Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 10 090 fois
  • 89 J'aime
  • 0 Commentaire

ma dure vie de prof !

Chapitre 3

Hétéro

— Tu as vu chérie ces pectoraux? Touche... sens son odeur d’homme, enlèves ton chemisier, frottes tes seins sur lui… Georges, défaite lui sa jupe, je lui enlève sa culotte ….

La chatte de la vierge est tout prés de mon gland, au passage je remarque que pour l’occasion elle est épilée!

  - Baisse toi, suce le chérie, je vais te faire voir comment on fait ….

  - Maman fout moi la paix! Je ne t’ai pas attendue pour le faire!!

  - Tu... tu l’as déjà sucé??

  - Oui! Hier! et c’était vachement bon!! Tu devrais nous laisser maintenant, tu reviens quand j’hurlerais de bonheur!

  - Comme tu veux ma fille, mais j’aurais quand même bien voulu assister ….à tout à l’heure …

Une fois seule la fille se pend à mon cou, et se frotte sur ma monstrueuse érection.

  - Georges … bouffe moi la chatte….je veux connaître ça avant de passer à la casserole!

Doucement je la bascule sur le lit les jambes sur mes épaules, les lèvres sont légèrement entrouvertes, mouillées …elle se presse les seins et se mord les lèvres, je colle ma bouche à ce calice, Agnès sursaute, puis se détend, elle s’offre à mes caresses

  - OUIIIIIIIII ….. Que c’est booooonnnnnnn, lèche moi bien chéri ….

Faute de pouvoir enfoncer des doigts dans sa chatte je lui en mets un dans son petite trou, effectivement il est ouvert et plein de gel lubrifiant… elle pousse son bassin afin de profiter au maximum des caresses? Puis elle bêle comme un jeune animal en jouissant.

  - Que c’est fort! Plus fort que lorsque je me caresse moi-même!... je suis prête Georges, c’est le moment….je me met comment?? Comme ça? Je fais la grenouille?

  - Très bien! Regarde ta chatte s’ouvre toute seule! je vais faire doucement, mais elle est bien lubrifiée …

  - Je veux que tu me regardes bien dans les yeux quand tu vas pousser ….

  - Regarde plutôt quand je vais m’enfoncer, tu vas sentir ton ventre s’ouvrir ma queue va disparaître en toi….

Je prends appui sur mes bras, laissant du champ entre nos corps, je dirige avec mon bassin ma queue vers l’ouverture humide.

  - Ta petite fleur va devenir une plante carnivore! Tu y es??? Je grogne de satisfaction en sentant ma bitte s’engouffrer dans ce boyau chaud et gluant qui n’a jamais vu une queue, Hortense se tient dans l’embrasure de la porte, nue, elle se masturbe

  - OUIIIIIIIIII! Pousse, maintenant!!!!!!!!

Lentement mais fermement, j’avance mon bassin, une légère résistance… d’un coup sec je me propulse en avant

  - AAIIIEEEE ….. Aie … aie OUIIIIIIIIIII enfonce moi ta bitte bien au fond!! Que c’est bon de baiser!! Ramone-moi bien avant de décharger Ouuuuiiiiiii ooouuiiiiiiiii!! MAMAN!! Je jouiiiiiiiiiiiiii.

  - HOOOOOO ma fille ça y est!!! C’est bon une queue?

  - Hoooo oui!! Elle est grosse! Elle soulève mon ventre!! Regarde ses couilles tapent sur mon petit trou!!

La mère se branle frénétiquement en regardant sa fille se faire mettre, soudain je me crispe, le gland pousse le fond de sa gaine vaginale …

  - TIENNNT! Prend tout!!

  - Maman!! Çà gicle!! C’est chaud! Je suis remplie de foutre!! Ça coule entre mes fesses!!

  - Oui! Je vois chérie! Tu n’es plus vierge, il y a un peu de sang mélangé au sperme …. Je jouis moi aussiiiiiiiii!!!

A regret je me retire de cette chatte brûlante, je bande toujours…..la petite reste sur le lit nue, dans la position du fœtus, une main sur sa moule comme pour empêcher tout ce qu’elle a pris dans son ventre de ressortir, ses yeux se ferment, elle dort!

  - Elle est belle ma fille! Cela va faire une belle femme, les hommes n’ont qu’à bien se tenir!... mais Georges vous bandez toujours?

  - Que voulez vous! C’est dans ma nature, je ne débande jamais à ma première décharge! Pas plus qu’à la troisième d’ailleurs! à ce propos pourrais-je aller me laver?

  - Oui, mais avant voulez vous me suivre dans ma chambre?? J’aimerais vous parler …

Je me doute du genre de conversation! Mais bon enfant je la suis

  - Georges j’ai très envie de vous nettoyer le sexe moi même avec ma bouche, après tout ce n’est pas sale, ça vient de la chair de ma chair!!

  - Elle est à votre disposition chère madame! et moi j’ai aussi très envie de vous dévorer l’abricot!! Alors vite! En soixante neuf!

Sa chatte aux poils bien taillés est onctueuse, son goût de femme me plaît bien! Ma bitte est léchée du haut en bas, même ce qui a coulé sur mes couilles est goulûment absorbé

  - Hortense: je pense que vous devriez vous mettre en levrette maintenant!

  - Ho merci, je n’osais pas vous le demander! Ça fait trois mois que je n’ai pas baisé!

