Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 35 904 fois
  • 126 J'aime
  • 5 Commentaires

Échangisme entre soeurs

Chapitre 1

Inceste

Claire et Marie, deux soeurs d’une quarantaine d’années, vivaient dans l’ouest de la Suisse, à quelques kilomètres l’une de l’autre avec leurs époux et enfants respectifs.


Cette proximité permettait aux deux soeurs de se retrouver régulièrement pour des repas de famille et pour d’autres grandes occasions.


En cette soirée brumeuse du mois de novembre, Claire devait se rendre chez Marie pour fêter le dix-huitième anniversaire de Grégory, le fils cadet de Marie. À cette occasion, Claire avait emmené son époux Laurent et ses deux fils, Axel et Marc afin de pouvoir fêter l’évènement avec sa soeur et son beau-frère Jean ainsi que ses deux neveux, Paul et Grégory.


Après quelques minutes de route, Claire et sa famille arrivèrent devant la maison de Marie et sonnèrent à la porte. Après quelques accolades et des questions polies au sujet de la santé des uns et des autres, les convives passèrent à table.


À la demande de Grégory, un menu très simple composé de pommes de terre, de viande et de salade fut servi aux invités. Ils mangèrent tranquillement en discutant gaiement de petites anecdotes personnelles.


À la fin du repas, l’heure des cadeaux ayant sonné, chaque convive apporta son présent à Grégory. Ses parents lui avaient offert un bon pour cinq leçons de conduite tandis que son frère lui avait acheté le nouveau maillot de l’équipe nationale de football paraphé par l’ensemble des joueurs. Son oncle et sa tante s’étaient contentés de lui donner une certaine somme d’argent afin qu’il puisse en disposer comme il le souhaitait. Ses cousins, eux, avaient choisi de lui faire cadeau de l’album complet de son groupe de musique préféré.


Le jeune Grégory remercia les membres de sa famille pour les cadeaux qu’ils lui avaient fait et la maisonnée alla prendre le café devant un film qui passait à la télévision.


Après les deux heures qu’avait duré le film, Claire voulut rentrer chez elle avec son époux et ses enfants mais la neige avait commencé à tomber à gros flocons et, en raison de la nuit d’encre qui régnait et de la dangerosité de la route par un tel temps, Marie proposa à sa soeur de passer la nuit chez elle et de repartir le lendemain lorsqu’elle pourrait bénéficier d’une meilleure visibilité. Claire accepta la proposition et la petite famille disposa des matelas dans le salon afin de permettre aux nouveaux venus de passer la meilleure nuit possible.


En raison de l’heure tardive, les huit membres de la famille allèrent se coucher en se souhaitant une bonne nuit. Pas encore tout à fait remis de ses émotions, celui qui venait de fêter son entrée dans l’âge adulte avait du mal à trouver le sommeil et ne cessait de se tourner et de se retourner dans son lit afin de trouver la position la plus propice pour un bon sommeil.


Grégory finit finalement par s’endormir mais, environ trois heures plus tard, il fut tiré de son sommeil par une envie pressante. Sa vessie lui paraissait douloureuse et, sachant qu’il ne pouvait se retenir, il se leva et marcha aussi vite que possible vers la salle de bains afin de se soulager.


Afin d’éviter de réveiller quelqu’un dans la maison, le jeune homme n’alluma pas la lumière, se contentant de sa vue à présent habituée à l’obscurité. Une fois la chasse d’eau tirée, Grégory se dirigea vers le lavabo afin de se laver les mains.


Alors qu’il était en train de passer le savon sur ses mains, la lumière s’alluma dans la pièce, ce qui eut pour effet de le faire sursauter. Le moment de surprise passé, il put voir que la personne qui l’avait involontairement fait sursauter était sa tante Claire.


— Ah, c’est toi Tata. Tu m’as fait peur. Je n’ai pas voulu allumer parce que je ne voulais pas réveiller quelqu’un.

— C’était une belle intention mais j’ai entendu des pas qui m’ont empêchée de dormir. Je suis donc venue voir ce qu’il se passait.

— Ah... D’accord. Désolé de t’avoir réveillée.

— Ça ne fait rien. Il faut aussi dire que j’ai le sommeil léger. Sinon, tu as apprécié nos cadeaux ? Ton oncle et moi ne savions pas trop quoi t’offrir donc nous avons pensé te donner un peu d’argent pour que tu puisses t’acheter quelque chose qui te fait envie.

