Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Fantasme
  • Publié le
  • Lue 30 866 fois
  • 49 J'aime
  • 3 Commentaires

Emma et tout les autres

Chapitre 1

Kevin(1)

Inceste

Voici la nouvelle version de mon histoire avec beaucoup moins de fautes. Bonne lecture.



        Salut, tout le monde ! Je m’appelle Kevin, j’ai 25 ans, je fais 1, 75 m, je suis brun, les cheveux courts, les yeux bleus et bien monté niveau sexe. Je vais vous raconter, dans ma première histoire sur ce site, comment j’ai découvert que ma petite cousine si innocente était en réalité une petite coquine. 


                                                                   Chapitre 1: Journée à la piscine. 



         Tout commence un jour d’été. On est vendredi, il est 16 heures, il fait très chaud et je viens tout juste de terminer ma dernière heure de cours de la semaine avec Madame Erza, ma prof d’anglais. Une jeune et jolie rousse, lesbienne à ce qu’il parait, mais à qui j’aimerais mettre un coup quand même. À l’époque, je suis en Terminal S et j’ai 19 ans (et oui, j’ai redoublé une fois mon année de seconde). Je m’apprête à aller chez ma grand-mère pour le week-end. Sur le chemin du retour, après avoir salué quelques potes, je sors mon portable et l’appelle. Elle me dit qu’elle vient d’aller faire des courses pour le repas du lendemain soir et qu’elle m’attend chez ma tante. Alors j’y vais. 


         J’arrive enfin chez ma tante. C’est une belle femme de 37 ans qui est divorcée depuis quelques années. Plusieurs fois, je me suis branlé en m’imaginant en train de la baiser en empoignant ses deux gros seins depuis que je l’ai vue se masturber pendant que son mari travaillait. Je dis bonjour à tout le monde en terminant par ma petite cousine. Elle s’appelle Emma, elle a 18 ans, elle a de longs cheveux blonds, les yeux marrons, des petits seins en forme de cerise et une belle paire de petites fesses que plusieurs de mes amis, garçons et filles, aimeraient goûter. On est quasiment toujours ensemble, on rigole tout le temps pour rien quand on est à deux. Alors qu’avec les autres, elle est toujours timide, distante, elle ne parle presque jamais. Ce jour-là, elle m’annonce qu’elle va passer les deux jours avec moi. 


          À ce moment, je suis très heureux parce que je vais pouvoir me rincer l’il tout le week-end. Alors, après avoir discuté tous ensemble de tout et de rien, nous repartons Emma, ma grand-mère et moi. Sur le chemin du retour, je fais mine d’avoir mal à une jambe pour rester à l’arrière et mater le cul de ma jolie cousine. 


        Ça nous arrivait souvent de dormir ensemble et même de nous réveiller dans les bras l’un de l’autre. Mais depuis que notre grand-mère a acheté un nouveau lit, nous dormons séparément. Alors, ce soir-là, avant de nous coucher, nous faisons chacun notre lit et nous nous souhaitons bonne nuit. 



      Le lendemain matin, nous nous réveillons en même temps vers 10 heures à cause du chien des voisins qui n’arrête pas de gueuler. Alors, comme d’habitude, elle me rejoint dans mon lit pour discuter, rigoler, la câliner ( je sais qu’elle aime ça le matin ), et, dès que nous entendons notre grand-mère monter à l’étage, elle retourne dans son lit pour faire semblant de dormir. Nous nous levons 30 minutes plus tard. 


      Nous passons toute l’après-midi à la piscine municipale. Nous nous arrosons, on fait quelques plongeons, ce qui me permet d’admirer son corps sous l’eau et on va dans le grand toboggan. Même si c’est interdit, nous y montons à deux. J’ai les jambes écartées et elle est entre mes cuisses. Ce qui me fait bander comme un dingue. Heureusement, elle ne s’en aperçoit pas grâce à la puissance de l’eau. Pendant que nous glissons, je pose mes mains sur ses seins et lui demande pardon en lui disant que je voulais la tenir par le ventre. Elle me répond que ce n’est pas grave. A 16 heures, nous sortons de l’eau et nous nous dirigeons vers les vestiaires. Nous sommes surpris en voyant que toutes les cabines sont occupées et que beaucoup de monde patiente encore devant. 


         Après quelques minutes, nous décidons d’utiliser la même cabine. Ça ne me dérange pas parce que je l’ai déjà vue toute nue, et que j’aime bien ça et aussi parce que c’est une fille, mais, elle, ne m’a jamais vu sans vêtements. Alors, nous nous déshabillons dos à dos. Elle enlève son maillot de bain une pièce et je lui mets une petite claque sur les fesses comme j’adore le faire. Mais mon geste est trop brusque, ce qui fait tomber ses lunettes de plongée. Elle se retourne et se baisse pour les ramasser, ce qui me donne une vue plongeante sur ses petits seins et le haut de son cul. Magnifique. En se relevant, elle tombe nez à nez avec ma bite. Mon dieu, ce que j’aimerais lui mettre dans la bouche ou la baiser, là, dans cette cabine. Rien que d’y penser, je commence à bander. Je la vois qui regarde mon engin pendant deux secondes. Elle se relève vite et se retourne pour s’habiller, mais j’ai bien vu qu’elle rougissait et son petit sourire en coin. Sur le chemin, je l’embête un peu, je lui fais des chatouilles et encore des petites claques sur les fesses, ce qui la fait sourire encore plus. 


       Le soir, ma grand-mère a invité la mère et la sur de ma cousine et mes parents à manger un barbecue. Comme on s’emmerde un peu, Emma et moi, nous allons regarder un film de zombies dans ma chambre. Un film vraiment pourri. À la fin du film, on en rigole. Pour s’amuser, nous faisons comme si nous étions nous-mêmes des zombies. Je lui mords les mains, le bras, les jambes. Je lui mords dans le cou. Je vois bien qu’elle aime ça et elle me fait la même chose. Et d’un coup, elle prend ma tête dans ses mains et elle m’embrasse sur la bouche. 



                                                                                            À suivre  



Un grand merci à StormX.


Diffuse en direct !
Regarder son live