Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 6 297 fois
  • 4 J'aime
  • 0 Commentaire

Education

Chapitre 4

SM / Fétichisme

Apres cette correction ou se mele plaisirs et douleurs, sylvie est nue et disponible pour les deux femmes. il lui reste sa jupette reduite a l’etat de ceinture et elle ne constitue plus un rempart a la lubricitée que les deux amie montre Sylvie n’est plus effrayée et bien au contraire se tourne vres les amies et tente de les toucher, de les caresser. Ah, la cochone dit lucie, elle en redemande, tu te rend compte du danger pour ta fille! Heureusement que je me doutais de quelque chose dit ma mere, calmons la definitivement. Met toi a quatre patte sur la table petite salope Sylvie s’execute, s’installe comme elle aime, jambes ecartées et se cambre pour s’offrir, esperant comme cela calmer ses maitresses et s’offrir encore un peu de plaisir. Regarde moi cette petite trainée, que cherche t-elle encore! Je suis toute a vous dit sylvie, faite moi encore jouir s’il vous plait Lucie retrouve la rangée de perle que lucie se met qulque fois dans le vagin quand elle est seule et commence a lui caresser les fesses , les ouvrir et la lecher , insistant sur son anus bientot plein de salive . MA mere c’est mise devant elle assise jambes ouverte et pousse sa tete sur son sexe ouvert. Leche ma fille, fait moi du bien Sylvie s’execute avec plaisir , ses seins touche le froid de la table , elle met sa tete entre les cuisses de sa maitresse et commence a lecher ce sexe ouvert et plein de cyprine qu’elle boit avidement. Comme cela elle presente a lucie sa croupe encore plus ouverte et lucie commence a lui forcer l’anus avec les perles qu’elle rentre une à une. En premier la plus petite rentre facilement, elle est si petite et poussée loin avec l’index, puis une autre plus grosse et encore une autre, elle les sent en elle poussées loin. Pour la suivante, ses sphincters resistent, elle connait bien ce boulier et sait que les suivantes sont encore plus grosses, elle sait que la derniere, lorsque elle se la met lui distant le vagin et qu’il faut qu’elle soit bien exitée pour se la rentrer en entier, avec sa forme de poire. Sylvie se dit que sa maitresse en poussera encore une et puis c’est tout. Apres ce sera plus possible, ou alors elle sera dechirée; mais elle continue a s’activer sur le sexe de son autre maitresse et pousse sa langue aussi loin qu’elle le peu. La boule est rentrée en elle, elle a criée , puis a sentie ses sphincyers se refermer sur elle, engloutir la boule.Lucie la ressort et recommence tout en la doigtant et jouant avec son clitoris. elle sent aussi ses seins se frotter sur ses fesses.Apres deux entrée et sortie , la boulle rentre facilement et est poussée elle aussi plus loin. Sylvie souffle et leche, aspire, s’ennivre de cyprine et masse les fesses de sa maitresse, cambrée elle aussi. Elle introduit un doigt dans son anus pour qu’elle s’offre davantage et s’ouvre encore plus à ses caresses. -La salope, dit Lucie, elle te doigte le trou de cul et tu aime toi aussi! attends , je vais te faire passer l’envie de baiser ma copine. Elle crache sur l’anus de sylvie deja bien ouvert et presente la derniere boule et pousse. Sylvie crie, lache les fesses de sa maitresse et , mettant ses main sur les siennes, se les ecarte essayant d’empecher Lucie D’aller plus loin.La seule chose qu’elle arrive a faire, c’est de s’ecarter les fesses .La boule poussée penetre lentement, et apres un effort de lucie et un crie de douleur penetre en sylvie qui s’ecroule et cherche à la retirer. Sylvie est a plat ventre, la tete sur le sexe de sa maitresse qui a resserée ses cuisses autour, et les fesses caressée par lucie qui maintiens la boule en elle.Lucie passe sa main disponible entre les cuisses de sylvie, la force a les ouvrir ,passe son bras entre ses jambes, caresse son sexe et l’oblige à se remettre a quatre pattes.Elle laisse legerement sortir la boule pour mieux la renfoncer et finit par un va et viens, entrée sortie qui arrache des crie de douleur a sylvie, qui petit a petit se transforme en jouissance comme elle n’a jamais eue, surtout quand elle a sentie sa maitresse se mettre sous elle et la lechée copieusement. Sylvie a jouie en long jet sortant de sa matrice et innondant la bouche de Lucie.Elle aimait la presence des ses boules en elle et quand lucie a commencer a les retirer doucement, une a une, elle a encore jouie, demandant qu’elle recommence et offrant ses fesses.. Rhabille toi,ma fille , marine vas arriver et toi tu vas partir, qu’elle ne te trouve pas ici ! Et ne cherche pas à la revoir et à profiter de son innocence, SInon !!!!! Lorsque je suis rentrée de course, Sylvie etait partie, etles deux amie papotait tranquillement,. Elle m’ont dit que sylvie etait partie en rouspetant et qu’elle ne voulait plus me voir. La soirée c’est terminée par un repas agréable et Lucie est restée avec nous la soirée. j’etais assise entre les deux amies le restant de la soirée, en petite fille bien sage. mais je jurerais que de temps en temps Lucie me caressait les seins par dessus mon tshirt, ou changeant de position ,en profitait pour me toucher les fesses ou les cuisses le plus haut possible. Je suis allée me coucher assez tard, aimant bien la chaleur de ses deux femmes ainsi que cette main qui s’egarait parfois sur mon corps.

Diffuse en direct !
Regarder son live