Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 17 790 fois
  • 28 J'aime
  • 0 Commentaire

Emma en camping

Chapitre 1

Divers
28
5

Lors de mon enfance, tous les étés, mes parents nous emmenaient mes deux grands frères et moi en camping à l’océan. Mais, mes frères étant bien plus âgés que moi, lorsqu’ils furent majeurs, ils préféraient travailler l’été que de venir avec nous. Plusieurs étés de suite, je me retrouvais donc seul avec mes parents pour partir en vacances ce qui n’est pas très amusant. Surtout qu’étant un garçon très timide je n’arrivais jamais à lier relation avec d’autres jeunes dans les campings.

    L’année de mes 18 ans fut ma dernière année de camping avec mes parents. Cette année là, mes parents avaient proposé à ma cousine Emma de nous accompagner, ce qui ne fut pas pour me déplaire. En effet, Emma et moi étions assez proche à l’époque, on se voyait assez régulièrement dans l’année scolaire. J’étais de six mois son aîné. Mis à part quelques petits pelotages classiques entre cousins, il n’y avait jamais rien eu de sexuel entre nous. Mais j’espérais que cela change rapidement...

    Nous voilà donc partis tous les 4 pour trois semaines de camping. Emma n’avait encore jamais campé de sa vie. Nous allions dormir, Emma et moi, pendant trois semaines dans une petite tente igloo à deux places. Mes parents, quand à eux, couchaient dans la caravane. J’imaginais donc que j’aurais l’occasion, au moins une fois, de me rincer l?oeil dans la tente et d’apercevoir la nudité de ma chère cousine. Emma était plutôt jolie fille: brune aux yeux marrons, de taille moyenne, mince avec de petits seins et de petites fesses. Pour ma part, je ne saurais trop me juger: 1m75, châtain, des lunettes et très mince.

    Quand vint le premier soir, j’étais assez excité. J’imaginais déjà ma cousine se déshabillant devant moi. Mais évidemment, il n’en fut rien. Emma n’était pas du genre exhibitionniste. Le soir, après un petit tour au sanitaire du camping, je me dirigeais droit vers notre tente mais Emma, qui était derrière moi, m’arrêta:

    ’Attends! Il faut d’abord que j’aille me changer!’

    En bon garçon que je suis, j’attendais donc sagement à l’extérieur de la tente que mademoiselle me laisse enfin entrer. En entrant, j’étais encore plus déçu: elle portait un pyjama (pantalon +haut). Bref, ce n’était pas ce soir là que j’allais voir un bout de chaire de ma tendre cousine.

    Durant les jours qui suivirent, il ne se passa rien d’extraordinaire. Je me contentais de mater Emma, comme les autres filles d’ailleurs, en maillot de bain sur la plage.

    Pourtant, peu à peu, Emma était moins pudique avec moi. Elle ne portait pour dormir plus qu’une simple culotte avec le haut de son pyjama. La chaleur, assez torride cet été là, y était pour beaucoup.

    Justement, une nuit où il faisait trop chaud, je n’arrivais pas à dormir. Je portais uniquement un caleçon. J’avais ôté mon t-shirt et mon duvet me servait simplement de matelas puisque j’en étais sorti complètement. Comme souvent quand je ne trouve pas le sommeil, je gigotais dans tous les sens. Emma ne dormais pas non plus. Elle aussi était couché sur son duvet. Elle me lança:

    ’Il fait trop chaud ce soir. C’est impossible de s’endormir!’

    Je répondais:

    ’C’est clair! Mais tu devrais déjà enlever ton pyjama ça irait mieux!’

    Sans doute y avait-il une arrière-pensée lubrique derrière ce conseil, mais ces mots m’étaient sorti naturellement. Et Emma approuva l’idée:

    ’Ouais t’as raison!’

    La nuit étant très sombre, on ne voyait absolument rien dans la tente. J’entendais alors Emma se relever, enlever son haut et le jeter au pied du duvet. Ma cousine était quasiment nue (elle devait porter sa culotte) allongée à mes côtés et je ne voyais rien! La situation m’excitait particulièrement et j’enlevais discrètement mon caleçon afin de me masturber en silence. Je ne pouvais pas en rester là! Je cherchais donc un plan pour aller plus loin. J’eu une idée : Faire mine de bouger dans mon sommeil et de la toucher malencontreusement. Je me mis donc à respirer fort pour simuler le sommeil. Puis d’un coup, je me retourna vers elle en laissant tomber mon bras au niveau de sa taille. Emma était couché sur le dos. J’étais à 50cm d’elle avec le bras sur son ventre et le sexe en érection. Aucune réaction de sa part. Peut-être dormait-elle? Je restais quelques minutes sans bouger. Puis j’entrepris de la caresser. Je bougeais très doucement ma main en effleurant sa peau du bout des doigts. Je remontais le long de son ventre jusqu’à son sein gauche. Cette fois, il n’y avait plus d’ambiguïté possible: mes caresses étaient volontaires, je ne simulais plus le sommeil. Emma ne réagissait toujours pas. Je caressais son sein délicatement puis je redescendais au niveau de ses hanches. Je m’attendais à trouver l’élastique de sa culotte. Mais mes doigts arrivèrent sur la cuisse d’Emma sans trouver de bout de tissu sur leur passage! Emma avait enlever sa culotte! Je sentais que j’allais bientôt éjaculer. Je dirigeais alors ma main en direction du sexe d’Emma. Mes doigts se posèrent sur les poils pubiens de ma cousine puis descendirent sur le vagin. Et là, le contact de mes doigts sur le sexe chaud d’Emma fut fatal! J’éjaculais tout ce que je pouvais sur un de mes t-shirt que j’avais mis sur mon sexe pour éviter d’en foutre partout. Je retirais alors ma main du sexe d’Emma et, à ce moment là, Emma se retourna dos à moi et se glissa dans son duvet. La chaleur s’était dissipée, il faisait assez frais et je m’endormais heureux.

    Emma avait-elle profité du spectacle ou dormait-elle vraiment?

    S’est-elle masturbée dans son duvet?

    Quelles fut la suite des vacances?


    A suivre...


E-mail: heffer@caramail.com

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder