Le site de l'histoire érotique
  • Histoire érotique écrite par
  • Histoire vraie
  • Publiée le
  • Lue 19 118 fois
  • 71 J'aime
  • 9 Commentaires

un été chez mon oncle

Chapitre 1

Gay

« Le soleil te fera du bien, » , avait dit ma mère, en m’annonçant que je partais passer 2 semaines chez son frère ...

...Cela fait maintenant trois jours que je suis chez mon oncle, tout se passe bien.

j’ai 16 ans et je suis un garçon assez mince et pas très grand, c’est la première fois que je part seul.

Mon oncle lui est une baraque , plus d’1m 95 ,100 kg , un vrai bûcheron, le genre de type à coté de qui on se sent petit. Je le trouve très beau et sensuel, bien que je ne sois pas attiré par les hommes.

Il m’adore , il n’a pas d’enfant et je suis comme il dit : « son titi ».

Je suis allongé en terrasse, il fait lourd aujourd’hui.

« mon titi tu va me chercher le journal au village s’il te plaît » me demande mon oncle

« tu prend mon vélo »

« Ok tonton !»

Me voilà parti en short et en t shirt sur le chemin qui mène au village, arrivé sur place le ciel s’est assombri , je prend vite le journal et remonte sur le vélo pour rentrer.

Sur le chemin l’orage éclate , je suis trempé, je pédale le plus vite possible , mais je suis complètement mouillé, mon short et mon t shirt me collent à la peau.

Mon oncle attend devant la porte de la maison.

« entre vite mon titi tu va choper la crève »

l’eau dégouline sur mon corps.

Mon oncle prévoyant a pris avec lui une grande serviette.

« viens que je te sèche mon garçon, »

je tremble de partout,

« allez enlève moi tout ça »

Je n’ai pas le temps de réagir que mon oncle m’enlève mon t shirt et mon short, en quelques secondes je suis tout nu dans le salon.

Il m’enveloppe avec la serviette et me frictionne partout, sentir ses grosses mains sur mon corps me donne des frissons et je trouve cela très agréable.

« à la salle de bain ! une douche chaude te fera du bien »

Il laisse tomber alors la serviette , m’attrape dans ses bras, et me porte nu jusqu’à la salle de bain , je sens sa main qui me tient fermement les fesses, je suis très troublé.

Il me dépose dans la douche, et commence à me doucher à l’eau tiède pour me réchauffer.

Être nu devant mon oncle me procure un étrange plaisir .

Soudain la pomme de douche tombe et éclabousse mon oncle, cela nous déclenche un fou rire, il est maintenant trempé lui aussi.

« allez, mouillé pour mouillé ! on va la prendre ensemble la bonne douche »

Il se tourne et se déshabille , il est nu en quelques secondes.

Il entre dans la douche de dos , nous sommes presque collés l’un à l’autre, nous sommes tellement proche que mon sexe frôle ses bonnes fesses bien rondes, cette situation m’excite terriblement alors que je n’ais pas de réel penchant pour les hommes , je sens mon sexe se redresser doucement, je fais tout pour contenir mon érection.

Il me passe la pomme de douche et dit

« allez titi à ton tour ,douches moi le dos, »

Je laisse couler l’eau le long de son dos et sur ses fesses larges et poilues, à mon grand étonnement, cela me plaît, mon sexe gonfle encore un peu plus.

D’un coup il se retourne.

« allez ! devant maintenant, ça fait du bien hein ? »

J’ai face à moi son torse et son ventre poilu, son sexe de bonne taille et épais frôle mon ventre.

Malgré mes efforts je ne peux plus me retenir et mon sexe et maintenant dressé.

Je suis très gêné de la situation , mon oncle s’en aperçoit et me dit :

« ne soit pas gêné mon Titi, on est entre hommes, c’est normal c’est la réaction chaud / froid. »

Il me caresse doucement le dessus de la tête.

« allez va te sécher, je fini ma douche et ensuite on sort manger quelque part ».

Toute la soirée je ne fais que penser à ce moment d’intimité sous la douche avec mon oncle, à son torse, ses fesses, à son sexe , je suis très troublé par cette sensation nouvelle pour moi.

Je ne montre par mon trouble, et mon oncle ne se rend compte de rien.

Une fois rentré je vais me coucher mais je n’arrive pas à dormir.

Je me lève en pyjama et me dirige vers la chambre de mon oncle, je frappe, et entre.

Il est en train de lire , le drap cache juste son sexe et laisse apparaître son torse poilu , son ventre et son pubis.

« qu’est ce qui t’arrive mon grand ? »

« Je ne me sent pas bien j’ai froid »

« viens la ! que je vois si tu as de la fièvre »

Je m’approche du lit, il se relevé légèrement pour mettre sa main sur mon front, le drap a glissé sur ses cuisses, son sexe et maintenant offert à ma vue.

Il relève le drap sur lui et me dit

« non ! pas de fièvre, vient allonge toi, » en me montrant la place à coté de lui.

Je me couche alors prés de mon oncle.

« vient te réchauffer mon titi »

Il passe son bras autour de moi et me serre contre lui, et reprend son livre, je suis tout excité, ma queue est déjà toute raide.

je demande à mon oncle

« je peux enlever mon pyjama ? »

« bien sur , met toi à l’aise »

Nous sommes maintenant nus tout les deux serré l’un contre l’autre, je m’enhardi à poser ma main sur son torse, mon oncle ne dit rien et continu à lire, je caresse alors doucement ses poils, je ferme les yeux. Je descend lentement ma main , la passe sous le drap et caresse son ventre, toujours sans réaction de sa part,

Je continu ma descente, au moment de passer mes doigts sur son pubis, je sens son sexe dressé , mon oncle bande, sa queue est bien raide, il ne dit toujours rien.

