Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par Anonyme
  • Lue 10 031 fois
  • 54 J'aime
  • 1 Commentaire

Emma en camping

Chapitre 2

Divers

Le lendemain, comme tous les matins, Emma s?était levée la première. Elle avait pour habitude de se réveiller autour de 9h alors que je restais souvent dans mon duvet jusqu?à 11h. La journée se déroula comme les autres. Aucune allusion sur ce qui s?était passé la nuit n?était sortie de la bouche de ma cousine. J?ignorais toujours si, pendant que je l?avais caressée, elle était endormie ou non.

    Je ne connaissais rien de l?expérience sexuelle de ma cousine. Emma n?était à mon sens pas une fille timide mais elle n?était pas non plus très exubérante. Jamais nous ne parlions d?amour ou de sexe ensemble. Il faut dire aussi que je n?étais pas un garçon bavard et dans notre famille, beaucoup de sujets étaient tabous. Je ne savais donc pas si elle était encore vierge. Pour ma part, je l?étais. Cette nuit, c?était la toute première fois que je caressais le corps d?une fille. Etant un garçon très sensible, il ne m?en avait fallu pas plus pour éjaculer. J?avais trouvé la peau d?Emma extrêmement douce et j?espérais pouvoir à nouveau la caresser.

    Le soir venu, comme j?en avais désormais pris l?habitude, j?attendais que ma cousine se mette en pyjama dans la tente igloo avant de la rejoindre pour dormir. Lorsque j?entrai dans la tente, une belle surprise m?attendait : Emma était nue ! Elle n?était pas nue les jambes écartées devant moi, mais nue dans son duvet. Comment pouvais-je alors savoir qu?elle était nue ? En fait, je voyais ses épaules dénudées, son sac de couchage s?arrêtant au niveau de sa poitrine (comme au cinéma). Il était donc facile de déduire qu?elle ne portait rien en haut. D?ailleurs, voyant que je restais les yeux fixés sur ses épaules, elle me demanda en riant:

    - T?as jamais vu les épaules de ta cousine ?

    - Euh... si si

    - Comme il fait encore chaud ce soir, j?ai pas mis de pyjama. ?a te dérange pas ?

    Alors, avec tout mon sens de l?humour, je lui répondis :

    - Je connais pas beaucoup de garçons que ça gênerait d?avoir une fille nue à leur côté ! D?ailleurs si ça ne te gêne pas toi non plus, je vais dormir nu moi aussi.

    -Fais comme tu veux !

    J?éteignis la lampe de poche suspendue au plafond de la tente, me déshabilla et m?allongea sur mon duvet, ma cousine s?étant retournée par pudeur. Evidemment mon sexe était déjà en érection. Une fois que je fus installé, Emma sortit de son sac de couchage pour s?allonger dessus. Enfin c?est ce que j?imaginais ! Car, comme la veille, la nuit sans lune ne laissait rien entrevoir dans la tente.

    -Bonne nuit cousin !

    -Bonne nuit cousine !

    Une certaine pudeur persistait donc toujours entre nous. Je crois que chacun de nous deux - moi en tout cas - avait peur de choquer l?autre par des gestes ou des propos équivoques et surtout des conséquences que ceux-ci pourraient avoir. Mais comment pouvais-je m?endormir ? Ma cousine était nue à mes côtés, il faisait chaud et j?étais moi aussi nu. Je me mis à me poser des questions : Sa nudité était-elle une invitation à la débauche ? Ou bien avait-elle simplement chaud et me faisait-elle confiance car je suis son cousin ? J?avais pour habitude de beaucoup réfléchir mais de peu agir. Pendant plusieurs minutes je restai allongé à m?interroger. Au bout d?un moment, j?entendis Emma qui s?agitait au pied de son sac de couchage. Je lui demandai alors :

    -Tu cherches quelque chose ?

    -Ah ! Tu dors pas. Je cherche un t-shirt. Je vais aller boire un coup.

    -Tu pouvais pas boire avant de te coucher ?!

    -Ben non ! Je peux allumer ?

    Je pris alors le soin de recouvrir mes jambes avec le duvet afin de cacher mon érection et, dans un esprit narquois, je lui répondis :

    -Non ! Tu sais bien qu?il faut faire des économies d?énergie pour sauver la planète !!

