Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Lue 14 035 fois
  • 13 J'aime
  • 1 Commentaire

D'épouse docile à salope soumise

Chapitre 4

Orgie / Partouze

Il est déjà plus de minuit, en laissant la porte du cellier ouverte avec cette séance de gouinnage uro j’ai su que cette petite salope allait se faire baiser en croisant deux mecs portant le tee shirt des Canadiens.

Moi je me suis mise en chasse d’un autre puceau après avoir appris qu’il devait y avoir plus de 20 personnes à cette fête.

L’alcool commence à faire des effets chez ces jeunes étudiants et ça flirte de plus en plus. Je vois des types caresser sans retenue une ou deux filles à la fois et même les doigter à travers leurs robes. Ça me donne envie de me faire prendre car je veux aussi ma ration de sperme, de préférence de puceaux.

Je me demande si un de ces jeunes va comprendre que je suis en chaleur, quand mon footeux me tire par la main en me disant avec un accent québécois affreux que des salopes comme moi il en a pas sauté souvent (je m’en doutais).

Comme il semble connaitre plein de monde je lui propose par défi de me faire sauter à la chaine par tous les puceaux de la soirée.

Il rigole en me disant que tous les mecs vont venir pour me baiser, mais je lui précise que chaque puceau devra être avec une fille qui me garantira qu’il est vierge.

Il a du mal à comprendre après le demi pack de bière qu’il a bu mais il m’entraine dans une chambre à l’étage et me dit qu’il va chercher de quoi me satisfaire mais qu’ensuite je devrais assurer... Ça promet enfin.

Je me mets sur le bord du lit cuisses bien ouvertes avec mon collant déchiré et ma fente lisse luisante et attends qu’il revienne.

J’aimerais que mon mari soit là pour en profiter et me regarder, mais après tout il avait qu’à se débrouiller pour être présent.

La porte s’ouvre sur Mathias (le footeux) qui pousse un mec vers moi en lui disant "Profites de celle là tu auras pas besoin de la payer." Il est insignifiant et à la fois gêné devant ma tenue, je sens que ça va être encore plus rapide qu’avec le premier. Avec eux, une fille assez vulgaire qui se la joue BCBG lui dit que peut être ensuite elle acceptera de le sucer.

La porte se ferme et cette cochonne sort la bite de Mathias et se la fourre dans la bouche humm il faut que j’assure dans mon rôle de dépuceleuse, je me mets à genoux et baisse le pantalon de ma victime. Il ne dit rien, occupé à regarder cette pétasse sucer Mathias.

Il bande pas assez, alors je lui dit que je suis la pour me faire remplir je lui raconte ce que j’ai fait que j’aime le sperme et la pisse. Je sens entre mes lèvres sa queue se tendre pendant que les deux à côté écoutent et qu’ils comprennent quelle salope je dois être.

Pendant que je le suce je regarde Mathias et m’arrête un instant pour lui demander si sa copine suce mieux que moi. Il ne répond pas et je fais exprès d’avaler en entier en salivant bien sur la bite de ce puceau qui va pas tarder à me décharger dans la bouche.

En le suçant je me doigte et étale mon jus de chatte sur mon cul et me dilate doucement l’anus. Je sens que je vais lui offrir une double première celui-ci un dépucelage et une sodo. J’arrête avant qu’il décharge, sa bite moyenne est bien luisante de salive, je me mets sur le lit me trousse et lui présente ma croupe en écartant mes fesses, il comprend où il doit aller et s’enfonce dans ma moule bien baveuse. Ça doit lui plaire de me baiser dans le foutre des autres, humm je commence à gémir pour l’encourager et rendre jalouse la petasse à côté qui suce Mathias. Je glisse une main derrière moi et sors la bite de mon jeune baiseur, il s’arrête de remuer je lui fait glisser le gland sur ma raie et pose son gland sur mon anus, humm un mouvement de recul et son membre bien lubrifié me rentre dans le cul. Il remue pas il a compris que comme ça il va pas décharger.

La pétasse me regarde sans comprendre elle branle Mathias dans son décolleté croyant être vulgaire. Humm ça me plait. Je les regarde et encourage mon ex puceau en lui disant de bien me défoncer le cul et de le remplir de foutre.

Je vois le regard envieux de Mathias et de sa pétasse lorsque je me cambre en serrant mes fesses lorsque je reçois enfin des grosses giclées de foutre dans mon cul.

Je me retourne il bande encore à moitié sa bite est bien grasse de foutre et propre (merci le lavement avant de sortir). Je m’agenouille et le prends en bouche humm il sent bon il ose pas me repousser. Je vois la pétasse qui semble ébahie de me voir faire ça. Je passe la bite luisante qui dégonfle sur mon visage et mes cheveux en lui disant plein de saloperies.

Je le garde en bouche en aspirant son gland, j’espère qu’il va se mettre à pisser. J’ai très envie de montrer à ces jeunes ce qu’une épouse franco-russe peut faire de dépravé au Canada.

Je lui dit que je veux son champagne que je suis sa salope, sa pute et que mon mari adore me prendre lorsque je suis souillée..

Ça fait de l’effet car je sens un petit gout âcre dans ma bouche, il se retient mais sa pisse coule encore mélangé au reste du sperme, et je serre les lèvres pour pas en perdre.

Je prends sa bite et serre sous le gland pour stopper son jet, et regarde le couple à côté. Mathias a copieusement trempé les seins de sa suceuse. Je lui dit de bien regarder et ouvre ma bouche en grand à quelques centimètres de la bite molle que j’ai en main et la dessert. Le jet de pisse me frappe la langue, me remplie la bouche et coule entre mes seins sur mon visage, je le dirige sur mon visage entre mes seins, tant pis pour ma robe en soie, je le reprends en bouche, la tête bien renversée en arrière pour qu’il puisse voir sa pisse me remplir la bouche comme un urinoir.

Je le laisse se finir, il arrose mes cheveux me douche de sa pisse parfumée à la bière, je vois Mathias se placer à coté de lui et lui dire de se barrer, il bande plus et lui aussi veux pisser après avoir jouit.

Il me balance une gifle en me traitant de serpillère et enfonce sa queue encore souillée de sperme dans ma bouche. Sa pisse est plus âcre et me coule dans la gorge pendant que la pétasse se met derrière moi pour regarder.

Je bois Mathias, je passe sa bite moi-même sur mon visage et dis à sa copine de faire pareil de venir gouter ou de m’arroser mais de participer. En disant cela je lui caressait les cuisses sous sa robe de soirée souillée de sperme et lorsque j’ai senti que cette salope portait rien sous son collant j’ai force un doigt et déchiré le fin tissu pour la doigter. Mathias finissait de me doucher, la soie de ma robe dévoilant mes formes, je vois la fille se trousser et sans retirer sa robe ni baisser son collant me coucher sur le sol et s’assoir sur ma bouche.

Elle lâche son jus filtré par le collant et parfumé de sa mouille humm j’avale ce que je peux et laisse le reste couler sur le sol.

Je vois Mathias partir de la pièce en fermant à clé, je pense que je sais où je vais passer les prochaines heures qui viennent...

Diffuse en direct !
Regarder son live