  - Alors cambrez vous bien ma queue arrive!

  - HAAAAAAAA, je ressens ce que ma fille a subit! Quelle monstre cette bitte!! HOOOO OUIIIII!!!! Ramonez-moi le vestibule!

Cette chienne en manque propulse son cul sur moi, mes couilles frappent son clitoris, j’étire sa gaine vaginale elle jouit en gueulant à faire tomber les cloisons.

  - Chuuuuutt!! Vous allez réveiller Agnès!!

  - C’est plus fort que moi! je ne peux pas me retenir!! Tant pis si elle se réveille c’est trop booooonnnnnnn!!!!! Donnez-moi vite votre purée!!

  - HAAAaaaaaa! La voilà ma purée, je vais vous remplir la chatte salope!! Haaaaa Haaaaa ouiiiiiiiiiiiiiii!!!!!!

  - Hé bien maman?? C’est bon de se faire mettre hein?? Vous m’avez réveillée!je peux me joindre à vous en tant que vraie femme?? Georges, tu peux me prendre comme maman? Ça doit être bon!!

  - Hoooo! Les filles je ne suis pas une machine!!…. Bon, allez poses toi à coté de ta mère, je suis à toi tout de suite, mais après je me tire!!

Agnès, la moule encore à vif c’est laissée faire comme une grande, mon bas ventre claque à grand bruit sur ses fesses, du jus gluant coule de sa fente à chaques coups de rein, les draps de sa mère sont baptisés!

  - Merci pour tout Georges vous pouvez compter sur notre entière discrétion, il n’est pas dans mon intérêt que ça se sache! Je vais demander à mon ancien compagnon de revenir à la maison, il aura peut être moins de scrupules à nous satisfaire toutes les deux ….

Quelle famille! Le lendemain en cours la petite Martinez s’est comportée très sérieusement, sa soif de sexe étant comblée sans doute! mais le soir après les cours mon portable sonne, c’est Nathalie la prof de science …

  - Georges aurait tu un moment à m’accorder? Je voudrais te parler de toute urgence… passe me voir à la salle de cours ….

Que ce passe-t-il encore….. Je fonce au fond des bâtiments, un endroit assez isolé, là ou se trouve la salle

  - Bonjour, entre vite…

Elle ferme la porte à double tours derrière moi…. son corsage me semble bien ouvert….

  - Que puis-je faire pour toi??

  - Hé bien voilà, aujourd’hui j’ai surpris une conversation entre certaines filles de ton groupe …..

    - Et alors?

  - Hé bien elles parlaient d’Agnès Martine…. une histoire de petite culotte qui se serait retrouvée je ne sais comment sur ton bureau, et elle l’aurait récupérée souillée par du ….

  - Pas la peine d’en rajouter … et c’est tout? Elles n’ont pas parlés d’autre chose??

  - Non, pourquoi il y a d’autre chose??

  - Tu trouves que ce n’est pas assez??

  - Ouais… bon si j’ai bien compris, je dois démissionner avant que ça ne vienne aux oreilles du dirlo!

  - Non! Si tu veux je parlerais aux filles, j’ai des dossiers sur elles! Ça n’iras pas plus loin, mais ….

  - Ha! Il y a un mais …..

  - Georges, j’en ai marre d’entendre les femmes fantasmer sur toi, elles ont toujours les yeux braqués là sur ta braguette …. Alors voilà, tu me la fait voir….

  - Et si je te la fais voir ça suffira??

  - Ouiiiii……..

  - Bien alors vas y regardes par toi-même, sors la …….tu vas être déçue je ne bande pas!!

  - Ca m’est égal ……

Les mains tremblantes elle défait rapidement ma ceinture puis le zip… mon pantalon tombe à mes pieds, la tête baissée elle fait glisser mon boxer lentement comme une gamine qui défait son cadeau…

Mon sexe perd vite sa position roulée pour pendre vers le bas, mais il prend rapidement du volume et remonte à l’horizontale Nathalie le saisit à pleine main

  - Houaaaaa…. Je me doutais que c’était gros, mais comme ça jamais…. ça doit faire du bien….. bon! J’en ai marre de m’enfoncer dans la chatte des éprouvettes de plus en plus grosse en pensant à ta bitte, alors tu vas me baiser Georges, tu vas me la mettre maintenant ici sur la table en zinc!!

Et joignant le geste à la parole elle retrousse sa jupe, sa petite culotte vole dans la pièce et elle s’assied sur un coin de la table.

  - Pas besoin de préliminaires, baise-moi, tu en as envi, la preuve regarde toi, tu bandes comme un âne!

  - D’accord! C’est vrai tu me fais envi, mais j’espère que tu mouilles assez car je ne vais pas te faire de cadeaux!! Poses tes jambes sur mes épaules que je puisse t’embrocher jusqu’aux couilles d’un seul coup! Tu peux gueuler personne ne t’entendra ici!

  - OUUUUIIIIIII VA Y!!!!! Baise-moi! Je suis prête, défonce moi la chatte depuis le temps que j’en rêve!!

Je l’ai limée pendant vingt minutes, pendant qu’elle brame comme une perdue, j’ai déchargé, aussitôt la moule pleine elle s’est retournée ….

  - Prend moi par là aussi, encule moi Georges, sans douceur comme tu viens de le faire avec mon vagin!!

Diffuse en direct !
Regarder son live