— Ne t’en fais pas pour ça. J’ai apprécié tous les cadeaux que j’ai eus.

— J’en suis heureuse. D’ailleurs, en parlant de cadeaux, j’aimerais t’en faire un autre un peu plus... Personnel, cette fois.


Claire prit la main de son neveu et la guida jusqu’à sa poitrine.


— Tata, mais qu’est-ce que tu fais ?


Sans lui répondre, Claire la fit ensuite redescendre jusqu’à son sexe.


— Arrête, Claire. Ça me met mal à l’aise.

— Il faut bien fêter tes dix-huit ans, mon chéri. Laisse Tata Claire te faire du bien. Ce sera notre petit secret.


Toujours aussi mal à l’aise, Grégory caressa la poitrine de sa tante tandis que celle-ci lui retirait son bas de pyjama et son boxer, découvrant une verge particulièrement rigide.


— Whaou ! Très belle queue que tu as, mon neveu. Très belle queue. Elle me donne vraiment envie.


Claire ôta l’ensemble de son pyjama, se révélant dans le plus simple appareil à son neveu qui, à cette vue, s’était empressé d’enlever le haut de son pyjama. Grégory admira pendant quelques instants le corps de sa tante. Malgré la quarantaine passée et deux maternités, il put observer que celle-ci avait conservé des formes délicieuses au niveau des hanches ainsi qu’une poitrine fière et généreuse.


Face à la beauté de Claire, le jeune homme ne put se retenir de porter sa main à son sexe et de se masturber frénétiquement, faisant sourire sa tante.


— Pas besoin de te caresser comme ça, mon petit. Tu as Tata Claire qui est là pour s’occuper de toi.

— Pardon, Tata mais tu es tellement belle.

— C’est ta première fois ?


Grégory rougit et répondit timidement par l’affirmative en sentant la honte envahir son coeur et rougir ses joues. Il fut cependant rassuré par les paroles de Claire.


— C’est mignon, ça, mon petit. Je suis vraiment très honorée d’être ta initiatrice. Grâce à mon expérience, tu baiseras comme un pro.


Le jeune homme lui adressa un sourire timide et Claire le fit assoir sur la cuvette des toilettes. Elle s’agenouilla devant son neveu et prit son sexe en main.


— Pour commencer, au vu de sa grosseur, une queue comme la tienne mérite d’être sucée avant toute pénétration afin d’être lubrifiée au maximum. Pour éviter que tu ne jouisses trop vite, je vais y aller lentement.


Claire mit le sexe du jeune Grégory en bouche et fit lentement coulisser ses lèvres sur toute sa longueur. Elle fit durer sa fellation plusieurs minutes, toujours sur le même rythme, afin de donner une idée à son neveu sur cette pratique de sexe oral.


La tante de Grégory libéra la verge de son neveu de son étau buccal et appuya ses mains sur un mur de la salle de bains.


— Viens prendre Tata Claire, mon chéri.


Grégory se leva et alla se placer derrière sa tante qui écartait ses lèvres, lui facilitant l’accès à son sexe. Sans se poser de questions, le jeune homme enfonça d’une seule poussée sa verge dans le calice de Claire qui émit un petit gémissement pour l’encourager à y aller plus fort.


Plus en confiance, Grégory accéléra le rythme de ses va-et-vient dans le sexe de sa tante qui se mit à gémir d’extase. Malheureusement pour le jeune homme, en raison du manque d’expérience résultant du fait que c’était sa première fois, la jouissance se fit de plus en plus proche.


— Tata ! Je vais jouir !


Sans lui répondre, Claire fit sortir la verge de son neveu de sa grotte d’amour et s’agenouilla devant lui en logeant habilement son sexe dans le sillon de ses seins.


— Tu les aimes, les gros seins de Tata Claire ?

— Oui, beaucoup.


La verge agréablement giflée par les seins de sa tante, Grégory ne tarda pas à répandre sa semence sur la poitrine offerte de Claire.


Remis de leurs émotions, Grégory et sa tante revêtirent leurs pyjamas et retournèrent se coucher.


— Alors, il t’a plu, mon cadeau ?

— Oui, Tata.


Claire donna un baiser sur les lèvres de son neveu et ils se séparèrent pour gagner leurs chambres respectives.


[ à suivre ]

Diffuse en direct !
Regarder son live