Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 14 216 fois
  • 47 J'aime
  • 0 Commentaire

Elle reçut pour la première fois ma bite dans son cul

Chapitre 1

Erotique

Elle reçut pour la première fois ma bite dans son cul


Comme Lola disait après que je l’eus baisée pour la première fois, "cà ne me dérange pas d’être baisée une deuxième fois, une troisième fois à dix minutes d’intervalle et autant de fois que je le désirais. Je n’avais rien de spécial à lui dire et je pouvais simplement la prendre dans sa chambre, elle savait ce que je désirais, et ne refusait absolument jamais de baiser avec moi. Elle savait que j’adorais lui faire l’amour. Un soir nous étions chez elle et nous buvions des bières, elle, un de mes amis et moi-même et je me rappelle qu’elle portait de longs bas noirs que je ne cessais pas de regarder et le temps passa, il était minuit et je dis à mon ami qu’il était l’heure de rentrer à la maison, parce que j’avais sommeil et nous sommes partis.

Mais comme j’avais envie de baiser Lola, je lui écris un message lui indiquant que je ne reviendrais pas chez elle, je viendrais seulement la chercher après avoir quitté mon ami, ainsi nous serons tous les deux et comme je l’espérais elle ne refusa pas, car elle voulait aussi baiser avec moi toute la nuit.

Je retournais donc chez elle pour venir la chercher, nous sommes allés chez moi et à peine arrivée dans ma chambre, elle donna un long baiser d’amour et elle retira ses vêtements, je fis de même et Lola était presque nue, son minou était déjà trempé et je désirais ardemment la baiser. Je baissais mon pantalon et je luis enfonçais ma bite dans la bouche avec un plaisir que je ne pouvais cacher, puis je la baisais, et je me rappelle que pour le premier "round" nous avons baisé normalement c’est à dire que j’ai déchargé dans sa chatte et j’avais pris soin d’utiliser un préservatif.

J’ai passé un long moment à lui donner de bons baisers sur sa douce bouche et rapidement elle fut en chaleur, elle me demanda de la baiser et pour bien la baiser je la mettais en position de levrette, d’abord, j’enfonçais un doigt dans le petit trou de son cul. Il entra facilement dans son cul, pourtant il était serré son cul, pas aussi serré naturellement que le trou du cul de ma nièce de 18 ans que mon voisin âgé de 72 ans a enculé dernièrement. Il est vrai qu’un doigt dans le cul rentre plus facilement qu’une grosse bite. Lola ne réagit pas lorsque son cul a été pénétré par mon doigt.

Je continuais à la stimuler, puis je remplaçais mon doigt par ma bite qui glissa sans problème dans son con, mais bientôt elle retira ma bite de sa chatte pour la guider à l’entrée de son cul, et comme je voyais qu’elle ne disait rien, je n’ai pas hésité à enfoncer la pointe de ma pine et ce fut lorsque je l’entendis gémir et que son dos se cambra pour me faire lever le cul davantage et qu’elle mit la tête contre le lit pour la faire rentrer plus profondément, que ses gémissements de douleur puis après de bonheur m’indiquaient qu’elle ressentait un immense plaisir de se faire dépuceler sa petite rose d’amour, enfin je veux dire son trou du cul, pour parler cru. C’était bon pour nous deux, moi d’avoir la chance de pouvoir être dans son cul et elle de recevoir dans son cul la bite d’un garçon qui l’aimait beaucoup.

Au troisième round nous avons décidé de "faire l’amour " sans capote. Bien sur je ne risquais pas de l’engrosser en l’enculant, mais quand même c’était vraiment très intime de glisser ma bite dans son anus et de pouvoir jouir au contact directe de sa chair. Ce n’était peut-être pas un péché d’enculer une fille à nu mais....

Je lui disais que j’aimerais décharger dans sa bouche, et comme elle était très excitée elle ne me dit pas non. Après un moment elle me monta dessus et commença à me chevaucher, ma bite enfoncée dans son con, mais à ma surprise comme j’avais déjà gouté à son cul, je la vis se lever, elle saisit ma bite et au lieu de la mettre dans sa chatte, elle l’enfonça complètement dans le trou de son cul, ainsi elle était assise sur moi, ma bite rentrée dans le fond de son trou du cul. C’était impressionnant de constater qu’elle avait beaucoup aimé se faire enculer, alors que ce n’était que la première fois qu’elle recevait dans ce puits d’amour étroit une bite, ma bite.

Nous avons continué dans cette position savoureuse et je l’ai enculée pendant un bon moment, jusqu’à’ à ce que je décidais de l’enculer en position de levrette, j’introduisis ma bite brûlante dans son trou du cul et je commençais à m’enfoncer avec force dans ce boyau d’amour, ce qui l’enchantait au plus haut point de sentir ma bite la gâter ainsi, je continuais à la défoncer de toutes mes forces et je déchargeais, remplissant de foutre son mignon trou du cul. Lola gémissait de bonheur, lorsque je déchargeais de nouveau dans son cul de puissantes salves de liqueur d’amour.

A la fin de cette super expérience qui l’avait enchantée, elle me dit :

"Je sais maintenant pourquoi les femmes adorent se faire enculer."

J’ avais dépucelé le petit trou de son cul, Lola n’était plus vierge du cul et j’en étais très fier.

Diffuse en direct !
Regarder son live