Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 13 396 fois
  • 236 J'aime
  • 5 Commentaires

Entre geeks

Chapitre 1

Hétéro

Je m’appelle Camille, j’ai 19 ans et je suis en première année de haute école en informatique. Je suis passionnée par la technologie depuis toute petite, les jeux vidéo, les films de sciences-fictions etc. Mon rêve est de devenir programmeuse et développeuse de jeux-vidéos. Comme vous vous en doutez, une petite geek comme moi ne doit pas avoir une vie sociale très active et vous avez raison. Je n’ai pratiquement pas d’ami.e.s et je n’ai jamais eu de copain. J’ai pourtant découvert ma sexualité et plus particulièrement la masturbation assez précocement, je frottais mon intimité contre mon coussin alors que j’étais à peine pubère. Au fur et à mesure de mon adolescence, j’ai appris à varier les plaisirs et j’ai très vite adopté la stimulation clitoridienne avec mes doigts. Je tiens à ma virginité donc je n’ai jamais inséré quoi que ce soit dans mon minou, je réserve ça pour un vrai sexe. J’ai aussi découvert le porno assez jeune et j’aime beaucoup en regarder. Beaucoup de choses m’excite et plus particulièrement le SM et la fellation (avec éjaculation buccale). Je me sens assez soumise comme fille, sûrement dû à mon manque de confiance en moi et ma passivité en général. Je ne suis pas du genre à affirmer mes idées ou m’imposer, je préfère qu’on me dise quoi faire et je le fais sans discuter. Malheureusement, tout cela n’a jamais dépassé le stade du fantasme et je suis donc toujours vierge et seule à 19ans. Ah oui, j’ai presque oublié de me décrire. Alors je suis de taille normale, je mesure 1.65m pour 56kg. J’ai les cheveux noirs et des yeux bleus. La puberté m’a épargné l’acnés, j’ai donc une peu assez douce. Je suis assez jolie, quand je me regarde, je me plais et j’aimerai avoir plus confiance en moi, prendre plus soins de mon corps et de mon allure mais ça m’intéresse pas. J’ai des seins assez gros pour mon gabarit, je fais du 100E, j’ai le ventre plat, des fesses présentent mais que je cache par pudeur et je ne touche pas trop à ma toison pubienne. Je ne vois pas pourquoi j’irai chipoter là-dedans alors que personne ne la voit, je ne fais que couper aux ciseaux de temps en temps histoire d’entretenir le tout. Maintenant que vous en savez un peu plus sur moi, passons aux choses sérieuses. 

Cela fait maintenant 2 mois que l’année académique a commencé, je ne connais personne et la section dans laquelle je suis regorge de geeks comme moi. Je suis la seule fille dans cette classe de 20 élèves, cela veut dire qu’il y a 19 garçons autour de moi. Je me dis que cette année peut-être je rencontrerai l’amour, mais me connaissant, je n’oserai jamais aborder quelqu’un. Dans le cadre d’un de mes cours de programmation, le prof nous informe que nous allons devoir faire un travail de groupe. Il nous informe des consignes et nous demande de se mettre par deux pour réaliser un programme simple. Je panique un peu à l’idée de me retrouver avec un garçon que je ne connais pas. Finalement celui près de moi me demande si je veux me mettre avec lui. Je n’ai pas trop le choix et de toute façon je connais personne d’autre donc que ce soit lui ou un autre ça ne change rien. J’accepte et on prévoit de se voir après les cours pour parler du tp. Il me dit qu’il a un kot près de l’école et qu’on peut se rejoindre chez lui. Ça me semble être une bonne idée, au moins on sera au calme pour commencer ce travail. J’appréhende quand même ce moment, c’est la première fois que je vais me retrouver seule avec un garçon et même si c’est pour un travail, ça m’angoisse. Bref, la journée se termine, et on s’attend à l’extérieur du bâtiment. Sur le chemin, on parle très peu, je sais juste qu’il s’appelle Sébastien et qu’il a 19 ans comme moi. Il est pas moche mais c’est pas un top model non plus. Il a les cheveux brun foncé, des yeux bruns, un peu d’acné et des lunettes adoucissent son visage. Un geek quoi. Il est un peu en surpoids, mais il est plus grand que moi. Il doit au moins faire 1.85m et environs 100kg ce qui fait qu’il est assez imposant, mais il est tout aussi timide que moi. On arrive à son kot, et il me propose quelque chose à boire, je prends un verre d’eau et sors mon pc de mon sac. On s’installe à la table et on discute un peu du travail, on essaie de s’organiser et de se répartir les tâches. Il est très doué en informatique, comme moi, ce travail ne devrait pas poser trop de problème. On bosse environs une heure avant de clôturer la première étape du TP. Il est 18h, je dois rentrer chez moi, on s’ajoute sur les réseaux sociaux et je rejoins mon domicile. 

À peine je passe la porte d’entrée de ma maison, je reçois une notification, c’est un message de Seb :


-       Salut, c’était cool de bosser sur le programme avec toi, t’es cool, j’espère qu’on va se taper une bonne note surtout que t’as l’air douée. Bonne soirée, à bientôt. 


Son message me fait plaisir, je ne réponds pas tout de suite, je suis appelée pour manger mon souper. Après avoir mangé, je file sous la douche avant de rejoindre mon lit. J’ouvre le message de Seb et lui réponds :


-       Oui c’était cool, j’avais peur d’être avec un gars pas trop doué mais tu à l’air de géré. J’espère aussi qu’on va cartonner. Passe une bonne soirée aussi à demain en cours.