Je regarde mon oncle a posé son livre , il a les yeux fermé et semble apprécier.

Je caresse alors doucement son gland et sa queue épaisse sur toute sa longueur.

Il tire le drap vers le bas pour m’offrir le spectacle de sa grosse queue raide posée sur son bas ventre, je prend sa bite à pleine main et commence à le branler, sa queue gonfle encore un peu, je l’entend soupirer.

Mon oncle pose alors sa main sur ma nuque et pousse doucement ma tête vers sa queue jusqu’a ce que mes lèvres soient juste devant son gland.

Je reste quelque secondes dans cette position , je sais ce qu’il veut et j’en ai envie aussi.

J’enveloppe alors son gros gland avec mes lèvres, il pousse ma tête d’un coup pour enfoncer sa queue entièrement dans ma bouche et commence à donner de légers coups de reins pour faire des va et vient.

Les coups deviennent plus francs, sa grosse bite me bourre la gueule, je sens son gland taper dans le fond de ma gorge et j’aime ça.

Mon oncle tire complètement le drap, et descend sa main le long de mon dos pour arriver sur mes fesses, je remonte mon cul pour faciliter ses caresses.

Il passe ses doigts dans la raie de mon cul pour atteindre mon anus, il me caresse doucement la rosette, je suis dans un état second, je ne sais pas ce qui m’arrive, je bouge mon cul comme une petite salope, il en profite pour enfoncer un doigt dans mon trou du cul , je gémis de plaisir tout en continuant de le sucer.

D’un coup il me prend par les hanches et fait remonter mon cul vers son visage, je suis sur lui en position du 69, sa bite plantée dans ma bouche et mon cul offert, mon oncle passe sa langue sur mon anus, c’est trop bon , j’ai le trou du cul qui s’ouvre de plaisir, ses deux main m’écartent les fesses,

le bout de sa langue entre alors dans mon cul, mon oncle gémit de plaisir et moi j’adore ça.

Ma bouche lâche sa queue et je lui bouffe ses grosses couilles velues, pendant que lui me bouffe le cul, nous sommes tout les deux dans un état d’excitation incroyable.

« il est bon ton petit cul » dit mon oncle. « allonge toi à plat ventre ».

Je m’allonge donc sur le ventre , mon oncle m’écarte les jambes et je cambre mon cul pour lui offrir le spectacle de mes petites fesses imberbes et de mon anus, je m’attend à sentir sa langue à nouveau sur mon trou du cul, mais c’est son gland que mon oncle frotte sur mon trou. Putain je vais me faire enculer pour la première fois.

Je suis anxieux mais aussi très excité, je remue mon cul en signe de consentement.


Mon oncle passe alors de la salive sur mon trou du cul et présente le bout de sa queue à l’entrée de l’orifice.

« détend toi mon titi ».

Je relâche mon anus, il s’ouvre et mon oncle entre doucement son gland, j’ai un peu mal mais mon oncle m’écarte bien les fesses pour faciliter la pénétration.

Il enfonce lentement sa queue dans mon cul , ma rondelle s’écarte au passage de sa grosse bite, enfin je sens ses couilles contre les miennes.

J’ai la bite de mon oncle entière dans le cul et ça me plaît.

il commence des petits va et viens dans mon trou, puis de plus en plus en plus longs, il me lime sur toute la longueur de sa queue.

Je sens son souffle chaud sur ma nuque, je mord l’oreiller , avoir mon petit cul défoncé par la bonne bite de mon oncle m’enivre de plaisir.

Mon oncle me relève les fesses pour me mettre à 4 pattes, je me laisse faire ,

Il me défonce sauvagement en me tenant par la taille avec ses grosse mains.

Je sens sa bonne queue aller et venir dans mon cul, j’ai l’anus en feu , je me laisse aller au plaisir de me faire baiser.

Les va et vient se font de plus en plus rapides et le souffle de mon oncle s’accélère, d’un coup il sort sa bite de mon anus et je sens de grosses giclées de sperme chaud sur mes fesses.

Je me tourne alors pour prendre sa queue dans ma bouche et lécher le reste de sa semence, je jouis à mon tour et nous tombons tout les deux sur le lit.

Nous sommes allongé sur le dos l’un à coté de l’autre.

« je croyais que tu aimais les filles » dit mon oncle

« oui moi aussi , c’est ma première fois avec un mec »

« si tu veux on pourra recommencer »

Je me couche alors à plat ventre sur lui pour l’embrasser, je sens sa bite qui regonfle déjà, ses deux grosses mains se posent sur mes fesses...

...nous avons baisés tous les jours pendant tout le reste de mes vacances, et je suis retourné le voir régulièrement pendant plusieurs années, curieusement je n’ai jamais éprouvé d’envie pour d’autres hommes que lui.

Lorsque j’ai rencontré une fille avec qui c’était sérieux mon oncle a décidé que nous devions arrêter nos petits jeux .

Aujourd’hui je suis marié et lorsque nous nous rencontrons en famille, il y a toujours cette complicité entre nous et le souvenir de ces moments de plaisir passés ensemble...

Diffuse en direct !
Regarder son live