    -Eh ben on la sauvera un autre jour la planète !

    Sur ces belles paroles, elle alluma la lampe de poche qui nous servait de plafonnier. Le changement soudain de contraste m?obligea à fermer les yeux. Quand je les ouvris, je fus surpris de constater qu?Emma ne s?était pas cachée dans son duvet. Elle était assise en tailleur au pied de son duvet, entièrement nue mais... dos à moi. De son cou recouvert par ses cheveux bruns jusqu?à la commissure de ses fesses, je pouvais contempler le dos de ma cousine. Je me sentis obligé de réagir face à cette nudité dévoilée pour la première fois. Par peur d?érotiser davantage la situation, j?essayais toujours d?employer un ton humoristique dans mes propos.

    -Houa ! T?as bien fait d?allumer !

    -Profite bien, ça ne va pas durer !

    Et, joignant le geste à la parole, elle enfila un de ses t-shirts. Après avoir ouvert la moustiquaire, Emma commença à sortir de la tente à quatre pattes. Quand elle fut dans cette position, je pus alors me rendre compte que son t-shirt n?était pas si long que ça puisque j?apercevais le bas de sa petite croupe. J?étais de plus en plus excité. Le fait qu?Emma commence à se dévergonder me donnait confiance en moi et me laissait croire que je pourrais obtenir un peu plus cette nuit là.

    Emma était dehors. Je l?entendais prendre une bouteille d?eau dans la glacière que mes parents avaient laissée près de la caravane. Quelques minutes plus tard, lorsqu?elle revint vers la tente, je pointai dans sa direction la lampe du plafond que je m?étais accaparée et lui lançai :

En ce moment sur XStorySnap… (touchez pour voir)

    -C?est bon ? Tu veux pas faire pipi avant de te coucher ?

    -C?est déjà fait !

    Emma entra dans la tente et referma la moustiquaire. Je dirigeai alors la lampe sur elle. Elle se retourna et me dit à voix basse :

    -Tu peux éteindre maintenant.

    -Non, j?ai pas envie !

    -Allez ! Eteins !

    -Enlève d?abord ton t-shirt et après j?éteindrai, lui murmurai-je avec un sourire malicieux.

    -Et en quel honneur ?

    -Tu peux bien faire ça pour ton cousin !

    -Mais bien-sûr ! Et tu crois que je vais le faire en plus ? Eteins !

    -Bon d?accord ! T?es pas marrante !

    Ma cousine avait le sourire aux lèvres ce qui m?indiquait que ces gamineries ne lui déplaisaient pas.

    Comme elle me l?avait demandé, j?éteignis la lampe mais... seulement pendant quelques secondes. Lorsque je la rallumai, Emma était à genoux juste devant moi et avait relevé son t-shirt jusqu?à sa poitrine me dévoilant ainsi son superbe corps. Voyant la lumière, elle le rebaissa aussitôt.

    -Oh ! Tu te crois où là ? Donne-moi la lampe !

    -Non.

    Elle me sauta dessus pour essayer de récupérer la lampe. Ce fut alors le début d?une belle chamaillerie érotique. Je faisais attention à rester dans mon duvet car, malgré tout, j?avais toujours une appréhension à lui révéler mon sexe figé. D?une main, je tenais la lampe que ma cousine convoitait et de l?autre, je me faufilai sous son t-shirt pour atteindre ses flancs et lui faire des chatouilles. Comme Emma était très chatouilleuse, je savais que cela me permettrait de prendre le contrôle de la situation. Ce qui se produisit effectivement. Sous l?effet de mes doigts, Emma se tordait de rire et ne se préoccupait plus de la lampe. J?en profitais évidemment pour lui caresser les fesses. Tout cela se faisait en silence car notre tente, comme toutes les autres, n?était pas du tout insonorisée et nous ne voulions pas prendre le risque de réveiller mes parents. D?ailleurs, voyant qu?Emma avait du mal à contenir ses rires, je cessai de la chatouiller.

