Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 2 853 fois
  • 4 J'aime
  • 1 Commentaire

Education

Chapitre 5

Lesbienne

Je me suis endormie tres vite, malgres la deception de n’avoir pas pue jouer avec sylvie.Je me suis couchée nue selon mon habitude et un peu caressée avant de m’endormir, mais le sommeil m’a ratrappée des mon premier orgasme et endormie avec ma main entre mes jambes ouverte. Au petit matin, j’ai ete reveillée par des pas dans le couloir.La porte de ma chambre c’est ouverte et dans l’obscurité, j’ai vu une silhouette s’approcher de mon lit, j’ai reconnue Lucie.Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai fait semblant de dormir losque je l’ai vue s’approcher de mon lit. J’etais sur le ventre, Lucie c’est penchée sur moi et m’a embrassée le cou et les epaules decouvertes.j’ai continuée a faire semblant de dormir, m’étirant un peu plus dans mon faux sommeil. Lucie m’a decouverte completement et c’est assise sur le bord de mon lit.J’ai sentie ses doigts caresser mes epaules a nouveau, puis descendre sur mes reins. Elle c’est attardée longuement sur la courbure de mon corps, promenant ses doigts sur tous mon dos, chaque mouvement la ramenant sur le bas de mes fesses qu’elle remontait a chaque fois plus haut.J’ai continuée mon manége espérant toujours davantage et ondulant insensiblement sous cette caresse discrette.Dans la position ou j’etais je pouvais seulement voir ses genoux , la naisance de ses cuisses, et un peu le bas de son ventre;elle semblait ne pas porter de vetement tout au moins sur le bas du corps. Sa main c’est faite moins discrette;elle me caressait les fesses maintenant, puis a commencer a descendre la vallée de mes cuisses legerement ouverte, distilant sa caresse entre mes cuisses et remontant tout contre mon sexe.Elle caresse maintenant mon sexe, passe un doigt sur les levres closes et remonte, suit le sillon naturel et ressort sur ma chute de reins , revient contourne et palpe a nouveau mes lobes, redescend sur mes cuisses, revient, mais ne cherche pas a penétrer, recommence sa caresse indefiniment, m’arrachant des soupirs que j’ai bien du mal à dissimuler. Doucement , l’air de toujours dormir, j’ai ouvert mes jambes un peu plus, esperant une caresse plus approfondie. j’ai aussi bougée la tete et peu maintenant l’appercevoir a travers mes paupieres mi-close.Elle a ouvert ses cuisses et une main sur son pubis.Elle se caresse et etant bien en face d’elle je vois ses doigts ouvrir son minou et commencer une masturbation lente.Elle s’enfonce doucement son doigt, le ressort et caresse son bouton, puis recommence. J’ai bien envie d’en faire autant, mais comment me sortir de cette situation, et puis le faire devant elle; c’est pas possible. Que penserait elle de moi? Faire semblant de me reveiller et crier! Ce serais rompre le charme, et je n’y tiens pas, espérant meme une caresse plus audacieuse. Je continue donc ma comédie, bouge un peu pour lui faciliter les choses .Mon genou viens contre sa cuisse, elle ne bouge pas.Comme cela elle a plus acces a mon intimité.Elle peu meme la voir.Mon pied viens se mettre contre elle, sur sa fesses.Elle a arreter sa caresse sur moi, je peu la voir se pencher sur mes fesses et en meme temps sa masturbation augmente et change de rythme.Je devine son regard sur mon minou.Je suis toute honteuse et pourtant , j’ai envie qu’’elle le touche. Sentir sa main sur moi, m’ouvrir, me toucher!!! Elle se penche plus, m’embrasse la fesse, sa main reviens et recommence ses caresses plus precises cette fois. Elle a bouger, et c’est assise sur mon pied, de façon a ce que celui si soit sur son minou. C’est chaud.Avec cette position, il lui est pourtant facile de m’ouvrir, mais elle ne le fait pas. Elle est penchée sur moi, me leche les fesses et se caresse le minou avec mon pied deja tout humide.Elle se frotte contre moi. je sent ses seins sur mon dos puis mes fesses. Vat elle se decider a me parler, j’ai ouvert les yeux, tournée la tete et la regarde.Elle me sourie et met son doigt devant ses levres en m’intimant le silence:Chuuut! elle viens sur mon visage me le caresse et m’embrasse presque maternellement? mais son autre main est entre mes cuisses et caresse mon minou. Elle me sourie, et m’attrape les epaule et me fait tourner sur le dos. -Ne bouge pas , laisse moi faire ma puce. Lucie me caresse les seins, viens les