma petite Sonia, tu vas t’en prendre plein le cul, on dirait ! »

— « Ha oui ? vas-y alors ! »


Je continue alors à la pilonner jusqu’à ce que mon sperme jaillisse au fond de son cul. Aussitôt finit, je me retire pour que Marina puisse lécher le sperme qui coule du trou du cul de sa mère.


— « Allez, une petite dernière, Marina ! » dit Sonia à sa fille en l’invitant à prendre sa place

— « A mon avis, ce sera pas la dernière ! » lui répond-t-elle en agitant ses orteils

— « Tu crois ? » lui demande sa mère


Marina s’allonge sur le lit et écarte les cuisses. J’enfonce mon sexe dans le sien tout humide de l’excitation. Après plusieurs coups de reins, je lui envoie sans prévenir plusieurs volées de sperme en plein dans la chatte :


— « Qu’es-ce qui t’arrive Marina ? » lui demande Sonia en voyant le regard surpris de Marina

— « Il vient de me gicler en plein dans la chatte !!! » lui répond-elle en rigolant

— « Ca va Gilles, tu te gêne pas à ce que vois »


Elle se penche alors pour lécher le sperme qui coule du sexe de Marina. Une fois fait, je demande à Sonia de s’allonger à côté de Marina :


— « Tu vois, je t’avais dit que c’était pas finit » lui dit Marina

— « Mais qu’es-ce que tu veux nous faire maintenant, Gilles ? »

— « Me branler avec vos pieds, bien sûr ! »

— « Mais bien sûr ! » répondent Marina et Sonia en rigolant


Je prends les pieds de Sonia et me branle entre ses plantes de pieds. Puis Marina prend sa place et c’est en mettant ses pieds côte à côte que je me branle cette fois-ci. Enfin, la mère et la fille me branle avec leurs orteils :


— « Bon les filles, vous avez de très jolis pieds mais ils ont la peau un peu sèche non ? »

— « C’est vrai qu’un coup de crème de leur ferais pas de mal ! » me répond Marina en rigolant


Marina s’assoit sur le bord du lit et me tend ses pieds pendant que sa mère me branle pour faire sortir mon jus :


— « Mais Maman, tu veux pas de la crème toi aussi ? » lui demande Marina en reprenant le ton vicieux de sa mère

— « Non, non, prends la toi, après tout c’est toi qui l’a excité, c’est normal que ce soit toi qui prenne la crème ! » lui répond Sonia

— « Mais on peux partager, Gilles peux très bien nous en mettre pour deux ! » répond-elle à sa mère tout en me regardant

— « Tu crois ? » demande t-elle à sa fille avant de se retourner vers moi

— « Tu vas en avoir pour deux de la crème, tu crois ? »

— « Oui, bien sûr »

— « Alors ça va, j’en prends aussi »


Elle s’allonge à côté de Marina et me tends elle aussi ses pieds. Je m’approche tout en me branlant de leurs pieds et leur dit :


— « Bon, les filles vous êtes prêtes à recevoir de la crème toute fraîche ? »

— « Ouuuuuuuuiiiiiiiii !!! » me répondirent-elle en cœur


C’est alors que je lâche tout mon sperme et leurs inonde les plantes de pied. Mon éjaculation terminée, elles se massent les pieds avec ma semence sans oublier d’en goûter un peu de temps en temps.

Diffuse en direct !
Regarder son live