    Plaçant mon épaule gauche par-dessus son ventre, je la maintenais plaquée au sol. Emma était allongée sur le dos les jambes repliées et n?essayait plus de se débattre. De ma main droite, je remontai son t-shirt au-dessus de son nombril. Je dirigeai alors la lampe de manière à pouvoir mieux contempler son sexe que j?avais enfin sous les yeux. Son pubis n?était pas très touffu, juste une petite bande de poils bruns très sexy. Je commençai par lui caresser délicatement sa touffe, puis je descendis mes doigts sur son vagin. Comme la veille, je masturbais ma cousine, sauf que cette fois-ci, j?avais tout loisir de regarder. Je malaxai tendrement son sexe comme un enfant qui découvre un nouveau jouet. Lui tournant le dos, je ne pouvais pas voir le visage d?Emma réagir à ces caresses mais j?entendais quelques timides soupirs. Le plaisir que me procurait le massage du sexe d?Emma eu pour conséquence une longue éjaculation dans mon sac de couchage. Pendant cet orgasme, j?arrêtai égoïstement les caresses vaginales, ce qui déplut à ma cousine.

    -Non t?arrête pas comme hier ! Continue !

    La vérité venait d?être révélée : la nuit précédente, Emma était éveillée pendant la première expérience érotique que j?avais tentée.

    Je sortis de mon duvet pour mieux m?occuper de ma cousine, mais aussi parce qu?il commençait vraiment à faire chaud. Une odeur hormonale flottait dans la tente. Lorsque je recommençai à m?affairer sur son sexe, je sentis ses mains sur mon dos descendre jusqu?à mes fesses. C?était la première fois qu?une fille me caressait. Grâce à mon jeune âge, mon sexe avait déjà retrouvé toute sa vigueur après ma première jouissance. Emma me murmura :

    -Retourne-toi !

    Il est vrai que j?étais toujours dos à elle et me contentais de m?occuper de son minou. Je me retournai donc vers ma cousine lui dévoilant mon sexe érigé. Elle n?eut aucune réaction particulière si ce n?est celle de le prendre dans sa main droite. Nous étions tous les deux allongés tête-bêche, très proches l?un de l?autre. Elle commença à me caresser et mon plaisir était immense. La manière dont elle s?occupait de mon pénis me laissait deviner qu?elle n?était pas experte en la matière. Comme je ne les avais toujours pas vus, j?entrepris de découvrir ses seins. Son t-shirt était toujours relevé sur son ventre, je le remontai alors lentement au-dessus de sa poitrine. Ma vision était magnifique : Emma était allongée nue (avec son t-shirt relevé) devant moi et elle me masturbait. Je lui caressai ses seins qui, de par leur petite taille, tenaient facilement dans ma main. Ses tétons pointaient vers le plafond de la tente. Après m?être attardé quelque peu sur sa poitrine, je décidai de sucer son sexe. De mes deux mains, j?écartai légèrement ses cuisses puis plongeai la tête à l?envers dans son entrejambe. Je commençai par embrasser sensuellement ses lèvres intimes. Son liquide coulait à flot et son goût salé n?était pas pour me déplaire. Je la lapai comme un chien. De son côté, elle n?avait pas pris mon sexe en bouche mais continuait quand même à me masturber malgré le cunnilingus qui, d?après ses gémissements, ne la laissait pas insensible. Tout en écartant ses lèvres avec mes doigts, j?alternai les courts et les grands coups de langues. Je sentais que j?allais bientôt à nouveau éjaculer, mais Emma atteignit la jouissance avant moi. Elle se cambra de tout son long et un léger spasme traversa son corps. L?instant qui suivit, de longues giclées de sperme vinrent s?étaler sur les seins et le ventre de ma cousine. Nous avions joui tous les deux.

    La tension sexuelle était retombée et chacun restait allongé sans rien dire pendant plusieurs minutes. Emma réajusta son t-shirt correctement et j?enfilai un caleçon, comme si nous voulions éviter d?aller plus loin cette nuit là. Je me sentais un peu bizarre. Je réalisai que la fille que je venais de sucer, était ma cousine. En la suspendant au plafond, j?éteignis la lampe cette fois-ci pour de bon et l?on s?endormit en silence.


    A suivre...


E-mail: heffer@caramail.com

Membre XStorySnap du jour
Flamme -
Suiveur -
Snap
Chatter avec
Webcam XStory du moment
Regarder