Il vient de voir mon message mais n’y répond pas. De mon côté, comme tous les soirs avant de dormir, j’allume mon pc et ouvre un site porno. Je regarde les dernières sorties, mais rien ne m’intéresse. Ma main a déjà glissé dans ma culotte et caresse doucement mon clito et je sens ma chatte s’humidifier. Je trouve finalement une vidéo où l’on peut voir une femme attachée se faire baiser la bouche par un homme au sexe démesuré. Je ne trouve pas particulièrement beau ce genre de sexe, mais la scène m’excite et je ne tarde pas sentir l’orgasme arriver mais au moment de jouir, je ferme les yeux et je me vois à la place de la femme et c’est Seb qui occupe le rôle de l’homme. Mon orgasme est vraiment puissant et je suis prise de spasmes incontrôlables. Épuisée, je trouve très vite le sommeil jusqu’au petit matin. 

 

J’arrive en classe et m’installe à ma place habituelle, je suis rejointe peu de temps après par Sébastien qui s’installe sur la chaise à côté de moi. On se salue et le cours commence. Aujourd’hui c’est notre seul cours de la journée et on termine à midi. Seb me demande si je veux rester manger avec lui et profiter de notre aprèm de libre pour avancer sur le travail. J’accepte et nous voilà en direction de son kot après avoir acheté des sandwichs. Pendant le repas, on parle un peu pour en apprendre un peu plus l’un sur l’autre. On a pas mal de point commun et je le trouve assez drôle et maladroit, c’est mignon. Nos sandwichs engloutis on se met au travail jusque 16h. On avance vite et bien et on est déjà au 3/4 du travail. Satisfait, on décide d’arrêter pour aujourd’hui et il me propose une petite collation avant de rentrer chez moi. J’accepte avec plaisir et pendant qu’il va chercher des biscuits, je me surprends à repenser à l’image que j’ai eu hier soir lors de mon orgasme. Je sens des fourmillements dans le ventre et lui demande si je peux utiliser sa salle de bain. Il m’indique celle-ci et je m’y dirige pour me rafraichir un peu. J’en profite pour faire un petit pipi et je constate une trace de mouille sur ma culotte. Je ne sais pas ce qu’il m’arrive, je suis excitée et gênée en même temps. J’aperçois du coin de l’œil une pile de vêtements sales. Prise de curiosité, j’attrape un de ses caleçons et le porte à mes narines. C’est la première fois que je sens l’odeur intime d’un garçon et je dois avouer que cela m’excite beaucoup. Pour éviter tout soupçon, je glisse son slip dans ma poche et rejoins Seb dans la cuisine. Il a préparé quelques biscuits et un verre de jus d’orange. Je m’installe à table et on reprend notre discussion de toute à l’heure :


-       Dis Camille, j’ai prévu une petite soirée jeu-vidéo vendredi prochain avec mes deux meilleurs amis, ça te dirait de te joindre à nous ? 

-       Euh oui pourquoi pas, je dois demander à mes parents et je te tiendrai au courant 

-       Super, ce serait cool de t’avoir avec nous

-       Oui c’est vrai 


C’est la première fois qu’on m’invite à une soirée et j’ai très envie d’y participer surtout pour pouvoir jouer. 

Je rentre chez moi, pendant le souper je demande l’autorisation à mes parents pour aller à cette petite soirée. À mon grand étonnement, il me dise que oui mais de les prévenir si je rentre ou pas au soir et de ne surtout pas rentrer si j’ai bu. J’accepte leurs conditions et file dans ma chambre. Je m’installe dans mon lit et sort le caleçon que j’ai volé à Seb. Je l’examine un peu plus et je remarque quelques traces blanches à l’intérieur de celui-ci. Je n’ai aucun doute sur leur origine, ce sont bien des traces de sperme séchées. Me voilà en train d’imaginer Seb en train de se branler et d’éjaculer avant de remettre son slip. Je porte à nouveau ce trésor à mon nez et hume cette odeur de mâle. L’odeur est puissante, plus que la mienne, parce que oui il m’arrive de sentir ma petite culotte après une longue journée. J’aime l’odeur de ma chatte mais elle est très différente de celle de Seb. Je me demande combien de jour il a porté ce slip tant il sent fort. Pendant ce temps, j’ai glissé une main dans ma culotte, et caresse mon clito gonflé. J’ai envie de plus et j’insère un doigt dans ma chatte. Je suis fort serrée et je ressens une petite douleur, je préfère arrêter et me concentrer sur mon clito. Je m’active sur celui-ci, mon nez toujours plongé dans le slip de Seb. Ma respiration s’accélère, me tords de plaisir et jouis dans un râle silencieux. Mes doigts sont tout mouillés, je les porte à ma bouche et les lèche pour récolter ma mouille. 

Je reprends mes esprits et envoie un message à Seb pour le prévenir que je serais bien là vendredi prochain. Il me répond instantanément et se réjouit de ma future présence. Je vais prendre ma douche avant d’aller me coucher et me vient l’idée de me raser la chatte. Je sors mon rasoir et la mousse à raser de mon père, j’en applique une noisette sur ma touffe et commence un travail d’esthéticienne. J’ai tout de même envie de garder un peu de poils pour ne pas ressembler à une gamine prépubère. Le résultat final me plait, j’ai maintenant les lèvres toutes lisse et un triangle entretenu sur le dessus. J’aime cette nouvelle sensation de peau toute douce. Je suis fatiguée et rejoins mon lit pour une bonne nuit.

Diffuse en direct !
Regarder son live