Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 40 516 fois
  • 225 J'aime
  • 4 Commentaires

Echange de bons procédés entre voisins

Chapitre 1

Dolly aime les gros calibres!

Hétéro

Il est huit heures. "Putain si ça continue, je vais être à la bourre!" pense Sonia. Elle finit de s’habiller et apporte une tasse de café à son homme. Celui-ci, Danny est éveillé, entièrement nu sous le drap.

-Eh ben dis donc c’est la forme ce matin!

Il faut dire que le drap est soulevé au niveau du bas ventre de Danny par une érection triomphante.

-Il ne tient qu’à toi d’en profiter ma belle! rétorque-t-il.

Il enlève le drap dévoilant une bite incroyable de 25cm sur 6! Le membre est complètement raide et décalotté.

-Mhh c’est tentant mais je vais être en retard, je dois ouvrir le magasin tu sais bien...

-Mais tu peux pas me laisser dans cet état!

-Ben il te reste la veuve poignet hi hi!

-Salope!

-Mais garde du jus pour ce soir...


Après un bisou tendre, Sonia quitte la maison et grimpe dans sa voiture. Danny se lève et prend sa douche. Ca le détend un peu et son membre reprend des proportions plus raisonnables. Il enfile un peignoir de bain et décide d’éplucher les petites annonces pour trouver un boulot. Cet ingénieur de 35 ans est actuellement au chômage. Il entend prendre son temps pour trouver le poste idoine. Ses indemnités sont confortables et Sonia, qui tient un magasin de lingerie gagne plus que correctement sa vie. Son magasin a du succès grâce à une gamme de produits qui va de la lingerie classique à de la lingerie coquine voire osée. De plus, cette belle blonde au visage avenant et au corps de rêve attire les clientes et surtout les clients qui n’hésitent pas à dépenser sans compter...

Danny a fini d’éplucher les annonces sans trouver son bonheur. A ce moment, on sonne à la porte. Il va ouvrir...

-Bonjour voisin!

Danny reste un moment bouche bée. C’est la voisine, Dolorès (mais tout le monde l’appelle Dolly). Ce qui provoque la sidération de notre homme, c’est la tenue de la voisine: Un top moulant, bien décolleté sous lequel on devine la grosse poitrine visiblement libre de soutif. En bas, une jupe courte, tellement courte qu’elle laisse apparaître l’extrémité des jarretelles. Les jambes gainées de nylon noir se termine par des escarpins à hauts talons. Pour compléter le tout, un maquillage soigné et un parfum envoûtant. Dolly arbore un sourire provocant, le sourire d’une femme bien consciente de ses charmes.

-Bon...bonjour voisine! finit-il par répondre.

-Je n’ai plus de café et j’ai la flemme d’aller au magasin, pourriez vous me dépanner?

-Bien sur, voisine. Entrez...Justement, je viens d’en faire. Voulez vous partager une tasse avec moi?

-Volontiers...

Bientôt, ils se retrouvent devant une tasse de café fumante, séparés par la table basse, occupant chacun un canapé.

-C’est sympa chez vous! commente la belle brune

-Merci! Et vous vous avez fini de vous installer?

-Oui ça y est, enfin...

Dolorès et son mari Pablo ont emménagé six mois auparavant dans la villa voisine. Dès leur arrivée, Danny a flashé sur Dolly. Il aime sa femme mais il lui arrive toujours de fantasmer sur une belle femme. Et les voilà tous les deux seuls...Et voilà maintenant que cette friponne croise et décroise les jambes. Vision fugace d’une chatte brune. "Putain pas de culotte non plus!" songe Danny. Il croise les jambes pour cacher son érection.

-Madame n’est pas là? reprend Dolly.

-Non, comme tous les matins, elle ouvre son magasin à 9h00 tapantes.

-En fait, je l’avais vue partir effectivement...C’est même pour ça que je suis venue...

L’invitation est on ne peut plus claire et met Danny très mal à l’aise. Dolly est tout à fait son genre mais, d’un autre côté, même s’il n’est pas d’une fidélité à toute épreuve, c’est gênant d’avoir comme maîtresse une voisine aussi proche. Sans y penser, il décroise les jambes...

-Eh ben dites donc! ricane la belle brune.

C’est que en décroisant les jambes, Danny a libéré son sexe qui profite de cette liberté pour se dresser entre les deux pans du peignoir! L’homme rougit et s’empresse de rabattre son peignoir sur son entrejambe.

-Je suis désolé vraiment...

Dolly sourit.

-Allons cher voisin, ne soyez pas ridicule. Votre femme n’est pas là, mon mari non plus. J’ai très envie de vous et ce que j’ai vu prouve que vous avez envie de moi...

Elle se lève, retrousse sa jupe dévoilant son beau fessier. Elle ôte son top arborant une paire de seins gros, lourds et fermes. Elle s’approche alors et s’assied sur le canapé à côté de Danny. Vaincu, celui-ci ouvre son peignoir. Dolly empoigne l’engin.

-Je me doutais que vous étiez bien monté, cher voisin (j’ai un sixième sens pour ça...) mais à ce point!

-Merci chère voisine! Mais laissez moi vous dire que vous avez un corps de rêve...

Dolly branle la queue, tapote ses seins puis ses joues avec.

-T’as vraiment une queue hors norme! Enfin on se tutoie hein?

-Oui on atteint un certain degré d’intimité...hi hi!

Dolly donne des petits coups de langue sur le gland humide tout en malaxant les grosses couilles.

-Mhh elles sont pleines de bon foutre.

-Tu y auras droit ma belle!

-J’adore ça le jus de couilles mais avant, on va passer un bon moment tous les deux.

Elle engloutit le sexe et prodigue à Danny une pipe de toute beauté!

Celui-ci n’est pas en reste et, à genoux devant sa partenaire, il lui lèche la chatte et le cul.

-Oh putain c’est bon! Mets moi ta grosse pine maintenant!

-Ouais salope! Tu vas pas être déçue!

Il enfonce facilement son dard dans la chatte trempée de la brune et la pénètre avec vigueur. Dolly apprécie:

-Oh oui putain elle est bonne ta queue mon salaud! Oui! oui! ouiii! 


Changement de position, Dolly se met à quatre pattes. Danny s’installe pour prendre la chatte de nouveau mais la voisine proteste:

-Ah non dans le cul maintenant!

-Tu es sure, elle n’est pas trop grosse?

-Oh non vas-y, je suis accueillante!

De fait, la rondelle est bien dilatée. Danny présente son gland et pousse. Son pieu s’enfonce sans problème jusqu’aux couilles. Il sent l’anus se resserrer sur son engin.

-Putain, il est bon ton cul!

-Défonce le!

Danny s’active et ramone sauvagement l’anus de la brune. Celle-ci crie son plaisir:

-Oh oui putain c’est bon!! encore!! Comment tu me démontes le cul avec ta grosse teub!! Oui oui! Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii!!!!

-Putain moi aussi je vais jouir!

Dolly se met à genoux devant le membre qu’elle branle devant sa bouche ouverte. Il ne faut pas longtemps pour que son partenaire gicle abondamment dans la bouche et sur le visage. La salope avale tout ce qu’elle peut.

-Mhh t’es un sacré coup voisin...

Diffuse en direct !
Regarder son live