embrasser et descend sa caresse et sa langue sur mon ventre, s’attarde sur le nonbril puis continue sa progression . Je suis etendue, inerte pleine d’espoir et soumise; mes jambes ouverte autant que la decence le permet.Sa langue est maintenant sur mon pubis, elle me leche l’aine,mes jambes s’ouvre toute seule et je la sent sur mon coquillage. Elle l’ouvre delicatement et trouve mon bouton, le decouvre , le suce, puis se fait plus curieuse et se frait un chemin sur mes petite levres , les forces et s’introduit. Je gemis, m’ouvre et entoure de mes cuisses sa tete, la presse contre moi. Alors, sans me lacher, elle m’enjambe et viens mettre ses fesses devant moi. Elle m’a attrapée les fesses , les soulevent pour mieux pousser sa langue en moi, et je sens son doigt caresser mon petit trou, puis aller prendre la place de sa langue et d’introduire et me caresser les parois vaginal. J’ai devant moi le spectacle de ses fesses ouverte et de son sexe qui se frotte sur mes seins; alors , je m’enhardie et commence a lui caresser les hanches, la ramene sur moi .Des quelle a sentie mes mains sur elle, elle est venue coller son Minou sur ma bouche et naturellement, j’ai commencée a l’embrasser , ennivrée par l’odeur qu’elle degage.Puis j’ai moi aussi commencée à introduire ma langue en elle tres facilement, mes pemiers baisers lui ayant ouvert sa minette . Elle se frottait contre moi et je sentais mes seins sur son ventre el les siens sur le mien. Quelle caresse agreable!!! Je buvais sa coupe avec plaisir maintenant et elle m’en faisait autant, m’aspirant et caressant mes fesses et l’interieur de mes cuisses ouverte pour elle. En ouvrant les yeux, apres un premier orgasme, j’ai vue son petittrou , tout pres de ma bouche, et lachant son minou , j’ai eu envie de le lecher aussi. J’ai ecartée ses fesses et commencée a appliquer ma langue dessus. Elle a stoper ses mouvements et prenant sa respiration , m’a encouragée en gemissant des oui oui oui continue cherie, moiaussi!!!!! Elle a en effet replongée sa tete entre mes cuisses , mais plutot que de revenir sur mon coquillage, m’ecartant autant qu’elle le peu, me leche mon petit trou aussi, et comme pour me montrer, et m’encourager, pousse sa langue et m’ouvre lentement, puis met un doigt et le pousse a l’interieur, m’arrachant un gemissement de plaisir.Sa langue remplace son doigt et penetre maintenant facilement; son doigt lui à glisser et me penetre le vagin. alternativement, ses deux organes m’amene à une jouissanse inconnue de moi et au plus fort de mon exitation, je lui rentre moi aussi un puis deux doigts dans son anus; et les fait aller et venir comme je le fait dans mon vagin. Elle se releve, elle est assise sur ma bouche, me maltraite les seins et , mes doigt bien enfoncées en elle, elle se penetre et se masturbe sur moi, me demande d’enfoncer plus loin , puis d’en mettre plus . un troisieme rentre facilement. Elle est maitenant a quatre patte au dessus de moi, et me presente son anus, elle est cambrée, ce doigte comme une folle , frissone et secouée s’abat sur moi, laissant s’ecouler de son minou un liquide sentant bon que je m’etalle sur les seins avec plaisir. Nous sommes restées un long moment comme cela, elle de temps en temps m’embrasse le minou et moi ses fesses toujours devant moi.J’ai meme essayée de lui mettre mon doigt dans son petit trou, pour lui faire plaisir, mais elle à serrée les fesses et m’a proposée a la place son minou sur la bouche que j’ai léchée avec gormandise a chaque fois. Nous étions bien toute les deux , repues et satisfaites depuis un long moment, lorsque j’ai entendu bouger dans la piece.Ma mere était devant nous, et visiblement depuis un bon moment. Elle etait nue et avait l’air tres en colère et a la fois attendrie devant le spectacle que nous lui offrions.Elle s’etait approchée de nous et caressait les fesses de Lucie, lui disant qu’elle meriterait une fessée et que moi aussi , si elle ne pouvait pas fesser lucie , moi j’y aurrais droit quoiqu’il arrive.Mais je voyais bien que plutot que de fesser Lucie, elle avait envie de la caresser, a la façon qu’elle avait d’approcher sa main de son minou. Lucie c’est cambrée sous la caresse et j’ai vue les doigts de ma mere se perdre entre les levre de Lucie qui a aussitot enfouie sa tete entre mes cuisses et retrouverle chemin de mon plaisir.

Diffuse en direct !
Regarder son live